Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Jeu 25 Sep - 15:03



Raziel était dans son bureau, au siège des Grim Reaper à se détendre sur un canapé en cuir des plus confortables. Divers papier administratif était sur son bureau, mais il sans fichait royalement. La paperasse et lui, ça faisait deux et maintenant qu’il était chef, le Balafré allait donner ça a d’autre. Ellana par exemple, après tout c’était sa coéquipière sur le terrain. Elle pouvait bien faire également l’administration de l’unité également. Seulement, aujourd’hui elle n’était pas là. L’Orchidée était en congé et c’est donc résigné, que Damoclès se leva et se mit derrière son bureau pour remplir des papiers tous plus inutiles les uns que les autres.

Bla bla-bla, cout de fonctionnement des voitures de fonction… Mais qu’est-ce j’en ai à foutre de ça !

Il continua de pester sur telle ou telle chose inutile jusqu’au moment où l’on vint frapper à la porte.

Ouais ! C’est ouvert !

Un homme en costume marron foncé avec des rayures gris entra. Il était bedonnant avec les cheveux châtain coiffés par une raie sur la gauche. Un large sourire était présent sur son visage, mais il faisait faux.

Bonjour, vous êtes bien Raziel Starkiller ?
Il n’y a personne d’autre ici. Alors, forcément que oui ! Bref, t’es qui et tu me veux quoi ?
Un homme direct, j’aime ça ! Dit l’homme au costume en s’asseyant. Je suis Nashirama, représentant du royaume auprès du Conseil Magique et j’ai une mission a vous confiez.
Accouche, je n’ai pas toute la journée.
Oui, oui. Un des nobles de notre merveilleux pays à des pâturages sur la prairie de Goldfield. Il y fait paître des vaches et des moutons essentiellement.
Cool pour lui, mais le rapport avec moi ? Demanda Raziel en s'enfonçant dans son siège.
J’y viens, j’y viens. C’est dernier temps, plusieurs de ces gens ont pu constater l’apparition d’horribles meutes de Wolefrang qui ont déjà massacré de nombreux troupeaux aux alentours. Donc voilà la mission, vous devez tuer ces créatures avant qu’ils n’attaquent les troupeaux appartenant au noble dont je ne dirais pas le nom par souci d’anonymat.
Ouais, mais non. Chez les Grim Reaper, c’est les mages qu’on traque, pas les bestioles. Alors, allez voir les guildes et faits moi pas chier avec des histoires aussi pourries ! Lança Raziel qui allait se remettre sur sa paperasse inutile.
Non ! Je ne peux pas donner une mission d’une importance aussi capitale à ces rustres des guildes ! Vous êtes l’élite du Conseil, vous devez vous en occuper !
Il se calme le gras du bide, où il va prendre une avoiné dans la tronche ! J’ai dit non, c’est non. Maintenant, tire-toi !
Désolé pour mon emportement, mais c’est dommage. Si vous n’acceptez pas cette mission. Je vais devoir faire baisser les ressources que le Conseil reçoit du royaume.
Enfoiré de politicard de mes deux ! Très bien j’accepte, vu que je n’ai pas le choix ! Lança Raziel sur le ton de la colère.

L’homme bedonnant semblait content et sortit rapidement du bureau avant de se prendre quelques choses sur le coin du visage. Raziel détestait ça, se faire forcer la main. Il détestait autant ça que son frère, mais seulement voilà. Damoclès n’avait pas le choix, s’il avait refusé, la prise d’Era aurait été compromise, sans parler des plans du président qui tomberait à l’eau.

C’est ainsi que quelques jours plus tard, Raziel arriva aux prairies de Goldfield accompagné par un autre membre du Conseil, un certain Histu Ganaga qui s’appelait en réalité Nov Hazama. Pourquoi avoir changé de nom ? Il n’en savait rien et en réalité le Balafré s’en foutait royalement. Il voulait en finir vite avec cette mission forcée.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nov
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


57 messages.
Inscrit le 29/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
134/200  (134/200)
Points de Réputations:
1250/10000  (1250/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Dim 28 Sep - 19:34





Et Bang des Wolefrang.





Nous allons aujourd’hui attaquer une formidable aventure toujours plus fantastique que toujours !

Nov s’était aujourd’hui vu proposé, bien qu’il y ait peu de chance qu’il ait véritablement le choix, une quête avec un certain Raziel Starkiller le chef des Grim Reaper. Il semblait qu’il y ait d’importants problèmes d’organisation chez le conseil, comment se faisait-il qu’on demande au conseil, et non à une guilde de participer à une petite mission réglable par n’importe qui. C’était bien le travail de Fairy Tail, de Blue Pegasus, ou de Lamia Scale d’aider les pauvres villageois agressés par de vilains monstres. Il y avait des tonnes de mages parfaitement qualifiés pour s’occuper de ces choses-là. Envoyer des membres du gouvernement c’était comme ouvrir une boite de conserve avec une scie à métaux, certes ça fonctionne, mais les scies à métaux ne sont pas faites pour ouvrir des boites de conserve, et les boites de conserve ne sont pas faites pour être ouvertes par des scies à métaux. Lancer le conseil à la trousse de wolefrang était une solution efficace, mais inadaptée pour répondre à un problème donné. Peut-être était-ce aussi dû à un membre d’effectif, mais peu importe.

