Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mar 11 Mar - 21:01



A la claire fontaine,

j'ai vu un Héron,

Héron, petit patapon


C'est dernier temps, la guilde Blue Pegasus était plus calme que d'habitude, et même si elle croulait encore sous les demandes de mission, Drysfer pouvait enfin se prendre un peu de vacances pour se ressourcer et surtout se détendre. Sunny aussi avait pris des vacances, mais l'Exceed n'avait pas choisi de venir avec le Dragon Slayer, mais il était parti voir d'autre Exceed de sa connaissance et passé du temps avec eux. Ce n'était pas grave, des vacances en solo, c'était très bien aussi ! Drysfer avait réservé une chambre à l'hôtel du Héron d'Hosenka. Le plus bel hôtel de la ville, mais ce n'était pas pour ça qu'il avait choisi ce lieu. Le dragonnet avait décidé d'aller là-bas pour leur source thermale au bien fait curatif. C'était l'endroit parfait pour se détendre ! C'est vrai qu'il aurait pu partir campé et faire un voyage dans tout Fiore, mais un peu de luxe ne fait pas de mal parfois.

Le voyage dans le démon métallique à vapeur se passa sans trop de mal, enfin pas plus que d'habitude. Il était arrivé à Hosenka après quatre heures de trajet et un changement de train à Onibus. Sur place, ce n'était pas un problème de trouver l'hôtel du Héron. Des panneaux indiquaient le chemin de presque tous les hôtels de la ville et celui dans lequel Drysfer devait séjourner toute la semaine était au centre de la ville. Après une petite marche jusque là-bas, l'hôtel était devant ces yeux.

Ce lieu était impressionnant, il avait la même architecture orientale, comme dans toute la ville. À peine avait-il traversé le pont qui y menait, qu'un homme au costume rouge et au chapeau rond, plat et rouge aussi prit ces bagages et lui dit avec un sourire.

- Bonjour maitre Flynn, on vous attendait ! Suivez-moi, je vous amène à la réception !

- Bonjour et merci. Lui répondit un peu surpris le Dragon Slayer.

C'est vrai que les maitres de guilde étaient connus dans Fiore, mais il ne s'attendait pas du tout à ce qu'une personne l'attende dehors pour prendre sa valise. Ils faisaient peut-être ça pour tout le monde où alors, cet homme roux voulait absolument voir Drysfer. Non, ça ne pouvait pas être un admirateur, le jeune maitre en avait, c'était sûr, mais il ne pensait pas en rencontrer ou bien très peu, pas comme Valkiryon est la ribambelle de jeunes demoiselles qui lui court après à chacune de ces sorties. Ces pensées furent écourtées par son arrivé à l'accueil, tenu par une femme aux cheveux noirs attachés dans le dos et au kimono vert. Elle avait l'air un peu malade, mais avait un sourire très chaleureux.

- Bonjour maitre Flynn et bienvenue à l'hôtel du Héron ! Nous vous avons préparé l'une de nos chambres pour les hôtes de marque. Tenez voilà la clé ! Dit-elle en tentant la clé au dragonnet.

- Bonjour et merci pour votre accueil si chaleureux, mais vous pouvez m'appelez juste monsieur Flynn, plutôt que maitre. Je suis en vacance et j'ai envie d'être au calme et dans l'anonymat si possible. Lui répondit gentiment Drysfer

C'est à ce moment qu'une chose étrange arriva, la femme perdit son sourire qui se transforma en une expression de panique et parla d'une voix aussi paniquée :

- Aaaaaahhhh ! Honte sur moi ! Honte sur moi ! Je suis une horrible responsable d'hôtel ! J'aurais dû savoir que vous ne vouliez pas qu'on vous appelle comme ça pendant vos vacances ! Je vais me faire Hara-kiri !!!!

- Non ! C'est bon ! Pas besoin d'aller aussi loin ! Ce n'est pas grave ! Arrêtez, s'il vous plait ! Lança Drysfer pour tenter de la calmer et qui semblait fonctionner.

- Désolé encore une fois, Spiro va vous montrer votre chambre. Reprit la femme, comme-ci son accès de folie n'avait pas existé.

Le Dragon Slayer la remercia encore et suivit donc l'homme au costume rouge de tout à l'heure jusqu'à un ascenseur. Une fois à l'intérieur, Spiro appuya sur le bouton du troisième étage et la cage de verre entama doucement son ascension. Drysfer sentait déjà son ventre bougé dans tous les sens, mais là, son mal de transport le travaillait. C'est justement à ce moment-là que Spiro commença à vouloir discuter.

- Monsieur, je dois dire que je suis un des plus grands fans de Blue Pegasus, je suis toutes les news qui ont de près ou de loin affaire avec votre guilde. Et avec vous là, dans la même pièce ... Ça me rend un peu nerveux.

- Ah bon ? ... Faut ... Faut pas, on ne fait rien ... Rien d'extraordinaire. Articula difficilement Drysfer qui se concentrait pour pas déversait son quatre heure sur le groom.

- Vous rigolez ! Tous les membres de Blue Pegasus sont géniaux ! Entre Valkiryon qui sauve une enfant d'un kidnapping, Ichiya et les trimens qui ont aidé à détruire Oracion Seis, même vos jeunes recrues sont incroyables ! Avec Utau et sa voix d'ange, Kirito que vous avez recruté il y a peu et qui a déjà de l'expérience en mage solo ou encore ...

L'ascenseur venait d'arriver au troisième étage et avait coupé Spiro dans son énumération des missions ou bien aptitude des mages de la guilde. Drysfer les connaissait bien, il les voyait tous les jours, mais ce jeune homme semblait vraiment apprécier Blue Pegasus et ça faisait plaisir de voir ça. Le dragonnet reprenait du poil de la bête en dehors de cette cage du mal et put enfin parler sans problème.

- Merci pour tous ses compliments envers mes protégés, ça fait plaisir de rencontrer une personne qui nous suit comme vous.

Spiro devient rouge comme une tomate avec ce compliment et un énorme sourire béat, c'était dessiner sur son visage. Sans dire, un autre mot, il amena Drysfer à sa chambre.

