Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Denrak Kensaru
Mage Solitaire { B }
avatar

Mage Solitaire { B }


233 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Expérience:
180/200  (180/200)
Points de Réputations:
1664/10000  (1664/10000)



MessageSujet: [Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo] Mer 13 Aoû - 17:15


Hargeon était une ville dès plus appréciable, tant par son côté modeste qui avait un certain charme que par son port de marchandise dès plus vaste. En en ces lieux, on pouvait voir les navires remplis de marchandise allée et venir, créant ainsi une bonne partie du commerce maritime du pays. Adossé à un arbre dans un petit parc de la ville Denrak observait l'océan avec un air nostalgique. C'était de cet océan qu'il était revenu de sa traque, c'était en accostant dans ce même port qu'il avait enfin eu la certitude de ne plus être traqué. Ces derniers affrontements avec ses ennemis d'hier avaient eu lieu sur Ca-ellum, puis il s'était échappé par la voie maritime pour rentrer dans le pays où il était né... Après avoir été pourchassé pendant quatre années.

S'il était dans cette ville ce n'était pas vraiment par hasard, il était encore une fois à la recherche d'un travail à accomplir tant pour parfaire ses compétences que pour subvenir aux besoins nutritifs de sa famille. Depuis sa mission qu'il avait accompli avec Djinn et qui consistait à se débarrasser de deux diables de l'est le sabreur avait un arrière-goût de défaite en lui. Il s'était senti faible une fois de plus et cela lui plaisait de moins en moins, même en s'acharnant à l'entraînement, aux combats et à la méditation, il ne se sentait plus avancer. La sixième liaison était bien trop hors de porter pour lui et Kage à l'heure actuelle, quant à ses compétences purement physiques, il se développait bien trop lentement à présent. Il avait atteint les limites physiques du corps humain depuis longtemps et il devait trouver un moyen de transcender son enveloppe corporelle afin de devenir capable de supporter ses propres attaques. Mais cela ne serait possible que lorsque sa cohésion avec Kage aurait encore grandi, c'était trop tôt.

Au jour d'aujourd'hui, il ne pouvait que composer avec l'expérience pour combler en partie son manque de puissance comme il le pouvait. Lâchant un grognement de mécontentement envers sois même le sabreur quitta son endroit pour se mettre en quête d'un boulot en espérant tomber sur quelques choses à la fois intéressant financièrement et tout aussi intéressant en terme d'expérience à gagner. Se dirigeant en direction du port, il espérait trouver un navire ayant besoin d'une escorte pour les protéger des pirates ainsi que des quelques monstres des mers... Bien qu'une hydre soit largement hors de portée de son niveau. Débarquant finalement au sein du port l'odeur de l'océan vint lui chatouiller ses narines de manière un peu plus forte.

Guettant les nombreux navires le sabreur observait les équipages embarqués ou débarqués leurs marchandises. Seulement les rares navires partant semblaient déjà avoir leur garde assuré par différent groupe de mercenaire. Marchand le long des navires tranquillement le sabreur fut surpris de voir un vieil homme assez petit et avec un chapeau d'aventurier se placer en face de lui. Lui lançant un regard interrogateur le guerrier ne reçut qu'un air suspicieux et analyste en retour, en ayant marre de perdre son temps, il se prépara à prendre la parole, mais fut devancer par cet homme.

- Je suppose que l'arme à votre ceinture n'est pas là pour faire jolie, tout comme vos cicatrices...vous êtes mage?

Haussant un sourcil suite à la question le sabreur trouva cet homme bien étrange à l'interroger comme ça, il nota aussi que la quantité de cicatrices sur son visage commençait à atteindre le stade suffisant pour être considérée comme une grosse brute ou un voyou. En tout cas interrogation du vieux faisait aussi de lui un potentiel client pour une mission alors autant rester polie... Tout du moins pour sa part.

* Nop on est des clowns échappés du cirque baaaakaaaa ! *

- Disons que je suis plus guerrier que mage, mais ça ne baisse en rien mes compétences... Ah et veuillez l'excuser, il est toujours comme ça.

Il avait dit cela en désignant son katana sous l'air surpris de l'homme qui afficha un air amusé, mieux valait cela qu'une mauvaise réaction... Il n'avait eu que trop d'ennuis à cause du comportement de son arme avec les autres individus.

- Dans ce cas je suppose que je peux vous proposer un job, moi et mes collègues nous avons besoin d'être escorté jusqu'à Crocus, on a cinq charrette de marchandise à vendre là-bas. Je vous paye la moitié avant le départ et l'autre à l'arrivée.

