Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mer 2 Juil - 16:06

Trop de monde… Vraiment trop de monde… Je rêvais de nature mais malheureusement ma route passait à travers un enchaînement de villes que j’aurais nettement préféré éviter mais ça restait la route la plus courte pour descendre dans le sud et malgré les ralentissements occasionnés je continuais mon chemin tant bien que mal. Je coupais à travers champs et forêts dès que l’occasion se présentait mais même alors les ennuis ne manquaient pas de me tomber dessus, en effet qui dit ville dit argent et qui dit argent dit voleurs, bandits, vide-goussets et tout ce qui s’en suit… Du coup je me retrouvais pris à partie par des humains plus répugnant les uns que les autres et c’est ce qui m’avait conduit à reprendre les grandes artères suite à mon passage près d’Onibus, dans cet environnement mon attitude lointaine suffisait à me faire esquiver la plupart des rencontres indésirables. J’essayais autant que possible de garder la tête froide et les idées fixées sur mon objectif vu que je ne tenais pas à perdre mon temps en route et je me connaissais suffisamment pour savoir qu’à l’heure actuelle il m’en faudrait très peu pour m’énerver…

Malgré mes bonnes résolutions mon arrivée à Magnolia réveilla en moi des émotions très partagées, ni bonne ni mauvaise dans l’absolu, juste beaucoup d’énervement d’un côté mais également la joie d’avoir enfin rencontrée une de mes semblables. J’espérais que le mage du conseil était repartit de la ville depuis le temps et surtout qu’il n’avait pas collé ma bobine sur un des papiers qui ornaient les nombreux panneaux d’affichage de celle-ci, je n’aimerais guère être interrompu dans mon voyage et la mauvaise humeur ne m’allait pas au teint… Contourner la bourgade reviendrait à effectuer un détour important ainsi après avoir longuement pesé le pour et le contre je m’engageais finalement sous l’arche symbolisant l’entrée dans la civilisation. Je coupais autant que possible par des rues peu encombrées mais malgré ça l’agacement ne tarda pas à envahir mon être, nous étions en pleine après-midi et l’activité était telle que même mon accoutrement et ma violence ne suffisaient plus pour me frayer un chemin à travers la foule.

Après un nombre impressionnant de bousculades de toutes sortes j’émergeais enfin dans une rue à quelque mètre seulement de la sortie de la ville mais alors que je m’apprêtais à littéralement foncer vers cette-dernière, ma curiosité décida de me jouer un mauvais tour. Du coin de l’œil j’avais repéré le panneau de missions situé non loin de là et j’avais véritablement besoin de savoir si mon joli visage trônait sur celui-ci. Je rejetais ma capuche en arrière avant de ranger dans ma poche le bandeau qui me recouvrait l’œil, ainsi je ressemblerais un peu moins à l’éventuel avis de recherche, un seul problème : la jeune femme qui se tenait devant mon objectif… Trop de couleurs d’un coup pour mes pauvres petits yeux, du rose, du orange, du jaune et tout ça sur une seule et même personne ! La discrétion ne semblait pas vraiment être la principale préoccupation de l’inconnue ou alors nous n’avions pas du tout la même notion de furtivité…

Je m’immobilisais à distance respectable de l’excentrique tout juste assez proche pour apercevoir le tableau lorsque qu’une autre femme sortie de nulle part avec un air complètement paniqué me heurta de plein fouet. Mon premier réflexe fut de la repousser violemment et elle finit sa course dans le tableau d’affichage, non mais elle ne pouvait pas faire un peu attention celle-là !! Mes yeux se mirent immédiatement à détailler l’importune, elle semblait extrêmement fatiguée à la limite de la crise de nerfs et de nombreuses ecchymoses ornaient ses bras laissés à l’air libre, dernier élément étrange elle serrait contre elle un colis de taille moyenne. La drôle de femme tenta à nouveau sa chance à s’accrochant à l’excentrique avant de prendre la parole sur un ton totalement affolé…


« Vous êtes des mages hein ?! Tenez, amenez ça à Hargeon mais ne l’ouvrez surtout pas je vous en supplie faites vite ! »


Suite à ces mots elle repartit en courant pour se perdre au milieu de la foule laissant son stupide colis posé sur le sol devant nous, elle ne manquait pas d’air celle-là, en quel honneur j’accepterais d’aider cette sans gêne. Des qualificatifs de moins en moins courtois me venaient à l’esprit, certaines personnes ne doutaient de rien, il est vrai qu’on avait que ça à faire d’obéir à ces ordres, je ne sais pas pour les autres mages mais personnellement je ne fonctionnais pas comme ça…


« Et bien bon courage… »


J’avais grommelé ces quelques mots à l’adresse de la jeune femme colorée, et au cas où elle n’est pas vraiment comprise le sens de ces mots je tournais les talons pour reprendre la direction de la sortie de Magnolia. Je ne pouvais pas me montrer plus clair sur mon intention de ne pas m’impliquer dans cette affaire qui ne me concernait nullement, il me restait beaucoup de route à parcourir et j’avais suffisamment gaspillé de temps comme ça…


Dernière édition par Djinn le Jeu 14 Aoû - 7:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sulran Luubearth
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


90 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20 ans
Expérience:
86/100  (86/100)
Points de Réputations:
904/10000  (904/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Sam 12 Juil - 12:24

Sulran était de retour à Magnolia après une journée à Hargeon, la jeune femme avait profité de la plage et des nombreux restaurants de la ville. Cela lui avait permis de pouvoir réfléchir sur les récents évènements concernant sa famille. C’est sûr qu’apprendre à une orpheline que ses parents sont encore en vie ça n’arrive pas tous les jours et encore moins de lui apprendre qu’elle est grande sœur. Mais, Sulran n’a pas grandi toute seule, elle fut adoptée par Kiome Kensaru et par la même occasion Denrak devins son frère adoptif, la jeune femme avait maintenant deux familles.

Sulran était de retour dans la ville de Fairy Tail, elle avait décidé d’attaquer directement sur une mission et c’est donc tout naturellement qu’elle allait au panneau des missions. Aujourd’hui Magnolia grouillait de monde, le beau temps y était peut-être pour quelque chose, la bonne humeur se faisait entendre. La jeune femme se tenait maintenant devant le tableau d’affichage, aucun notre mage ne la gênait, Sulran profitait d’être seul pour prendre son temps à lire les missions. Alors que la gloutonne regardait tranquillement les demandes, une femme s’écrasa violemment contre le panneau des missions. Cette même femme était fatiguée, son corps portait de nombreux hématomes, son visage était marqué par la fatigue, mais ce qui interpela notre gloutonne c’est que même pendant sa chute, elle serait contre elle une sorte de boîte. C’était un colis, ça taille était traditionnel, comparer à la femme il n’avait subi aucun dommage apparent. L’étrange femme s’accrocha à la jambe de Sulran avant de prendre la parole.

*Elle va me lâcher…*

-Vous êtes des mages hein .! Tenez, amenez ça à Hargeon mais ne l’ouvrez surtout pas je vous en supplie faites vite !


À peine avait-elle fini ça phrase qu’elle avait lâché Sulran pour finalement déguerpir et disparaitre dans la foule. En à peine quelques secondes la mystérieuse femme avait disparu, seul son colis était resté comme un gage de sa présence.

*Hargeon, elle veut que je retourne à Hargeon et la récompense !*

- Et bien bon courage…

*Je n'avais pas vu qu’un homme se tenait non loin…, attends bon courage, moi je l’emmène pas ce colis ! *


L’homme portait un ensemble discret, ces cheveux étaient blancs comme la neige et il avait une profonde cicatrice sur son œil gauche en dehors de ça l’inconnu n’avait rien d’anormal.

*Et si la récompense c’était de là bouuf’ ! J’attrape rapidement la mission que j’ai vue et je me barre*


Sulran attrapait la mission sur le tableau puis le colis avant de faire route vers Hargeon, tandis que l’homme aux cheveux blancs partait dans la direction opposée.

- Et toi reviens là !

La gloutonne se retourna un groupe d’individus arrivait vers elle, l’un d’eux poussa violemment le jeune homme aux cheveux blancs, celui-ci tomba lourdement sur le dos. Le groupe se mit devant Sulran, ce n’était pas des gens lambda, deux du groupe sortirent un sabre.

-Donne nous le colis gamine, le Dragon sera pour nous

*Dragon… De la viande de dragon ! Hors de question j’en ai jamais mangé*

-Tu peux toujours courir !


* Il ne croit quand même pas que je vais lui donner le colis maintenant que je sais que j’aurais de la viande de dragon en récompense. Il faut juste que je ramène ce paquet à Hargeon et en échange je pourrais manger du dragon*

Après avoir fait une grimace, la jeune femme s’était rapidement retourné et était partis en direction d’Hargeon, son but était de ramener le colis coûte que coûte, mais le petit groupe de mercenaires semblait avoir faim aussi. Sulran pouvait les entendre, il faut dire qu’il n’était pas du tout discret, ils étaient énervés et le faisaient comprendre à la jeune gloutonne.

- Arrêtes-toi tout de suite !

*Ils sont malades ou quoi !*

-Dégager ! Le dragon il sera pour moi rien que pour moi !


La jeune femme était déterminée, cette mission lui tenait à cœur enfin c’était surtout la récompense qui l’intéressait, mais qui ne serait pas intéressait par de la viande de Dragon. Sulran salivait déjà à l’idée de pourvoir en manger, il faut dire qu’elle n’avait jamais vu cette viande et donc une viande aussi rare ne pouvait qu’être bonne.[/b]

__________


Invité, viens ici que je te fouette !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Lun 14 Juil - 12:14

Je m’apprêtais à replonger tranquillement dans mes pensées pour définitivement me calmer mais c’était sans compter sur le groupe de mercenaires qui fonçait dans notre direction et avant que j’aie pu m’écarter de leur route l’un d’eux me poussa violemment sur le sol. La chute fut plus douloureuse pour mon ego que pour mon fessier, ces crétins venaient de commettre une grosse erreur même si pour le moment ils n’en savaient rien, je me relevais brusquement époussetant rapidement mes affaires, mon regard se porta alors sur la scène qui se déroulait non loin. Les hommes importunaient l’excentrique, une telle action n’était pas vraiment rare en ville et je comptais bien les laisser faire avant de régler mes comptes lorsqu’un mot me décida à agir plus rapidement : Dragon ! Le coli contenait visiblement quelque chose en rapport avec l’une de ces créatures légendaires, il se pouvait qu’il ne s’agisse que d’une statuette en forme de dragon mais si jamais il s’avérait qu’il détenait des informations sur eux, ou sur leur disparition je ne pouvais pas me permettre de laisser filer une telle occasion.

