Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Mer 3 Déc - 17:21


Les jours au sein du conseil magique passèrent petit à petit. Le jeune homme se fit accepter par quelques personnes, mais nombreuses sont celles qui détestent encore les démons.

Après tout, les démons du clan auquel appartenait l'épéiste de flamme était sensé protéger du mal. Des rumeurs sans doute lancés par les Aegins, clan angélique.

A vrai dire, Rin n'avait pas vraiment eut le temps d'aller lire entièrement les archives du conseil. Était-ce la peur de voir toute la vérité sur son passé ? Ou était-ce autre chose ?

Le démon azur se décida enfin à retourner aux archives afin d'éclaircir sa lanterne et confirmer complètement les dires du président et surtout pour savoir les points qu'il n'aurait pas abordé.

"Rin ? Pourquoi vas-tu seulement voir les archives ? Tu n'as plus confiance en le président ?" Demanda Kuro.

- Non, ce n'est pas ça... Mais j'ai besoin de savoir ce que Arystar et Mephisto ne m'ont pas dit et qu'ils ont préférer me laisser découvrir.

"Je vois... Tu as beaucoup murît depuis ton arrivée au conseil magique. Tu deviens une personne de confiance face aux yeux du monde."


- Comment ça murît ? C'est vrai que j'ai beaucoup fait l'idiot chez Fairy Tail... Mais aujourd'hui je dois me montrer sous un autre jour... Je ne suis pas un simple gamin maudit par son grand-père... Je suis un enfant né d'un démon et d'un ange... Il y a de quoi être choquer et de changer sa façon de vivre.

"Oui, c'est vrai. Je suis content que tu le prennes comme ça. Tes parents, mais aussi Shiro seraient fières de toi. Je te suivrait quelque soit ta voie."

- Merci... Kuro. Tu es mon seul et véritable ami pour le moment. Je compte sur toi.

Le chat démoniaque reprit sa place sur l'une des épaules de son maître, puis ils continuèrent leur route vers les archives.

Malheureusement pour Rin et son familier, le jour pour découvrir la vérité n'était pas encore venu. Un chevalier runique vint à leur rencontre.

- Bonjour Okumura-kun... Fit la voix timide d'une chevalier. Vous êtes demandé en urgence dans la salle de réunion pour une mission très importante. Veillez me suivre...

Le jeune démon soupira brièvement et suivit la jeune femme qu'il avait d'abord prit pour un homme, derrière cette grande armure qui la musclait.

La salle de réunion en vue, la guide du jeune apprenti du président ouvrit la porte et le laissa entrer seul dans la salle où il était attendu.

La pièce était plutôt grande avec une table ovale en son centre. Suffisamment d'espace pour y accueillir une vingtaine de personne à sa table.

La salle ne fût pas vide, heureusement pour l'épéiste d'ailleurs. Il se serait senti mal à l'aise d'être seul dans une grande salle comme celle-ci. A l'intérieur, en bout de table, il y avait trois personnes en train de discuter.

Rin reconnu l'homme à la balafre en premier temps, mais les deux autres, il ne les connaissaient pas.

L'une des deux personnes fût une femme qui resta avec un visage neutre, l'autre personne était un scientifique avec sa célèbre paire de lunette qui démarqua le bureaucrate des hommes de main.

Le jeune épéiste s'approcha du groupe qui avait l'air de parler d'un sujet bien inquiétant.

- Excusez-moi... Fit le démon en hésitant un peu, mais qui reprit courage pour ne pas démarrer la tête basse. Bonjour, vous m'aviez demandé ?

Le groupe dévisagea le jeune homme qui était resté en habit de civil et non en uniforme du conseil.

Il portait ses vêtements d'étudiants afin d'être à l'aise pour lire des livres sur son passé, mais désormais, une mission l'attendait.

Rin ne rajouta pas un mot de plus et attendit que les trois personnes lui répondent sur le fait qu'il soit convoquer ici et surtout pour avoir des détails sur cette mission dîtes urgente par la chevalier runique.

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Mar 9 Déc - 17:35



Une odeur de transpiration embaumait la salle d’entrainement et des bruits sourds se faisaient entendre. Au centre de plusieurs tatamis, Raziel et Ellana se faisait face chacun un Shinaï à la main. Les deux partenaires s’observaient dans une ronde. Ils étaient tous deux habillé pareil, un jogging noir et un débardeur blanc, l’Orchidée avait remonté ces cheveux en une queue de cheval. Soudain, ils se foncèrent dessus et échangèrent quelques coups avant de reprendre leur place initiale.

Fais gaffe à ton équilibre quand tu fais une attaque en fente. Lança Raziel.

La jeune femme modifia sa posture et allait lancer un assaut quand la porte s’ouvrit d’un coup sec qui la stoppa dans son élan. C’était un scientifique, d’après sa blouse blanche et ces lunettes, il avait l’air paniqué et très nerveux.

On a un problème ! Hurla-t-il.
Déjà, on dit bonjour, avant de gueuler ! Le réprimanda Raziel.
Euh, oui pardon. Bonjour, on a un problème. Se reprit le scientifique. On nous a dérobé des expériences !
Qu’est-ce ça peut me foutre ?
C’est le président qui m’a dit de venir ici pour vous charger de cette affaire.

Raziel soupira avant de reprendre.

Génial…
Et il a aussi demandé que vous preniez son apprenti, Rin Okumura, pour vous aider dans cette tâche.
L’autre qui se prend pour l’être le plus fort de la planète !? Encore mieux… Bref, on se change et on se rejoint dans la salle de réunion du second étage. Ordonna Raziel avant de partir vers le vestiaire précédant Ellana. Ah ouais et doc’, préviens le gamin.

Après une douche et s’être changé dans son habituelle tenue, Damoclès sortit des vestiaires et attendit Ellana qui sortit peu de temps après lui. Ils sortirent du bâtiment des Grim Reaper pour se diriger vers la forteresse où la salle de réunion était. C’était une salle grande avec une table ovale en son centre, le chercheur était déjà assis à une chaise, les bras croisés, et son pouvait entendre une de ces jambes frapper le sol en guise de signe d’anxiété.

Le gamin arrive ? Demanda Raziel en s’asseyant au côté du scientifique.
Oui, j’ai demandé à un chevalier runique de le chercher.
Ok, bon commence à nous parler de cette histoire
D’accord. Comme vous le savez, le président travaille sur diverse expérience dans le laboratoire et hier soir on nous en a volé trois.
Vous avez une idée de qui ça peut-être ? Demanda Ellana.
Non, mais ça peut-être des espions d’Ultima Nova ou bien d’autres personnes voulant détruire le Conseil. On sait tous que le Conseil à de nombreux ennemis.
Oui, ça c’est clair et dans un lieu si important, il n’y a aucuns lacrymas de surveillance ? Complètement con.
Si, ils y en avaient, mais tous ont été détruits.
C’est pas des mauvais. Lança Raziel. Avant de se faire interrompre.
Excusez-moi… Bonjour, vous m’aviez demandé ?

En regardant d’où venait la voix, ils purent constater que Rin était arrivé.

‘Lut, on ne t’a pas demandé, c’est le président qui veut que tu fasses partie de la mission. Ne me demande pas pourquoi, alors, pose ton cul sur une chaise qu’on te briefe et qu’on prépare la mission de recherche. Doc’ reprend depuis le début.

Le chercheur répéta tout ce qu’il avait dit à Raziel et Ellana pour que Rin soit au même niveau qu’eux et reprit.

On a remarqué tout ça en arrivant ce matin et la dernière personne qui était dans le laboratoire hier soir a disparu.
Bon bah ce n’est pas compliqué de voir que c’est lui le coupable. T’as son adresse ? Dit Raziel.
Euh, oui sans doute dans son dossier. Répondit le scientifique.
Ok, gamin va nous chercher ça dans les archives. On se rejoint à la sortie, doc’ retourné au labo, il y a peut-être un truc qui vous a échappé. Lança Damoclès en se levant.

Ils avaient une piste à suivre et il ne fallait pas qu’elle refroidisse.



HRP : Une fois chez lui, on trouve un cadavre déchiqueté.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Jeu 11 Déc - 12:49

- ‘Lut, on ne t’a pas demandé, c’est le président qui veut que tu fasses partie de la mission. Ne me demande pas pourquoi, alors, pose ton cul sur une chaise qu’on te briefe et qu’on prépare la mission de recherche. Doc’ reprend depuis le début. Fit le balafré d'un naturel à toute épreuve.

Certes s'était une façon de parler difficile à savourer, mais l'épéiste de flamme garda tout de même le silence et s'assit pour ne pas entrer dans le jeu de Raziel et de repartir sur des débats sans fins, voir un combat à mort.