Tien voilà qui était intéressant, lui qui était venu avec dans le but d'escorter des individus vers d'autre terre comme Ca-Ellum ou joya il se retrouvait à devoir protéger une caravane en direction de la capitale du pays. Le sabreur s'empressa de répondre au cinquantenaire.

- Ça marche mais j'impose la vérification de votre marchandise avant le départ, je ne tiens pas à être impliqué dans une histoire de trafique illégal.

Il n'était déjà pas très bien vu par les autorités alors il n'avait pas envie d'être contrôlé et impliqué dans une mauvaise histoire, ses derniers mauvais coups étant trop récents pour se le permettre. Après avoir choisi le montant de la somme et que l'homme est accepté ses conditions il lui ordonna de se rendre à la sortie de la ville dans une heure. Le soleil étant haut dans le ciel, il semblerait que son patron du moment avait choisi de partir en début d'après-midi. Décidant de flâner un peu en ville le bretteur acheta au passage un banal sandwich qu'il dévora le temps de sa petite promenade, lorsque l'heure fut venue, il prit enfin la décision de se rendre au point de rendez-vous. Arrivant très légèrement en avance, il nota la présence du vieil homme vers lequel il se dirigea, le voyant, il lui fit de grand signe avant d'appeler ses collègues, deux hommes plutôt costauds, un gamin allant sans doute vers sa majorité et une jeune femme.

- Bien alors voici mes collègues, Durk, Ken, mon petit-fils Sokor et ma nièce Serina. Quant à moi, c'est Druketh.

Nota les noms et visages de chaque individu le sabreur rougi un peu lorsqu'il regarda la nièce de son commanditaire seulement quelque chose le perturbait... C'était la bonne humeur de Druketh. Après tout, il n'était en rien ami donc il n'avait nullement besoin d'être aussi agréable... Mais bon, il n'allait pas s'en plaindre, les patrons temporaires respectueux et de bonne humeur sont quelque peu rares. Seulement le guerrier se devait de poser une question au cinquantenaire qui était le chef de se convoie, il avait déjà escorté des individus et il savait que les avis étaient départagé à ce propos.

- Moi, c'est Denrak. Avant que je n'observe la marchandise, j'ai une question Druketh, que dois-je faire passer en priorité, la protection de la marchandise elle-même ou celle de vos collègues ?

Il vit les cinq individus lui faisant face prendre un air légèrement surpris et apeuré, pourtant le vieux lui donna une réponse dans les plus brefs délais.

- Le mieux serait de protéger les deux bien entendus, mais si jamais une situation se présente sous la forme d'un choix, veuillez privilégier la sauvegarde de nos vies en priorité.

Le guerrier fit un bref signe positif en terme d'accord, il préférait lorsque ça se passait comme ça, il avait vu trop d'individus avides d'argent laisser passer leur marchandise avant la vie de leurs hommes. Il se mit finalement à fouiller les cinq charrettes de fond en comble en usant de ses sens d'arme au cas où, au final, il n'y avait que provisions, épices et marchandise exotique venant d'autre pays. Absolument rien d'illégaux, tant mieux ! Indiquant au petit groupe qu'ils pouvaient y aller le sabreur vint s'installer sur la première charrette conduite par Druketh et tirés par des chevaux. Les autres suivant derrière ils partaient pour une longue route qui prendrait sans doute 3 jours à un bon rythme,5 si la météo n'était pas agréable tout au plus... Quoi qu'il en soit c'était une nouvelle aventure qui attendait notre sabreur, car traversé le monde de Fiore n'est jamais banal même après tant d'années à vivre et marcher dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denrak Kensaru
Mage Solitaire { B }
avatar

Mage Solitaire { B }


233 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Expérience:
180/200  (180/200)
Points de Réputations:
1664/10000  (1664/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo] Mer 13 Aoû - 17:25


La caravane renfermant les marchandises variées et riches de ses cinq marchands s'était enfin mise en route et c'était à Denrak et Kage d'en assurer la sécurité le temps du voyage. Cela allait sûrement prendre quelque jour, mais la récompense en valait le coup, assis à côté de Druketh le chef du convoi le sabreur échangeait quelques mots avec lui tandis que ses sens étaient éveillés et prêt à capter le moindre bruit suspect, Hargeon était une ville riche en marchandise, ses alentours étaient remplis de bandits plus ou moins compétent dans leur métier si on peut dire.