Tout cela me permet d’enchaîner sur les wolefrangs. C’était en effet afin de vaincre ce type de bestiole que le conseil avait été envoyé. Il y aurait un noble ayant des exploitations à Goldfield, qui avait quelques soucis avec la faune locale, voilà la mission qui était donnée à Nov. Celui-ci n’était pas vraiment dérangé de devoir aller faire du sale boulot, car il faut bien avouer que combattre auprès du célèbre Damocles excitait notre aventurier au plus haut point. Il pourrait enfin tester le conseil, voir ce qu’il a à revendre, voir s’il avait le pouvoir nécessaire afin de vaincre Ultima Nova.

Notre héros adoré décida de partir en tant que Hitsu Ganaga, il fallait bien utiliser et faire connaître cette identité afin qu’elle se montre efficace. C’est ainsi que Nov redressa ses cheveux, avec un gel qu’il avait trouvé en échantillon gratuit, effaça le signe de Fallen Corpse avec du fond de teint acheté dans une boutique sans importance pour notre histoire et il endossa ses habits. Cependant, il faut savoir, la magie de notre ami n’était pas des plus efficaces contre des monstres physiquement résistants, il prit alors son sabre, qu’il porterait à la main, dans son fourreau. La Maelstrom aurait été peut-être plus utile, mais il y aurait probablement de la marche à faire et surtout il faudrait prendre quelque chose pour le transporter correctement. Donc pas de fléau d’arme pour aujourd’hui. Ensuite, notre ami prit un paquet de cartes, ça lui semblait suffisant, il suffirait de battre quelques wolefrangs, peu de surprises risquaient d’arriver et au cas de problème il y avait Raziel.

Sur le chemin, Nov eut une idée. Et si cette mission n’était pas une simple mission. Envoyer le récemment venu Hitsu Ganaga et le puissant chef des Grim Reaper afin de sauver la veuve et l’orphelin de vilaines créatures qui rodent, ce pouvait être une façon de laisser un message. Ne serait-ce pas un moyen de dire quelque chose comme : « Peuple ! Le conseil magique est avec vous, nous vous défendrons contre Ultima Nova et de leur armée d’hérétique. » Ce pouvait être aussi un moyen de provoquer cette dite guilde, de leur montrer que le Fiore possédait de puissants mages et que la défaite ne faisait pas partie de leur ambition.
Ceci expliquerait tout, voilà pourquoi ce n’était pas une Des gens de Fairy Tail ou n’importe qui d’autre qui s’occupait des wolefrangs, ce n’était pas un problème d’organisation, ce n’était pas un caprice d’un certain noble, ce n’était pas un manque d’effectif, si la théorie de notre héros adoré était vraie, c’était une démonstration de puissance et de la propagande.
Une autre idée vint à l’esprit malade de notre formidable mage des cartes. Est-ce que ces monstres s’étaient retrouvés par eux-mêmes autour de Clover, ou bien avait-il été aidé ? Est-ce que le conseil, ou un de ses membres serait prêt à faire quelques sacrifices afin de monter sa cote ? Est-ce que ces wolefrangs ne pouvaient-ils pas s’être retrouvé par ici par la main de l’homme, est-ce que ce besoin d’aide n’avait-il pas été crée de toute pièce, pour que le véritable et légitime gouvernement de Fiore puisse sauver son pauvre peuple ?
Nov sourit.

*Aristar Sullivan, serais-tu prêt à faire ça ? *

Notre personnage principal finit par arriver à Clover, où il put rapidement avec son collègue, rejoindre lesdites prairies et ledit noble, du moins un de ses hommes. Quel genre d’homme fait venir des membres du conseil pour les laisser discuter avec un domestique, probablement quelqu’un comme son père, probablement quelqu’un comme Zeno Hamaza.
C’était même imaginable qu’il n’y ait jamais eu quelques créatures que ce soit pour attaquer le bétail, il était même imaginable que ce soit simplement un piège. Quoi qu’il en soit, ce noble pouvait faire une bonne cible pour Zangief, il y avait probablement des personnes voulant sa mort.

Quoi qu’il en soit, notre ami laissa son camarade s’exprimer, celui-ci n’avait pas l’air très sympathique, il parlait crûment et il ne semblait considérer bassement tous ceux qu’il rencontrait. Pourrait-ce devenir un allié pour Nov, ou bien serait-ce juste quelqu’un se battant avec lui ? Cette journée allait peut-être donner une réponse à tout cela. Le mage des cartes avait besoin de personnes en qui il pourrait faire confiance, que ce soit d’hommes du service de renseignement, d’hommes des Grim Reaper ou d’hommes de quelque autre service que ce soit.

Raziel et Hitsu étaient alors sur les pas de quelques wolefrangs, dans une vaste plaine, les traces étaient encore fraiches, ils devaient être passés par ici la nuit même, les trouver ne sera pas très difficile, ces stupides bestioles viendraient peut-être par elle-même en entendant les deux mages marcher.

Un hurlement se fit soudain entendre, notre adoré Nov, retira de ses épaules son manteau, le plia légèrement pour le poser par terre, et sépara son sabre de son fourreau. Un peu d’action aller enfin arriver.



Hors-RP :
 





__________



Présentation
Les Masques de Nov:
 


Dernière édition par Nov le Dim 5 Oct - 21:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Ven 3 Oct - 19:44



Le lieu attaqué par ces grosses bébêtes était un ranch perdu au milieu de la prairie Goldfield. Raziel s’attendait au moins à voir le noble qui forçait le Conseil Magique à faire ce que n’importe quelle guilde pourrait faire. Mais cette personne devait être trop occupée à manger des gâteaux hors de prix dans une villa dans le sud de Fiore pour être présente en personne. À la place, un de ces serviteurs était là et dommage pour lui, Raziel était plus en rogne que d’habitude.