La jeune femme prit la fuite en courant comme une forcenée, réaction surprenante de la part d’un mage face à un banal groupe de mercenaires, pourquoi ne les neutralisait-elle pas ? Sans forcément parler de les mettre hors d’état de nuire définitivement mais un petit sort aurait certainement pu la mettre en moins mauvaise posture, encore une fois j’allais intervenir dans un conflit qui ne me concernait nullement mais je ne pouvais laisser l’affront précédent impuni. Je me mis également au pas de course, suivant les mercenaires, ceux-ci ne cessaient d’insulter la mage en rose et ne faisait en aucun cas attention à moi, se serait encore plus facile que prévu… En faisant bien attention à ne produire aucun bruit je dégainais mon katana avant de le dissimuler sous mon manteau, je ne voulais pas que les gardes de la ville me tombent dessus en le voyant et je décidais donc d’attendre la sortie de Magnolia pour passer à l’action, l’excentrique courrait de toute manière tellement vite qu’ils ne risquaient pas de la rattraper pour le moment.

Quand ma course me fit franchir les portes de Magnolia, j’attendis encore quelques minutes avant de me décider à passer à l’action, je m’étais rapproché suffisamment pour tuer le premier mercenaire suite à une courte accélération. C’est donc ce que je fis avant de plonger ma lame dans les reins du premier, la blessure était mortelle mais son agonie serait longue et je me réjouissais à cette simple idée, les deux suivants subirent à peu de chose près le même châtiment, ainsi il ne restait bientôt plus que les deux mercenaires armés de sabres. J’accélérais à nouveau pour rattraper les deux derniers importuns, je commis alors une erreur en voulant frapper l’homme à  la tête, le coup le tua bien sur mais ma lame resta bloquée dans la sphère crânienne du cadavre, mon élan m’emporta et je fus contraint de lâcher mon katana pour en finir avec le dernier. Celui-ci m’avait finalement repéré et se retourna vivement vers moi pour faire une tentative offensive fort maladroite à mon égard, profitant de ma vitesse je sautais sur lui m’accroupissant au dernier moment en plaçant mes mains sur la garde du sabre pour stopper son coup avant qu’il ne m’atteigne.

Mon coude entra violemment en contact avec la partie sensible de l’homme, celui-ci se plia en deux sous le coup de la douleur, et je pus ainsi lui subtiliser son arme avant de me relever, la jeune mage arrêta finalement de courir pour se retourner vers nous. Avant de lui adresser de nouveau la parole je soulevais l’homme par les cheveux pour le forcer à se redresser sur ses genoux, la lame vint se poser au niveau de sa carotide entaillant au passage légèrement la peau question de lui remettre les idées en place mais alors que je m’apprêtais à lui poser des questions, il prit la parole et me donna une grande partie des informations que je désirais sans même que je ne l’interroge.

« Tu peux me tuer maintenant mais le reste de la bande aura ta peau si tu continues de protéger ce coli. Nos chefs auront ta peau, ça je te le promets ! »


Avant que je pus réagir il se trancha la gorge de lui-même, dommage, j’aurais aimé lui demander ce que contenait véritablement le paquetage qu’ils pourchassaient, avec un bref haussement d’épaule je laissais tomber mon arme sur le sol pour aller récupérer mon véritable katana dans la tête du mercenaire gisant non loin. Il me fallut faire de nombreux va-et-vient pour réussir à dégager la lame de sa prison osseuse, elle finit finalement par se débloquer et après l’avoir essuyée sur le manteau du cadavre, je rengainais le Katana avant de prendre la direction de la jeune femme.

«  On dirait que beaucoup de monde désire ce que la folle a remit entre tes mains, et ceux-ci ne représentaient que l’avant-garde alors nous devrions nous grouiller ! »


Je me mis en marche, comptant sur la jeune femme pour me suivre, mon pas était suffisamment rapide pour couper court à toute tentative de discussion de la part de l’excentrique, au bout d’un moment je me stoppais sur le bord de la route et mon bras se leva. Celui-ci désignait un amas de végétation sur le bord de la route mais en regardant mieux on pouvait voir l’entrée d’un sentier nous permettant de couper à travers la forêt, mon regard vint à nouveau se planter dans celui de la jeune mage avant de prendre la parole.


« Rester sur la route ne semble pas le meilleur des choix et par ici nous devrions pouvoir échapper aux mercenaires qui semblent décidés à t’abattre. Marchons encore un moment avant de voir ce que ces crétins convoitent tant, qu’en penses-tu ? »


Ma proposition n’avait rien d’une demande anodine, je voulais voir le contenu du coli et je préférerais que se soit avec l’accord de la femme mais je n’hésiterais pas à lui prendre de force si elle décidait de ne pas accéder à ma requête. Pour le moment je n’avais rien contre l’excentrique mais je n’avais rien pour non plus, les prochains instants seraient déterminant et j’espérais qu’elle aurait le bon sens de ne pas rejoindre le rang de mes ennemis. Je repensais alors à Koohi et Denrak, ceux-ci avaient su se placer du bon côté je souhaitais que la jeune mage saurait en faire autant…


Dernière édition par Djinn le Mar 23 Sep - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sulran Luubearth
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


90 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20 ans
Expérience:
86/100  (86/100)
Points de Réputations:
904/10000  (904/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Jeu 24 Juil - 19:41

Sulran avait continué sa course hors de Magnolia, ces poursuivants continuèrent de gueuler et de lui courir après jusqu’au moment où elle n’entendit plus rien. La jeune femme se retourna rapidement et vit l’individu qu'elle avait vu plutôt au panneau d’affichage venir vers elle, plus loin derrière l’homme, elle vit c’est poursuivant à terre. De là où elle était, la jeune femme ne pouvait pas savoir si l’inconnu avait mis le petit groupe ko ou s’il les avait exécuté.

-On dirait que beaucoup de monde désire ce que la folle a remis entre tes mains, et ceux-ci ne représentaient que l’avant-garde alors nous devrions nous grouiller !


*Il fait donc équipe avec moi…je vais le suivre, mais je reste méfiante, il veut peut-être manger du dragon lui aussi*


L’homme se mit donc en route et notre jeune magicienne fit de même, le duo marcha pendant un moment à un bon rythme jusqu’au moment où l’étranger s’arrêta aux bords de la route. L’individu leva son bras, celui-ci montrait un tas végétation au bord de la route, mais si on examinait mieux cela donnait sur l’entrer d’un sentier.

*Il veut faire une balade en forêt !?*


L’homme se retourna vers Sulran, il la regarda intensivement avant de prendre la parole.

-Rester sur la route ne semble pas le meilleur des choix et par ici nous devrions pouvoir échapper aux mercenaires qui semblent décidés à t’abattre. Marchons encore un moment avant de voir ce que ces crétins convoitent tant, qu’en penses-tu ?


La jeune femme continua de marcher pour s’arrêter environ trente mètres après l’entrée du sentier, elle se retourna vers son « compagnon » avant de lui répondre.

-La folle comme tu le dis, nous as demandé de ne pas l’ouvrir, mais si tu comptes tant que ça à l’ouvrir je t’en prie fait le, la seule chose que je veux faire c’est vérifier quelque chose. Comme on va marcher un moment ensemble autant se présenter, moi c’est Sulran et toi ?

La gloutonne reprit sa marche le paquet en main, elle sortit un bonbon de sa poche et le lança en l’air « Voici l'offrande de Gula ». Aussitôt la petite démone fit son apparition, Sulran lui expliqua rapidement la situation et lui donna le paquet, celle-ci l’examina pendant quelques secondes puis l’ouvrit, le contenu était soigneusement enveloppée. Gula donna ensuite le contenu du colis à Djinn puis partit dans le sens opposer au duo avec le colis vide en main.

-Bon, on est reparti il faudrait profiter de la diversion de Gula à moins que tu as plan ?

Sulran regardait son compagnon, tandis que le ciel commençait à s’énerver, de puissants nuages se formaient au-dessus d’eux, les arbres grinçaient et certaine de leurs feuilles prenaient la fuite. La pluie ne tardait pas, celle-ci était finie et froide, mêler au vent et aux feuilles, cela donnait un drôle de résultat. En l’espace de quelques instants le temps s’était mis contre eux, cela allait les ralentir, mais par la même occasion ils ralentiraient aussi les mercenaires. Il faut juste espérer pour le duo que ce changement de temps ne serait pas dû à un des mercenaires, sinon cela deviendrait plus difficile.

Gula avait elle aussi ces soucis certes le mauvais temps n’était pas là, mais les mercenaires oui. Le pêcher de la gourmandise faisait le chemin du duo dans l’autre sens, elle passa donc devant le corps sans vie des mercenaires précédemment tués par le compagnon de Sulran. Alors que Gula voulut rentrer dans Magnolia, elle fit stopper nette par un petit groupe de mercenaires, elle voulut rebrousser chemin, mais fut à nouveau stoppée. La démone était encerclée par un bon nombre de mercenaires, l’un d’eux s’avança vers elle.


-Donne la boîte gamine et il ne t’arrivera rien ! Je ne tape pas les fillettes.


Gula regarda l’homme avec de grands yeux et fit un joli sourire avant de lui remettre la boîte, les groupes de mercenaires furent complétement surpris par le comportement de la petite. Une fois le colis donné Gula passa à travers les mercenaires qui la laissèrent passer, une fois « libre » la petite démone sautillait sur le chemin du retour.

L’homme qui avait eu le colis l’ouvrit directement, il mit quelques secondes avant de réaliser que la boîte était vide, il balança la boîte sur un de ses compagnons. Tous les mercenaires se retournèrent vers la petite Gula cette dernière était toujours en train de sautillé.

-Et toi ! Je ne tape pas les fillettes, mais je n’aime pas que l’on me prenne pour un idiot. Les gars attrapés là.

La démone se retourna et tira sa langue dans leur direction, comme une petite fille qui narguerait quelqu’un. Gula était certes une démone vieille depuis plusieurs centaines d’années, elle avait cependant toujours l’apparence et le comportement d’une enfant, mais une enfant assez dangereuse tout de même.

Les mercenaires lui foncèrent dessus immédiatement, ils la poursuivirent un peu petit moment, le temps de l’encercler à nouveau. Gula était peut-être maligne, mais pas rapide, un adulte a vite fait de la rattraper avec ces petites jambes. Alors que celui qui semblait être le chef du petit groupe voulut parler, il fut interrompue par la petite démone.


-Moi je pars les bébés.


C’est avec un joli sourire et un mouvement de bras que la démone disparue, elle était repartit dans son monde en laissant les mercenaires bouche bée après son départ.