Le scientifique expliqua la mission qu'allaient devoir accomplir le balafré et le démon azur. Durant le blabla de l'homme en blouse, le jeune homme dévisagea la partenaire de Raziel qu'il voyait pour la première fois.

A vrai dire, il l'avait déjà rencontré lors d'une mission où il fallait chasser des traîtres en fuite, mais la mémoire de Rin n'étant pas faite pour se souvenir de gens qui ne l'avaient pas marqués, il ne commença qu'à s'intéresser à elle qu'aujourd'hui.

Il était surtout intrigué par son physique, elle avait des cheveux argentés et des yeux magnifiques, du moins l’œil qu'il voyait, l'autre côté étant caché par une fleur dont il avait du mal à expliquer le pourquoi elle l'avait mis ici et pas dans ses cheveux.

L'épéiste fit disparaître ses questions les plus dérangeantes envers la jeune femme et se concentra de nouveau sur la mission quand Raziel et le scientifique abordèrent le sujet sur un coupable :

- On a remarqué tout ça en arrivant ce matin et la dernière personne qui était dans le laboratoire hier soir a disparu.

- Bon bah ce n’est pas compliqué de voir que c’est lui le coupable. T’as son adresse ?

- Euh, oui sans doute dans son dossier.

- Ok, gamin va nous chercher ça dans les archives. On se rejoint à la sortie, doc’ retourné au labo, il y a peut-être un truc qui vous a échappé.

- Oui Monsieur. Répondit en soupirant le pauvre garçon qui ne se sentait vraiment pas à sa place au milieu de cette mission.

L'épéiste de flamme se leva et sorti aussi vite qu'il était arrivé dans la salle en compagnie de la même chevalier runique.

Durant le trajet jusqu'aux archives, Rin ne pu s'empêcher de crier un bon coup :

- Tss... Mais pour qui il se prend ?! Pourquoi il me parle comme ça ? Y-a-t-il qu'avec le président que je peux parler d'égal à égal ? Qui m'accepte malgré mes origines ? Ce type de personne m'énerve !!

- Euh... Vous savez... Je ne pense pas que Raziel-sama cherche à être insultant envers-vous... C'est juste qu'il a une façon plutôt spéciale de s'exprimer et qu'il faut savoir l'accepter.

- Je sais que c'est sa façon de parler ! Mais... Depuis que je suis ici... Beaucoup me regardent avec méprise... Je n'ai pas demandé de naître démon...

- Je me demande pourquoi le président vous a intégré au sein même du conseil avec pour titre d'être son chevalier personnelle et exécutant direct... Fit la jeune fille qui se rendit compte qu'elle pensait tout haut. Euh... Je m'excuse... Je ne voulais pas vous blesser...

Le démon azur regarda stupéfait la chevalier, d'habitude, les gens n'osaient pas lui dire se qu'ils pensaient ou même le regardèrent juste avec de la haine dans les yeux, mais elle, non, il n'y avait que de la curiosité dans ses yeux.

- Tu... Tu n'as pas peur de moi ? Demanda Rin un peu choqué. Je veux dire... Tu ne me déteste pas ?

- Non... Je n'ai pas peur de vous et je n'éprouve pas de haine à votre égard... Si le président a décider de vous intégrer, c'est qu'il y a une bonne raison, il ne fait jamais rien au hasard. Je pense donc que vous n'êtes pas mauvais, mais avec le grabuge que vous avez fais lors de votre premier passage, je me pose la question.

L'épéiste de flamme explosa de rire devant les paroles de la jeune fille. Il était heureux, c'était la première fois qu'un membre du conseil, à part Raziel et Arystar, lui montrait le moindre intérêt.

- Je ne peux répondre à toutes tes questions maintenant, car ça serait trop long à expliquer. Mais merci... Merci de penser à moi... En bien.

Une fois arrivé dans la salle des archives, les deux compagnons du conseil cherchèrent dans les archives scientifiques pour retrouver l'adresse du suspect numéro un.

Après plusieurs minutes à feuilleter les documents, Rin trouva enfin l'identité exact du scientifique disparut, ainsi que son adresse. L'épéiste parti d'un pas rapide vers le lieu de rendez-vous faire son rapport à Raziel.

- Je suis de retour... Notre homme se nomme "Hikaru Hiwatari", il habite dans le vingtième district de la ville de Crocus, à l'Est du château. Il habite dans une petite villa difficile à rater.

Le groupe de mission se composa finalement de Raziel, Ellana et de Rin. Les trois mages partirent en direction de la maison de cet Hiwatari.

Une fois sur place, l'épéiste de flamme prit les devant et frappa à la porte.

- Il y a quelqu'un ?! Hé Oh !!

Pas de réponse, était-il absent ? Pensa le jeune démon azur.

- Hiwatari-sensei ?! Si vous êtes là, ouvrez ? Dans le cas contraire nous forcerons la porte !

Rin voyant le balafré qui était presque prêt à enfoncer la porte d'un coup d'épaule, le jeune homme tenta tout d'abord d'actionner la poignée qui permit d'ouvrir la porte sans difficulté.

- Ce n'est pas fermé... Raziel-san...

L'épéiste de flamme mit sa main sur la garde de son sabre et entra doucement dans la demeure, puis une fois à l'intérieur, sous les yeux innocents du jeune homme. Une horreur sans nom fût visible.

Le corps du scientifique était étalé au milieu du hall. Il y avait du sang partout et son corps avait subit de grave mutilation.

Rin s'approcha avec dégoût vers le corps inerte et posa sa main sur la nuque de l'homme.

- Il n'a pas survécut à ses blessures. Il... Il est mort depuis un moment... Si j'en juge la rigidité de son corps... Euh... Excusez-moi... Faut que j'aille prendre l'air...

Voir un corps aussi amoché avait rendu malade le pauvre garçon qui en vomis ses tripes. Il avait déjà vu quelqu'un mourir de ses flammes, mais en général le corps était réduit en cendre par ses flammes.

Là, c'était la première fois qu'il voyait ce genre de spectacle. Il laissa Raziel et Ellana seuls afin de trouver d'autres indices pouvant mener vers une nouvelle piste.

En attendant il profita d'être dehors pour surveiller si quelqu'un ne cherchait pas à s'enfuir. Car après tout, le tueur était peut-être encore à l'intérieur de la villa...

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Jeu 18 Déc - 14:23



Rin avait accepté la tâche que le Balafré lui avait confiée, non sans un soupir. Le garçon n’avait toujours pas compris que Raziel parlait comme ça à tout le monde ou presque. Que ça lui plaise ou non, Damoclès continuerait à la faire. Pendant la réunion, Raziel remarqua que le petit Rin était en admiration devant Ellana et ne se priva pas pour taquiner la jeune femme sur ce sujet pendant la marche qui les mènerait à la sortit de la forteresse.

Alors ? Comme ça on tape dans l’œil du gamin ? Dit-il un sourire moqueur sur les lèvres.
Ah bon ? S’exclama l’Orchidée, visiblement surprise.
Il n’a pas arrêté de te dévorer du regard ! Comment t’as fait pour ne pas le voir ?!
Euh, sans doute parce que j’étais concentré sur le récit du chercheur et qu’il est bien trop jeune pour moi.
Ce n’est pourtant pas ce que j’ai entendu d’un mec de dix-neuf ans au bar du coin !
Ch... Chef ! Lança Ellana qui était devenue rouge comme une tomate.

Raziel rigolait encore quand ils arrivèrent à l’entrée de la forteresse. À peine cinq minutes plus tard, le garçon arriva avec les informations demandées. Le trio partit donc dans le vingtième district de la capitale ou villa et autre maison de luxe étaient légion. Pourtant, ils trouvèrent rapidement celle de se dénommer Hikaru Hiwatari. C’était une petite bâtisse, comparée à ces voisines, elle avait les murs blancs en crépit et des tuiles d’un orange criard. On pouvait accéder à la porte d’entrée grâce à une petite volée de marche.

Que c’est moche comme villa ! Je m’attendais à mieux ! Bougonna Raziel en montant les marches.

Le gamin semblait vouloir prendre la tête de la mission, comme c’est mignon ! L’enfant voulant faire comme les grandes personnes. Il frappa à la porte et héla une première fois les habitants. Aucune réponse. Il tenta une seconde fois, avec cette fois un ultimatum. Enfin un peu d’action ! Raziel roula des épaules, un peu d’échauffement avant de défoncer une porte, ça ne fait pas de mal. Seulement voilà, la porte n’était pas fermée à clé et actionné la poigné suffit à l’ouvrir. Le petit Rin avait même l’audace de prendre Raziel comme un égal.

Gamin, pour toi c’est au minimum sama !

Mais le jeune homme était déjà entré dans le hall et une scène horrible se dévoila. Au milieu du hall d’entrée, au centre d’une flaque de sang se trouvait un corps. Le cadavre avait plusieurs plaies béantes un peu partout et ces yeux vides étaient grand ouverts. Le petit Rin semblait très mal à l’aise, mais voulait aussi faire son professionnel et inspecta le corps avant de partir en courant dehors.