- Voilà votre chambre, si vous avez besoin de quoi que ce soit, faite moi demande. J'arriverais à n'importe quelle heure, même si c'est mon jour de conger, je serais là pour vous, monsieur !

- C'est gentil, mais le repos est important aussi, alors ne vous surmenez pas et j'ai une question. La source thermale se situe où ?

-Au rez-de-chaussée, le couloir sur la droite de la réception y mène. Répondit Spiro en posant la valise à côté du lit. Je pourrais, vous demandez une chose ?

- Oui, qu'est-ce que c'est ?

- Vous pourriez me faire un autographe et pour ma sœur aussi, elle s'appelle Hedwige avec un H.

- Euh, oui si vous voulez.

Spiro sortit un petit carnet noir et un stylo de la poche intérieur de sa veste. C'était étrange de devoir faire ça, Drysfer n'était pas du tout habituer à voir un « fan ». Mais il joua le jeu et fit deux autographes. Le jeune homme roux devait être aux anges vus le sourire qu'il avait. Après lui avoir dit au revoir, il laissa le Dragon Slayer seul.

Le dragonnet était venu ici pour se détendre et surtout pouvoir profiter de la source chaude de l'hôtel. Il sortit de sa valise son maillot de bain, prit un kimono prêté par l'établissement et se changea. Une fois prêt, Drysfer ferma la porte et descendit les escaliers, la cage de Satan ne l'aura pas encore une fois, pas maintenant en tout cas ! Arrivé dans le hall, le jeune homme suivi les instructions du groom et trouva facilement la source thermale. Quand il ouvrit la porte, Drysfer découvrit un large bassin d'eau duquel des vapeurs s'échappaient. En regardant de plus près, il vit peu de monde à l'intérieur et c'était tant mieux. Drysfer avait choisi de venir en hors-saison, justement pour ce détail.

Sans plus attendre, le Dragon Slayer défit son kimono, le rangea dans un casier sur le côté et entra dans l'eau fumante. Un pur bonheur qui lui fit pousser un petit soupir de contentement. L'eau était à la température parfaite. Cela devait faire cinq bonnes minutes que Drysfer se prélassait dans la source, quand la porte s'ouvrit de nouveau. En regardant dans cette direction, le jeune homme eu, l'agréable surprise de voir une personne qu'il avait rencontré peu de temps avant. Devant la source chaude, se tenait l'énigmatique Pandore.


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mer 12 Mar - 10:24


La journée avait été particulièrement belle. Soleil au rendez-vous, légère brise pour rafraîchir agréablement l'air. Un mélange parfait pour flâner dans les rues en toute insouciance. Hosenka n'y échappait pas. En cette belle journée ensoleillée, la ville touristique avait vu son chiffre d'affaire augmenter considérablement, mettant les commerçants et restaurateurs d'une humeur divine.

Mais une jeune femme n'était pas du même avis. Une serveuse à la terrasse d'un hôtel. De longs cheveux noirs flottant dans son dos et des yeux prunes. Elle râlait intérieurement contre sa condition. Elle détestait ce métier, et plus particulièrement quand il y avait autant de monde. On l'appelait de tous les côtés, et les remarques grivoises sur son physique avantageux commençaient à lui faire siffler les oreilles. Elle était belle oui, et elle le savait bien, mais elle n'aurait jamais cru que minauder un peu au début de son service lui aurait valu ce traitement.

Ces hommes n'étaient que des rustres... Et elle avait eu leur attention toute la journée. Alors pourquoi la laissèrent-elle tranquille en l'espace d'un instant ? Peu importait. Elle pouvait enfin souffler et la suite de son service lui parut bien plus agréable et léger. Jusqu'à ce que son regard tombe sur la cause de ce soudain silence.

La colère gronda en elle. Une femme en yukata. Ses cheveux étaient comme de la soie mais tenaient relevés sur son crâne comme par magie, s'enroulant autour de pics sobrement décorés. Sa chevelure était noire comme la nuit ou bien était-ce sa peau de cadavre qui les faisait paraître si sombres ? Et puis leurs regards se croisèrent et la serveuse constata que les yeux de la pimbêche étaient d'une couleur proche de la sienne, un beau framboise.

Au final, cette imbécile au sourire arrogant lui ressemblait non ? Alors pourquoi tous les regards étaient tournés sur cette fille ?

~ Excusez-moi...

Oh, génial... En plus, fallait que ça tombe sur elle. La serveuse traîna des pieds jusqu'à la femme en yukata et se força à rester aimable :

- Oui ?
~ Je voudrais un thé à la rose.
- Tout de suite madame.

Thé à la rose ? En plus, cette fille avait des goûts de grand-mère... Franchement, les hommes étaient incompréhensibles. La serveuse allait passer la commande quand la femme lui demanda :

~ Vous avez une source thermale ici, n'est-ce pas ? Où se trouve-t-elle ?
- Source thermale... Oh, les bains communs. Oui. Ils sont au rez-de-chaussée, à droite.

Le sourire que la grognasse lui décocha en remerciement lui donna l'envie de l'étriper. Rapidement, la serveuse disparut pour contenir ses envies de meurtre, laissant seule à sa table une Pandore hilare.

Il avait été très simple pour elle de suivre le cheminement de pensée de la serveuse. Cette jeune demoiselle superficielle était immédiatement morte de jalousie en voyant une vraie beauté lui faire de la concurrence. Si elle avait une cervelle et avec le temps, la serveuse comprendrait ce que voulait dire "la beauté naturelle" et le charme. Mais en attendant, Pandore s'était bien amusée et quand son thé arriva -amené par un autre employé étrangement-, elle le savoura avec délectation.

Il s'était passé beaucoup de choses depuis que l'ancienne impératrice avait retrouvé un corps de chair et de sang, beaucoup de choses fatigantes et prises de tête. Tout avait bien changé depuis son enfermement et elle avait du s'adapter très vite à son nouvel environnement, tout en essayant de maîtriser ses capacités magiques atrophiées et préparer son retour en tant qu'Impératrice Désastre. Beaucoup d'émotions en si peu de temps que Pandore était épuisée et qu'elle avait grand besoin de se reposer, au calme.