*Gula est déjà rentré … merde !*

__________


Invité, viens ici que je te fouette !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Ven 25 Juil - 14:44

La jeune femme n’hésita pas longtemps avant de se faufiler dans le passage, je pris un instant pour remettre la verdure en place afin que notre sortie de route soit invisible ou presque, seul un pisteur expérimenté irait chercher suffisamment loin alors espérons qu’ils ne possèdent pas un tel atout. Une fois ma tâche terminée je rejoins l’excentrique quelques mètres plus loin, nous n’étions pas encore très éloignés mais ça devrait suffire pour nous permettre d’inspecter le colis en paix, si son contenu s’avérait intéressant je n’aurais qu’à le subtiliser et m’évaporer dans la nature environnante avant que la mage n’essaie de me retenir. Celle-ci prit finalement la parole, je ne prêtais qu’une oreille distraite à ce qu’elle me dit, je voulais voir le contenu du paquet et peu importe ce que la femme avait pu nous dire elle était à moitié folle après tout ! Sa présentation me laissa de marbre et je ne comptais pas répondre pour le moment, je ne voyais pas l’intérêt de donner mon nom à une personne que j’allais peut-être devoir dépouiller d’ici peu si elle ne se dépêchait pas de faire sa soi-disant vérification…

Lorsque Sulran, vu que tel était son nom, reprit sa route je m’apprêtais à la saisir pour lui prendre le paquet, la patience envers les humains ne faisait pas partie de mes aptitudes comportementales et elle commençait à m’énerver en faisant traîner les choses ainsi, mais mon geste fut interrompu par l’apparition soudaine d’une… Gamine ?! La mage était bien trop absorbée par son explication pour remarquer mon désarroi, je commençais à me lasser des magies possédées par les humains, il m’était tout simplement impossible de prévoir les actions d’une personne si je ne comprenais pas son pouvoir et là je ne comprenais donc strictement rien à la situation. D’où venait-elle ? Pourquoi faire ? Et pourquoi venir à l’appel d’une humaine ? Trop de questions auxquelles je ne pouvais apporter de réponse, je pris donc la décision d’ignorer autant que possible l’apparition même si ça n’allait pas être simple, celle-ci possédait une chevelure au moins aussi flash que l’excentrique, autant dire que nos agresseurs pourraient nous trouver même dans le noir avec ces deux là.

Finalement la petite vint me remettre le colis entre les mains avant de partir en direction de la ville avec la boite vide, une diversion ? Il faudrait peut être que je révise mon opinion sur Sulran d’ici peu si celle-ci continuait de faire preuve d’autant de bon sens… Bref pour le moment peu importait j’allais enfin savoir ce que les mercenaires à nos trousses convoitaient autant, le tout avait été soigneusement emballé dans un chiffon et il me fallut donc un petit moment avant d’apercevoir enfin le contenu du coffret. Une autre boite ? Et celle-ci était impossible à ouvrir et je cessais donc d’insister après quelques vaines tentatives pour observer sa décoration, des symboles semblaient avoir été gravés et s’entremêlaient sans logique apparente tout autour du coffret, une serrure magique peut-être ? Ainsi j’allais devoir mener la mission à bien si je voulais découvrir le secret du paquet, l’idée ne m’enchantait guère mais la curiosité fut la plus forte, je relevais finalement le regard vers la jeune mage avant de prendre la parole.


« Djinn, pour répondre à ta question de tout à l’heure mon nom est Djinn, quand au plan et bien il semblerait que nous soyons condamnés à emmener ceci jusqu’à Hargeon… »


J’avais dit tout ceci sur un ton presque déprimé, ce contretemps venait gâcher tous les projets que j’avais initialement en tête mais il fallait que je découvre quel était le rapport entre les dragons et le colis que nous devions transporter. Je lançais le coffret scellé à Sulran, il ne me servirait plus à rien tant que nous ne serions pas à destination et ce geste me permettait d’inviter la jeune mage sans lui parler, plus qu’à espérer qu’elle comprenne. Sans le moindre regard je repris ma marche sur le sentier, la pluie battait son plein mais nous n’avions pas le temps de nous trouver un abri, les mercenaires risqueraient de nous retrouver rapidement si nous ne progressions pas plus pendant les prochaines heures. Dans ces moments-là j’appréciais autant mon manteau pour sa discrétion que pour son étanchéité, je resterais certainement plus longtemps au sec que la jeune femme qui, à moins d’avoir dissimulé un blouson quelque part, ne semblait pas avoir prévu autre chose que sa tenue flashy et inadéquate.

Notre voyage continua ainsi pendant un petit moment, je n’avais rien à dire à la jeune femme et la pluie me fournissait un parfait prétexte pour foncer sans me retourner, jusqu’à ce que mon odorat vienne faire son rapport. Du feu et de la nourriture, un campement ne se trouvait pas loin de notre position, se pouvait-il que sans le vouloir nous venions de nous jeter dans les bras de notre ennemi ? Ou alors s’agissait-il simplement d’un autre groupe de bandits dissimulé dans ces bois ? Le plus prudent serait de faire un détour pour passer mais l’idée de laisser un tel nombre d’ennemis potentiels dans mon dos ne me rassurait pas du tout. Finalement la décision fut prise malgré moi lorsqu’un homme déboucha en courant sur le sentier seulement quelques mètres devant moi, je fus sur lui immédiatement et ses cervicales émirent un bruit sec tandis qu’il poussait son dernier soupir. Celui-ci avait cependant eu le temps de crier plusieurs fois avant de perdre la vie, il fallait que nous accélérions le pas au cas où quelqu’un l’aurait entendu mais tandis que je me retournais pour presser ma partenaire une deuxième surprise m’attendait.

La mage n’était plus là, et merde où était-elle passée celle là ? J’aurais pourtant juré qu’elle me suivait seulement quelques instants auparavant et j’eus beau remonter la piste aucunes traces visibles de luttes n’ornaient celle-ci. Qu’avait-elle bien pu faire ? Je me maudissais intérieurement pour ma sale manie de me perdre dans mes réflexions, en restant attentif je n’aurais pas manqué son départ, ce-dernier m’importerait peu si je n’avais pas eu la mauvaise idée de lui rendre la boîte… Je tentais de me calmer avant de réfléchir aux différentes options que Sulran avaient pu prendre, je doutais qu’elle est rebroussée chemin bien qu’avec cette pluie il était assez difficile d’en être sûr, la deuxième était en même temps la plus probable et la plus inquiétante à mes yeux. J’étais sur que la jeune femme me suivait avant que les odeurs du campement ne m’arrive au museau, elle s’était donc éclipsée entre temps, le seul élément manquant était le pourquoi ? Espionner le campement, essayer de les neutraliser, je n’en avais strictement aucune idée, j’allais devoir aller m’en assurer si je voulais récupérer le colis…


« Et bien je crois que je n’ai plus le choix ! »


La phrase était sortit en un soupir principalement pour essayer de me motiver, je n’aimais pas les imprévus et pourtant depuis ce matin ceux-ci semblaient décidés à s’acharner sur moi. Je pestais intérieurement en m’enfonçant dans la végétation pour atteindre le campement, l’excentrique allait m’entendre si je réussissais à lui remettre la main dessus…

Revenir en haut Aller en bas
Sulran Luubearth
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


90 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20 ans
Expérience:
86/100  (86/100)
Points de Réputations:
904/10000  (904/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Dim 3 Aoû - 22:04

Sulran observait Djinn, après que Gula lui avait remis le colis se dernier voulut voir son contenue, sous l’enveloppage de chiffon il découvrit une autre boîte, mais vue la difficulté à l’ouvrir, la seconde boîte devait surement être verrouillée grâce à de la magie.

-Djinn, pour répondre à ta question de tout à l’heure mon nom est Djinn, quant au plan et bien il semblerait que nous soyons condamnés à emmener ceci jusqu’à Hargeon…

*Ce mec s’appelle donc Djinn…je n’arrive toujours pas à lui faire confiance peut-être car j’ai le sentiment qu’il pourrait m’abandonner n’importe quand*

Djinn lança la boîte sur Sulran, celle-ci rangea le colis dans sa veste, la gloutonne suivie ensuite son camarade à travers la végétation. La pluie devenait de plus en plus forte et Sulran n’avait que son léger blouson en fourrure pour la protéger. À force d’avancer une odeur de nourriture vint au nez de Sulran, la jeune femme s’éclipsa et prit le chemin de ces doux parfums. Certes la nourriture l’intéressait, mais pas que, s’il avait de la bouffe, il devait y avoir au moins quelqu’un et cette personne au grand cœur donnerait son blouson à Sulran. Il fallait espérer que l’inconnu soit généreux cela éviterait qu’Orgullo s’échauffe sur lui, bien sûr Sulran aurait pu invoquer Lujuria pour faire ça plus discrètement, mais bizarrement la gloutonne n'avait pas vraiment envie de faire le rituel d’invocation. C’est le coup à ce chopper un rhume si on se balade à poils avec un temps comme ça, la magicienne opta donc pour l’option la plus brutale.

Sulran arriva donc jusqu’à l’odeur, celle-ci venait d’un campement composer de deux grosses tentes ainsi que neuf autres plus petits et d’un abri pour protéger le feu. Seulement un homme avait l’air présent, il se tenait sous l’abri à côté du feu, il avait dû être choisi pour garder le campement, mais le campement de qui ? Sulran devrait surement lui demander pour bénéficier de cette information. La gloutonne sortit de sa cachette accompagner d’Orgullo, il fallut quelques secondes pour que l’homme se rapplique. La jeune femme montra ensuite la boîte à l’inconnu avant de la remettre dans sa poche, celui-ci gueula immédiatement sur Sulran.


-Ou ta eut ça ?! Donne-le-moi petit merde !


La magicienne, fonça aussi tôt sur l’homme, elle évita son poing, puis enfonça son genou dans son bide, le mercenaire s’écroula aussitôt la tête la première dans de la gadoue. Il ne faut pas croire que la jeune femme ne peut se défendre toute seule après tout elle a suivi le même entrainement que Denrak. Orgullo s’avança vers l’homme tandis que Sulran lui adressa quelques mots avant de s’écarter pour aller au niveau des tentes.

-C’est toi la petite merde, tu vois si tu avais été sage, je t’aurais juste emprunté un blouson et je t’aurais posé quelques questions, mais tu vois je vais faire comme toi taper et ensuite parler ok ?!

Sulran jeta un rapide coup d’œil dans chaque tente pour voir si l’homme était vraiment tout seul et c’était bien le cas, une aubaine pour la jeune femme. Maintenant qu’elle savait que cette espèce d’idiot était seule, elle pouvait prendre son temps car après tout le seul endroit où les mercenaires n’iraient pas chercher le colis c’est bien dans leur base. Cependant, elle n’allait pas camper ici toute la journée, deux bonnes heures au maximum c’était le temps qu’il lui restait un peu près avant que les autres mercenaires rappliquent pour s’alimenter.

La demoiselle rentra dans une des deux grosses tentes, une fois au sec elle chercha un blouson assez long pour protéger son corps en entier. Après, un bref recherche elle prit un blouson et l’essaya aussitôt, il était sombre, long et avait une capuche, une fois boutonner plus aucune partie de son corps ne pouvait être exposé à la pluie. Sulran sortit de la tente puis fouilla les autres histoires de récupéré de la bouffe pour le voyage.