Il veut faire son pro, mais il vomit dès le premier cadavre. Lança Raziel en regardant la porte.
Il n’a que seize ans, c’est normal que ça le choc. Répliqua Ellana.
Ouais, t’as raison. Laissons le dehors qu’il se remette de ça. Va fouiller l’étage, je m’occupe du rez-de-chaussée.

La jeune femme acquiesça et partit dans l’escalier non loin. Raziel examina le corps, les plaies devaient être faites par une arme blanche. C’était un expert d’ailleurs, il avait directement coupé les artères et même avait perforé les organes vitaux. En fouillant ces poches, le Balafré trouva une boite d’allumettes avec le logo d’un bar, le « Over 9000 » un troquet qui se trouvait dans le septième district, un quartier très mal famé. À l’intérieur, avec une écriture fine, il y avait la date d’hier, une heure et un prénom, Svetlana. Sans doute un rendez-vous. L’ex-scientifique n’avait rien d’autre dans les poches et Damoclès passa à l’inspection de toute la zone. Rien d’intéressant comme pour Ellana qui était revenu au rez-de-chaussée. Il n’y avait pas à réfléchir cent ans, pour pouvoir démêler cette affaire. Les coéquipiers sortirent de la villa pour rejoindre Rin  et Damoclès leur montra sa trouvaille.

On sait où il est allé hier soir et avec qu’il était. C’est notre prochaine destination.

Ils partirent donc en direction de ce coupe-gorge qu’est le septième district. Avec son enseigne rose et bleu fluo clignotante, le « Over 9000 » ne fut pas difficiles à trouver. Le trio s’arrêta devant le boui-boui.

Gamin, comme on dirait que tu veux prendre la tête de cette mission. Tu vas rentrer à l’intérieur et nous trouver les infos que l’on veut.


HRP : À l’intérieur tu vas parler au barman, sa description c’est Végéta qui t’envoies boulé parce que t’es trop jeune pour être dans un bar et tu reviens donc vers Raziel.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Jeu 25 Déc - 12:57

Décidément, le petit diable n'arrivait pas encore à encadrer Raziel, lui ajouter un -sama en signe de respect était vraiment trop pour lui.
Surtout que s'il voulait un peu de respect, il devait en faire autant au goût du jeune homme qui ignora cette remarque en entrant pour ausculter le corps fraîchement découvert.
Ce n'était pourtant pas la première fois que Rin voyait un cadavre, mais l'état accablant de celui-ci était le premier à lui donner cet effet.

Pendant que Raziel et sa partenaire faisaient le tour de la villa, le petit démon en profita pour faire le tour de cour tout en prenant de grandes bouffées d'air.
Rien, pas un indice à l’extérieur. Tant pis, l'épéiste allait devoir attendre le retour des deux Grims pour un rapport.
Une chose qui arriva rapidement, Ellana et le balafré sortirent du lieu du crime et chacun fit son rapport sur l’état des lieux :

En première, la fille mystérieuse annonça qu'elle avait fouillée le premier étage sans trouver le moindre indice, mais quant à Raziel, il annonça :

- On sait où il est allé hier soir et avec qu’il était. C’est notre prochaine destination.

Il l'avait dit de son même ton franc et peu poli au goût du jeune homme. Pour expliquer où aller, il montra sa trouvaille qu'était la boîte d'allumettes sur laquelle se trouvaient un nom et une adresse.

Au moins, l'équipe provisoire avançait doucement, mais sûrement dans sa mission.

Les trois mages allèrent jusqu'au lit-dit, puis une fois devant l'enseigne qui se démarquait par un panneau clignotant permettant de deviner le nom de l'endroit.

- Gamin, comme on dirait que tu veux prendre la tête de cette mission. Tu vas rentrer à l’intérieur et nous trouver les infos que l’on veut.

Ce mec était vraiment barbant, un coup il se plaint, un coup il va chercher la petite bête, c'était trop pour le gamin qui décida de mettre certaines choses au point.

- Ce n'est pas gamin... Fit le démon azur qui laissa une pause dans sa phrase, comme s'il cherchait le fameux "quoi" de son interlocuteur. Tant que tu ne m'appelleras pas par mon nom, je n'utiliserais jamais le bon suffixe pour m'adresser à toi.

Puis, le jeune ado fit un demi-tour sur lui-même pour entrer dans le bar afin de ne pas écouter la crise de colère que pourrait piquer son chef d'équipe.
C'est vrai ça, c'était peut-être la façon de parler habituelle de Raziel, mais malgré son grade, il devait lui aussi apprendre à faire des efforts avec au moins ses équipiers. La bonne entente est censée être primordiale.

Une fois à l'intérieur du lieu qui sentait l'alcool et la fumée, l'épéiste s'approcha du comptoir pour discuter avec un tavernier plutôt spécial.

L'homme avait un corps parfaitement musclé, des traits de visages sévères, une coupe de cheveux droite comme un piquet et surtout une moustache qui n'allait pas du tout à la tête de cet homme qui était habillé d'un débardeur bleu foncé et d'un pantalon noir.

- Bonjour, j'aurais voulu vous poser quelques questions s'il vous plaît.

L'homme se retourna, le regard complètement ampli de haine, comme si le petit démon avait déjà fait une ânerie avant de commencer.

- Si tu n'es pas là pour consommer, je ne répondrai pas !

- Mais je suis trop jeune pour boire de l'alcool...

- Pas de consos, pas de réponse ! Donc du balai ! Dehors avant que je te jette avec un coup de pied aux fesses !!

- Je refuse ! Vous ne m’impressionnez pas, je sais me battre moi aussi ! Surtout que je ne vous demande pas la...

Le pauvre Rin n'eut pas le temps de finir sa phrase, l'homme l'attrapa par le col et le trimballa jusqu'à la porte de sa taverne pour le balancer dehors, aux pieds de Raziel.

- Ok... Je ne voulais pas en arriver là... Je vais me le faire cet enfoiré ! Il va comprendre ce qu'il en coûte de me manquer de respect à ce minable !

Oui, Rin avait pété un câble et retourna à l'intérieur du bar pour choper une nouvelle fois l'homme à la coupe de cheveux droite.

- Aller vient-là tapette, je vais t'apprendre les bonnes manières !!

Le barman attrapa une nouvelle fois le pauvre mage de flamme et sortit avec dehors, le balança au sol face à lui et fit :

- Nous combattrons dehors ! Je ne veux pas qu'il y ait de dégâts collatéraux dans mon enseigne. Maintenant montre-moi de quoi tu es capable !

Cet homme était fou, il ne refusait pas le combat, mais surtout qu'il avait l'air d'aimer ça, comme si ce combat était la raison de sa colère juste avant.

- Ne t'inquiète pas, je n'utiliserais pas ma magie contre un simple humain comme toi, je vais juste me servir de mes poings pour te faire parler.

Le combat semblait inévitable et aurait pu avoir lieu si les deux combattants n'avaient pas oublié la présence de Raziel...

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Lun 29 Déc - 21:00



C’est que Rin faisait sa crise d’adolescence en plus ! Juste avant d’entrer dans le bar, il lança une tirade défient la façon que Raziel avait de lui parler et du suffixe qu’il utilisait pour l’appeler. Deux choses dont le Balafré se tamponnait l’oreille royalement. L’humour, le jeune homme ne connaissait pas ? Quoi qu’il soit, le petit homme voulant être grand suivit quand même les ordres et entra dans le bar. Raziel croisa les bras en le regardant entrer d’un pas rageur puis tourna la tête pour regarder Ellana.

C’est moi ou il boude ? Demanda-t-il.
J’en ai bien l’impression aussi. Répondit l’Orchidée simplement.
Tss, les gosses...

Au moins il avait mué ! Mais son comportement était encore des plus enfantins. Bah, il grandira bien un jour ou l’autre. Raziel recula pour s’adosser au mur en face du « Over 9000 » et attendre des nouvelles du gamin. Qui n’arrivèrent même pas une minute après son entré dans le bar, un homme a la coupe improbable et à la moustache touffue le trainait pour le mettre dehors dans un sublime lancé d’adolescent qui tomba juste de Damoclès qui ne pouvait s’empêcher de sourire devant cette scène. Il pensait bien que le garçon allait se faire sortir rapidement, mais pas de cette façon et par le barman qui plus est.

Ne pouvant rester calme devant l’affront qu’il venait de subir, le petit Rin se releva et s’emporta de plus belle en lançant des noms d’oiseau à tout va avant de retourner dans le bar prêt à en découdre avec l’homme responsable de sa mauvaise humeur. L’emportement de la jeunesse, enfin Raziel n’était pas vraiment mieux et se serait aussi emporté dans ce cas-là. Et comme avec une impression de déjà vu, le barman ramena le gamin dehors, mais cette fois pour un combat. Raziel ne bougea pas d’un pouce, le petit s’était retrouvé dans cette situation. Il sera tout seul à s’en sortir.