Son thé fini, lorsque la fraîcheur du soir se fit sentir, la belle se rendit aux bains en prenant le temps de sourire et saluer les employés qu'elle croisait au passage. Au vestiaires, elle se débarrassa de son habit traditionnel pour enfiler son bikini violine fraîchement acheté pour l'occasion. Elle ramassa ses cheveux en chignon, bien plus serré que celui qu'elle portait avant et se dirigea vers le bassin, enroulée dans une serviette de l'établissement.  

A première vue, il n'y avait pas grand monde. En longeant les bassins de sa démarche fantomatique, la jeune femme aperçut quelques têtes à travers la brume que créaient les vapeurs chaudes, toutes dispersées plus ou moins du même côté. Côté dont elle prit grand soin de s'écarter pour aller à l'autre bout. Là, elle retira sa serviette pour la poser sur le côté et avança vers le bassin, se croyant seule.

Pas de bol.

Elle avait à peine mis un pied dans l'eau qu'elle croisa un regard azuré à quelques mètres à peine.

~ Drysfer ?

Surprise, elle resta immobile un moment, avec une expression d'incompréhension sur le visage. Mais c'était sans compter sur son équilibre précaire, qui la précipita plus vite que prévu dans le bassin avec quelques éclaboussures et remous pour accompagner le tout. Ainsi qu'une grimace un peu stupide.

Oui, oui, Panpan, tu es toujours en vie. T'es juste à genou dans l'eau et si tu ne veux pas que le maître de Blue Pegasus tourne de l'oeil, tu ferais mieux de te redresser pour lui offrir une vue un peu plus décente que tes poumons.

Oups.

Rapidement, la jeune femme se laissa retomber en arrière, le dos contre le rebord et plia les jambes contre elle.

~ Comment se porte Blue Pegasus ? enchaîna-t-elle le plus naturellement du monde, comme si elle n'avait pas été ridicule du tout la seconde d'avant.

Elle lui souriait gentiment, apparemment contente de croiser un visage familier.

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mer 12 Mar - 17:37



À entendre le ton aigu dans la voix de Pandore quand elle appela le jeune homme. Elle devait être aussi surprise que lui que de trouver une connaissance de ce lieu. Le hasard était quand même bien étrange, il y avait combien de chance que ces deux personnes se croisent de nouveau après leurs missions imposé ? 1 sur 100 000 ? 1 sur 1 000 000 ? Enfin bref ! Elle était dans le même hôtel que lui et c'était une bonne chose de voir un visage familier pendant des vacances.

Elle était dans une surprise figée de le voir là et lui avait sur le visage les sourcils relevés et le sourire d'un homme qui ne s'attendait pas à ça et c'est à ce moment-là que la gravité avait décidé de passé à l'action ! La jeune femme aux cheveux noirs dégringola dans le bassin dans un magnifique « plouf », envoyant de l'eau autour d'elle et créant des vaguelettes sous le choc.
C'était étrange pour Drysfer que voir Pandore dans cette position. Lui qui l'avait vu pendant leurs missions avec une allure presque princière et avec un petit côté espiègle. Elle se retrouvait avec une grimace sur le visage, un mélange entre honte et douleur, mais c'était surtout la posture qu'elle avait prise dans sa chute qui jurait avec sa façon d'être habituelle. Dans cette position, Drysfer avait une vue plongeant dans le haut de son bikini violet. La chaleur ambiante et cette vision auraient pu faire facilement partir l'esprit du Dragon Slayer dans un autre monde, mais la jeune femme reprit une posture plus convenable en s'adossant au rebord du bassin. Et comme-ci sa chute avait été le fruit de l'imagination du jeune homme et lança naturellement avec un petit sourire sans malice :

- Comment se porte Blue Pegasus ?

- Elle se porte bien ! En ce moment, c'est un peu calme. Alors, j'en ai profité pour me prendre un peu de vacances en solitaire. Lui répondit Drysfer en faisant semblant d'avoir oublié le dernier mouvement de Pandore.

Le Dragon Slayer ne savait pas trop quoi rajouté, c'était rare qu'il se retrouve seul avec une femme, enfin, il avait été seule avec pendant leur mission, mais à ce moment-là, il était concentré sur cette quête forcée. Là, ils n'étaient pas en mission et Drysfer observa un peu plus Pandore par de brève œillade. Il avait déjà remarqué qu'elle avait un joli visage, mais avec seulement un maillot de bain en guise de vêtements, il pouvait aussi constater qu'elle n'avait pas que le visage de beau. Peu de temps, il avait eu une vision de sa poitrine, mais ce n'était rien face au reste, ces longues jambes fines, mais muscler, son ventre plat et ces bras fins en faisaient vraiment une femme très séduisante. Même les quelques bleus ou les petites griffures que l'on pouvait voir çà et là sur elle, ne gâchait en rien à son charme. Ce physique allié à son charisme et sa sagesse pouvait faire penser qu'elle était une reine d'un pays inconnu et voyage ou bannis. Son observation s'arrêta à ce moment-là, car Pandore le regarda avec une expression sur le visage qui ne pouvait dire qu'une seule chose « Coquinou, ce n'est pas bien de reluquer les femmes comme ça ». Pour tenter de changer de sujet et relancer la conversation le dragonnet lança :

- C'est comme même une grosse surprise de se retrouver dans le même hôtel. Vous êtes là, pour des vacances aussi ? Ou alors, pour profiter des sources chaudes ?



__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Ven 14 Mar - 7:36

L'honneur était sauf. Contrairement à ce qu'avait pensé Pandore, le mage de Blue Pegasus ne releva pas sa stupide chute. Il y sembla d'ailleurs si indifférent que l'impérieuse se demanda un instant si elle ne devait pas s'en sentir vexée. N'était-elle pas belle à regarder ? C'était accessoire évidemment mais tout de même, pour une vaniteuse comme Pandore, c'était vexant de ne provoquer aucune réaction, ni aucune rougeur sur le visage d'un homme quand elle se retrouvait dans ce genre de situation.