Le nobliau qui fait du chantage au Conseil n’est même pas là, mais c’est quoi ce lâche même pas foutu d’assumer ces actes un tant soit peu. Je ne sais pas ce qui me retient de faire péter son ranch moisi !
Calmez-vous, monsieur ! On ne parle pas comme ça d’un noble, c’est irrespectueux. Dit le domestique tentant vainement de protéger son maitre.
Ferme là, sale larbin ! Tu le respectes alors qu’il prend tout le monde pour une grosse daube et se permet même de faire chanter le Conseil pour une mission aussi simple. Alors, tu vas l’ouvrir que quand je te l’autorise. Donc par où les dernières attaques ont eu lieu ?

Le laquait de la noblesse leur indiqua un endroit vers le nord. Les deux mages du Conseil partirent donc dans cette direction et trouvèrent des empreintes de wolefrang, ils devaient être passés il y a peu de temps. Cette hypothèse était juste, car plusieurs hurlements résonnaient sur la plaine. En scrutant l’horizon, le Balafré n’eut aucun mal à voir quatre silhouettes courir droit sur eux, une meute de wolefrang. Le dénommé Nov. retira son manteau et le plia soigneusement avant de la mettre sur le sol.

C’est vrai que c’est important de faire attention à ces fringues, qui sait ce qui peut arriver avec un manteau froisser. Ironisa Raziel.

Les bêtes avançaient rapidement sur eux et Damoclès mit la main droite sur Naglhring, prêt à dégainer. Les wolefrangs étaient maintenant à quelques mètres des mages et on pouvait voir leurs puissantes musculatures rouler sous leurs peaux épaisses recouvertes d’un poil rêche et touffu. Le plus proche de Raziel ouvrit sa gueule pour découvrir une rangée des crocs tous aussi coupants qu’un rasoir. Il bondit griffe en avant et gueule ouverte sur Raziel qui put l’évité de justesse d’un pas sur le côté, mais la bête avait réussi à enfoncer une de ses griffes dans le bras gauche du Balafré. Un deuxième Wolefrang bondit aussi sur Raziel et cette fois il n’esquiva pas. Damoclès dégaina son épée et la mit devant lui. Toujours dans les airs, la bête n’eut aucune chance et se retrouva coupée en deux. Le sang du wolefrang dégoulina sur Raziel.

Rha, bordel ! Pesta Damoclès en regardant l’état de son armure. J’vais rouiller avec ça.

Il retira son armure et resta dans ces vêtements de base, un débardeur noir et un pantalon marron. Le premier wolefrang ayant vu la scène de boucherie qui avait eu lieu. Il tournait autour de Raziel et l’observant, cherchant son point faible. Damoclès entra dans la danse également.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nov
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


57 messages.
Inscrit le 29/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
134/200  (134/200)
Points de Réputations:
1250/10000  (1250/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Sam 18 Oct - 13:36





Et Bang des Wolefrang.





Se concentrer sur ce qui allait arriver. Observer les wolefrangs jusqu’au dernier moment possible. Avoir un plan pour chacun d’entre eux. Il y a forcément quelques différences remarquables sur ces monstres. Ce n’est pas parce que ce sont des êtres non pensants qu’ils sont tous des identiques, il doit bien y avoir des caractéristiques particulières à ses bestioles à utiliser contre elles. Voilà ce que Nov eut l’intention de faire.

Il ne faut pas oublier que le Zangief n’est pas un tueur fou qui massacre tout ce qu’il trouve sur son chemin, Zangief est un assassin, un chasseur de prime, méticuleux, précis, patient. Il prend son temps. Étudie sa victime. Il ne partira jamais dans le feu de l’action sans connaître suffisamment son ennemi et fera en sorte de ne jamais arriver face à une situation inconnue. Les méthodes du tueur aux cartes lui avaient permis jusqu’à aujourd’hui d’agir sans jamais prendre de risque inutile, sans qu’il y ait le moindre témoin. Toutes ces méthodes lui avaient permis jusque-là de rester inconnu

Certes, il n’était pas dans une situation où il devrait cacher son identité à qui que ce soit, mais tuer quelque chose d’inconnu sans chercher la moindre information ne faisait pas partie de ses pratiques. Et bien que chercher des différences caractéristiques intéressantes chez des bêtes puisse paraître ridicule, on ne change pas ses habitudes.

*Trois wolefrangs.
Mêmes carrures.
Aucune différence de comportement notable.
Mêmes regards.
Même envie de sang.
Rien à se mettre sous la dent.*


Notre ami fronça les sourcils. Combattre des animaux et combattre de humains sont deux choses parfaitement différentes. On peut noter des quantités folles d’éléments au premier pas d’un homme, et aborder un affrontement de la meilleure manière possible. Une bonne partie de ce même affrontement est d’ailleurs plus psychologique que physique. Peut-être qu’un wolefrang peut avoir le même type d’approche lorsqu’il s’apprête à affronter l’un de ses congénères, cependant, pour Nov, comprendre une de ces curieuses bestioles paraissait impossible.