Pendant ce temps, Orgullo avait trainé l’homme par les cheveux jusqu’au feu, la tête du pauvre mercenaire était plaquée contre le sol boueux. Le corps du type était trempé et sale après se faire trainer par Orgullo sur quelques mètres.


-Et le faible ?! Tu me dis ce que tu sais et je ne te fais rien de mal ok ?!

-Tu crois quoi ?! Tu crois que je vais te dire pourquoi on fait ça, quand le boss va arriver tu vas te faire défoncer, c’est un vrai démon !!


À c’est mot Orgullo plaqua violemment l’homme contre seul puis s’assit le dos du mercenaire de tout son poids.

-Tu sais qui je suis ?! Tu sais ce que c’est un démon !!? T’es ancêtres se faisaient encore dessus quand moi j’écrasais déjà des vermines dans ton genre !

Orgullo attrapa le mec et le mit juste au-dessus des flammes.

-Bon tu parles ou tu flambes fait ton choix le faible ?!!


Les techniques d’Orgullo n’étaient certes pas très orthodoxes, mais au moins on avait toujours ce qu’on voulait et c’était le plus important.

-…Ok ok !!!! Je vais tout te dire, mais me crame pas ! Notre but c’est de ramener le parchemin du dragon à notre client … c’est bon je t’ai tout dit repose-moi s’te plait.

Orgullo lâcha l’homme dans le feu celui-ci hurla de douleur, il se roula par terre tout en se cachant le visage, les flammes sur son corps ne sont resté que quelques secondes du fait qu’il était de base tremper. Le démon explosa ensuite l’abri ce qui étouffa le feu et écrasa le mec en partie, les braises fumaient tandis que la pluie continuait de tomber.

Sulran sortis d’une des tentes, les poches remplis de bouffe, elle avait baissé sa consommation de nourriture, mais était encore attirée par la bouffe’. Une fois près d’Orgullo, elle lui fit signe de partir, le démon la suivit et marcha sur le mercenaire au passage.


-Bon, il faut se grouiller faut qu’on rattrape Djinn.

__________


Invité, viens ici que je te fouette !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mar 5 Aoû - 9:35

Je fulminais tout en franchissant la distance me séparant encore du campement, il fallait vraiment être complètement inconsciente pour aller se jeter dans les bras de l’ennemi, car oui c’est exactement ce que venait de faire Sulran quelque soit son choix de direction. Rebrousser chemin la ferait inévitablement tomber sur nos ennemis et je n’osais même pas imaginer ce qu’il pouvait se passer si la jeune femme avait pris la direction du bivouac dont nous avions sentit l’odeur, cette simple pensée me fit accélérer le pas. Si nos poursuivants mettaient la main sur le colis je pouvais dire adieu à mes ambitions concernant celui-ci mais je ne me laisserais pas contrarier si facilement et j’apprendrais à nos adversaires le sort que je réservais à ceux qui se dressaient sur ma route. Plus qu’à espérer que je ne tombe pas sur plus fort que moi car dans ce cas là je n’aurais plus qu’à vendre ma peau le plus chèrement possible… Un cri de douleur s’éleva, celui-ci semblait provenir du campement et la bonne nouvelle était que la voix grave l’ayant poussée ne pouvait pas appartenir à Sulran, cela ne m’empêcha pas de franchir précipitamment l’orée de la forêt pour tomber nez à nez avec l’excentrique suivi d’un homme qui semblait être son allié.

Je jetais un regard de travers à l’homme en question, une grande balafre courrait sur une grande partie de son flanc gauche et il possédait la démarche assurée d’un combattant, lorsqu’il s’immobilisa derrière la jeune mage je me relâchais quelque peu celle-ci semblait finalement avoir la situation bien en main au vu de l’état du campement. Un mercenaire gisait face contre terre, sûrement le responsable du hurlement entendu précédemment, ainsi donc elle était capable de faire appel à plusieurs personnes lorsque ceci était nécessaire et surtout elle possédait des atouts plus impressionnants qu’une gamine aux cheveux roses… La vision de tout ceci apaisa quelque peu ma colère précédente, le paquet était toujours en notre possession et l’excentrique semblait avoir trouvé un vêtement digne de ce nom, la chance était de notre côté pour le moment mais je ne voulais pas continuer à compter sur elle. Le silence qui régnait sur les lieux ne me rassurait pourtant pas et même si ma coéquipière avait mis hors d’état de nuire le gardien du campement il y avait fort à parier qu’au vu de la pluie incessante le reste du groupe ne tarderait pas à rentrer se réchauffer. Rengainant ma lame je me rapprochais de la jeune femme ainsi que de sa farouche invocation avant de prendre la parole…


« Tu en as d’autres des idées comme ça ?! La prochaine fois prévient lorsque tu changes de route, je tiens à connaître le contenu du colis et te courir après commence à doucement me c… »


Je ne finis pas ma phrase en voyant une étrange brume envahir rapidement la clairière, si celle-ci était naturelle je voulais bien que l’on m’arrache les deux bras, ça sentait mauvais et j’eus tôt fait de ressortir ma lame au clair. D’instinct je me plaçais entre l’excentrique et l’endroit d’où le brouillard semblait émerger, comportement autant destiné à protéger le colis qu’à éviter une initiative maladroite de la part de mon alliée provisoire, ce n’était pas parce qu’elle avait réussi à se débarrasser d’un simple mercenaire qu’elle était capable de combattre un autre mage… Neuf petites tentes ainsi que deux plus grosses composaient le campement, nous avions donc possiblement encore dix hommes en état de combattre voir plus vu que les deux plus imposantes pouvaient abriter plus d’une personne, nous n’avions plus qu’à espérer que la troupe soit principalement composée d’humains et non de mages. La purée de pois s’épaississait de plus en plus nous coupant finalement toute visibilité, il était temps d’éclairer notre horizon !


« Tenryû no Attou »


La nappe venteuse se forma progressivement au dessus de la clairière et sans attendre que celle-ci atteigne sa pleine puissance je la laissais s’exploser contre le sol, la vague venteuse expulsée par l’impact dispersa une grande partie de la brume nous laissant enfin apercevoir nos opposants. Dix hommes se dressaient tout autour de nous, il était vraiment temps que je réagisse quelques secondes de plus et nous aurions été définitivement encerclé, un manipulateur de la brume au moins se dissimulait parmi eux et j’étais prêt à mettre ma main à couper qu’au moins un autre mage se dissimulait encore. Et oui deux grandes tentes pour deux mages ça ne faisait guère de doute, l’idée de lancer un affrontement sans connaître les compétences de nos adversaires n’était guère attrayante mais nous n’allions sûrement pas avoir le choix de toute manière. Je me retournais légèrement pour fixer sur ma partenaire un regard lourd de reproches…



« Et tout ça pour un bout de tissu et un peu de bouffes, bien joué… »


Se trimballer en débardeur et short sans prévoir au moins un manteau dans son paquetage me faisait sincèrement douter sur les talents d’aventurières de la jeune femme et à l’heure actuelle j’aurais vraiment aimé avoir un allié un peu plus fiable à mes côtés. Enfin je suppose que l’avenir m’apprendrait si elle était aussi inconséquente que son apparence le laissait penser ou si derrière la façade se cachait une personne et une mage digne de ce titre. Un des hommes sortit du cercle de nos ennemis, le mage de la brume certainement à moins qu’il ne s’agisse de l’autre mais dans ce cas il agissait comme un crétin en nous révélant son identité, celui-ci s’arrêta non loin de la sentinelle toujours à terre et la poussa légèrement du bout du pied avant de prendre la parole.



« Je vois que vous n’y êtes pas allé de main morte avec la sentinelle, cependant n’espérez pas nous faire subir le même sort, nous sommes bien plus coriaces que celui-ci. De plus la situation peut se régler rapidement et sans effusion de sang, je parle du votre bien entendu en disant cela, donnez nous le colis et vous pourrez quitter les lieux avec votre vie comme trophée. Qu’en dîtes-vous ? Ce sera ma première et ma dernière offre alors réfléchissez bien avant de répondre… »


Arrogant, suffisant et bien trop confiant celui là, lui donner le paquet sans avoir taillé le rang de ses acolytes à grands coups de sabres n’étaient pas une option envisageable à mes yeux. Cependant je ne dis pas un mot laissant la réponse à l’excentrique, ainsi j’en apprendrais un peu plus sur son état d’esprit et si celle-ci voulait leurs donner la boite il serait toujours temps pour moi d’intervenir. Je m’écartais quelque peu pointant ma lame vers le sol tout en fixant mon regard sur la jeune mage, l’avenir de notre alliance serait scellé avec ses prochaines paroles…

Revenir en haut Aller en bas
Sulran Luubearth
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


90 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20 ans
Expérience:
86/100  (86/100)
Points de Réputations:
904/10000  (904/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mar 12 Aoû - 2:23

-Tu en as d’autres des idées comme ça ?! La prochaine fois prévient lorsque tu changes de route, je tiens à connaître le contenu du colis et te courir après commence à doucement me c…

Djinn ne termina pas ça phrase, il fut interrompu par un épais brouillard qui augmentait de plus en plus et qui finalement verrouilla toute visibilité. Sulran ne voyait plus Djinn et Orgullo, avant que l’homme aux cheveux blancs utilisa une technique qui permit de faire disparaitre l’épais brouillard.

-Tenryû no Attou

Le brouillard se dissipa grâce à une technique venteuse, cela voudrait dire que Djinn est un mage lié au vent. Sulran ne se préoccupa pas longtemps des capacités de son allié, elle s’intéressa davantage aux dix hommes qui se tenaient autour d’eux. L’un d’eux devait être le responsable du brouillard, cela ne faisait aucun doute

-Et tout ça pour un bout de tissu et un peu de bouffes, bien joué…

- Figures-toi que non !

Un des dix hommes sortit du cercle et alla rejoindre la sentinelle qui était toujours à terre, il la poussa du pied avant de prendre la parole. Son comportement montrait clairement qui se sentait supérieur à son camarade et même si cela était le cas, l’aidée ne serait plutôt pas la meilleure option.

-Je vois que vous n’y êtes pas allé de main morte avec la sentinelle, cependant n’espérez pas nous faire subir le même sort, nous sommes bien plus coriaces que celui-ci. De plus la situation peut se régler rapidement et sans effusion de sang, je parle du votre bien entendu en disant cela, donnez nous le colis et vous pourrez quitter les lieux avec votre vie comme trophée. Qu’en dîtes-vous ? Ce sera ma première et ma dernière offre alors réfléchissez bien avant de répondre…

-Si c’est pour dire de la merde tu peux te la fermer ! Tu crois que je vais te donner le colis ?! Ta dernière offre tu dis .…

Sulran rigola puis s’avança de quelques pas avant de reprendre.