Gamin, je t’avais demandé des infos, pas que tu organises une valse avec ta copine. Lança Damoclès, un sourire ironique sur les lèvres.

Quoi !? Toi aussi t’en veux le borgne ! Viens là que je t’explose avec l’autre gus ! Dit le barman sur un ton rempli de hargne et de colère.

Damoclès ne répondit pas et avança tranquillement vers l’homme, sa main droite sur Naghlring. Une fois à bonne distance, le Balafré dégaina et l’abattit à quelques centimètres du serveur, une lueur mauvaise dans les yeux.

Si tu veux mourir, je peux devenir ton bourreau. Dit froidement Raziel.

L’assurance de l’homme en face de lui vola en éclats tellement rapidement qu’on aurait dit qu’il allait s’évanouir. La haine dans ces yeux, c’était transformé en terreur et toute l’animosité qu’il avait en lui n’était plus.

Dé… Désolé, monsieur. Dit le barman timidement. Que voulez-vous savoir ?

Raziel rengaina son arme imposante, satisfait du résultat. Avec la scène qu’il venait de voir, le gamin ne devait pas en croire ses yeux ni ses oreilles et Ellana s’approcha de lui pour le murmurer.

Ne t’inquiète pas, il ne lui aurait rien fait, mais il n’y a que cette solution pour calmer les gens agressifs comme cet homme.

Elle lui lança un doux sourire et se mit à la droite de Damoclès, qui allait commencer l’interrogatoire.

Hier soir, dans ton boui-boui, un mec est venu. Environ la trentaine, un mètre soixante-quinze, châtain, yeux marron, costume marron foncé.

Non, désolé, je ne vois pas. C’est une personne qui ressemble à tout le monde.
Il devait rencontrer une femme ici vers les vingt heures.
Ah si ! Je vois maintenant ! C’était une sublime femme, je me demandais comment elle pouvait le trouver intéressant.
Décrit-nous la nana.
Elle était brune, les cheveux un peu bouclés, les yeux verts, une bouche sensuelle. Plutôt grande, une taille fine et de belles formes.
T’as vu un truc bizarre entre eux ? Ils sont partis ensemble ?
Non, pas vraiment. Je me souviens qu'à un moment, leur discussion semblait animée. L’homme était très anxieux, mais la femme était d’un calme olympien. Il lui a donné un petit paquet et il est parti. La femme est restée un peu et un autre homme est venu la voir. Ils semblaient se connaitre et ils sont partis ensemble.
Le nouveau venu, tu le connais ?
Ouais, c’est un habitué. Il s’appelle Masato Huramashi, mais je ne sais pas du tout où il habite.
OK, ce n’était pas difficile de répondre à des questions, non ? Lança Raziel. La prochaine fois que tu feras le roquet avec une des deux personnes qui sont avec moi, je viens finir le boulot. C’est clair ?

Le barman hocha vivement de la tête et rentra aussi vite que possible dans son bar miteux et sa protection éphémère. Ils savaient maintenant pourquoi le scientifique était ici, pour donner quelque chose à cette dénommée Svetlana, mais quoi ? Pourquoi était-il stressé ? Et qui était cet homme qui était parti avec la femme ? Les trois avaient-ils un lien ? Encore plus de réponses à trouver et ce n’était pas en restant devant un bar miteux qu’ils allaient découvrir la vérité.

Bon, maintenant faut savoir qui est ce Masato et où il est maintenant.
Son nom me dit quelques choses. Je crois l’avoir vu dans un rapport quand j’étais dans la police de Crocus. Dit Ellana en caressant son menton de son index.
OK, on va au poste le plus proche. Ils auront des infos sur lui.


Hrp : On va au poste de police et on demande des infos sur le gus. On les trouve et on va chez le mec.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Ven 2 Jan - 13:27

La situation prit un tournant plutôt comique, le barman si agressif au départ, devint doux comme un agneau et surtout très coopératif quand le balafrer montra sa prestance en tant que membre du conseil, mais surtout en tant qu'une personne pouvant aller loin.

- Ne t’inquiète pas, il ne lui aurait rien fait, mais il n’y a que cette solution pour calmer les gens agressifs comme cet homme. Fit Ellana qui parlait de façon plus douce et rassurante que son chef de service.

Rin pouvait d'un côté au moins s'appuyer sur la jeune femme comme une grande sœur face au terrible grand frère qui fait tout à sa façon.

Bref, il était temps de suivre l'interrogatoire entre Raziel et le tavernier :

- Hier soir, dans ton boui-boui, un mec est venu. Environ la trentaine, un mètre soixante-quinze, châtain, yeux marron, costume marron foncé.

- Non, désolé, je ne vois pas. C’est une personne qui ressemble à tout le monde.

- Il devait rencontrer une femme ici vers les vingt heures.


- Ah si ! Je vois maintenant ! C’était une sublime femme, je me demandais comment elle pouvait le trouver intéressant.

- Décris-nous la nana.

- Elle était brune, les cheveux un peu bouclés, les yeux verts, une bouche sensuelle. Plutôt grande, une taille fine et de belles formes.

- T’as vu un truc bizarre entre eux ? Ils sont partis ensemble ?

- Non, pas vraiment. Je me souviens qu'à un moment, leur discussion semblait animée. L’homme était très anxieux, mais la femme était d’un calme olympien. Il lui a donné un petit paquet et il est parti. La femme est restée un peu et un autre homme est venu la voir. Ils semblaient se connaitre et ils sont partis ensemble.

- Le nouveau venu, tu le connais ?

- Ouais, c’est un habitué. Il s’appelle Masato Huramashi, mais je ne sais pas du tout où il habite.

- OK, ce n’était pas difficile de répondre à des questions, non ? La prochaine fois que tu feras le roquet avec une des deux personnes qui sont avec moi, je viens finir le boulot. C’est clair ?

La discussion se termina ainsi avec le barman à la coupe bizarre qui rentra comme s'il avait vu la mort droit dans les yeux. Raziel se retourna vers Ellana et Rin :

- Bon, maintenant faut savoir qui est ce Masato et où il est maintenant.

- Son nom me dit quelques choses. Je crois l’avoir vu dans un rapport quand j’étais dans la police de Crocus.

- OK, on va au poste le plus proche. Ils auront des infos sur lui.

Le groupe se remit en marche vers cette fois-ci, le poste de police le plus proche du bar d'où ils venaient. Durant le trajet, Rin essaya malgré tout de connaitre un peu mieux ses partenaires de mission :

- Et sinon... Ellana--san... Vous n'étiez pas toujours au sein du conseil magique ? Comme pour vous aussi Raziel-sa... Le mage de flamme coinça sur la fin de son suffixe pour s'adresser au balafré, mais il devait faire un effort. Car après tout, il avait montré qu'il en avait dans le ventre. ...Sama ? Vous faisiez quoi avant de rejoindre les rangs du conseil ? Si ce n'est pas indiscret bien sûr...

Le démon azur écouta l'histoire d'Ellana et Raziel avec beaucoup d'attention jusqu'à finalement arriver devant un poste de police. Le groupe entra à l'intérieur du bâtiment et Rin fut le premier à prendre la parole :

- Bonjour, nous sommes du conseil magique. Nous souhaitons avoir des informations sur un homme du nom de Masato Huramashi s'il vous plaît.

Le policier salua en particulier la partenaire du balafré qu'il semblait tenir en respect. Elle avait dû vraiment se donner corps et âme pour lutter contre les criminels et ses actions n'avaient pas dû passer à côté des yeux du conseil.

Un dossier sur l'homme désiré arriva dans les mains de Rin qui l'éplucha rapidement avec le regard attentif d'Ellana au-dessus de son épaule qui chercha en même temps la moindre petite information.

Selon son casier judiciaire, cet homme serait un récidiviste qui fait beaucoup dans les marchandises illégales, notamment dans la drogue, mais que depuis sa dernière capture, il n'a plus fait entendre parler de lui.

Au niveau de son adresse, il semblait habiter dans le coin le plus pauvre et malfamé de Crocus. Le groupe d'enquête remercia le policier et ils prirent la route en direction du domicile de leur nouveau suspect.
Une nouvelle fois, ce fut Rin qui devait se charger de frapper à la porte et vérifier si elle n'était pas déjà ouverte comme la première fois.

En arrivant sur la palier, un bruit sourd se fit entendre à l'intérieur.

- Il y a quelqu'un ? Masato Huramashi ! Je sais que vous êtes là ! Ouvrez cette porte !