- Traverser Fiore de cette façon est la manière la plus dangereuse, pourquoi n'avez-vous pas fait le voyage par train ?

Son commanditaire éclata de rire suite au parole qu'il venait de prononcer, le bretteur haussa un sourcil face à cette réaction, est-ce que ce vieux était fou ?

- Si je fais ça, c'est pour trois raisons, la première vient du fait que transférer les marchandises par le train coûte extrêmement cher, la seconde est que je préfère voyager à mon rythme dans Fiore pour en voir la beauté malgré les dangers, et dernièrement, car j'ai toujours fait ainsi et que c'est une habitude.

Le guerrier afficha un sourire amusé en entendant cela, cet homme était un sacré mélange entre un marchand avare, un aventurier ayant soif de découverte et un grand-père avec ses petites habitudes. Cependant si Denrak était bien d'accord avec lui sur un point c'était sur le fait que le train empêchait les gens de réellement vivre leurs voyages, des voyages ayant tous leur lot de beauté, de danger et de surprise. Redevenant silencieux pour se concentrer sur un possible danger il activa son ouïe si spéciale et capta la respiration de six armes plus à l'est de leur position, pas un véritable danger en sois vu leur distance. Seulement cela fut différent lorsqu'ils les entendit bouger dans leur direction, sans hésiter le guerrier sauta de la charrette en avertissant son commanditaire.

- Continuer, je vous rejoindrais, je vais simplement écarter un potentiel danger.

Sa façon de faire en terme de protection pouvait sembler étrange, beaucoup seraient rester aux côtés de leur client, mais Denrak lui préférait éloigner la menace dès qu'elle se faisait sentir. Marchant tranquillement le sabreur put voir au loin sept silhouettes avancer vers lui, et au vu de leur accoutrement ce n'était pas de simple voyageur ou des mercenaires mais bien des bandits de la région. Se positionnant face à eux de manière bien visible le guerrier prit un air sévère tout en posant tranquillement la main sur la poigne de son arme.

- Faite demie tour sur le champ bandit ! Un pas de plus vers moi ou vers cette caravane vous coûtera la vie.

Le sabreur en disant cela avait libérer son aura magique autour de lui l'espace d'un instant pour essayer d'instaurer une certaine peur chez les individus. Cela semblait fonctionner sur la plupart, mais le guerrier fut perturber lorsqu'il sentit l'un d'entre eux accumuler de la magie en lui, se tenant sur ses gardes le lion se prépara à l'assaut lorsque l'individu poussa un hurlement animal, un hurlement de rapace plus précisément. Suite à cela, il jeta un regard se voulant provocateur à notre guerrier toujours étonné par ce qu'il venait de voir. Une magie permettant de pousser un cri de monstre ? Quel intérêt ? Le sabreur comprit lorsqu'une grande ombre passa au-dessus, d'eux, levant la tête vers le ciel, il y vit un Erekem.

* Flèche droit devant ! *

Se concentrant sur l'action suite à l'appel de son arme, le sabreur se mit de profil juste à temps avant que la pointe d'acier ne siffle devant lui, observant les bandits, il nota la présence d'un unique archer dans le lot. Mais alors qu'il comptait les affronter, il se rendit enfin compte que la créature appelée ne s'était pas arrêtée et avait continuer son chemin en direction de la caravane. Pestant contre lui-même, il commença à se retourner pour le poursuivre lorsqu'il vit une épée fusée vers sa gorge, se laissant tomber il glissa sur les genoux avant de dégainer pour trancher la jambe droite de l'homme. Ignorant royalement son cri, il se releva et partit à la poursuite de l'Erekem.

Alors qu'il entendait enfin les cris de panique de ceux d'on il devait assurer la protection le sabreur redoubla de vitesse pour parcourir un maximum de distance le plus rapidement possible, lorsqu'il fut enfin à une distance plus correcte il porta la main à son arme. Son regard se faisait plus sauvage et déterminé, il tendit les muscles de son bras droit avant de préparer son mouvement, rassemblant un maximum de force physique, il prit de bon appuie sur sa position avant de lancer l'assaut.

- Suraisu !