-…Moi aussi j’ai une dernière offre, vous dégager maintenant et vous n’aurez pas d’os brisez, tu en pense quoi .!

L’homme sera ces poings avant de prendre la parole d’un ton sec et autoritaire.

-Les gars laissez la venir jusqu’à moi, je m’occupe de cette gamine, les gars amusez-vous avec les deux autres, avant qu'Evens arrive.

Le cercle s’ouvrit et laissa passer Sulran, celle-ci alla dans la direction de son opposant qui c’était placer à une trentaine de mètres du cercle. L’homme ne parla même pas il commença les hostilités avec une attaque brumeuse, la gloutonne put éviter l’attaque, mais celle-ci déchira un bout du manteau. La pluie avait cessé, mais son passage avait rendu le sol boueux, il faudrait dorénavant prendre en compte le terrain pour se battre.

Orgullo et Djinn étaient donc entourés par neuf types, chacun d’eux semblait vouloir en découdre et qui était ce fameux Evens qui allait arriver d’une minute à l’autre. Le démon senti que la gloutonne voulait le faire rentrer dans son monde, le pêcher de l’orgueil lui obéis aussitôt, ainsi Djinn était seul face à neuf opposants du moins pour le moment.

Sulran était sur la défensif, elle ne pouvait pas approcher le mage sans se faire toucher par sa brume, ce n’était pas la première fois que Sulran se retrouvait dans une situation comme celle-ci. Ré-invoquer Orgullo serait stupide, elle devait invoquer un démon qui pourrait se battre à distance, Lujuria ou Gula le choix fut rapide.

-C’est quoi ça ? Cette gamine c’est un esprit ?!

La gloutonne avait fait appel à la petite démone, il était hors de question qu’elle se dessape alors que le sol était dégueulasse et puis elle ne ferait pas un aussi beau cadeau à son adversaire. L’homme envoya de la brume sur les jeunes filles, celle-ci avait le même aspect que la précédente attaque. L’homme arrivait donc à créer une sorte de brume tranchant, Sulran demanda aussitôt à Gula d’intervenir, « Magie Entladung » Gula sauta aussitôt sur l’attaque et la mangea.

-Mais, t’es qui ?!

-Moi je suis Gula et j’aime bien ta brume, c'est bon !

*Il faut que je le batte avant de lui laisser le temps de m’attaquer à dix reprises*


Le brumeux lança une attaque tandis que Sulran fonça sur l’homme, mais l’attaque du mage alla directement sur Gula pour finalement finir dans le ventre de cette dernière. Surpris, voilà comment fut la réaction du mercenaire un bref instant, Sulran profita de cet effet de surprise pour enfoncer son poing dans le bide de son adversaire. Le brumeux recula de quelques pas à cause du choc avant de foncer sur la gloutonne, il frappa Sulran à plusieurs reprises, mais ne put la toucher que deux fois au ventre. Le mage savait un minimum se battre et pour certes il avait réussi à contourner à deux reprises la défense de la jeune mage.

Le combat avait commencé depuis quelques minutes et il n’allait pas être facile, l’homme devait à première vue avoir le même niveau que Sulran.

__________


Invité, viens ici que je te fouette !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mer 13 Aoû - 16:08

Réaction un peu virulente mais tout à fait satisfaisante, ma coéquipière était drôlement fanfaronne mais au moins elle n’avait pas froid aux yeux, un bon point pour elle après l’erreur qu’elle venait de commettre. L’excentrique avait visé juste dans tous les cas et le mage relevait son défi, elle aurait le droit à un face à face tandis que de notre côté nous aurions un 2 contre 9, presque équitable comme répartition sauf si un mage se dissimulait encore dans la troupe. Notre ennemi fit également allusion à une tierce personne : Evens, au vu de la déférence dans son ton lorsqu’il avait prononcé son prénom il devait certainement s’agir du chef de cette joyeuse bande. Ainsi donc cette bataille ne finirait pas avec la mort de ce premier groupe, leur patron ne serait certainement pas seul et donc un deuxième affrontement nous guettait à moins que nous réussissions à filer d’ici là mais j’en doutais. Il semblait pouvoir arriver d’un instant à l’autre et il nous faudrait un certain temps pour arriver à bout des dix hommes présents dans la clairière, relevant lentement ma lame pour me mettre en garde je balayais le cercle de nos ennemis des yeux.

Ils étaient plutôt bien équipés pour un groupe de brigands, ils n’en étaient certainement pas à leur coup d’essai au vu du coût des armures qu’ils portaient sur le dos, légère certes mais elle suffirait à faire dévier ma lame si je ne mettais pas assez d’intentions dans mes coups. Pour l’offensive ils possédaient tous une épée et un bouclier au moins il n’y avait pas d’archers parmi eux car ceux-ci auraient pu rapidement poser problème et je n’avais donc qu’à faire attention aux attaques au corps à corps. Un seul des neufs se démarquait légèrement du groupe, de prime abord je n’avais pas fait attention mais il portait un équipement plus haut de gamme que les autres et son épée pendait toujours mollement sur son flanc. Deuxième mage ou « général » des non-mages je n’en savais rien mais je devrais rester attentif à ses faits et gestes durant le combat, le plus grand danger risquait fort de venir de son côté. L’invocation de ma partenaire se tenait toujours à mes côtés et me simplifierait certainement la chose en se chargeant de quelques hommes au moins… Ou pas ! Il venait de se volatiliser… Bon et bien je ne pourrais compter que sur moi dans ce cas.


« Vous comptez continuer à me mater longtemps ou vous approchez que je vous fasse manger vos dents ? »


Un sourire carnassier étira mon bandeau tandis que je laissais ma magie se répandre dans mes veines, prêt à l’utiliser si le besoin s’en faisait sentir mais pour le moment quelques passes d’armes m’échaufferaient. D’un geste du « Général » quatre hommes sortirent du cercle pour s’approcher de moi, un de chaque côté, une tactique pouvant s’avérer dangereuse pour un peu qu’il sache combattre en équipe, surtout que le terrain boueux rajoutait une petite difficulté à garder à l’esprit. Je tentais de lever mes pieds embourbés mais à ma grande surprise une résistance se fit ressentir, celle-ci était bien trop forte pour être naturelle et je dus me rendre à l’évidence je venais de me faire piéger par « Capitaine Boue »… Je n’avais cependant pas le temps de m’attarder sur le cas du « général », mes premiers adversaires comptaient bien profiter de mon handicap pour m’étriper mais je possédais plus d’un tour dans mon sac et après un rapide passage en revue de mes capacités, la solution me parut évidente :


« Tenryû no Maruyane »


Mon dôme protecteur finit tout juste de se mettre en place que la pression sur mes chevilles disparut et je pus enfin retirer mes lourdes bottes de leurs prison boueuse tandis que les attaques des mercenaires se retrouvaient stopper en plein élan. En effet cette technique me permettait de repousser les attaques physiques et également magiques, du coup le pouvoir du mage ne pouvait plus atteindre la boue située à mes pieds, je devrais cependant faire gaffe dès que ma barrière s’abaisserait le danger serait de nouveau présent. Profitant des regards complètement perdus que les mercenaires lançaient au « général » je passais à mon tour à l’offensive, je me précipitais sur l’homme qui se tenait devant moi et qui avait eu l’imprudence de se retourner pour attendre ses ordres. Mon pied entra brutalement en contact avec son sternum tandis que ma technique défensive disparaissait, le soldat s’écroulait tout juste sur le sol que je me trouvais déjà sur lui au sens propre du terme. En effet ma lame transperçait son cœur tandis que je trouvais tant bien que mal mon équilibre sur son corps, ainsi je n’avais plus à craindre les embourbements et même si ma position n’était guère confortable elle me permettrait d’éliminer les mercenaires sans faire trop attention à l’endroit où je mettais les pieds.

Aussitôt un autre vint le remplacer tandis que les trois premiers se ressaisissaient et recommençaient leurs approches, celles-ci s’avéraient bien plus prudentes qu’avant et je compris que leurs confiances en avaient pris un coup lorsque l’homme sous mes pieds avait rendu son dernier soupir. M’assurant de la solidité de mes appuis j’attendis la prochaine attaque, ce coup-ci ils se décidèrent enfin à se synchroniser et la danse de la mort put enfin commencer, j’enchaînais parades et esquives sans bouger de mon perchoir ce qui s’avéra un véritable numéro d’équilibriste mais je tins bon. Certes ils réussirent à faire mouche mais rien de bien inquiétant contrairement aux rares attaques que je leur avais porté, peu nombreuses mais toujours graves et ceci se ressentait à présent dans leurs manières de combattre. Les ouvertures se firent de plus en plus fréquentes tandis que leurs attaques perdaient en puissances et en vivacités, je jouais encore un moment avec mes cibles avant de sauter sur celui de droite, j’obligeais celui-ci à se protéger en lui assenant un grand revers avec ma lame tandis que je passais derrière lui. Ma main s’empara de son menton et le bruit caractéristique des cervicales brisées retenti, profitant d’un moment de latence suite à la perte de leur deuxième compagnon, je projetais le corps sans vie de celui-ci sur un autre mercenaire en prenant la peine de lui subtiliser son épée au préalable.

D’un geste ample je lançais celle-ci qui alla directement se ficher dans le torse d’un de mes adversaires tandis que je m’occupais d’en éliminer un deuxième avant qu’il ne réussisse à s’extirper de sous le cadavre à la nuque cassée. Plus qu’une moitié des hommes de main ainsi que le petit chef, je n’avais cependant plus envie de perdre de temps et profitais de leur charge improbable pour mettre un point final au combat contre ces sous-fifres :



« Tenryû no Saiga »


Mon aura venteuse s’activa et le massacre qui suivit fut bref mais sanglant, lorsque mon corps devenait une arme à part entière de simples hommes ne pouvaient plus rien contre moi et je le prouvais à l’instant même. Mes poings réduisaient les armures en charpies tandis que mes pieds venaient violement frapper leurs visages prélevant au passage une bonne portion de chair, pour finir mon coude ou mon genou venaient achever les malheureux abrégeant du même coup une agonie qui aurait pu durer plusieurs jours. Lorsque cette deuxième vagues ne fut plus de ce monde je stoppais ma technique, tout en prenant soin de soigner les estafilades récoltées pendant mon échauffement, finalement je relevais la tête pour planter mon regard encore illuminé par la frénésie de l’affrontement dans celui du mage adverse



« Il ne manque plus que ton sang sur mes habits pour que je complète ma collection… »


Je me précipitais sur lui et le transperçais de part en part, il n’avait même pas tenté d’esquiver à mon grand étonnement, je voulais bien que le sang qui me recouvrait pouvait en intimider certains mais quand même ! Je compris mon erreur lorsque le corps du mage commença à fondre avant de rejoindre la boue se trouvant au sol, encore un mauvais tour de sa part et l’utilisation vicieuse qu’il faisait de son pouvoir commençait à me taper sur les nerfs. Ainsi lorsqu’il émergea de la boue un peu plus loin je ne lui laissais même pas le temps de se reconstituer et frappais à nouveau n’ayant pour unique effet qu’une nouvelle dissolution du corps toujours boueux du général. Je continuais mon petit manège durant quelques minutes avec comme seul but de lui faire consommer sa magie à l’excès, en effet une telle défense devait être très coûteuse en énergie et à ce rythme il ne tiendrait plus longtemps. Je finis tout de même par m’immobiliser en attendant qu’il reprenne forme humaine, je fus ravi de constater la blancheur de son visage ainsi que son air hagard, ma tactique bien que bourrine semblait avoir porté ses fruits.