Pas de réponse venant de l'être qui avait provoqué le bruit suspect.

- Vous avez dix secondes pour m'ouvrir cette porte ! Fit l'épéiste de flamme qui commença à perdre patience, le barman lui était resté un peu en travers de la gorge. Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq !

Toujours aucune réaction au niveau de la porte ou même d'une descente d'escalier fulgurante. Rin poursuivit son décompte :

- Six ! Sept ! .... Dix !!!

Pas que Rin ne savait plus compter, mais qu'il en avait surtout marre d'attendre comme un idiot. Il chargea son poing de magie incendiaire et lança une colonne de flamme bleue en direction de la porte.

- Blue no Hiken !!

La technique ne fut pas utilisée à pleine puissance, mais elle explosa la porte qui se consuma à une grande vitesse. Quand cette même porte disparut du champ de vision, le groupe put remarquer que la colonne de flamme avait fait un trou dans le mur du fond et qu'elle avait en partie arrêté la fuite d'un homme qui essaya de se débarrasser de son vêtement touché par les flammes maudites.

Il ne restait plus qu'à savoir si c'était l'homme que cherchaient Raziel, Ellana et Rin ou bien un simple voleur ou clochard qui squattait tout simplement ici, mais en attendant, le démon azur devait éteindre ses flammes pour éviter qu'elles s'étendent dans le voisinage...


Technique utilisée:
 

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Sam 10 Jan - 20:09



Sur le chemin vers le poste de police, Rin tenta de faire la conversation avec Ellana et Raziel, sans doute pour les connaitre un peu mieux. Si avec ça, il pouvait arrêter de vouloir faire son rebelle et enfin montrer du respect. Le Balafré pouvait bien faire un effort.

On faisait partie de l’armée royale, il y a onze ou douze ans. Dit Raziel. J’étais le capitaine d’une compagnie dont Ellana faisait partie aussi. On y est resté environ cinq ans, avant que j’entre dans le Conseil Magique et qu’Ellana retourne à la vie civile. Et cinq ans plus tard, je me retrouve à chercher des trucs top secret avec toi.

Raziel accéléra le pas et Ellana s’approcha de Rin et lui parla à voix basse.

J’ai démissionné de l’armée après notre emprisonnement, c’était trop dur pour moi de retourner au combat après ces deux ans de calvaire. Elle fit une petite pause pour contenir ces douloureux souvenirs et reprit avec une pointe de respect et d’admiration dans la voix. C’est le chef qui a sauvé les survivants et plus tard, il a fait reposer en paix les morts, en les vengeant. Depuis notre libération, je lui dois la vie. Avant nos retrouvailles, j’ai travaillé dans l’affaire familiale et quand ma magie est apparue, j’ai décidé de rentrer dans la police de Crocus et avec mon ancienneté dans l’armée, j’ai pu devenir inspectrice rapidement

Ils arrivèrent au poste de police et le gamin demanda des informations sur le suspect, le dénommé Masato Huramashi. L’homme à l’accueil salua respectueusement l’Orchidée et alla cherche le dossier qu’il tendit au petit Rin. Ellana et lui se mirent à l’étudier en profondeur, Raziel, quant à lui, attendait adossé au mur non loin. Ils n’avaient pas besoin d’être à trois sur un même dossier, surtout pour trouver une simple adresse et une photo de l’homme en question.

Une fois toutes ces informations en leurs possessions, ils partirent en direction du bouge que Masato habitait et comme au début de cette enquête, le gamin décida de faire le héros en frappant à la porte. Vu la racaille qu’était cet homme, Raziel aurait déjà défoncé la porte à coups de pied. Une personne était à l’intérieur, c’est sur vu le bruit qu’ils venaient d’entendre, mais elle ne semblait pas vouloir leur ouvrir. Le petit Rin lui lança un ultimatum avant d’entrer, pourquoi faire ça ? Alors qu’ils savaient que la personne n’ouvrirait jamais et le gamin semblait avoir compris ça, vu qu’il passa de sept à dix en incendiant littéralement la porte qui devint rapidement en tas de cendre. À l’intérieur, la colonne de flamme avait touché le mur en face et surtout, un homme qui enlevait sa veste incendiée. Raziel s’avança vers lui et lui tira l’oreille.

Quand on demande d’ouvrir une porte, tu l’ouvres en disant « bonjour ». Allez, dis-le !
Aïe, aïe, bonjour ! Bonjour !
C’est bien. Dit Raziel en envoyant le suspect sur le canapé non loin. Maintenant, je veux savoir qui t’es et plus vite que ça !
Je m’appelle Masato Huramashi et je vis ici.

C’était un homme de taille moyenne avec un embonpoint plus que visible et une calvitie qu’il tentait de cacher sous une longue mèche partant de la droite.

Parfait ! On te cherchait ! Première question, pourquoi t’as voulu partir par la fenêtre ?
Je n’aime pas les flics.
Ça tombe bien, on n’est pas de la police, mais du Conseil. Ou alors, tu sais pourquoi on est venu ici ? Une belle femme, brune que tu as vue hier soir à l’Over 9000.

L’homme blêmit et bredouilla.

Je… ne sais pas de quoi vous parlez ! Hier, j’étais ici, tout seul !
Ne ment pas, abruti ! On a un témoin. Alors, dis-nous où elle est et tout ce que tu sais sur cette Svetlana et le paquet qu’elle avait.
Je ne vois pas de quoi vous parlez, ni qui est cette Svetlana ! Votre témoin n’est pas fiable !

Raziel bouillonnait de plus en plus devant le refus de parler de cet homme et cette dernière phrase fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Damoclès s’avança vers lui et le souleva d’une main.

Bordel ! Tu vas parler oui ! Tu me saoules à la fin !
Ne me frappez pas ! S’il vous plait ! J’vais tout vous dire ! Cette femme, je l'a connais pas ! elle m’a juste payé pour venir la voir dans le bar, elle voulait que je lui montre comment sortir de la ville sans être vu. Je suis un contrebandier et pour faire passer certaines marchandises, je dois passer en dehors des radars du Conseil et des gardes de la ville. Alors, je passe par une porte dérobée dans les profondeurs de la cité, mais elle ne peut pas être ouverte n’importe quand. Une étrange et ancienne magie fait qu’elle ne s’ouvre uniquement les nuits sans lune.
Et tu lui as montré ?
Vu combien elle m’a payé, oui !
Et bah maintenant, tu vas nous la montré aussi. Ellana, ligote-le pour qu’il ne nous file pas entre les doigts.

L’Orchidée tira une carte et un être humanoïde au teint verdâtre apparu pour ligoter Masato avec ces doigts qui s’était allongé. Ils sortirent de cet appartement miteux et furent dirigés par leur « chien » improvisé vers un dédale de ruelles qui les amena à une double porte contre une maison qui semblait abandonnée. En ouvrant les battants, une odeur d’humidité et de renfermé s’en dégageait.

C’est là-dedans, je l’ai trouvé quand je me cachais d’un créancier qui voulait me briser les genoux.
Rien à foutre de ta vie, mon gars. Avance là-dedans

Les quatre descendirent dans la cave.



HRP : En descendant, Masato passe le premier et à peine arrivé dedans, il se prend une dague en pleine tête. Trois personnes sont présentes, dont la femme. Raziel combattra Svetlana.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc


Dernière édition par Raziel Starkiller le Mer 21 Jan - 16:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Mer 21 Jan - 12:49

Rin connaissait désormais un peu mieux Raziel et Ellana qui en avaient vu de toutes les couleurs. Il resta muet face à leur histoire et écouta simplement tout le récit des deux partenaires.

- Je vois... Vous aussi... Vous aussi, vous en avez bavé. Finalement, il est beaucoup plus gentil que je le pensais. Répondit l'épéiste de flamme à Ellana.

Le jeune homme n'avait plus le temps de poser des questions supplémentaires, le groupe arriva face à la maison de leur suspect et le démon azur prit les devants en frappant à la porte, puis en la désintégrant comme l'aurait sans doute fait Raziel.

L'homme qu'avait touché Rin par inadvertance se trouva être le fameux Masato. Une fois que celui-ci se débarrassa de son vêtement en flamme, il fut rapidement rattrapé par Raziel qui lui attrapa une oreille fermement.

- Quand on demande d’ouvrir une porte, tu l’ouvres et en disant « bonjour ». Allez, dis-le !

- Aïe, aïe, bonjour ! Bonjour !

Suite à cette rencontre loufoque qu'avait lancé le chef des Grim Reaper, un interrogatoire fut de mise et le suspect du bar n'avait d'autre choix que répondre aux attentes de Raziel qui n'hésiterait sans doute pas à user de la force.