En détournant les yeux, elle soupira légèrement. Fut un temps où Drysfer n'aurait pas même pu soutenir son regard à situation égale. Un temps où elle était crainte autant qu'elle était respectée et où une montagne d'or faisait pâle figure à côté de sa chétive silhouette. Le bon temps... Combien d'effort cela demanderait-il pour regagner cette prestance ? Sa magie n'y était pas pour rien... Vivement que le sceau se désagrège, qu'elle puisse à nouveau jouir de son statut particulier.

Sortant de ses pensées de demoiselle boudeuse, Pandore revint à son compagnon de baignade et un fin sourire éclaira immédiatement son visage fantomatique. Monsieur le maître de guilde la parcourait du regard, par rapides coups d'oeil à la dérobée comme s'il luttait pour ne pas la regarder et qu'en même temps la blancheur diaphane de sa peau l'attirait comme un aimant.

Finalement, peut-être qu'elle n'avait pas tout perdu...

Franchement amusée, Pandore dévisagea le jeune homme sans détour. Et elle n'eut pas eu longtemps à attendre pour que leurs regards se croisent, le sien d'une espièglerie déconcertante et celui du dragon slayer presque honteux d'être découvert.

C'est quand même une grosse surprise de se retrouver dans le même hôtel. Vous êtes là, pour des vacances aussi ? Ou alors, pour profiter des sources chaudes ?

Sa manière de se rattraper était adorable. Pandore sourit davantage en enroulant ses bras autour de ses jambes pliées. Ce même sourire triomphant que Drysfer avait déjà vu quand le sceau s'était affaibli sous ses yeux, mais avec un regard bien moins embrasé qu'à ce moment là. Elle semblait juste sur le point d'éclater de rire, bien que ses lèvres restèrent closes cette fois-là.

~ Hum... Un peu pour les deux. Cet endroit m'a semblé le plus approprié pour soigner les blessures physiques ou non. Je ne suis arrivée qu'aujourd'hui mais je me suis déjà beaucoup amusée.

Une petite pensée pour la malheureuse serveuse qu'elle avait fait tourner en bourrique quelques heures auparavant et un sourire mesquin.  

~ « Les grands esprits se rencontrent » dit-on. Mais c'est une surprise plutôt agréable.

Son sourire s'adoucit, retrouvant un éclat dépourvu de malice. Sans aller jusqu'à dire qu'il était empli de gentillesse -car Pandore n'était jamais gentille gratuitement-, il rayonnait d'une lueur tranquille et enjouée peu commune. Au final, elle était heureuse de ne pas être seule, tout simplement. Habituée à une certaine réserve cependant, elle ne formula pas cette pensée. A Drysfer de la comprendre ou de l'ignorer à sa guise, elle ne lui faciliterait nullement l'interprétation.
Enfin...

~ Vous restez combien de temps ?

… oui, d'accord, elle la facilitait quand même un peu. Beaucoup. Et comme le dragon slayer n'avait rien d'un idiot, il put percevoir au ton de la jeune femme que cela signifiait plutôt « on passe les vacances ensemble ? Aller... s't'eu plaît. Sois sympa, aller... ».

La subtilité semblait avoir pris des vacances, elle aussi.

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Ven 14 Mar - 21:25


Même avec cette tentative de diversion bancale, Drysfer, c'était fait prendre pendant son matage de Pandore. Par Pandore elle-même ! Et le petit sourire qu'affichait la jeune femme était clairement celui de la gagnante. Le sourire qui rappela à Drysfer, ce moment lors de leur mission. Où elle s'était mise à briller d'une lueur argentée, mais à la différence que cette fois, son regard était celui d'une jeune femme amusée et pas celle d'une conquérante. D'ailleurs, elle n'avait pas encore donné des explications sur tout ça. Le fait de n'être que tous les deux, pourrait apporter des réponses à Drysfer, mais pour ça, il faudrait un moment et un lieu plus propice que la source chaude.

Elle lui répondit qu'elle était venue ici pour les deux. Avec les propriétés que l'on donnait à cette eau, il était normal de venir ici pour se soigner. Autre coïncidence, elle était arrivée ici, le même jour que lui ! C'est vrai que beaucoup de monde été arrivés, mais c'était un petit détail inutile que Drysfer releva. Ça et aussi le fait qu'elle, c'était déjà bien amusée depuis son arrivée à Hosenka. Le Dragon Slayer se rappelant comment elle aimait rendre folle les gens. Ce n'était pas vraiment difficile de savoir comment elle avait réussi à s'amuser surtout avec le petit sourire qu'elle arborait.

Pandore continua sa réponse au jeune homme, en lui disant avec un autre sourire, qui cette fois, c'était transformé en une chose plus chaleureuse et aimable, qu'elle aussi était surprise de le voir ici, mais c'était une bonne nouvelle. Elle ne semblait pas vouloir passer ces vacances seule et le ton qu'elle employa pour sa question ensuite, confirma ce que Drysfer pensait.

- Vous restez combien de temps ?

- Je reste toutes une semaine, histoire de me remettre en forme et de penser à autre chose que le bien-être de la guilde. Et vous ?

C'est vrai que ce serait une bonne chose de ne pas rester seuls pendant leur vacance et ça permettrait aussi que le jeune homme connaisse un peu cette Pandore et en savoir plus sur les mystères qui l'entourent. Il attendit la réponse de la jeune femme et continua :

- Si vous voulez, on peut passer nos vacances ensemble. Vous en dîtes quoi ?

Voilà, la demande que le ton de la brunette ait suggérée, était lancé avec un petit ton embarrassé dans la voix, il n'avait pas l'habitude de faire ça . Il n'y avait plus qu'à attendre la réponse de la brunette. C'est dans cette attente qu'un petit bruit venant du ventre du Dragon Slayer se fit t'entendre. Trop impatient de venir ici, il n'avait pas mangé de la journée, ce que son organisme lui rappela en grondant. Rouge de honte, Drysfer dit à la Pandore :

- Désolé pour ça, je n'ai pas mangé de la journée. Ça vous gêne si on va au restaurant de l'hôtel ou bien chercher en ville quelque chose à manger ?