L'onde tranchante au son similaire au rugissement d'un lion apparu suite au puissant mouvement effectué pour tracer son chemin à pleine vitesse vers l'oiseau démoniaque. Ce dernier qui se préparait à attaquer sérieusement le convoi fut stoppé juste à temps en voyant le danger arriver se décalant il y laissa de nombreuses plumes mais il ne fut pas blessé. Denrak en voyant cela aurait bien souri, mais il sentait dans son dos une nouvelle épée arriver, se décalant au dernier moment sa lame alla directement s'abattre sur la nuque du bandit qui avait voulu l'avoir en traître. Il ne restait plus que trois épéistes, un archer et le mage qui avait appelé la créature cela ne faisaient aucun doute. Encore un de ses foutue taré qui aimait user de la magie pour contrôler la nature elle-même, ayant déjà fait une expérience avec deux diables de l'est il y a peu le guerrier savait bien que le tuer ne résoudrait pas le problème de l'Erekem.

Voyant un autre bandit se jeter arme à la main le sabreur s'empressa de contrer son assaut tandis que ses oreilles entendaient le sifflement d'une flèche venir sur sa gauche. N'hésitant pas le bretteur passa la garde de son opposant et passa dans son dos avant de le saisir et de s'en servir de bouclier humain, ce dernier recevant ainsi la flèche avant de s'écrouler au sol. Plus que quatre bandits plus l'Erekem, d'ailleurs ce dernier se dirigea vers lui suite à un second cri animal de son « maître ». Denrak venait de passer en cible prioritaire à ces yeux visiblement, c'était une mauvaise chose. La créature déployant ses ailes une violente bourrasque se leva, avec une telle force que les pieds de notre bretteur quittèrent le sol.

* C'est bizarre il est pas très tangible le sol *

* Lorsque l'on vole c'est clair que le sol n'est pas très palpable, t'es un pur génie Denrak. *


Affichant un très bref sourire amusé le guerrier volant et donc vulnérable observa la créature fusée vers lui serre grande ouverte et prête à l'embrocher. Il hésitait à activer une liaison avancée pour trancher directement les pattes du grand oiseau, mais il devait s'économiser. Lorsque les pattes de l'Erekem allaient se refermer sur lui, il se mit en boule pour diminuer sa résistance à l'air et ainsi chuter plus vite ver le sol tandis que les armes mortelles du monstre se refermaient juste au-dessus de lui, maintenant, c'était l'heure de la contre-attaque.

- Kanren Mikai !

Activant la seconde liaison une grande chaine lia le manieur à son arme, à présent reliée physiquement, il envoya son arme vers sa cible qui l'esquiva sans problème bien évidemment. Cependant, le bretteur utilisa sa technique Kaeri pour faire revenir son arme qui passa près de sa cible une nouvelle fois... Mais ce que la créature n'avait pas prévu c'était que la chaîne s'enroule autour de son aile droite avec la chaine. Rassemblant sa force brut qui faisait de lui un pur guerrier le bretteur tira sur la chaîne de toute ses forces, l'Erekem complètement déséquilibré chuta à toute vitesse vers le sol pour s'y écraser avec violence. Le rejoignant le bretteur récupéra sa lame au passage avant de retomber sur sa cible, sa lame s'enfonça de toute sa longueur dans la nuque de la créature qui poussa son dernier souffle.

Jetant un regard meurtrier aux trois mages survivants le bretteur les vit trembler, encore des humains qui avaient entièrement reposé leur capacité sur celle d'un pauvre animal. Retirant sa lame du cadavre tout en désactivant la liaison le bretteur s'avança vers eux mais ces derniers prirent la poudre d'escampette. Lâchant un sifflement d'énervement face à un tel comportement, il retourna vers la caravane où son commanditaire l'attendait, un air fâché au visage tandis que sur le visage des quatre autres on pouvait voir un certain dégoût et une certaine peur à son égard.

- J'ai demandé une protection à un guerrier, pas à un meurtrier, avec votre niveau, vous n'étiez pas obligé de faire couler le sang de ces bandits.

- Je suis un épéiste, je suis la voie de l'épée, la voie du sang. Si j'avais voulu ne pas tuer lorsque je me bats, j'aurais choisi de manier des armes contondantes, un épéiste incapable de tuer ne mérite pas de porter ce titre. Diminuer ma paie si cela ne vous plaît pas mais c'est ma façon de faire, une façon de faire qui vient de vous sauvez la peau.