Masato expliqua qu'il ne connaissait pas la femme qu'il avait rencontré au bar, mais qu'elle était une cliente qui cherchait un moyen de filer à l'anglaise incognito. Cet homme était donc un passeur de contre-bande et il avait l'air de bien connaitre les coins secrets de la ville.
Cette connaissance serait très utile pour la police et le conseil magique pour attraper des voleurs et autres racailles possibles utilisant ces mêmes passages.

Alors que Rin réfléchissait sur le moyen d'utiliser les tunnels souterrains, Raziel força Masato à leur montrer le chemin. Pour éviter qu'il s'échappe, la partenaire du chef des Grim Reaper invoqua dans une carte un étrange personnage qui enroula ses membres autour du corps de leur prisonnier afin de le ligoter.

Le contrebandier guida l'équipe du conseil vers une ruelle complétement vide où se trouvait une maison abandonnée depuis des lustres. Au pied de celle-ci, se trouvait une double portes descendant vers une cave.

- C’est là-dedans, je l’ai trouvé quand je me cachais d’un créancier qui voulait me briser les genoux. Fit l'homme qui semblait ne pas vouloir aller plus loin.

- Rien à foutre de ta vie, mon gars. Avance là-dedans. répondit Raziel.

L'homme descendit en premier pour ouvrir le cortège dont il allait servir de bouclier humain. Pourquoi un bouclier humain ? Car, quelques secondes après qu'il soit entré dedans, suivit de près par les trois membres du conseil, Masato reçu une dague pile entre les deux yeux.

Un ricanement éclata dans les ténèbres qui faisaient face au groupe désormais sans guide, puis, une voix masculine se fit entendre :

- Un de moins... Maîtresse.

- Oui, mais il en reste encore trois. fit une seconde voix qui fut également celle d'un homme.

Les deux voix n'étaient pas sorties de leur cachette, mais ils devaient être pas loin. Rin fit alors apparaître une boule de feu dans sa main droite et la lança face à lui pour éclairer la zone sombre du lieu.

Avant de disparaître, la boule révéla deux hommes encapuchonnés et une jeune femme qui elle aussi avait une capuche. Elle devait être la cliente du défunt Masato. Un peu plus loin, derrière eux se trouvait de grosses caisses en bois qui devaient être les expériences volées au scientifique du conseil.

- Vous êtes en état d'arrestation ! Rendez-vous sans faire d'histoires et tout se passera bien ! Fit l'épéiste de flamme d'un ton ferme.

Les trois voleurs éclatèrent de rire et éteignirent la boule de feu avec un sortilège d'eau qui venait de l'un des deux hommes, le second personnage fit apparaître une flamme orange contrairement à Rin qui pouvait en invoquer que des bleus. Puis, il alluma les torches autour de la salle.

- On va devoir vous tuer tous les trois pour continuer notre mission. Fit de nouveau le premier bandit avec un grand sourire. Préparez-vous à mourir ! Compléta le second homme de main.

Il n'y avait plus d'autres choix possibles, il fallait combattre. Pour Rin, combattre un mage d'eau serait en son désavantage et combattre le mage de feu entraînerait un combat sans fin.

L'épéiste de flamme dégaina son épée maudite qui activa par la même occasion ses flammes bleues autour de son corps ainsi que les habituelles parties de son corps qui changèrent légèrement comme sa queue de démon, ses oreilles ressemblant à celle d'un elfe, ses dents maintenant pointues et affutées comme des lames de rasoir jusqu'à la pupille de ses yeux qui n'étaient plus ronde, mais limite comme des flammes bleues avec une lueur rouge au milieu.

Le démon azur fonça alors sur la chef des voleurs pour lui porter un coup rapide qui pourrait la déstabiliser et la forcer à se rendre, mais manque de chance, les deux hommes de main s'interposèrent entre le chasseur et sa proie. Rin fut repoussé en arrière par un bouclier d'eau qui heureusement n'avait pas l'air d'éteindre les flammes maudites du gamin.

- Il va falloir que je m'occupe de vous avant de pouvoir accéder à votre maître. Mais sachez une chose, mes flammes ne sont pas ordinaires et ne seront pas éteintes pas un simple mage d'eau et seront nourries par les flammes de ce mage de feu. Mais votre haine nourrira l'essence de mes flammes éternelles !

L'épéiste de flamme se mit en garde et se prépara à lancer l'assaut suivant, mais peut-être qu'affronter deux mages d'éléments opposés allaient être plus difficile que veux l'avouer le gamin qui voulait se démarquer face à Raziel.
Il était la seule personne où il éprouvait comme une rivalité, une personne à laquelle il voudrait lui prouver sa force et ses capacités. Mais c'était loin d'être gagné. Le côté immature du jeune homme semblait faire revoir le jugement du chef des Grim Reaper...

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Mar 27 Jan - 16:24



La descente dans la cave fut rapide, même si le Balafré dû se plier pour pouvoir réussir à entrer. Pas facile de faire presque deux mètres, avoir une épée presque aussi grande et devoir crapahuter dans un endroit aussi exigu qu’une entrée en sous-sol ! Heureusement pour lui, la cave était haute de plafond, mais elle était aussi plongé dans les ténèbres, la lumière naturelle n’entrait pas ici, même avec les petites fenêtres présentes sur leur droite. On pouvait voir dans la pénombre, des gros piliers au centre pour soutenir la maison et c’est tout, rien d’autre n’était visible. Ce qui valut une attaque par des ennemis encore invisibles.

À peine le groupe était entré à l’intérieur, qu’une dague se ficha dans le crâne de leur prisonnier qui tomba mollement sur le sol, sans avoir compris ce qui se passait. Instinctivement, Raziel mit la main sur Naghlring prêt à un second assaut de dague volante, mais rien. Finalement, ces ennemis inconnus étaient trop imbéciles pour profiter de l’obscurité ambiante pour attaquer furtivement. Ils se pensaient sans doute supérieurs en force, vu qu’un des ennemis ricana et même commença à faire la causette avec une autre personne et d’après leur dire. Ils étaient minimum trois, deux hommes qui venait de parler et une femme, cette maitresse. Stupide pour parler, mais pas pour se montrer, c’était au moins ça. Enfin, avant que Rin ait la très bonne idée de lancer une boule de feu devant lui pour ainsi éclairer les lieux et découvrir qu’ils étaient bien trois, deux hommes et une femme, le tout encapuchonné devant trois caisses qui devaient renfermer les expériences.

L’initiative que le gamin avait prise pour repérer leurs adversaires était bonnes, mais c’était sans compté sur son envie dans faire trop. Le petit Rin leur lança un ultimatum digne des policiers dans les pièces de théâtre polar, il ne manquait plus que le « pas un geste ! » est c’était le jackpot ! Il eut droit à un rire du côté des capuchons et Raziel aussi ricana devant cette phrase qui n’avait aucune utilité. Et les deux hommes de l’autre côté semblaient se prêter aux jeux, juste après avoir allumé des torches, l’un terminant la phrase de l’autre et aussi promettait la mort, mais que serait un méchant sans ce genre de promesse ?

C’est tellement pourri ! Lâcha Raziel qui regardait Rin foncer en tentant vainement d’atteindre la femme au fond.

Juste après son attaque ratée, il lança un monologue qui ressemblait encore à une tirade de théâtre pour dire que ces flammes étaient les meilleurs de monde, encore du vent pour se donner de la contenance pensa Raziel.

Faut vraiment que t’arrêtes d’essayer de te la péter gamin, c’est quoi cette phrase pourrit !? Dit Raziel en dégainant son épée et en regardant leurs adversaires. Vous aussi les deux blaireaux, arrêtez de balancez des phrases à la con !
Le musclé a raison. Cracha la femme inconnue. Vous êtes tous les deux mauvais ! Alors, arrêtez votre lyrisme à deux sous et qu’on en finisse avec eux. La porte ouvre dans deux heures et je veux les voir morts avant !

Et bah voilà ! Enfin une personne avec un peu de jugeote ! Seulement, le gamin Rin avait eu raison dans son monologue, pour pouvoir atteindre leur chef, il fallait passer les deux blaireaux et pour ça, Raziel avait sa petite idée. Il souleva son immense épée à la manière d’un javelot et la lança de toutes ces forces sur le trio. Naghlring fusa droit devant elle, facile à esquiver, les deux hommes ne firent qu’un pas de travers en regardant l’arme passer à côté d’eux et semblait croire que le Balafré était fou. Sauf qu’il ne l’était pas du tout ! À peine avaient-ils tourné la tête pour revenir sur leur opposant, qu’ils se prirent de plein fouet Raziel qui les chargeait, épaule en avant et propulsé par une énergie violacée. Les écartent ainsi de son passage et pouvant enfoncer son énorme poing droit dans la figure de la femme derrière eux qui tomba au sol sous le coup et la surprise.

Les blaireaux furieux de s’être fait berner aussi facilement commencèrent à avancer sur Raziel pour lui faire la peau avec une épée d’eau et de feu. Seulement, ils avaient dû oublier qu’il n’était pas seul !