__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Ven 2 Mai - 13:22

Le voyeur du dimanche restait donc la semaine. Une semaine... Pandore réfléchit rapidement à ce que cela impliquait. L'opération ne dura pas très longtemps et la conclusion fut sans appel : une semaine, c'est parfait ! Parfait pour se reposer, s'amuser et taxer le maître de guilde, autant en argent -se faire payer des repas, c'est toujours cool- qu'en informations.
Même en convalescence, l'ancienne impératrice ne perdait pas le nord. Si sa rencontre fortuite avec le dragon slayer pouvait lui être d'une quelconque utilité, elle saisirait sa chance.

~ Moi ? Je reste le même temps que vous ! Et je suis là pour... pour me remettre.

Compte tenu des diverses marques qui constellaient le corps de la jeune femme, elle en avait effectivement grand besoin. Cependant, ce n'était pas tant pour ses bleus que Pandore s'inquiétait. Sa faiblesse cardiaque était un problème bien plus grave qui la préoccupait et qui nécessitait des soins particuliers que les sources thermales de Hosenka avaient toujours fournis, lorsque Pandore était encore une impératrice redoutée. Difficile en ce temps là de se procurer les eaux bénéfiques sans alerter tous les gardes du conseil et les mages qui souhaitaient sa mort.

Désormais, les choses étaient différentes. La belle pouvait circuler librement dans le royaume -en évitant cependant les coins trop proches des rescapés du conseil magique, par mesure de précaution- mais elle faisait toujours attention à qui elle pouvait révéler sa santé fragile. Ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait confier au premier venu, ni même à de très bons amis, si tant est qu'elle puisse en avoir, car c'était un point faible évident. Il suffisait de parler à un médecin un tant soit peu compétent pour connaître les soins que cette faiblesse exigeait et acculer ensuite la jeune femme.

Jusqu'à ce jour, une seule personne connaissait les problèmes de santé de Pandore, et cette personne devait être morte ou au seuil de la mort à l'heure qu'il était. La seule personne que l'impératrice ne s'était pas résolue à sacrifier à sa cause, l'unique être qu'elle avait chassé de sa suite quand l'heure du déclin était arrivé. Elle lui avait sauvé la vie, du moins elle l'espérait encore aujourd'hui et se demandait si elle avait pu vivre heureuse et en paix.
Elle chercherait un jour peut-être, à reconstituer la vie de son ami depuis son emprisonnement.

Pour l'heure, Drysfer ne devait pas savoir ce qui amenait vraiment la jeune femme ici. Aussi elle rajouta, pour détourner la conversation :

~ Problème récurrent des mages de mon niveau : on a tendance à se faire taper dessus très facilement.

Elle haussa les épaules d'un air faussement désespéré avant de rire avec malice.  

-Si vous voulez, on peut passer nos vacances ensemble. Vous en dîtes quoi ?

Le rire s'estompa et grand sourire le remplaça sur le visage du fantôme. Elle hocha vivement la tête.

~ Avec plaisir ! Nous n'avons pas eu l'occasion de parler beaucoup après notre mission commune, c'est l'occasion.

Le gargouillis du ventre de Drysfer répondit à Pandore avant que son propriétaire n'ait le temps de prononcer le moindre mot. La jeune femme ne s'en formalisa pas, plutôt amusée par ce signe de faim évidente. Quelle heure pouvait-il bien être ? Elle n'avait pas particulièrement faim, comme toujours, mais l'heure du dîner approchait sans doute à grand pas.

~ J'ai vu des comptoirs le long de la rue principale. J'aimerais bien manger là-bas, pour voir. Je n'y suis jamais aller. C'est bon en général ?

Se disant, la jeune femme sortit de l'eau et s'enroula dans une serviette en attendant la réponse de son compagnon.

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Sam 10 Mai - 20:44

Elle avait l’air des plus ravi de passer la semaine avec Drysfer, au vu du large sourire sur son visage et le hochement de tête approbateur. On aurait pu la comparer à une enfant à qui on demandait si elle voulait aller dans un parc d’attractions, vu l’expression de joie sur son visage. C’était compréhensible, être en vacances c’est bien, mais avec des personnes que l’on connait, même un peu, c’est mieux ! Cette occasion était aussi bonne à prendre pour que les deux jeunes gens se connaissent un peu plus que pendant la mission qu’ils avaient faite avec les autres. Peut-être, une chance d’en savoir plus sur cette femme si mystérieuse et cette aura que Drysfer avait vues la dernière fois.
Le ventre du Dragon Slayer cria famine et elle passa outre ces bruits honteux pour lui dire qu’elle voulait bien essayer les stands ambulants qui pullulaient un peu partout dans une ville aussi touristique. Étrangement, Drysfer non plus n’avait jamais mangé de ce genre de restaurant, mais au vu de l’engouement de certaines personnes pour ce genre d’endroit, la nourriture préparée devait être très bonne.

- Je pense que ça doit être bon. Dit Drysfer qui suivait le mouvement de la jeune femme. J’avoue que je n’ai jamais mangé dans ce genre de restaurant. Je vous invite, on se retrouve dans une dizaine minute dans le hall, ça vous va ?

Pandore accepta et ils se séparèrent pour aller dans les vestiaires. Il se sécha rapidement, grâce aux serviettes misent à la disposition des clients et enfila son kimono pour remonter dans sa chambre. Un vrai parcours du combattant ce chemin ! Entre Spiro qui était dans la cage de Satan, seul moyen d’aller vite dans cet hôtel. Qui lui parlait de fait d’armes de Blue Pegasus, encore une fois et des groupies quinquagénaires qu’il croisa au détour d’un couloir et qui voulait une photo avec lui. Drysfer arriva enfin dans sa chambre. Son kimono n’était pas assez épais pour sortir le soir, le jeune homme se changea rapidement et mit un kimono plus épais de couleurs bleues avec des reflets violets ; le tout attaché par une ceinture grise. Le Dragon Slayer prit son portefeuille, referma la porte et redescendit par l’instrument maléfique. Il n’avait pas le choix, prendre les escaliers lui aurait pris trop de temps et le mal était plus supportable qu’un voyage en train, cette horrible invention !