Je me rapprochais lentement de lui lorsqu’à mon grand étonnement il m’explosa au visage recouvrant entièrement mon corps de sa boue infecte, je ne pouvais plus bouger tandis que son étreinte se resserrait bien trop rapidement. Le claquement sec de mon épaule m’apprit que celui-ci venait de se déboiter sous la pression et la douleur ne tarda pas à envahir mon esprit, je cessais tout d’un coup de me débattre bêtement, mes réflexes m’avaient poussé à tenter de briser physiquement une attaque magique, ridicule…



« Tenryû no Maruyane »


Lorsque mon dôme se forma à nouveau il envoya la boue voler dans tous les sens, je l’interrompis aussitôt pour ne pas utiliser ma puissance magique vainement avant de m’approcher en titubant de l’arbre le plus proche. Après une brève inspiration je cognais fortement mon épaule sur celui-ci pour le remettre en place attisant à nouveau la douleur mais pour une bonne cause cette fois-ci, mon épaule restait endolorie mais je pouvais au moins la bouger… Je retournais chercher mon Katana lâché sous la pression de la technique de l’homme avant de m’approcher de celui-ci qui gisait haletant non loin de là, reconstituer son corps après sa dispersion lui avait soutiré ses dernières forces et sans faire plus de manière je séparais la tête du reste de son corps. M’immobilisant finalement je balayais les alentours espérant que l’excentrique s’en était mieux tirée que moi…
Revenir en haut Aller en bas
Sulran Luubearth
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


90 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20 ans
Expérience:
86/100  (86/100)
Points de Réputations:
904/10000  (904/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mar 26 Aoû - 15:25

Le mage attaqua à nouveau Sulran avec de la brume, aussitôt la matière brumeuse vient terminer sa course dans le ventre de Gula. La gloutonne profita à nouveau de ce laps de temps pour le frapper une fois, puis deux puis trois fois dans l’abdomen avant que le mage réussisse finalement à parer le quatrième coup. Il contre-attaqua, mais cette fois si Sulran évita le coup et frappa à nouveau, la jeune femme remarqua rapidement que sans sa magie le mage était très handicapé. Le mercenaire fonça sur Sulran et réussit à la faire tomber dans la boue, Gula attaqua au même moment le mage par-derrière celui se prit le poing de la petite démone avant de se payer un puissant coup de pied de la part de Sulran dans le bas ventre qui le fit tomber.

La jeune femme était recouverte de boue et vu son visage elle n'avait pas vraiment apprécié le geste de son adversaire. Sulran frappa à plusieurs reprises le mercenaire à coup de pied, l'homme toujours au sol essaya de se protéger puis il fut submerger par les coups de la gloutonne qui avait été rejoint par Gula. La jeune mage arrêta voyant que son adversaire était inconscient, la démone fit remarquer à Sulran que Djinn n’avait pas encore terminé son combat. Le duo attendit que le mage venteux mette ces adversaires à terre pour venir le rejoindre.

Une fois finis, le trio était réunis, prêt à mettre en pièces son prochain adversaire, le dénommer Evens. Le mercenaire devait être d’un niveau supérieur aux deux autres, cela était même sûr, mais Sulran ne pouvait rien affirmer tant que le mage n’avait pas montré le bout de son nez. Un bruit se faisait entendre tout autour du camp, mais à part ça rien, juste un simple son semblable à celui que font les arbres quand ils sont poussés par le vent. En sois cela n’aurait pas intéressé Sulran, mais il n’y avait absolu aucun brin d’air, pourtant tout autour d’eux les arbres remuaient et faisaient du bruit alors qu’est ce qui agitait la végétation si cela n’était pas le vent.

Evens, le mercenaire devait certainement être derrière tout ça, s’il essayait de surprendre ses adversaires il avait tout faux, il en fallait plus pour emprisonner Sulran et Djinn. Tout d’un coup le bruit s’arrêta subitement, Evens sortit de la végétation et c’est avec une voix fière et
particulièrement aiguë qu’il se présenta.


-Bonjour à vous mes mignons Shokubutsu !!! Je suis Evens la reine des plantes Shokubutsu !!! C’est très très vilain ce que vous avez fait à mes compagnons, vous allez payer c’est actions de votre vie Shokubutsu !!!

Evens était un Okama, la jeune femme n’aurait jamais imaginé le mercenaire comme ça. Sulran regardait l’homme avec de grands yeux pleins de questions, il faut dire que son accoutrement excentrique allait de pair avec sa voix si particulière.

L’okama fonça sur le trio en bondissant comme une gazelle tout en lançant des graines devant lui puis s’arrêta subitement dans sa course. Evens prit une pose ridicule et des plantes sortirent de terre là où il avait lancé ces graines, d’énormes tiges foncèrent sur le trio. La demoiselle évita l’attaque et par la même occasion renvoya Gula dans son monde, la petite démone n’était d’aucune utilité face à ce type d’adversaire. Sulran essayait de s’écarter le plus possible d’Evens pour réussir à invoquer Orgullo, elle se fit cependant toucher par Evens. La gloutonne tomba violemment sur le sol boueux, elle se releva et enleva la boue de son visage.


-T’es pas assez rapide mocheté, tu devrais abandonner, laisse-moi avec ma blanche neige et mon blondinet qui vient juste d’arriver, au moins eux ils sont choux Shokubutsu !!!

Orgullo et Sulran essayaient de s’approcher d’Evens, mais les tiges bloquaient le passage, il fallait utiliser des techniques à distante, mais la jeune femme n’avait pas ça dans son panel d’attaques. La magicienne et son démon ne pouvaient que tenter de s’approcher pour avoir l’espoir de le toucher avec une attaque au corps-à-corps.

-C’est ça notre adversaire, mais c’est quoi cette gueule, ce faible il ressemble à rien !


Orgullo venait de prononcer c’est douce parole avec un ton provocateur comme à son habitude, le but était bien évidemment d’énerver l’adversaire pour le distraire et utiliser cette faille à leur avantage.

-Comment oses-tu parler ainsi à la reine des plantes, vilain garçon Shokubutsu !!! Mais je te pardonne car tu es mon blondinet Shokubutsu !!!

Evens envoya un doux baiser en direction du démon qui affichait un air supérieur pour montrer son indifférence à l’égard du mercenaire chose que l’okama n’apprécia pas vraiment.

-Tu me fends le cœur Shokubutsu !!!

L’okama envoya sur eux plusieurs tiges que le duo évita, le démon et Sulran réussisse finalement à être devant Evens, mais celui-ci les repoussa grâce à ces plantes. Dans toute cette végétation le duo n’arriverait cependant pas à tout éviter et se prit quelques coups à l’inverse d’Evens qui réussissait à parer les coups avec ces plantes quand le duo arrivait à sa hauteur. Si cela continuait ainsi la gloutonne sera épuisée avant la fin du combat pour le grand plaisir de son adversaire. Le mercenaire continuait de repousser les nombreuses attaques du duo, mais il avait oublié quelque chose à force de se focaliser sur le duo il avait oublié le mage de vent. Cette erreur pourrait bien sceller la défaite de l’okama des plantes.

__________


Invité, viens ici que je te fouette !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mer 27 Aoû - 8:57

Sulran semblait également avoir fini de son côté, à ses yeux tout du moins… Une fois de plus je dus endosser le rôle de messager de la mort en achevant le mage inconscient qu’elle venait d’affronter, un ennemi en vie est un ennemi qui reviendra vous hanter tôt ou tard ! Enfin je suppose que je ne pouvais imposer ma vision de la chose à tous mes partenaires, si ceux-ci tenaient absolument à risquer un poignard dans le dos à chaque minute de leurs chiennes de vies cela restait leur problème malgré ça je commençais à apprécier l’excentrique et la voir mourir sous les coups d’un adversaire comme le mage de la brume me dérangerait fortement. Une fois ma tâche salissante effectuée j’étais de nouveau prêt à en découdre et je me rapprochais donc de ma partenaire ainsi que de la gamine qui était visiblement de retour parmi nous, les pouvoirs de la jeune femme me laissaient toujours aussi perplexe et il faut bien l’avouer je n’avais guère eu le temps de l’observer pour me faire une idée plus précise de sa magie et cela n’aidait bien évidemment pas à la compréhension. Je pourrais certainement lui demander un jour mais en attendant nous avions des choses bien plus urgentes à faire à en juger par les bruits qui se faisaient entendre tout autour du campement notre dernier affrontement approchait sans aucun doute possible.

Il fallait se préparer à un adversaire d’une puissance supérieur aux deux derniers et ça ne me rassurait guère, nous venions de mener déjà un combat et la fatigue magique se faisait déjà sentir pour ma part et aucune brise ne se faisait sentir… Ceci rendait d’ailleurs les bruits de la forêt d’autant plus inquiétants, au vu du barouf que nous avions produis aucun animal digne de ce nom ne s’approcherait de l’endroit dans les prochaines heures alors comment expliquer que les arbres pliaient en un bruit atroce sans un souffle de vent ? L’origine magique de cet évènement ne faisait donc aucun doute et je mis aussitôt mes sens en alerte balayant la frange de la clairière à la recherche du moindre indice sur une éventuelle attaque mais mes craintes furent vaines… L’homme… La femme… Enfin l’être qui émergea dans la clairière ne ressemblait en rien à un mercenaire et pour être encore plus exact il ne ressemblait à rien tout simplement, des cheveux d’une couleur encore plus horrible que ceux de ma partenaire, une barbe mal rasée et une jupe, qu’était-il donc ? Je ne m’attarderais pas sur la voix juste horrible qui émergea de son gosier mais l’avantage fut qu’il nous balança une information capitale et ce sans que nous n’ayons rien à dire : Magie des Plantes, un tel pouvoir dans les mains d’un tel énergumène me dérangeait fortement mais j’allais rapidement remédier à ça.