Carte de l’étoile, terrasse mon ennemi avec rapidité ! Dit Ellana qui en même temps lançait son épée sur un des deux hommes.

Un être humain à la peau bleue et aux longs cheveux noirs apparus et fonça à une vitesse fulgurante sur l’homme, qui allait abattre son épée de feu sur Raziel, et lui décocha une droite qui le fit partir loin du Balafré et de la dame. Le second homme, quant à lui, se débattait pour retirer l’épée courte de l’Orchidée qui s’était fichée dans son bras gauche. La jeune femme se releva et se frottant la joue et en faisant tomber sa capuche, c’était bien elle. Les cheveux sombres, les yeux verts, la bouche sensuelle.

Goujat ! Comment oses-tu frapper une femme !?
Les ennemis du Conseil, je les frappe ! C’est aussi simple que ça, ma jolie. Fit Raziel, qui s’était mis en garde. On danse ?



HRP : Euh ... Baston ! Prend un des deux mecs.

Sort Utilisé:
 

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Lun 2 Fév - 16:21

Quand le petit démon lança sa phrase digne d'un roman policier, Raziel se moqua de lui et eut l'effet d'une bombe dans l'esprit du garçon qui s'élança face aux voleurs qui le repoussèrent.

- C’est tellement pourri ! Avait lâché le commandant des Grim Reaper, comme s'il cherchait à énerver le pauvre Rin qui voudrait en faire toujours un peu plus pour prouver le contraire à son ainé.

Le démon azur lança une provocation à ses adversaires pour chercher à les déstabiliser en quelque sorte. Mais le grincheux de service qui était resté en arrière rajouta son grain de sel :

- Faut vraiment que t’arrêtes d’essayer de te la péter gamin, c’est quoi cette phrase pourrit !? Vous aussi, les deux blaireaux, arrêtez de balancer des phrases à la con !

Comme par magie, une voix de femme se fit entendre derrière les deux hommes, la chef du groupe laissa enfin tomber son masque :

- Le musclé a raison. Vous êtes tous les deux mauvais ! Alors, arrêtez votre lyrisme à deux sous et qu’on en finisse avec eux. La porte ouvre dans deux heures et je veux les voir morts avant !

Suite à cette conversation où les deux hommes, comme Rin, regardèrent les deux chefs discuter, le balafré dégaina son immense épée et la lança tel un javelot de toutes ses forces sur les deux guignols de service qui l'esquivèrent facilement.
Raziel se propulsa ensuite avec une énergie violette vers eux pour donner un grand coup d'épaule, tel un taureau qui chargeait ses cibles.
Il réussit à passer au travers de leur défense pour atteindre la femme du groupe ennemi et lui donna un coup de poing qui ne devait pas être doux.

- Carte de l’étoile, terrasse mon ennemi avec rapidité ! Fit Ellana pour protéger rapidement son chef qui ne surveillait même plus ses arrières.

Se font-ils confiance au point de ne pas rester sur ses gardes en plein combat ? Rin n'avait jamais vécu cela, il a toujours combattu seul et faisait combattre rarement Kuro ou tout simplement pour tendre des pièges à ses adversaires, mais jamais il a voulu le mettre en danger.

La femme et Raziel échangèrent encore quelques mots jusqu'à ce que l'un des deux hommes, celui qui maîtrisait la magie des flammes commence à se relever. Rin qui écoutait la conversation, lui sauta dessus pour l'empêcher de s'en remettre.

Rin entra en scène et commença à prouver qu'il pouvait se défendre seul, il concentra ses flammes dans son épée et lança une vague de flamme "Blue Tenchi Kaijin" qui fit voler au travers la pièce le mage de feu qui tenta de se protéger, l'attaque sépara également les deux chefs de groupe opposé qui se retrouvèrent coupés par le passage éclair du mage volant.




Derrière ce mur de flamme qui coupa une partie du plafond en prenant feu aussitôt pour finir en tas de cendres, des flammes restèrent au sol pour continuer de dévorer les restes de bois qui n'auraient pas brûlé.

- Tu ne croyais tout de même pas que j'allais te laisser attaquer sans rien faire ?! Fit l'épéiste de flamme qui avait encore une bonne maîtrise de sa force pour le moment. Je te conseille de ne pas toucher à mes flammes, non seulement, elles ne s'éteignent pas, mais elles brules tout ce qu'elle peut et te laisseras des traces.

Cet éternelle bienveillance allait perdre le jeune membre du conseil, il n'aimait pas tuer avec ses flammes maudites, mais ce qui l'effrayait, c'était de perdre le contrôle à cause de la peur et de faire sortir son "côté maléfique" comme l'avait souligné Mephisto lors de leur dernier entretient.

L'objectif de Rin, c'était de contrôler l'intensité de ses flammes pour réussir à les éteindre, mais aussi de ne pas s'épuiser trop rapidement sous peine d'avoir sa perte de contrôle qui ferait d'énormes dégâts.
Raziel avait pu y goûter lors d'un entraînement et il devait avoir gardé une trace de brûlure quelque part sur le corps.

Mais il n'était plus l'heure de penser au passé et le démon azur prononça les mots suivant :

- Blue Hotarubi

De nombreuses petite boules de feus sortirent du corps de l'épéiste entouré de celle-ci en permanence une fois son arme hors de son fourreau. Il encercla les trois mages en remplissant le sous-sol de ces magnifiques et dangereuses lucioles bleues qui absorbèrent les flammes restantes au sol, libérant ainsi le passage entre Raziel et son adversaire.

- Le premier qui bouge.. Il signera l'arrêt de mort de ses amis et lui-même. Comme je l'ai déjà dit, il me suffit de vous toucher une fois et c'est la fin pour vous. Le mage d'eau, ce n'est pas la peine d'essayer de les éteindre, elles seront régénérées grâce à ma force que je leur envoie en continu.

Le piège était en place, il ne restait plus qu'à attendre que les trois lascars se rendent et la mission serait un succès. Rin aura enfin réussi à ne pas causer de trouble en se servant de sa magie démoniaque. Mais, il était encore trop tôt pour se lancer des fleurs, car si le mage d'eau usait d'une technique pour inonder la pièce jusqu'au plafond, ses flammes ne tiendraient pas le choc du fait que le porteur des flammes ne sera plus concentré pour les tenir en places.
Techniques utilisées:
 

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Dim 15 Mar - 23:16



C’était enfin le grand finale de cette histoire ! Le combat qui allait décider qui du Conseil ou des bandits l’emporterait. Raziel n’avait pas repris son épée qui était toujours au sol et été donc en garde, les poings devant lui, légèrement décalés, ces jambes légèrement arquée, prêt à fondre sur son adversaire. Elle s’était relevé, tout le trait de son visage était détendu seul ces yeux envoyaient des éclairs de fureur à l’intention du Balafré. Elle aussi s’était mise en garde, mais une garde très étrange vue qu’elle s’était mise de profil. Les bras le long du corps, le coude gauche légèrement levé tandis que le bras devant elle pendait, ces poings étaient à peine fermés et ces jambes étaient légèrement écarté l’une de l’autre, la jambe arrière ne reposait que sur ces doigts de pied.

Les deux adversaires se jaugeaient, à la recherche de la faille, du point faible de l’autre. La femme ne semblait pas vouloir attaquer par la droite, le soi-disant angle mort de Damoclès et elle avait raison. Il avait tellement l’habitude qu’on l’attaque de ce côté que Raziel n’était plus du tout surpris et en avait même fait un gros avantage pendant les combats. La tension entre les deux était de plus en plus forte, l’ambiance devenait tendue quand enfin, Damoclès vit un point faible dans la défense de l’adversaire et pas des moindres, puisqu’il s’agissait de sa tête. Avec les bras aussi bas, la tête était une cible facile, mais ça pouvait être une ruse, comme pour son œil droit. Il devait le découvrir, c’était le moment d’attaquer !

Raziel monta à l’assaut, ces bras nimbés d’une aura violette, mais fut stoppé net par un homme volant puis d’une ligne de flammes bleues le séparent de sa cible. Le plafond ainsi que le sol étaient en feu, mauvaises nouvelles quand on se trouve dans une cave. On ne peut pas dire que les endroits clos soient en bon terme avec la frivolité des flammes. Par chance, elle semblait avoir creusé des interstices dans le plafond, laissant ainsi s’échapper la fumée que les flammes pourraient dégager.

Cette attaque ne pouvait provenir d’une seule personne, Rin ou le gamin complètement inconscient. Pourquoi avoir utilisé une attaque aussi expansive dans une cave !? S’ils ne mouraient pas tous sous des tonnes de gravats ou intoxiqué à cause de la fumée, ils étaient extrêmement chanceux ! Et le gamin ne semblait pas voir la gravité de ces actes au vu de sa tirade volant aussi haut que les autres. Cette fois c’était sur ces flammes qui ne pouvaient être éteintes. C’était trop pour Raziel, il devait expulser la colère qu’il avait en lui.