Le teint blanc comme un linge, Drysfer arriva au rez-de-chaussée le ventre un peu dans tous les sens. Pandore était déjà là, à l’attendre. Elle portait un kimono rouge profond et un châle noir sur ces épaules. Le kimono semblait être fait de soie, au vu des petits reflets de lumière que l’on pouvait voir ça et là sur les formes de la jeune femme. Il y avait de fines broderies sur les manches qui représentaient des fleurs de cerisier. La jeune femme avait également attaché ces cheveux sur le côté droit avec un ruban blanc. « Ouah… » Fut la pensée de Drysfer à ce moment précis et il avait raison. Habiller comme ça, aucun doute n’était possible. Elle était d’une lignée noble, princesse d’un pays étranger ou même une reine. Drysfer secoua légèrement la tête de droite à gauche pour revenir sur terre et avança vers elle.

- Désolé pour le retard. J’ai eu un petit problème avec des personnes un peu … collantes. On y va ? Dit-il avec un petit sourire bienveillant.

Elle accepta et partit ensemble de l’hôtel du Héron pour aller dans la rue principale, non loin. Il leur fallut moins de cinq minutes pour y arriver. Énormément de personnes, sans doute des touristes comme eux, déambulaient çà et là. Des couples d’amoureux flânant sous les étoiles, au groupe de jeunes qui était ici pour une quelconque sortie scolaire ou bien juste pour s’amuser un peu. Les jeunes vacanciers arrivèrent devant plusieurs comptoirs.

- Alors, on va diner dans lequel ? Demanda Drysfer à Pandore.


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Lun 7 Juil - 2:18

Enrubannée dans sa serviette, Pandore écouta les propositions de son camarade de vacances et acquiesça avec un large sourire au rendez-vous fixé, dix minutes plus tard dans le hall du bâtiment. Drysfer s'en alla de son côté dans les vestiaires, en laissant Pandore sur un petit nuage composé de ramens, de sushis, de yakitori et autres délices de la région qu'elle avait aperçu en passant devant les cartes de restaurants.

La bave aux lèvres et en fredonnant, la jeune femme gagna à son tour les vestiaires pour finir de se sécher.

~ Dans dix minutes, j'irai manger des plats épicés... Dans dix minutes, je me ferais inviter à mangeeeeer, chantonnait-elle en toute quiétude.

Jusqu'à cet instant maudit où son cerveau laissa de côté la nourriture pour se concentrer sur le temps qu'il lui restait pour se préparer. Dix minutes. Dix minuscules minutes. Pandore blêmit et se laissa gagner par la panique. Si elle voulait être à l'heure, elle n'avait pas une seconde, ni même un dixième de seconde à perdre.
Elle sortit des vestiaires comme une furie, à moitié rhabillée seulement et fusa à travers les couloirs pour gagner sa chambre. Sur son chemin, elle manqua de renverser une femme de chambre, des vancanciers et percuta de plein fouet un employé -plutôt beau garçon d'ailleurs- qui l'attrapa par les épaules pour l'empêcher de finir les fesses sur le tapis en lui demandant si tout allait bien. Elle ne répondit même pas et se dégagea en fusant vers sa porte qu'elle ouvrit à la volée et claqua du pied derrière elle.

« Respire, Pandore, respire » s'encouragea-t-elle mentalement.

Ce genre de course ne la réussissait pas. Mais déjà la moitié du temps imparti était passé et elle n'était toujours pas présentable. Fichtre ! Qu'allait-elle mettre en prime ? Elle se rua sur ses affaires et sortit toute sa garde robe, créant un feu d'artifice de vêtements dans sa chambre avant de dégoter la tenue parfaite pour la soirée.

Plus vive qu'elle ne l'avait jamais été, la jeune femme enfila un kimono fraîchement acheté et l'attacha aussi convenablement que possible avant de s'occuper de ses cheveux. Une véritable catastrophe ! Fort heureusement, ils étaient d'un soyeux aussi plaisant que ses vêtements et après un ou deux passages de brosses, ils coulaient dans son dos comme l'eau d'une source.

Déjà, il ne restait plus que deux minutes à Pandore pour regagner le hall. En toute hâte, elle se saisit d'un ruban blanc qui avait atterri sur la poignée de la porte et sortit aussi vite que possible pour se glisser dans l'ascenseur qui se refermait tout juste. Heureuse coïncidence, elle retrouva l'employé sur lequel elle s'était brisée le nez et il l'emmena avec amusement mais diligence au rez-de-chaussée, alors que d'autre clients souhaitaient s'arrêter dans les étages.

Pandore gratifia le garçon d'un sourire radieux et acheva de nouer ses cheveux en gagnant le point de rendez-vous avec Drysfer. Ce dernier ne se montra qu'avec cinq minutes de retard et aussi livide d'un mort. Il s'excusa pour son retard, et Pandore, faisant mine de n'avoir eu aucun mal à respecter l'horaire le taquina sur le sujet.

~ Espérons qu'il nous reste des plats chauds malgré ce retard ! Sinon, ça se payera !

Et non, même pas honte !
Tout en se moquant gentiment, Pandore suivit Drysfer hors de l'hôtel tout d'abord puis à travers les rues plus ou moins bondées jusqu'à gagner une allée tapissée de comptoirs de nourritures. Tous étaient remplis à craquer, à la grande surprise de Pandore.

~ La question est plutôt : dans lequel il reste de la place, visiblement... s'étonna la jeune femme.

Le duo fut ainsi obligé de ratisser en long, en large et en travers toute l'avenue pour dégoter finalement un établissement qui n'était pas plein à craquer. Il était dans un petit renfoncement de l'allée, si bien qu'il fallait vraiment faire attention pour le repérer. Pandore, pas peu fière de l'avoir aperçu, le pointa du doigt tout en s'exclamant un joyeux « Ici ! » alors que de l'autre main, elle saisit la manche de Drysfer pour l'y traîner.

Amusée par leur micro-course, elle s'installa en souriant avec espièglerie à son compère du soir.

~ Rien de tel qu'un peu d'exercice pour se mettre en appétit, n'est-ce pas ?