Se fier à son physique atypique n’était cependant pas une bonne idée au vu de sa prochaine action, en effet après une course des plus aériennes et un lancer de graines des plus ridicules, il prit finalement une pose totalement improbable avant de passer à l’offensive. Des tiges aux diamètres impressionnants émergèrent des semailles d’Evens pour proprement et simplement nous foncer dessus, j’érigeais mon dôme sans plus de cérémonie tout en essayant d’y inclure ma partenaire mais celle-ci s’éloigna beaucoup trop en voulant esquiver les attaques si bien que je dus abandonner cette idée, je réduisis donc mon dôme au minimum pour limiter sa consommation magique. Voilà la troisième fois que je faisais appel à cette technique et la maintenir face aux assauts des plantes du mage adverse ne fut pas une partie de plaisir mais je restais immobile et impassible prenant mon mal en patience tandis que notre ennemi se concentrait uniquement sur Sulran. Les assauts sur ma personne se firent de moins en moins violent au fur et à mesure que la colère de l’être enflait envers ma partenaire, lorsqu’il l’a traita de mocheté je dus tout de même faire appel à tout mon self contrôle pour ne pas lui envoyer une réplique bien sentie dans les gencives, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas croisé la route d’un miroir non ? Mais plus que tout le « blanche-neige » réveilla à nouveau mon envie de sang…

Les dernières secondes d’attentes furent certainement les plus longues mais je les mis à profit pour rassembler mes dernières forces, les deux attaques qui allaient suivre s’avéraient fort gourmande en magie et suite à celles-ci il ne me serait plus possible d’utiliser une technique d’une puissance acceptable, je ne devais donc pas manquer mon coup… L’affrontement perdurait mais même si le mage semblait avoir totalement oublié de s’en prendre à moi il maintenait un mur végétal entre nous, il allait falloir que je passe à travers sa défense ultime si je voulais avoir une chance de le blesser gravement voir de le tuer... Voyant l’excentrique en difficulté je me décidais finalement à réagir, ça ne servirait de toute façon à rien d’attendre plus longtemps, notre adversaire n’abaisserait pas plus ses défenses dans les prochaines secondes par contre ces dernières pourraient s’avérer fatales à ma coéquipière.


« Surprise… Tenryû no Senpuu ! »


Comme à son habitude le tourbillon venteux me brûla la gorge avant que j’expulse cette puissance brute en direction du mage ou plutôt en direction de son mur protecteur, cette technique bien que non-létale s’avérait très destructrice sur l’environnement et les tiges l’apprirent à leurs dépens… Ma tornade se fraya un chemin dans sa défense parfaite tranchant sans trop de difficulté la « protection ultime » du mage, sans plus attendre je fonçais dans le passage ainsi dégagé avant de bondir en direction de l’être immonde. Celui-ci ne put retenir un hoquet de surprise en me voyant aussi proche de lui mais il était maintenant trop tard pour réagir !  


« Tenryû no Rasengan »


Tandis que l’orbe se formait au creux de ma paume je sus que je venais de faire erreur, il n’était pas trop tard et une nouvelle barrière fit son apparition tandis que notre adversaire partait dans un rire suraigu et fort désagréable pour mes pauvres oreilles. Il était cependant un peu tôt pour crier victoire comme il ne tarderait pas s’en apercevoir, insufflant encore plus d’énergie dans ma technique je fis enfler le diamètre de la sphère avant de l’abattre sur le mur protecteur de notre ennemi. Ses tiges étaient résistantes mais leur maniement devait également consommer monstrueusement sa magie, appuyant un peu plus fortement sur sa barrière mon attaque commença à pénétrer le bouclier. Les secondes qui suivirent se résumèrent à une bataille entre nos deux volontés pour savoir qui d’entre nous serait le premier à céder, dommage pour lui mais jamais un homme n’avait réussi à faire plier un dragon contre son gré et je ne serais pas l’exception ! Sans que je m’y attende la barrière céda et ma sphère finit sa course en plein dans l’abdomen de notre ennemi déchiquetant affreusement son torse, je retirais ma main tout en faisant disparaitre mon attaque lorsque la dernière étincelle de vie quitta l’œil de mon adversaire… Voilà ça en était finit de cette affrontement, enfin !

Tandis que le cadavre s’écroulait sur le sol mes deux mains vinrent se poser sur mes genoux, je peinais à reprendre mon souffle et mon orbe venait de consommer quasiment toutes mes réserves magiques, je ne pourrais pour le moment qu’utiliser des techniques de secondes zones mais une de celle-ci allait tout de même me servir. Je m’approchais de ma partenaire qui s’avérait tout aussi essoufflée que moi mais même si aucunes blessures apparentes n’ornaient son corps je l’avais vu se faire heurter violemment par l’une des tiges et sachant la douleur provoquée par de telles contusions lorsque son corps refroidirait je tenais à la soigner autant pour la remercier que pour son bien-être… En effet même si ma première impression ne lui avait pas forcément été favorable je devais reconnaitre que sans elle ce combat ne se serait pas passé comme ça notamment face au mage des plantes, seul sa diversion nous avait permis d’en finir aussi rapidement. Une fois que je fus devant elle et sans un mot ma paume vint de poser sur son front…  


« Tenryû no Oukyuuteate »


Son invocation me jeta un regard noir tandis que ma magie soignait la jeune femme mais je me contentais de le fixer sans faire un seul geste pour ôter ma main laissant ma magie agir jusqu’au bout. Si l’homme n’était pas capable de comprendre ça tant pis pour lui, je devrais être capable de trouver encore suffisamment d’énergie pour lui botter le cul, enfin je l’espérais tout du moins… Lorsque ma magie curative eut finit son œuvre je fourrais à nouveau mes mains dans mes poches avant de reprendre la direction d’Hargeon, nous n’avions déjà que trop trainé !


« En route à présent deux jours de voyages seront encore nécessaire avant d’atteindre notre but ! »


Je ne souhaitais pas que l’on s’attarde sur le moment de soin qui venait de se dérouler, trois rencontres successives avec trois personnes qui en valaient la peine… Mon orgueil de dragon venait d’en prendre un coup ! Mais je ne pouvais nier qu’à ma manière j’appréciais ces trois là, mon ouverture au monde prenait une tournure étrange et même si mon esprit se retrouvait tiraillé dans deux directions opposées il était bon d’enfin constater les choses par soi même… Les deux journées de voyages se déroulèrent sans aucun contre temps et la compagnie de la jeune femme ainsi que de ses invocations étaient agréables en un sens, certes je ne prenais que rarement part aux conversations me murant dans un silence contemplatif la plupart du temps mais un peu de compagnie avant l’exil qui m’attendait me faisait étrangement du bien. Nous aperçûmes finalement notre destination le soir du deuxième jour de marche, Hargeon était une ville portuaire pleine d’activités et je ne comptais donc pas m’attarder plus que nécessaire sur les lieux présumant que notre commanditaire devait nous guetter à l’entrée ou tout du moins je l’espérais.

Je ne fus pas déçu vu qu’à peine nous eûmes rejoints la route principale qu’un homme se précipitait dans notre direction, celui-ci ne ressemblait en rien à l’idée que je m’étais faite de notre commanditaire, en effet celui-ci semblait ne pas manquer d’argent et je ne comprenais donc pas pourquoi il n’avait pas pu engager plus « officiellement » des mages pour protéger son précieux colis. Enfin je suppose que ceci ne me regardait pas, une raison il devait en avoir une, qu’elle soit bonne ça c’était une autre histoire mais tant qu’il nous informait sur le contenu du colis ça me convenait…


« Merci de m’avoir apporté ce parchemin si important à mes yeux, voilà votre argent à présent, remettez moi le colis s’il vous plait… »


Nerveux, très nerveux même, l’homme parlait vite et ne cessait de regarder tout autour de lui d’un air inquiet, les deux bourses qu’il déposa au sol auraient certainement satisfait la plupart des mages mais l’argent ne m’intéressait pas je voulais savoir ce que le petit coffret contenait et je lui posais donc la question. A mon grand étonnement notre commanditaire répondit sans élever d’objections mais toujours avec une attitude très étrange…


« Le parchemin que contient cette boîte est un traité très ancien écrit par un érudit sur une possible existence des dragons, il est d’une grande valeur de par son ancienneté et de par sa rareté bien que son contenu ne soit pas des plus pertinents. Enfin sur ce je dois vous laisser, merci encore… »


Dire que j’étais déçu aurait été un euphémisme mais après tout il n’était pas étonnant que trouver des informations dignes de ce nom sur mon Père et ses congénères soit si difficile. Un cri me tira cependant de mes pensées tandis que l’homme commençait à s’éloigner de nous, au loin des silhouettes arrivaient en courant tout en nous faisant de grands signes tandis que l’autre commençait à fuir. J’eus tout juste le temps de le rattraper par le col avant qu’il ne s’échappe le projetant ainsi au sol, que signifiait donc tout ce bordel ?!


Dernière édition par Djinn le Mar 23 Sep - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sulran Luubearth
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


90 messages.
Inscrit le 30/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20 ans
Expérience:
86/100  (86/100)
Points de Réputations:
904/10000  (904/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mer 27 Aoû - 15:37

Djinn vint finalement à bout d’Evens et heureusement d’ailleurs, Sulran n’aurait pas plus le battre toute seule, l’okama lui était d’un niveau supérieur. Le combat fini quand l’homme laissait s’échappez son dernier souffle. La gloutonne avait pas mal douillé, mais à la différence de son frère à la fin d’un combat, elle, n’avait aucune plaie ouverte et n’agonisait pas dans un coin.

Le venteux rejoignit Sulran pendant que celle-ci reprenait son souffle après qu’il se soit placer devant la gloutonne, il posa sa main sur son front.


-Tenryû no Oukyuuteate

Orgullo fixait Djinn avec attention, il faut dire que le démon était chargé de protéger Sulran c’était ce qui avait été décidé, il y a quinze ans de cela quand l’enfant et le démon avaient scellé leur pacte. L’orgueil ne le montra pas, mais il avait compris quelques secondes plus tard que le mage soignait Sulran. Une fois fini le trio reprit la route d’Hargeon, il fallait espérer que la suite de voyages serait moins éprouvante.

-En route à présent deux jours de voyages seront encore nécessaire avant d’atteindre notre but !

Sulran fit un signe de tête et lui chuchota un petit merci, celui-ci évitait un long discours pour les soins et le combat. La demoiselle n’aurait jamais pensé que Djinn puisse devenir à ses yeux un potentiel compagnon d’armes.

Les deux jours qui suivirent furent tranquille comparer à la première journée, Djinn était assez discret, l’homme devait être un solitaire qui avait quelques années seules à son actif. Cependant il participait quelquefois aux conversations de la gloutonne et de ses démons. C’est finalement le soir du deuxième jour de marche que le voyage se termina, Hargeon était en vue Sulran avait déjà fait plusieurs fois escale dans cette ville portuaire. Elle était bien évidemment venue pour des missions, mais souvent après celle-ci elle avait profité de la plage.