Raziel dégaina. Les créatures étaient maintenant à quelques mètres. Elles semblent désespérément puissantes, et gonflées de muscles. Être trop groupés pourrait être dangereux, les wolefrangs sont de grandes tailles, se prendre un coup accidentel était possible. Se décaler vers la gauche pouvait être nécessaire. Nov fit deux pas chassées en laissant tomber son fourreau. Une bête sembla trouver tout ceci intéressant et dériva vers notre pauvre mage maintenant peut-être en danger.

Dans un premier temps, j’ai décidé de nommer le wolefrang de Nov Frisette, afin de le ridiculiser à vos yeux, accueillez donc Frisette. Donc Frisette se jeta violemment sur notre pauvre garçon probablement en difficulté vu les 200 kilos de muscle arrivant sur lui comme une machine à vapeur. Sa seule réponse fut un léger saut arrière et une demie parade afin d’absorber le coup d’une manière peu conventionnelle. Il vola sur un ou deux mètres, durant lesquelles il éloigna autant que possible sa lame de son buste, afin d’éviter toute blessure inutile. La chute ne fut pas trop rude, nous sommes dans une prairie. Après une rapide remise sur pieds, notre vaillant guerrier put observer son adversaire attiré par une projection de sang. Du sang de wolefrang. Raziel pouvait être en danger. Une carte dans un biceps permit de recentrer l’attention de la bestiole peu attentive à ce que son réel ennemi faisait.

Le temps d’un court intermède durant lequel le méchant antagoniste grogna sauvagement, Nov sacrifia son as de cœur et transforma une carte en un long tissu, peut-être serait-ce suffisant pour obtenir un avantage suffisant. Les wolefrangs avaient peut-être le même type de réaction face aux rouges que les taureaux, en tout cas ça ferait probablement une cible supplémentaire, ce qui n’était pas quelque chose de négligeable.
S’en suivit un jeu d’attaque et d’esquive qui dura un petit peu. Le monstre assoiffé de sang se jetait en avant, décrivant un arc de cercle avec son bras, notre protégé de son côté s’éloignait, faisaient des folies avec son étoffe, plaçant par-ci par-là un léger coup de sabre inefficace.

Raziel de son côté semblait ne pas encore en avoir fini, il avait déjà liquidé un wolefrang, le second n’allait peut-être pas durer longtemps. Nov se reconcentra sur son adversaire. Comment s’en débarrasser ? Une solution était peut-être d’amener, en feintant l’inadvertance, ce cher Frisette vers le chef des Grim Reaper. C’est ainsi qu’en une dizaine de secondes notre ami se retrouva dos à dos avec son coéquipier, ce qui était stratégiquement une mauvaise idée, mais qui du point de vue de notre héros lui permettrait de céder cette tâche ingrate à quelqu’un de bien plus qualifié.





Hors-RP :
 





__________



Présentation
Les Masques de Nov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Jeu 6 Nov - 23:43



L’homme et la bête tournèrent en s’observant. Lequel des deux allait attaquer en premier ? Raziel ou le wolefrang ? La tension se sentait dans l’air, les deux adversaires étaient puissants, mais lequel sortira vivant de ce duel ? Toutes ces questions vont trouver leurs réponses dans les prochaines minutes. Raziel mit Naghlring sur sa droite et fonça sur la bête féroce qui fit de même. Damoclès pivota ses hanches pour attaquer le wolefrang qui réussit à l’esquiver sur la gauche et lança une attaque, toute griffe dehors, en direction du visage de Raziel. Il en réchappa de justesse en interposant son bras mécanique, laissant qu’une fine coupure sur sa joue. Le Balafré sauta en arrière pour éviter un nouveau coup de griffe et reparti de plus belle dans la mêlée.

Esquive, parade, contre-attaque, coup d’épée, de croc, de griffe tout fusait dans tous les sens et pourtant, aucun signe ne pouvait présager qui serait le vainqueur entre l’homme et la bête. Chacun des adversaires avait diverses blessures, mais ce n’était que des égratignures bénignes. Raziel fit de nouveau un pas en arrière pour rompre l’assaut qu’ils effectuaient pour de nouveau chercher une faille sur le wolefrang, mais la bête était douée et ne laissait aucune ouverture. Il sentit son dos buter sur quelque chose de plus petit que lui et chaud. Ça devait être Nov ou on ne sait quel nom il avait. Lui aussi se battait contre une de ces bestioles assez intelligentes pour tenir tête à un mage. En parlant de magie, Damoclès ne s’était toujours pas servi de sa carte maitresse, face à des monstres, il ne pensait pas en avoir besoin. Raziel les avait sous-estimés et il allait se rattraper !

Euh, Machin reste derrière moi ! Supuritta ken Kuesa ! Dit Raziel en plantant Naglhring dans le sol.

Cinq lames violettes sortir du sol tout autour des deux Conseillers et foncèrent en ligne droite, dont deux sur les wolefrangs. Celui en face du Balafré, surpris, ne put l’esquiver et se la prit en plein dans l’épaule gauche, le découpant jusqu’au milieu de son torse. Le second en revanche, l’esquiva de justesse et seule sa patte droite se fit toucher. Dans un couinement de bête affolée et blessée, le wolefrang courut sur ces pattes arrière en tenant le moignon de sa patte avant restante.

Rha bordel ! Arrête de courir, tu vas quand même crever ! Lança Raziel qui s’élança à sa poursuite.