Et pour se donner soif aussi. Le temps était lourd malgré la nuit. La jeune femme accueillit le verre d'eau qu'on leur servit en prenant leur commande comme un don du ciel. Et faisant fi de toute politesse, elle le but d'une traite avant de souffler un coup.

~ Je me sens mieux... Pas très élégant et je m'en excuse mais sans ça, je n'allais pas tenir très longtemps, lança-t-elle à l'intention du maître de Blue Pegasus.

Peu à peu, le calme la gagna, laissant le temps à Drysfer d'en placer une s'il le souhaitait.

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Lun 7 Juil - 22:30



La question de Drysfer n’allait pas avoir de réponse tout de suite. En effet, avec tous les badauds à Hosenka, ces restaurants mobiles, très typiques de cette région, avaient été pris d’assaut. La menace de Pandore pour son retard commença à peser sur le jeune homme, mais aussi son ventre qui crierait famine, aimait aussi lui rappeler que manger était un besoin capital. Ils n’avaient pas d’autre choix que de se balader, côte à côte, à la recherche d’un restaurant avec de la place dans la rue principale et avec la lourdeur du temps, ça n’allait pas être une tache agréable.

Une longue recherche et deux gargouillis plus tard, Pandore fut la libératrice de ce calvaire. Elle pointa du doigt un stand bien caché au fin fond d’un cul-de-sac. La jeune femme prit la manche de Drysfer et le traina dans sa direction. Quand les yeux du Dragon Slayer se posèrent sur le restaurant, il aurait parié voir des lumières l’illuminer de mille feux et entendre des anges chanter tout autour… Ou alors, la faim lui faisait avoir des hallucinations.

Pandore était comme une enfant après cette folle course sur une dizaine de mètres, elle s’installa avec le sourire d’une petite fille adressé à Drysfer. Décidément, cette femme était bien mystérieuse.

~ Rien de tel qu'un peu d'exercice pour se mettre en appétit, n'est-ce pas ?

Vous avez raison ! Répondit Drysfer avec un sourire en s’installant lui aussi.

Il n’avait pas vraiment besoin de ça pour ouvrir son appétit, mais à ce moment-là, Drysfer aurait pu dire n’importe quoi pour commencer son repas. Une serveuse aux cheveux châtain avec un sourire jusqu’aux oreilles, leur offrit un verre d’eau à chacun. Ils le prirent avec plaisir. La chaleur et cette recherche les avaient asséchés. À peine dans ces mains, que la jeune femme avala goulument le verre d’eau et poussa un soupir de soulagement. Une attitude peu féminine dont elle s’excusa, car elle allait mourir sinon. Bon, peut-être ne pas mourir, mais se sentir mal en tout cas.

Ce n’est rien, je comprends parfaitement ! Dit-il en finissant son verre cul sec.

Il reposa le verre sur le comptoir et cette fois, c’est un homme aux yeux marron et aux cheveux grisonnants caché sous un calot qui leur donna le menu. Il y avait un large choix de plats. Plusieurs sortes de ramens, de sushis, des beignets de crevette, des takoyakis et même des yakitoris ! Rien que la lecture du menu, donnait l’eau à la bouche au dragonnet, mais n’étant pas tout seul, il se retint de tout commander avec la bave aux lèvres. Il se contrôla et dit à Pandore.

Prenez ce que vous voulez, je vous invite. C’est de ma faute si on a mis autant de temps à trouver un restaurant.

Les yeux de la jeune femme s’illuminèrent et entendant cette réplique. Elle semblait attendre ça et ce fut le coup d’envoi pour faire fuser les commandes et son ventre n’attendait que ça.

Je sais que ce n’est pas galant, mais mon ventre ne peut plus se retenir. Dit Drysfer et regardant Pandore, puis tournant la tête. Bonsoir, je voudrais une barquette de beignets de crevette et des ramens, s’il vous plait.

Il était impatient de se remplit l’estomac qui criait famine.


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura


Dernière édition par Drysfer Flynn le Mar 2 Sep - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mar 8 Juil - 11:45

Le regard rempli d'étoiles, Pandore savoura les douces paroles que lui livrait Drysfer. Si sa peau laiteuse en eut été capable, si le sang eut pu affluer jusqu'à ses pommettes, la jeune femme en aurait rougi de plaisir. Les mots étaient si doux à ses oreilles. Des mots de satin ! Ou de velours ! Ou mieux, de soie !

« Ah... monsieur le maître de guilde, vous savez parlez aux femmes... » songea-t-elle en affichant un sourire rayonnant.

Sans en attendre davantage, elle tendit délicatement le bras vers la carte que lui présentait le cuisinier et s'extasia silencieusement devant la tonne de plats plus appétissants les uns que les autres qui défilaient sous ses yeux. Ô noms exquis. Ô raffinement infini. Ô...
C'était un peu trop.

Se rendant compte -un peu tard- de son état presque extatique devant le menu, Pandore se racla discrètement la gorge pour se donner une contenance. Droite sur sa chaise, elle lissa vaguement ses cheveux en passant commande. Pour elle se serait un bol de ramens et quatre brochettes de viande, accompagné de limonade au melon.

~ C'est très gentil de m'inviter, retourna-t-elle finalement à son compère.

Les plats ne mirent pas très longtemps à arriver, fumant et chauds. Trop chauds. Pandore déclencha le rire du cuisinier en se brûlant piteusement les doigts à s'être jetée comme un rapace sur la première brochette. Impossible de définir d'ailleurs si le fou rire général avait été déclenché par son air penaud fixé sur ses doigts rougis par la chaleur ou au couinement de souris qu'elle avait poussé en lâchant la brochette dans son bol de ramens.

Gentiment, on lui passa un peu d'eau sur les doigts et la serveuse qui soupirait, agacée qu'on ose se moquer d'une cliente de la sorte, lui flanqua deux petits pansements autour de l'index et du pouce meurtri. Pandore la remercia et resta un long moment à observer ses doigts enrubannés sans rien dire de plus. Elle boudait. Si, si, pour de vrai. Et elle bouda assez longtemps pour que son plat se laisse manger sans plus en avoir après son intégrité physique.