Le code d'honneur était très strict dans son esprit et c'était quelque chose que l'on ne pouvait contester chez lui. Les individus sous sa protection ne semblaient pas être de mauvais bougre, il semblait même bon, notamment Druketh qui pourtant semblait avoir de par son âge énormément d'expérience avec le danger et les individus sans foi ni loi. N'y pensant plus le bretteur se remit à sa place et la caravane de marchandise put repartir tranquillement, le reste de la journée passant tranquillement le sabreur sentait la nuit approché à petit pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denrak Kensaru
Mage Solitaire { B }
avatar

Mage Solitaire { B }


233 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Expérience:
180/200  (180/200)
Points de Réputations:
1664/10000  (1664/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo] Mer 13 Aoû - 17:43


Alors que la caravane avançait le soleil lui déclinait à l'horizon, se déplacer de nuit contenait bien trop de risque surtout que cette nuit serait une nuit sans lune, la visibilité naturelle serait donc de zéro. Dans tous les cas, la petite compagnie marchande semblait bien décider à prendre un peu de repos, c'est pour cela qu'elle s'arrêta non loin de gros rocher de façon à camoufler au maximum le feu qu'ils allaient allumer. Alors que les individus qu'il devait protéger vaquaient à l'installation du campement le bretteur repéra les alentours pour se faire une idée de la zone qu'il devrait surveiller cette nuit. À part les quelques gros rochers où il s'était installé le reste de l'endroit n'étaient composés que de grandes plaines, aucun moyen pour un prédateur de lui échapper... Du moins, ça l'aurait été si la nuit qui s'annonçait n'était pas sans lune.

Rejoignant finalement les marchands qui avaient allumé le feu le sabreur se joignit à eux pour le repas bien qu'il fût silencieux tout du long, Kage lui s'était endormi depuis l'affrontement avec l'Erekem pour pouvoir relayer Denrak lors de la nuit de garde. Mais alors que le lion voulait se faire un maximum discret et parler le moins possible il dut tout de même soutenir le regard apeuré et aussi écœuré de Sokor et Serina, ils n'avaient sas doute jamais vu le sang coulé auparavant, pas étonnant que cela les choque en partie. Dotant plus que le guerrier était comme beaucoup, il n'était pas affecté par la mort de ceux à qui il retirait la vie. Le repas se finit tranquillement et alors que tout le monde allait s'apprêter à dormir Druketh le chef du convoi vint s'adresser à lui.

- Je n'ai pas réalisé immédiatement tout à l'heure, mais vous êtes un mage de liaison n'est-ce pas ?

Le guerrier lança un regard complètement surpris au cinquantenaire qui venait de faire mouche sur sa magie juste en l'ayant vu combattre une seule et unique fois. Sa magie était pourtant quasi disparue à sa connaissance, remplacée par celle de ré-équipement à cause de la bêtise humaine qui privilégiait la polyvalence des objets aux liens les reliant à leurs armes. Reprenant doucement ses esprits suite à la surprise qu'il venait d'avoir il réfléchis plus calmement, Druketh avait sûrement du en entendre parler via des livres.

-Je ne pensais pas que quelqu'un en ce monde serait capable de reconnaître cette magie sans être lui-même un mage de liaison. Comment connaissez-vous son existence ?

- Je l'ai découvert il y a 9 ans alors que je voyageais dans le pays d'Enca, c'est un lieu extrêmement hostile et son climat est incroyablement violent. J'y ai découvert au sein même de la montagne une petite communauté dont tous les membres utilisaient cette magie.


Les yeux du bretteur pétillaient de curiosité, le fait de savoir qu'un nombre conséquent des siens étaient rassemblés en un seul et même endroit ne pouvait que le rendre curieux. Ce qui l'étonnait par contre, c'était le fait que cette communauté soit isolée ainsi du monde et est acceptée de vivre au sein d'une montagne. Les forges qu'utilisaient les utilisateurs de sa magie se trouvaient au sein même des différentes montagnes d'Earthland, et la seule chose qui pourrait motiver une communauté à rester en un tel lieu étaient la présence de l'une des dix forges ancestrales, les forges qui permettaient d'atteindre la septième liaison : la renaissance.

- Vous avez une carte de l'endroit où je pourrais les trouver exactement ?

Le vieil homme eut un rapide sourire sur son visage et il s'en alla pour revenir avec une carte en main qu'il déplia, c'était une carte détaillée du pays d'Enca. Et tandis que les autres étaient partit se coucher le bretteur se chargea d'écouter les nombreuses indications que lui fournissait son commanditaire pour pouvoir trouver ceux qu'il cherchait si un jour il se rendait dans ce pays hostile à la vie humaine. Alors qu'ils discutaient du pays, les sens du bretteur captèrent une respiration d'arme encore loin, mais avançant vers eux à toute vitesse.