Même blessé, il courait vite le bougre ! En à peine une poignée de seconde, le wolefrang avait mis une vingtaine de mettre entre lui et ses poursuivants, enfin Raziel pensait bien que le dénommé Nov était derrière lui et pas resté sur place comme un piquet. La poursuite dura plusieurs minutes, jusqu’au moment où le monstre entra dans un bosquet, le seul dans les environs. Ces potes wolefrang et lui-même devaient avoir installé leur tanière à l’intérieur. Damoclès ralentit l’allure pour regarder derrière lui, Nov était bien là et ensemble, ils entrèrent dans le petit bois.

Il faisait sombre à l’intérieur, la lumière du soleil peinait à venir jusque là et un silence de mort régnait. Pas de feuille qui bruissent sous l’effet d’une brise, pas d’oiseau gazouillant dans les branches, rien. Si ce n’est les pas des mages. Ils avancèrent prudemment jusqu’à son centre et la créature n’était toujours pas en vue, mais les traces de sang leur indiquaient le bon chemin. Les coéquipiers de fortune se retrouvèrent dans une clairière avec en face d’eux, le wolefrang blessé. Raziel s’avança vers lui, Naghlring au clair, prêt à lui donner le coup de grâce. Quand des bruits de pas et des grognements se firent t’entendre tout autour d’eux. C’était un piège ! Décidément, ces bestioles étaient bien plus intelligentes qu’il n’y parait.


HSRP : Ils sont trois cachés dans les fourrés.

__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nov
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


57 messages.
Inscrit le 29/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
134/200  (134/200)
Points de Réputations:
1250/10000  (1250/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Lun 1 Déc - 18:56





Et Bang des Wolefrang.






D’énormes lames apparurent et allèrent se plonger dans le corps des deux wolefrangs, l’un se fit arracher une main, l’autre perdu la moitié de son corps. L’un survécut, l’autre mourra. Un sort avait presque suffi à régler une mission de rang A.  Raziel avait-il une puissance de feu incroyable ou bien Nov avait-il simplement surestimé ses adversaires ? Quoi qu’il en soit, ce combat était gagné d’avance, le loup humanoïde n’avait pas la moindre chance, tout était joué, plus rien n’était possible.
Du moins, c’est ce que vous devez penser, c’est ainsi avec un grand plaisir que je vous annonce que vous vous trompez lourdement et cette folle aventure pourra continuer un petit plus.
Donc que se passa-t-il avec ce maudit Frisette, lui ou son partenaire, l’un ou l’autre, peu importe. Alors que Raziel et Nov avaient sauvagement chargé l’ennemi, mais le furibond s’élança dans la nature.

Raziel continua sa course.

Mais qu’est-ce qu’il lui venait à l’esprit ? Certes, le wolefrang serait rattrapable, il ne pouvait pas être aussi rapide qu’il l’avait été, à cause du membre qui lui manquait. Il devait commencer à s’affaiblir. Et justement, là était la raison d’arrêter cette course. Il ne pouvait pas faire une folle distance avec les pertes de sang dû à la blessure qu’il portait, des pertes accélérées par les efforts occasionnés par la course. Notre adoré Nov aurait bien voulu laisser la bête s’épuiser toute seule, suivre tranquillement les traces de sang, et l’achever alors qu’elle serait incapable d’effectuer le moindre mouvement, mais son camarade en avait décidé autrement.

*Un animal blessé est toujours dangereux. *

À vrai dire, le futur montrera que Raziel avait bien raison de continuer son chemin, et que laisser le wolefrang partir aurait été une grosse erreur, mais c’est moins important que le fait que notre pauvre fragile mage des cartes ait été emmené dans une situation qui aurait pu être éventuellement dangereuse.

Quoi qu’il en soit, les deux mages du conseil firent pas mal de chemin, jusqu’à arriver à une clairière. Le démon se trouvait au milieu, semblant attendre, toujours debout, comme se convainquant d’être prêt à combattre.
Vient alors une question existentielle aux yeux de notre héros. D’où venait les wolefrangs, les nocturis, les trolls, ou même les black daemons ? Il était clair qu’ils n’étaient pas comparables à des chiens, des rats, de chats ou des hamsters. Étaient-ce, du moins pour certain d’entre eux, des animaux comme d’autres ou bien venaient-ils d’invocations comme les tristement célèbres démons de Zeref ? Une hydre avait été vaincue par une équipe de Fairy Tail, pouvait-on considérer que c’était un monstre d’une autre dimension, ou totalement issu de la magie, car il était comparable aux bestioles les plus impressionnantes du maître en la matière ? Est-ce qu’un démon pense ?

Puis la situation revient à l’esprit de notre penseur :  
- Un wolefrang blessé en face.
- Des grognements et autres bruits menaçaient.

Probablement un autre groupe de ces créatures attirées par l’odeur du sang.

« Occupe-toi de l’estropié, je vais ralentir ces fauteurs de troubles. »

Nov laissa penser qu’il avait un plan. Évidemment c’était absolument faux. Mais le temps que notre ami sorte les cartes de sa veste, il avait sa solution. Un placement tactique imagine pour des combats contre de nombreux autres hommes, avec des cartes, deux formes et un fléau de masse. Dans le cas présent, les nombreux adversaires étaient seulement légèrement humanoïdes, probablement moins nombreux, surtout pas encore présents, et le Malstrom était remplacé par une lame du célèbre Daichi, mais ça n’importait que peu.