Mais t’es complètement con ! Tu veux tous nous buter, espèce de débile !? Tu ne vois pas qu’on est dans une cave et que l’on risque de se faire aplatir comme une crêpe par une putain de maison !?

Seulement le petit Rin ne semblait pas l’avoir entendu et continua de plus belle avec un autre sort tout aussi dangereux dans un lieu aussi restreint. Cette fois, c’était des lucioles bleutées qui quittèrent le corps du gamin pour se loger tout autour des trois bandits. Heureusement pour eux, le mur de flamme fut aspiré par ces sphères, empêchant ainsi les pylônes de fondation de complètement brulé et aussi d’arrêter l’enfumage dont ils étaient tous victimes.

Le premier qui bouge... Il signera l’arrêt de mort de ses amis et de lui-même. Comme je l’ai déjà dit, il me suffit de vous toucher une fois et c’est la fin pour vous. Le mage d’eau, ce n’est pas la peine d’essayer de les éteindre, elles seront régénérées grâce à ma force que je leur envoie en continu.

Et il continuait à en faire des tonnes, têtu, sourd et doué pour les répliques de pilier de comptoir. Décidément, ce gamin avait de plus en plus de défauts à corriger et Damoclès se ferait une joie de les faire disparaitre.

Ferma là gamin, tout de suite ! Cracha Raziel. Déjà tu manques de tous nous buter avec ton attaque, regardes l’état de la cave abruti ! Elle est à deux doigts de s’effondrer avec nous en dessous ! Et si ce n’est pas à cause de ça que l’on crève, c’est à cause de la fumée de tes attaques. S’en parler de ta réplique pourrie qui devait fonctionner sur les crétins que tu réussissais à chopper quand t’étais encore chez les bouseux, mais qui ici font autant de bruit qu’un pet de lapin !
Calmez-vous, Chef ! Il n’a pas fait attention, c’est tout ! Lança Ellana qui était non loin du mage d’eau.
Bien sûr que non, je ne vais pas me calmer ! Ce débile ne peut même pas faire attention à l’environnement qui l’entourent comme au danger qu’il peut être envers ces coéquipiers ! Gamin, si tu veux mourir, fait le seul, pas besoin d’emporter les gens qui sont avec toi et encore moins ceux qui sont sous mes ordres !
Oh, y aurait-il des tensions dans votre magnifique groupe ? Railla la femme emprisonnée avec un petit sourire en coin.
Toi tu la fermes aussi, sale catin ! Je vais tellement te défoncer la tronche que même ta mère ne va pas te reconnaitre ! Lâcha Damoclès en la regardant dans les yeux, puis il se retourna pour regarder Rin, un air de fureur sur le visage. Tu annules ton sort et surtout tu la fermes !

Le Balafré se contrôlait difficilement, il sentait ces muscles trembler de rage et il l’était contre Rin et son travail en équipe médiocre et surtout le fait que le gamin aurait pu tuer Ellana à cause de son inexpérience. Damoclès était préparé à mourir, il ne s’inquiétait pas pour lui, mais il ne voulait pas vous ces subordonnés mourir à cause d’un gamin prétentieux qui ne sait pas ce que le mot coopéré voulait dire.



HRP : Je ne pense ne pas avoir à te dire quoi faire là, c'est plutôt limpide ^^

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okumura Rin
Blue Daemon
avatar

Blue Daemon


235 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 16
Expérience:
206/200  (206/200)
Points de Réputations:
1833/10000  (1833/10000)



MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel} Jeu 26 Mar - 13:19

Raziel devenait vraiment exaspérant, mais pas totalement tord sur le danger que pouvait représenter Rin envers ses camarades de terrain. Mais s'il y avait bien une chose qu'il n'aimait pas, c'était le manque de respect de son ainé qui avait recommencé en le traitant de con.

L'épéiste de flamme décida de l'ignorer et créa un champs de luciole de flamme dans toute la cave, empêchant quiconque de bouger, allant jusqu'à effrayer ses propres coéquipiers, surtout Raziel qui rajouta :

- Ferma là gamin, tout de suite ! Déjà tu manques de tous nous buter avec ton attaque, regardes l’état de la cave abruti ! Elle est à deux doigts de s’effondrer avec nous en dessous ! Et si ce n’est pas à cause de ça que l’on crève, c’est à cause de la fumée de tes attaques. S’en parler de ta réplique pourrie qui devait fonctionner sur les crétins que tu réussissais à chopper quand t’étais encore chez les bouseux, mais qui ici font autant de bruit qu’un pet de lapin !

- Calmez-vous, Chef ! Il n’a pas fait attention, c’est tout ! Fit Ellana qui était la seule à soutenir un peu le petit diable dans toute cette histoire.

- Bien sûr que non, je ne vais pas me calmer ! Ce débile ne peut même pas faire attention à l’environnement qui l’entourent comme au danger qu’il peut être envers ces coéquipiers ! Gamin, si tu veux mourir, fait le seul, pas besoin d’emporter les gens qui sont avec toi et encore moins ceux qui sont sous mes ordres ! Rétorqua le balafré qui voulait absolument en mettre plein la tronche du démon bleu qui perdait de plus en plus patience.

- Oh, y aurait-il des tensions dans votre magnifique groupe ? Se moqua la chef des voleurs.

- Toi tu la fermes aussi, sale catin ! Je vais tellement te défoncer la tronche que même ta mère ne va pas te reconnaitre ! Tu annules ton sort et surtout tu la fermes ! Termina Raziel qui était vraiment dans tous ses états. Mais qui avait oublier de prendre en compte le facteur d'énervement de Rin qui avait un impact considérable sur sa maîtrise de la magie, surtout en libérant un côté négatif pouvant le posséder à en attaquer ses alliés comme la première fois qu'ils s'étaient rencontrés.

- Non, toi ferme-la putain de balafré aux insultes d'un gamin de dix ans avec tes"Ta mère ne te reconnaitras plus". Tu me soul ! Tu ne me fais pas confiance et ça m'énerve, je contrôle parfaitement mes flammes et elles ne feront pas de mal à mes alliés tant que je décide qu'elles ne brûlent pas certaines personnes comme toi et Ellana qui pourrait nager dedans si elle le voulait. Je vais d'ailleurs te le prouver tout de suite en mettant fin à cette histoire avec ces trois gus, maintenant !!

Rin avait tout dit en criant, il était aussi en colère que Raziel, il ne lui faisait pas confiance et ça l'avait complétement brisé, même un peu fait perdre de sa confiance en lui, mais il ne se laissa pas abattre pour autant. Il continua à augmenter la prestance de ses flammes qui dominaient de plus en plus dans la pièce, les lucioles grossissaient à vue d'oeil et Rin s'approcha du centre de la pièce pour lancer une attaque qui toucherais tous ses adversaires en même temps. Le risque, c'était surtout le mage d'eau qui pourrait peut-être se protéger, mais tant pis, il n'avait plus le temps d'y penser.

Les flammes bleues commencèrent à brûler le sol sous les pieds de Rin et les lucioles commencèrent à se regrouper petit à petit, mais laissant toujours peu d'espace aux habitants de la cave. Cette attaque allait être ultime et très destructrice en même temps de consommer toute la force du gamin. Mais même après ça, vue qu'il n'aura plus de force, son côté sombre ne devrait pas réussir à surgir.

- Blue no Hiken Cria le démon azur qui donna un coup de poing vers le plafond, ordonnant à ses flammes de créer une immense colonne de flamme qui prenait tout l'espace disponible dans la cave, les flammes étaient si intenses que les débris n'eurent pas le temps de tomber et furent réduits en cendre instantanément. Un grand trou faisait désormais circuler l'air dans la cave qui était maintenant en pleine air.

Avant de s'écrouler d'épuisement, le petit Rin regarda autour de lui l'étendu des dégâts de son attaque, le mage de flamme n'avait pas l'air d'avoir survécut à l'attaque de l'épéiste de flamme, mais la femme et le mage d'eau n'étaient qu'uniquement en mauvais état, mais toujours vivants.

Le diablotin ayant sévit d'un caprice destructeur par la colère, il s'écroula au sol, rassuré de voir toujours debout et sans blessures, Ellana et le gueulard de Raziel qui allait devoir attendre de finir le combat désormais presque terminé par l'attaque de Rin qui était maintenant K.O
Il prononça en ricanant vers Raziel, avant de s'évanouir complètement : T-Tu vois... Ellana et toi... V-Vous n'avez... R-Rien...

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel}

Revenir en haut Aller en bas

[Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel}
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: La Ville de Crocus :: Crocus-