* Kage debout ! *

* Je le suis déjà, ce genre d'arme ne peut être ignoré *


Normalement, les créatures étaient effrayées par les flammes et n'osaient pas approcher des campements, mais là c'était différent, car ce qui approchait était un danger extrême. Se levant Denrak prit un morceau de bois et le pointa vers le feu de camp pour en faire une torche, juste après il éteignit le feu de camp et récupéra deux bouteilles d'alcool que contenaient les marchandises sous l'œil étonné de son commanditaire.

- Cachez-vous, un black daemon arrive.

Ce genre de créature nocturne était rare et il avait bien sur fallu que ça leur tombe dessus, torche en main le bretteur quitta la zone pour se diriger vers la menace. Lorsque la créature à l'apparence féminine et à l'arme dangereuse se fit visible à ses yeux le guerrier ne rougit pas, non, il savait très bien qu'il faisait face à un monstre, il ressentit d'ailleurs une pulsion meurtrière venant de cette créature, lui rappelant de mauvais souvenirs. Ces démons meurtriers n'avaient aucune pitié et leur niveau était tel que le guerrier ne pourrait pas la vaincre, il devait la faire fuir ou alors tenir jusqu'à l'aube. Déposant délicatement l'une des bouteilles au sol le bretteur garda la seconde dans sa main de monstre tandis que sa main droite conservait la torche.

La créature à l'épée imposante se jeta sur lui avec une vitesse extrêmement élevé, mais Denrak se tenait prêt à en découdre, lorsque la lame de la créature allait l'atteindre, il bougea en utilisant le Ippatsu Shikaku. Esquivant à une vitesse élevée le guerrier contre-attaqua en explosant la bouteille contre le visage du monstre, ce n'était rien niveau dégâts mais cela avait eu pour effet  de le recouvrir d'alcool. Roulant sur le côté lorsque le démon à la forme féminine contre-attaqua, Denrak arma sa torche pour l'abattre sur le flanc de sa cible, l'alcool recouvrant cette dernière s'enflamma alors immédiatement. La créature hurlant de douleur expulsa le bretteur d'un simple coup de pied qui l'envoya voler sur une bonne dizaine de mètre.

* Debout ! Ne lui laisse pas le temps d'éteindre les flammes ! *

Se relevant le pus vite possible, le guerrier constata que le démon roulait sur le sol pour étouffer les flammes sur son corps... C'était déjà trop tard. Se précipitant sur la seconde bouteille, le sabreur l'ouvrit en but une grande gorgée tout en la gardant en bouche, combattre de front était une perte de temps vu la différence de niveau...Il devait se montrer ingénieux et jouer sur la lumière des flammes pour causer des dégâts tout en l'effrayant. Dès que la créature fut remise de ce coup de stress, elle lui lança son épée avec force et vitesse, se décalant sur le côté Denrak sentit sa joue gauche de faire entailler alors que la créature bondissait sur lui en un clin d'œil.

* Maintenant Denrak ! *

Plaçant la torche devant lui le bretteur cracha l'alcool qu'il avait en bouche, ce dernier passant par les flammes de la torche se transforma en un léger jet de flamme qui heurta la créature, mais qui brûla également le visage du lion en partie exposé. Laissant le démon de nouveau en feu le guerrier se précipita sur l'arme que lui avait lancée la créature juste avant, il devait s'en débarrasser, arrivant dessus le bretteur activa le Kanren Kaigan avant de prendre son arme à deux mains. L'abattant finalement sur l'épée démoniaque, le sabreur trancha l'acier en plusieurs morceaux pour la rendre inutilisable.

Ressentant déjà les effets de la liaison la respiration du guerrier s'accéléra tandis que son regard se tournait vers sa cible encore en flamme. Elle avait remarqué la destruction de son arme, ce qui devait sûrement diminuer son morale et son esprit combatif. N'attendant plus le sabreur profita de la vitesse de sa liaison pour fuser en zigzag sur le démon qui devenait une proie à ses yeux... Il était naïf. Lorsque la créature le vit venir, elle se mouva si rapidement que les yeux du sabreur ne purent la suivre, la seule chose qu'il ressentit fut un violent impact dans son torse qui l'expulsa sur de nombreux mètres, tentant de reprendre ses esprits le bretteur usa de ses coudes pour relever en partie son buste et la seule chose qu'il put voir fut le démon disparaître au loin dans la nuit noire.