Nov commença par faire apparaître près de lui une trentaine de cartes fantômes à un maximum de trois mètres de lui, éparpilla la plupart de ses armes de prédilection un peu partout autour de lui, sauf l’as de pique qui lui servait à changer de formes, et le trois de trèfle, lancé un petit peu plus loin afin de s’assurer une porte de sortie.

La reine des cartes entre l’index et le majeur gauche, le sabre des Hamaza à la main droite, notre héros était près.

« Raziel, je découperais tout ce qui se trouve à moins de trois mètres de moi, fais gaffe. »

Décidément, quand il s’agissait de parler sérieusement, le plus formidable des héros n’était pas très fort. Ce que l’on appellerait parler naturellement ne lui venait pas instinctivement. Ainsi, il avait l’impression de se donner un air hautain, de prendre son camarade de haut, alors que ce n’était absolument pas le but. Il tenta de se rattraper, mais ça ne fit qu’empirer les choses.

« Enfin, je ne peux pas faire attention à tout. »

Quoi qu’il en soit, nos antagonistes d’aujourd’hui étaient maintenant présents, toujours plus menaçants, et toujours plus bruyants. Deux s’étaient montrés aux yeux de notre héroïque héros. Attirer les deux pouvait peut-être être dangereux pour notre mage, mais il était temps de tester une nouvelle manière de combattre. Et c’est pour cela qu’une légère provocation put se faire entendre. Nov savait qu’il ne serait pas compris par les cibles de ses brimades, mais le geste importait plus que le résultat dans notre cas.

« Les petits wolefrangs (e), dans la forêt
Tuent massacr (ent) prenne (nt) et dévorent (e)
Les petits wolefrangs (e), dans la forêt
Salissent et violent notre flore (e)
Chassons les, punissons les
Que leurs futurs leur soient volés

Les petits wolefrangs (e), dans la forêt
Tuent massacr (ent) prenne (nt) et dévorent (e)
Les petits wolefrangs (e), dans la forêt
Salissent et violent notre flore (e)
Leurs viscèr (es) pendront sur la terre
On déchiquètera leurs chairs

Fuyez mes ptit loups
Ce monde n’est plus fait pour vous »


Voilà ce que donnait une petite comptine chantée gaiement par notre délicieux mage des cartes, du moins, voici ce qu’elle aurait donné si elle avait pu être chantée en entier. Il faut en effet savoir que les wolefrangs sont probablement dénués de toute capacité à analyser une situation et n’ont surement aucun gout pour le spectacle. Quoi qu’il en soit, le perturbateur aura probablement regretté son choix s’il avait eu la capacité pour le faire. Le concept était simple.
Du côté théorique, un wolefrang s’approchait à moins de trois mètres, il était tout de suite sanctionné de trois cartes dans le torse. Il s’approchait encore, un sabre se planterait dans son estomac, afin de le ralentir encore un peu et évidemment de le blesser. S’il était à une longueur de bras, il perdrait sa gorge.
Cette stratégie pouvait probablement paraître puissante et sans faille, mais toute stratégie possède ses limites, et dans le cas d’une stratégie jamais testée, les chances d’échecs sont bien plus importantes. Donc, en quoi cette stratégie finement réfléchie, non testée et imaginée pour autre chose que des bêtes de 200 kilos n’était-elle pas efficace ? Que se passa-t-il ? Et bien, je vais vous le demander. Que se passe-t-il lorsqu’une montagne de muscles folle de rage se rue à toute vitesse sur vous, et que votre seule arme pour l’arrêter est la douleur ? Et bien, ça ne marche pas bien, soit vous esquivez et rien ne se produit, soit vous vous prenez un coup et dites bonjour aux souffrances, car ce sont elles qui vous attendent en enfer.
Cependant dans la pratique, lorsque notre ami se fit interrompre durant sa joyeuse chanson, ça ne se passa pas si mal. Notre malin Nov avait cette maligne porte-sortie, ce malin trois de trèfles qui l’attendait à quelques mètres. Une escapade et le wolefrang se trouvaient seul, au milieu d’un cimetière de carte. Je parle bien d’un cimetière, car la pauvre créature subit la furie de notre maître de l’assassinat, elle fut transpercée de toute part par les vicieuses trancheuses, elle poussa un dernier soupir avant de s’étaler définitivement, morte, éteinte.

*Tout ceci se passe plutôt bien.*

Notre victorieux sacrifia l’ensemble des cartes proche du cadavre, il n’était pas intéressant de les garder. Nov était maintenant un petit trop loin pour les récupérer aisément, elles commenceraient à se gorger de sang, et récupérer un petit peu de magie n’est jamais mal. Mais n’oublions pas le wolefrang chargeant sauvagement notre héros. Comment l’arrêter ? Dans un premier temps, étudions l’inventaire et les possibilités de notre Nov. Un sabre, vingt-deux cartes dont le trois de trèfle par terre, un trois de pique avec le manteau de notre élégant membre du conseil, le reste dans sa main et c’est à peu près toutes. Mais nous pouvons aussi voir les vingt-deux cartes comme deux jokers et vingt cartes sacrifiables. C’est justement comme ça que Nov voyait sa situation. C’est justement avec cette idée que notre ami avait compté jusqu’ici. Il planta ainsi sa lame d’héritage dans le sol, prit ses cartes maitresses une par main, puis commença sa sinistre œuvre.