La personne qui attendait le colis allait surement se montrer, il le fallait il n’y avait pas de lieu de rendez-vous. Le duo était à peine arrivé sur la route principale qu’un homme vient rapidement à leur rencontre, celui-ci était l’opposer de la femme qui leur avait donné le colis. L’individu était bien habillé et étant sans aucun doute assez fortuné, Sulran ne dit rien, mais s’il avait de l’argent pourquoi n’avait-il pas donné plus de moyen pour protéger son colis.

-Merci de m’avoir apporté ce parchemin si important à mes yeux, voilà votre argent à présent, remettez moi le colis s’il vous plait…

Djinn était aussi curieux que la gloutonne de connaitre le contenu du colis, le palais de Sulran allait enfin être récompensé, du dragon si ça ce n’était pas atypique. L’homme répondit à la question au grand bonheur de la gloutonne, mais il était cependant pressé et aussi nerveux, même très nerveux, toujours à regarder à droite à gauche. L’individu déposa devant le duo deux bourses, celle-ci avaient l’air bien remplis et seront certainement très utile. La jeune femme n'était cependant pas tout à fait satisfaite, qu’elle était le contenu du colis, elle voudrait savoir pourquoi elle avait été poursuivie par des mercenaires tout de même.

Djinn posa à nouveau une seconde question, comme quoi quand cela l’intéressait il parlait cela ne manqua pas de faire sourire Sulran. À la surprise du duo l’homme répondit à nouveau à la question toujours avec autant de stress.


-Le parchemin que contient cette boîte est un traité très ancien écrit par un érudit sur une possible existence des dragons, il est d’une grande valeur de par son ancienneté et de par sa rareté bien que son contenu ne soit pas des plus pertinents. Enfin sur ce je dois vous laisser, merci encore…

*Ce n’est pas de la bouffe…*


Sulran était tellement déçu qu’elle ne réagit pas tout de suite, la demoiselle mit quelques secondes avant de tourner sa tête en direction du cri qui venait de s’élever. Des personnes arrivaient en courant tout en faisant des signes et au même moment l’homme avait commencé à courir pour s’enfuir. Djinn eut cependant le temps de le rattraper et le projeta au sol tout en lui demandant ce qui se passait.

Les moines, oui des moines le groupe qui avait couru vers nous était un groupe de moines, l’un d’eux nous expliqua toute l’histoire. Le colis contenait bien un parchemin très ancien parlant des dragons, celui-ci était convoité par l’homme qu’il désigna comme un collectionneur, il y a quelques jours de cela l’homme d'affaires envoya les mercenaires attaquer le temple pour récupérer le parchemin. Les moines eurent cependant le temps de faire disparaitre celui-ci pour l’envoyer jusqu’à un temple voisin se trouvant à Hargeon. Le parchemin était une relique des moines et il ne devait pas finir dans les mains d’un homme comme lui.

Le groupe d’hommes remercia et s’excusa par la même occasion auprès du duo, leur parchemin était à nouveau en sécurité, cependant cela se voyait sur leur visage qu’ils étaient déçus de ne rien pouvoir donner en retour.

Sulran prit donc la parole avec un grand sourire, même si quelques minutes plus tôt elle était déçus.


-Ne vous inquiétez pas on prendra l’argent de ce pourri et ça m'a permis de faire une très bonne rencontre n’est-ce pas bl… Djinn ?

La demoiselle prit les deux sacs et alla rejoindre Djinn tandis que les moines les saluèrent avant de partir. Elle posa les sacs par terre et sauta sur le collectionneur, elle le prit par la tête et commença à l'étouffer avec son opulente poitrine. Sulran n’avait pas trop apprécié que sa vie a été mise en danger à cause d’un foutu collectionneur qui se croit tout permis grâce à son argent. Elle le lâcha brutalement en lui explosant la tête contre le sol puis se releva en s’appuyant de tout son poids sur l’homme.

-Pff ... petit con.


La magicienne regarda Djinn et lui tendit la main.


-Ne me regarde pas comme ça je ne vais pas t’étouffer et oublie pas de prendre ta part !

__________


Invité, viens ici que je te fouette !!!


Spoiler:
 


Dernière édition par Sulran Luubearth le Jeu 28 Aoû - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Jeu 28 Aoû - 8:07

Le fuyard atterrit douloureusement sur son postérieur en lâchant un juron tandis que les silhouettes franchissaient les derniers mètres qui nous séparaient encore, celles-ci étaient vêtues d’étranges manières et il s’agissait visiblement de « moines ». Je décidais de passer sous silence que ce terme ne m’évoquait rien du tout pour demander à voix haute cette fois-ci ce que signifiait tout ce bordel ?! La bande de chauves se fit donc un devoir de m’éclairer sur le sujet, le collectionneur ne nous avait pas mentit sur le contenu du colis en effet il s’agissait visiblement d’une bande d’érudits étudiant tous les sujets dont bien évidemment les dragons. Ils confirmèrent également que malgré la valeur incommensurable du parchemin celui-ci ne contenait que des hypothèses sur une possible existence de ses créatures légendaires balayant une fois de plus mes maigres espoirs de renseignements. Pour finir ils nous expliquèrent toute l’histoire et le rôle que l’homme étalé devant nous jouait dedans, ce-dernier fit une nouvelle tentative de fuite mais un simple regard tandis que je m’interposais devant lui suffit à le dissuader d’aller plus loin me permettant ainsi d’écouter le récit de nos « véritables commanditaires ».

Ainsi ils nous apprirent que leur temple avait subi une attaque de mercenaires quelque temps auparavant qui visait à subtiliser le bien le plus précieux qu’ils possédaient : ce parchemin, les moines eurent tout de même le temps de déjouer les plans du collectionneur en confiant à une jeune femme qui travaillait au temple le soin d’apporter ce colis dans un autre lieu similaire se trouvant ici à Hargeon. La suite eux ne la connaissaient pas mais elle n’était pas dur à deviner, la pauvre femme devait s’être fait traquer par les mercenaires que nous avions affronté l’obligeant à se détourner de sa destination d’origine pour faire appel à des renforts : nous en l’occurrence. Je comprenais mieux l’état dans lequel se trouvait la femme lorsque celle-ci nous avait confié le colis à Magnolia, je l’avais pris pour une folle personnellement mais la fatigue et la panique de celle-ci était à présent beaucoup plus claire à mes yeux. Je fus tiré de ma réflexion lorsque Sulran s’adressa à moi, je me contentais de la regarder fixement tandis qu’elle qualifiait notre coopération de « très bonne rencontre », j’aurais certainement pu lui dire que je partageais cet avis en grande partie mais une fois de plus aucun mot ne franchit la barrière symbolisée par mes deux lèvres jointes.

Devant mon manque de réaction elle se retourna pour se saisir des deux sacs au sol tandis que les moines nous remerciaient une fois de plus avant de nous saluer et de s’éclipser nous laissant à nouveau seul avec le collectionneur dépouillé de son butin… Dire que je fus surpris par l’action de ma partenaire serait un euphémisme, en effet celle-ci venait de se jeter sur l’imposteur et commençait à l’étouffer dans son imposante poitrine, c’était une technique de mages ça ? Je doutais de l’efficacité d’une telle attaque et à en juger par le sourire béat que sa victime affichait quand elle le relâchât enfin je n’avais pas tellement tord, il semblait avoir apprécié le moment alors qu’il en profite ! Je ne comptais pas pour ma part le laisser s’en sortir à si bon compte. Lorsqu'elle leva la main pour me saluer je compris qu'il était temps pour moi de m'éclipser en compagnie de l'homme afin de régler définitivement notre contentieux! Je me penchais donc pour le soulever par le col…


« Je n’en veux pas de son argent, je prendrais plutôt sa vie en récompense pour tout ce que nous avons dû subir par sa faute… Nous nous reverrons certainement un jour, d’ici là essaie de ne pas mourir… »


Je n’avais pas pu faire mieux et sans plus de cérémonies je tournais les talons emmenant avec moi ma prochaine victime à bout de bras tandis que je disparaissais à nouveau dans cette forêt que j’affectionnais tout particulièrement. Le collectionneur ne s’était toujours pas départi de son expression de bien-être et je n’étais même pas sûr qu’il ait compris le sort que je lui réservais et ce même si j’avais exprimé celui-ci à voix haute. Lorsque je fus suffisamment éloigné de la route je m’immobilisais enfin et jetais à nouveau l’homme au sol mais toujours aucune réaction de sa part, tant pis je dégainais tout de même mon sabre m’assurant de bien faire crisser la lame… Etrangement ce bruit ci le sortit immédiatement de ses songes et ses yeux s’écarquillèrent sous l’effet de la peur tandis que dans une dernière tentative pour sauver sa vie il prit la parole à nouveau.


« Tu es un mage ! Tu dois me confier à la justice du conseil ! Tu ne peux pas me juger comme ça ! Ramène moi à ta collègue elle semble bien plus compétente que toi ! »


Durant sa petite tirade le bourgeois avait repris une certaine contenance poussant même l’affront en se relevant pour me faire face, sans plus attendre je le saisis par le devant de ses habits pour le plaquer contre l’arbre le plus proche glissant ma lame sous sa gorge dans le même mouvement.


« Je ne suis pas un simple mage, je me fous totalement de ton stupide conseil et non seulement je te juge mais en plus je rends mon propre verdict: coupable… »


A ces mots je l’égorgeais sans délicatesse avant de le laisser convulser au sol tandis que tout son sang venait imbiber la terre alentour, bonne chose de faite et un nuisible en moins dans ce royaume en décadence. J’essuyais ma lame sur ses vêtements avant de la rengainer, mon œuvre était accomplie et il était maintenant plus que temps que je reprenne mon voyage et même si cet imprévu m’avait contrarié de prime abord j’étais content de ma rencontre. Avoir des alliés même humains n’était pas si désagréable en fin de compte, certes il fallait bien les choisir mais sans eux je serais déjà six pieds sous terre et ce depuis quelques missions déjà…. Je stockais cette pensée dans un coin de mon esprit tandis que je me remettais en marche, je devais m’entraîner physiquement avant de commencer à penser à ce genre de choses, peut-être qu’une fois que je serais digne de la magie que mon Père m’avait confié je pourrais à ce moment-là commencer à réfléchir plus longuement sur tout ceci mais en attendant autant ne pas me disperser !
Revenir en haut Aller en bas
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth] Mer 24 Sep - 8:04

Djinn : 401 points d'expérience.

Sulran Luubearth : 220 points d'expérience.

200 points de réputation.

__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth]

Revenir en haut Aller en bas

[Mission de Rang B]Hey! C'est pas écrit la poste... [PV: Sulran Luubearth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: Autres Lieux de Fiore :: Villes de Fiore :: Ville de Hargeon-