Désactivant sa liaison tout en retombant au sol le sabreur lâcha un grognement en sentant une vive douleur aux côtes, le démon lui avait sans aucun doute déboîté ou cassé une ou deux côtes... Pas étonnant vu sa force. Denrak avait dû se montrer ruser pour s'en sortir, un fin mélange de peur et de combat avait eut raison du morale du monstre, mais une chose était sur...En combat frontal le black daemon l'aurait tué sans problème. Incapable de bouger le bretteur décida de se reposer ici, le sommeil le gagnant immédiatement tandis que Kage restait éveillé pour le surveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denrak Kensaru
Mage Solitaire { B }
avatar

Mage Solitaire { B }


233 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Expérience:
180/200  (180/200)
Points de Réputations:
1664/10000  (1664/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo] Mer 13 Aoû - 17:58


Lorsque l'aube se fit visible et que les rayons du soleil vinrent réveiller l'esprit du lion ce dernier se releva de manière brusque comme s'il sortait d'un cauchemar. Ce mouvement trop rapide raviva la douleur au niveau de ses côtes et il poussa un nouveau grognement de douleur. Se relevant comme il pouvait, le bretteur prit la direction du campement avec un rythme dès plus lent, blessure osseuse oblige. En y repensant, il avait eu de la chance qu'aucune créature ne le trouve pendant son sommeil improvisé en pleine nature... Comme quoi la chance est bel et bien l'un des paramètres dont a besoin un guerrier pour survivre en ce monde.

* Combattre un black daemon avec du feu n'était pas une mauvaise idée Denrak... Seulement si tu avais été un mage de feu. Affronter un démon avec une torche et de l'alcool... Tu croyais franchement que ça allait le vaincre?! *

* Au final j'ai bien réussi à le repousser...*

* Seulement, car tu as détruit son arme et que l'aube se serait présenté dans quelques heures, et vu que nous sommes dans les grandes pleine de Fiore sa cachette devait sûrement être des plus éloigné. Voila pourquoi ce monstre n'a pas pris la peine de continuer l'affrontement pour t'arracher la vie. *


Le bretteur lâcha un soupir d'agacement à l'encontre de son arme, mais il devait reconnaître que Kage avait bien raison, il avait pris énormément de risque et avait joué avec la mort pour rien encore une fois. N'y pensant plus le sabreur put enfin rejoindre ceux qu'il devait protéger lors du voyages, les marchands étaient d'ailleurs en train de plier le camps pour reprendre la route. Le premier à remarquer sa présence fut le jeune Sokor qui héla ses compagnons, avançant toujours aussi lentement le bretteur se présenta devant la petite troupe de marchand.

- Eh ben mon petit gars on peut dire que t'es pas dans un super état, allez embarque et repose toi un peu, la zone qu'on va traverser aujourd'hui est beaucoup plus paisible.

La bonne humeur de ce vieux marchand surprendrait toujours le guerrier qui s'installa à l'arrière de l'une des charrettes pour ne pas trop bouger et ainsi éviter des mouvements et donc des douleurs inutiles. Levant la tête vers le ciel le bretteur ne s'endormit pas, mais il se laissa aller dans ses pensées tout au long de la journée, rien d'hostile ne s'était fait ressentir en cette journée et tant mieux, car il ne se sentait nullement capable de pouvoir faire face à qui que se soit. Les montagnes proches de Crocus n'étaient plus très loin, preuve qu'ils approchaient à grand pas de leur destination. Cependant alors que le soleil déclinait un son retentit dans les plaines, celui d'une trompe de guerre, entendant cela l'expérience du sabreur lui donna une réponse rapide et il partit s'installer aux côtés de son commanditaire.

- Les gobelins nous ont pris en chasse, accélérer la cadence et changer de direction, mieux ne vaut pas s'arrêter dormir cette nuit. Prenez une route moins visible quitte à faire un léger détour.

Dans l'état actuel des choses, il était incapable de faire face à une tribu de gobelin alors il allait devoir faire en sorte que ces derniers ne les trouvent pas pour ralentir leur recherche le temps d'arriver à Crorus. Ces créatures pouvant se montrer particulièrement persévérante il doutait que toue se passe selon ses plans mais c'était la meilleure choses à faire. Le cinquantenaire acquiesçant augmenta le rythme de déplacement du convoi tout en changeant de direction, activant ses sens d'armes le guerrier put sentir la présence de très nombreuses masses de guerre, preuve de la présence d'un gros groupe de chasse gobelin a environ cinq minutes de leur position.