*Je dois terminer ça en moins de 30 secondes afin d’éviter le moindre risque.*

Une blessure. Deux blessures. Un coup au-dessus du talon touchant un tendon. Un autre dans le biceps droit. Une section inoffensive dans la moelle épinière. Et enfin la jugulaire fut touchée. La bête se vida pendant quelques secondes avant de s’étaler à terre coulant plus que jamais.

« Besoin d’aide camarade ? »




Hors-RP :
 





__________



Présentation
Les Masques de Nov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel Starkiller
Damoclès
avatar

Damoclès


102 messages.
Inscrit le 19/05/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
299/400  (299/400)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Ven 5 Déc - 10:13



C’est que l’homme au multiple nom voulait prendre tout ça en main ! Casse cela tienne, Raziel, n’avait aucune envie de prendre les rênes de cette mission forcée qui l’énervait au plus haut point. Il voulait juste finir ça et rentrer à Crocus en insultant les nobles au passage. Le Balafré allait donc s’occuper du manchot. Une bête blessée et plus dangereuse disait-on, mais au vu des litres de sang qu’il avait perdu et la respiration souffreteuse qu’il avait. Le Wolefrang allait passer l’arme à gauche avec ou sans l’aide de Raziel qui se faisait une joie de passer ces nerfs sur cette bestiole. Damoclès mit la main sur Naghlring et invoqua une armure noir et or. Si le wolefrang devait être dangereux, autant y aller à fond ! Et l’armure du Comte de Bronze sera parfaite pour ça.

Raziel avançait tranquillement vers la bête à moitié morte quand Nov, ou on se sait quel nom, lui intima de faire attention aux cartes qui était éparpillé un peu partout autour de l’homme aux cent noms et qu’il ne pouvait pas faire attention à tout. Damoclès lui répondit avec sa légendaire douceur.

C’est pas tes bouts de carton qui vont me faire mal, Machin.

Ce moment d’inattention suffit au wolefrang manchot pour passer à l’action et bondissant sur Damoclès tout crocs dehors. Les réflexes de Raziel furent la seule chose qui l’aida à ne pas passer de vie à trépas. Quand la bête fut sur lui, le Balafré lâcha son arme et maintint la gueule ouverte de la bête non loin de son cou en tombant sur le sol. Le wolefrang faisait tout son possible pour tuer sa cible, mais Raziel tenait bon. Seulement, au bout de quelques minutes de lutte, la fatigue se faisait sentir et il fallait en finir.

Bakuhatsu Nami Kuesa ! Lança Raziel

Une sphère de Quasar pure se créa entre les mains du Balafré, en plein dans la gueule du monstre qui sentait sa fin arrivée. Il voulait fuir loin de sa proie qui était devenue chasseur, mais c’était sans compter sur Raziel qui lui tenait toujours la gueule. Le globe violet fusa droit devant et dommage pour le wolefrang, la moitié de son crâne était sur son passage. Une gerbe de sang éclaboussa le Balafré et le corps sans vie du manchot lui tomba dessus.

Rha, c’est dégueulasse ! Dit Damoclès en tentant de pousser le poids mort sur lui.
« Besoin d’aide camarade ? »
Hein !? Non, tu vois, j’ai fait copain. Raziel réussit à s’extirper dans un cri d’effort. Copain avec le toutou.

Le Balafré se releva et vit l’état de la clairière, du sang, des cadavres et des cartes.

Bon, on a fini cette mission pourrie, non ? Lança Damoclès sans vouloir une véritable réponse.

Il fit disparaitre son armure et ramassa Naglhring pour la mettre à sa place. Non loin de là coulait un petit ruisseau et un débarbouillage ne serait pas de refus. Raziel avait du sang sur tout le visage et son t-shirt était dans même état. Le Balafré s’agenouilla devant le cours d’eau et se nettoya le visage, en regardant sur l’autre rive ; il remarqua que deux yeux jaunes l’observé au travers d’un buisson.

Encore un !? Mais bordel ! Ronchonna Raziel en se relevant.

Le wolefrang sortit de sa cachette en grognant et en bavant. Il se ramassa sur lui-même pour sauter sur le Balafré. Raziel leva sa main mécanique.

Toi, mon coco, je vais te désintégrer ! Kiyanon Kuesa !

La bête sauta et se prit de plein fouet le puissant rayon du Balafré, le faisant ressembler à un gruyère. Le mort tomba dans le ruisseau et se fit emporter par le courant. Damoclès se retourna pour fixer Nov ou Hitsu ou peu importe.

Tu peux aller voir l’autre esclave des nobles pour lui dire que c’est bon. Moi je vais virer le sang de mon t-shirt. On se revoit un jour à Crocus.

Ayant fini de parler. Il planta son épée dans le sol, retira son harnais et fit de même pour son t-shirt qu’il plongea dans le ruisseau.


__________
J'écris en #613043 et Ellana en #6600cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nov
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


57 messages.
Inscrit le 29/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
134/200  (134/200)
Points de Réputations:
1250/10000  (1250/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Lun 5 Jan - 19:01





Et Bang des Wolefrang.






Sans trop savoir comment tout ceci s’était passé, notre téméraire aventurier put apprécier la présence d’un wolefrang lourdement couché sur son camarade. Comment était-ce arrivé ? Raziel avait laissé le loup lui sauter dessus avant de lui éclater le crâne comme une pastèque, c’était une possibilité. Quelle idée laisser une bestiole de cette taille s’approcher assez près pour que celui-ci puisse sortir ses crocs ? Cet important membre du conseil magique, ou ce qu’il en restait, n’était décidément pas suffisamment attentif ou peu précautionneux, il flirtait avec le danger. Il était certes puissant, mais un faux pas en guerre peut suffire pour laisser la mort frapper. Et Fiore était en guerre.