- Continuer sur ce rythme, je vous indiquerais lorsque nous pourrons prendre des pauses pour reposer les chevaux. Changer de chemin le plus souvent possible tout en continuant vers Crocus.

En effet, le temps que les gobelins trouvent par quels chemins ils seraient passés cela leur laisserait quelque temps pour abreuver les chevaux tirant les charrettes. La nuit se passa donc sous une constante tension entre les traqueurs et les traquées, le groupe de marchand ne conservant jamais plus de dix minutes d'avance. Cela avait eu pour avantage de les rapprocher un maximum de la capitale, ils arriveraient dans la matinée à ce rythme seulement les chevaux étaient de plus en plus épuisés par les efforts d'endurance fournie, il était clair qu'à ce rythme ils allaient lâcher... Mais cela voulait aussi dire que les gobelins eux aussi étaient fatigué.

En ayant profiter pour récupérer un maximum le bretteur descendit de la charrette de tête pour grimper sur celle dirigée par Serina, se plaçant à l'arrière pour faire face à leur poursuivant le bretteur nota la présence d'un nombre extrêmement élevé de gobelin mais aussi de gobelourd. Encore une fois, il était clair qu'il ne pourrait pas les neutraliser dans un assaut frontal vu sa condition actuelle, la caravane longeant les montagnes proches de Crocus ralentissait de plus en plus tandis que la horde augmentait la cadence. Prenant une position Iai avant de se concentrer le sabreur activa sa technique Kanren Mahou. La pression qu'elle exerça sur son corps endommagea encore plus ses blessures, le faisant grimacer... Mais pas le temps pour cela...l'heure était à l'assaut.

- Iaken !

Ce ne fut pas une ni deux ondes qui fusèrent... Mais bien une véritable pluie d'onde d'ont la puissance et le tranchant était décuplé par la cinquième liaison. La vague d'onde tranchante percuta la masse gobeline en commençant un petit carnage chez les plus petits bien que cela restait des plus insignifiant au vu de leur nombre, les attaques s'écrasant contre les gobelourd les faisaient crier et ralentir mais sans plus. Il était facile de voir que malgré cela la horde allait les rattraper, jetant un coup d'œil à la montagne sur sa gauche le bretteur y repaira un endroit plus fragile. Lançant l'un de ses Iaken dessus, il trancha l'endroit en question pour créer une avalanche de pierres, pierres qui vinrent s'écraser entre eux et leur poursuivant, tout en emportant certains d'entre eux au passage.

* Purée de gobelin au menu aujourd'hui, Banapétit ! *

Souriant face aux paroles de l'arme le guerrier s'écroula dans la charrette en désactivant sa liaison, il se sentait encore plus faible qu'auparavant, et il avait la nette impressionner qu'il avait bien plus de deux côtés casser à présent. Alors qu'il ne bougeait plus le convoie réussi à atteindre sa destination malgré la grosse fatigue de chaque membre de l'expédition. Le seul à être encore en pleine forme semblait être Druketh qui vint aider le guerrier à descendre du véhicule sans se faire trop de mal.

- Ça fait toujours du bien de retrouver la civilisation après un voyage comme ça, j'espère que tu vas t'en remettre il se pourrait que j'ai besoin de quelqu'un pour nous escorter de nouveau à l'avenir.

L'homme lui donna le reste de sa paie avec un grand sourire moqueur.

- Voila ce que je te dois et maintenant va te faire soigner car j'ai vraiment l'impression que tu va tomber en morceau monsieur le guerrier.

Lâchant un bref merci le lion suivit le conseil du cinquantenaire et prit la direction de l'hôpital malgré ses blessures qui l'empêchaient d'avancer à une vitesse qu'on pourrait qualifier de convenable. Lorsqu'il entra finalement dans l'accueil de l'hôpital, il sentit bon nombre de regard se figer vers lui, ceux des deux réceptionnistes, ceux des médecin passant dans le coin, ceux des différentes infirmières, et même celui de l'agent d'entretien.

- Encore toi !?!?

Et oui encore et toujours lui, l'hôpital était décidément bien une seconde maison pour lui,à notre berserker favori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo] Dim 17 Aoû - 20:21

Denrak Kensaru : 202 Points d'expérience.

+ 200 Points de réputation.

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo]

Revenir en haut Aller en bas

[Mission de rang B]Voyage mouvementé[Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Mission de rang B, Recherche du duo [ solo ]
» [ Mission de rang C ] Les voleurs de Kiri ! [ Solo ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: Autres Lieux de Fiore :: Villes de Fiore :: Ville de Hargeon-