Quoi qu’il en soit, le vaillant guerrier du conseil s’extirpa, lâchant quelques mots faisant sourire notre Nov adoré.

« Bon, on a fini cette mission pourrie, non ? »

Voilà le seul commentaire de Raziel au sujet de cette journée. Certes, massacrer quelques bestioles gênantes n’était pas spécialement intéressant, mais étudier un camarade l’était bien plus. Notre héros en était encore à se demander à quoi pourraient lui servir les différents membres du conseil qu’il rencontrerait. Il y en avait quelques-uns qui étaient clairement inutiles, qui n’apporteraient rien. Mais à quoi pourrait bien servir le chef des Grim Reaper dans cette croisade contre Ultima Nova que Nov dirigerait. Il était puissant, en cas de combat frontal contre ces envahisseurs, l’avoir ne serait en aucun cas de trop. Mais est-ce que le conseil pourrait véritablement arriver jusque là ? Est-ce que le conseil pouvait faire le poids face à cette guilde qui l’avait déjà mis à mal ? Il était envisageable d’utiliser sa tête, bien évidemment détachée de son corps, pour approcher le maître d’UN. L’approcher et le tuer.

Quoi qu’il en soit il était probable que Raziel ne soit pas un homme de confiance, du moins Nov ne pourrait l’intégrer à aucun plan ne venant pas en partie du conseil. Et à vrai dire, il n’était pas non plus spécialement sympathique.

L’homme donc défini comme peu sympathique lavait actuellement son haut dans un ruisseau un peu plus loin. Notre délicieux mage des cartes quant à lui tranchait avec difficulté la tête d’un wolefrang fraichement mort. Pourquoi ? À quoi une tête de wolefrang servirait-elle ? Et bien, notre merveilleux personnage principal ne savait pas trop quoi en faire, mais pour l’instant il coupait cette tête de wolefrang quoi qu’il en soit. Lui trouver une utilité ne serait pas trop compliqué. On peut toujours avoir besoin d’une tête de wolefrang.

Un bruit dérangea les réflexions de notre ami et le fit se lever, éveillant ses sens plus que jamais. C’était juste un autre wolefrang qui s’était jeté dans la gueule du loup, rien de bien méchant.

*Mais qu’est-ce qu’il faisait encore là, il n’aurait pas dû fuir face au danger et à la mort ?*

Ça tombait bien que cette bestiole soit restée, il ne faut pas oublier que la mission de nos deux compères était de massacrer tous les wolefrangs, en laisser en vie n’était pas une superbe idée. Qu’ils se jettent vers la mort était donc, inversement une plutôt cool. Mais pour rendre un peu moins cool cette coolitude, Raziel ordonna pour la suite des évènements.

« Tu peux aller voir l’autre esclave des nobles pour lui dire que c’est bon. Moi je vais virer le sang de mon t-shirt. On se revoit un jour à Crocus. »

Ou comment dire va faire les trucs chiants tout seul, je n’ai rien à faire, mais c’est déjà plus intéressant.

Nov finit donc de découper cette tête de wolefrang, rapidement, qui servirait probablement de mot remerciement au noble, si elle ne finissait pas avant plantée sur un pic. Notre héroïque héros décida ainsi de s’en aller, arrivant tant bien que mal à attirer l’attention de son camarade laveur avec un léger « Hey », montrant ce joli morceau de chair d’os et de poil, puis s’en alla comme si de rien n’était, aller récupérer le reste de ses affaires abandonnées un peu plus dans les prairies.

La marche fut bien plus longue qu’à l’allez, garder un sabre poigné à la main et une tête pleine de sang en évitant de se salir n’arrangea en rien l’agréable de cette promenade.

« Plotch », fut le bruit lorsque Nov abandonna une partie de ses charges.

*Après tout, rapporter un souvenir ne servirait à rien.*

Notre ami, enfin cette décision prise, put reprendre sa réflexion. Est-ce que ce comte ou ce noble, peu importe, pourrait servir de possible prochaine victime lors d’une partie de chasse en tant que Zangief. L’assassiner ou ne pas l’assassiner ? Il devait bien avoir des ennemis, il pouvait toujours être une solution de repli en cas de manque d’inspiration. Il serait peut-être par contre plus compliqué à atteindre s’il ne se laissait que peu approcher, comme la première entrevue semblait montrer.

Et ce ne fut pas une surprise de retrouver le même domestique sortir des remerciements formatés, probablement sans en penser le moindre mot, mais après tout c’était son travail.

Tout se passa de la façon dont ça devait se passer, rien de surprenant.

Et ce fut ainsi que cette histoire de wolefrang et de prairies se finit.



Hors-RP :
 





__________



Présentation
Les Masques de Nov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang Mar 6 Jan - 2:08

Félicitation à vous deux !
Ce rp vous rapporte respectivement 26xp pour Raziel et 27xp pour Nov, ainsi que 500pts de réputation chacun.

Détail Raziel:
 

Détail Nov:
 

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang

Revenir en haut Aller en bas

[Mission de Rang A]Et Bang des Wolefrang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: La ville de Clover :: Les Alentours :: La Prairie de Goldfield-