La saveur simple du dîner chassa peu à peu la contrariété de l'impératrice dont le visage s'illumina de nouveau de son mi-sourire habituel. Et au détour d'une gorgée d'eau, alors que le repas n'allait pas tarder à s'achever, elle adressa un regard en coin à Drysfer.

~ Je me mêle sans doute de ce qui ne me regarde pas mais... vous avez l'air plus préoccupé que la dernière fois qu'on s'est vu.

Et son regard bordeaux sembla aussi perçant que l'oeil d'un faucon.

~ Vous êtes sûr que tout va bien ? Demanda-t-elle du bout des lèvres, craignant de se montrer trop indiscrète.

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mer 9 Juil - 17:18


Pandore aussi avait commandé et les plats arrivèrent rapidement. Délicieux beignets de crevettes, vous faites le bonheur des papilles de Drysfer et son estomac avait enfin ce qu’il voulait. Le jeune homme terminait son beignet, quand un bruit de petite souris et un tintement de bol se firent t’entendre. C’était Pandore qui avait pris avidement une brochette de viande trop chaude. La réaction qu’elle avait eu été à la fois très comique et très mignonne à cause de son couinement, le fou rire habita d’ailleurs le cuisinier et un petit sourire se dessina sur les lèvres Drysfer, pour l’empêcher de rire devant cette scène.

Telle une secouriste expérimentée, la serveuse lui passa les doigts sous de l’eau glacée et lui mit deux pansements. Pandore les regarda pendant un temps, sans doute réfléchissait-elle à sa gourmandise… Ou alors, vu la moue qui barrait son visage, elle boudait à cause de son empressement. La jeune femme était tellement excitée de manger dans un de ces stands, qu’elle en avait oublié la chaleur des plats. Décidément, cette femme était étrange, pouvant passer de la femme mature et séductrice à une enfant impatiente. Mais ça ne gênait pas du tout Drysfer, c’était même le contraire. Il voulait en savoir plus sur elle.

La suite de repas se déroula dans le calme et le Dragon Slayer put se remplir l’estomac comme il voulait. Ça lui faisait du bien d’être loin de la guilde et ne pas penser à elle pendant quelque temps. Surtout qu’il avait pas mal été remué depuis quelque temps et surtout avec la découverte que des gens de sa famille étaient encore vie. Il lui fallait du temps pour se mettre sa en tête et dans celle de sa cousine aussi. Le repas était presque fini, quand Pandore ouvrit la bouche. Elle avait remarqué qu’il avait l’air plus soucieux que d’habitude et Pandore lui demanda s’il allait bien. Drysfer ne s’attendait pas à ce qu’elle lui demande ça.

Il resta silencieux quelques secondes. Devait-il lui dire ce qu’il avait en tête ? Après tout, il ne la connaissait pas vraiment et pourquoi demander ça ? Elle voulait connaitre un peu mieux Drysfer ou c’était juste pour discuter un peu de tout et de rien ? Parler de tout ça pourrait lui donner un angle nouveau sur cette histoire également. Drysfer décida de tout lui dire.

Oui, beaucoup de choses se sont passées depuis cette étrange mission. Moi qui pensais être orphelin, j’ai découvert que j’avais encore un grand-père en vie et aussi une cousine. Enfin, découvert, c’est plutôt eux qui sont venus me trouver.

Pendant ce monologue, le Dragon Slayer ne quitta pas du regard son bol presque vide. Le jeune homme posa enfin les yeux sur Pandore.

Je sais que pour beaucoup de gens, ce n’est rien ça, mais j’ai vécu pendant plus de quinze ans en pensant être le dernier Flynn et d’un coup. Bim ! Deux nouveaux dans la famille. C’est un gros choc est j’ai encore du mal avec ça.



__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Ven 11 Juil - 15:16

Suite à la question de Pandore, un silence un tantinet gênant s'installa entre les deux mages. La jeune femme détourna alors le regard du maître de guilde et demanda une tasse de thé à la serveuse qui passait juste devant elle. Peut-être aurait-elle mieux fait de s'abstenir de poser une telle question ? Peut-être que c'était un peu trop... tôt.

Pandore soupira mentalement. De toute façon, c'était fait n'est-ce pas ? Alors elle se contenta d'attendre que la mélancolie de Drysfer s'apaisât, n'osant plus ouvrir la bouche de peur de commettre un nouvel impair. C'était agaçant tout de même de voir ses efforts balayés pour une simple question.

Les traits fermés, d'un point de vue extérieur Pandore paraissait mal à l'aise, tout au plus honteuse de s'être montrée indiscrète mais intérieurement l'impératrice râlait comme pas deux. L'impatience commençait à se faire sentir quand on lui apporta sa tasse de thé et c'est un peu crispée qu'elle remercia la demoiselle qui la servit.

-Oui, beaucoup de choses se sont passées depuis cette étrange mission. Moi qui pensais être orphelin, j’ai découvert que j’avais encore un grand-père en vie et aussi une cousine. Enfin, découvert, c’est plutôt eux qui sont venus me trouver.

Pandore se figea littéralement. Ses doigts venaient juste de saisir la tasse en terre cuite qui fumait sous ses yeux. Elle suspendit son geste. Nom d'un kraken, il lui répondait ! La surprise passée, la jeune femme passa une main sur son visage et cacha ainsi le sourire triomphant qui venait de s'y afficher.

Quand Drysfer continua, elle se tourna fébrilement vers lui, les yeux brillant et l'écouta sans l'interrompre. Un sourire désolé apparut sur son visage et elle revint rapidement à fixer sa tasse fumante. Le silence s'installa de nouveau et feindre un air attristé, presque concerné, lui laissa le temps d'analyser et enregistrer ces nouvelles informations.

Déjà le maître de guilde lui était sympathique, en plus de l'attrait évident de sa puissance, il avait mis à l'aise la désastreuse qui n'avait pas eu à se forcer pour être amicale avec lui. Et maintenant, il lui apprenait qu'il n'avait jamais connu sa famille avant que deux de ses membres ne le contactent. L'inverse d'elle, qui les s'en était détachée il y avait près de... de soixante ans maintenant, plus ou moins.

Pandore fut surprise de constater que penser à ses parents lui assèche encore la gorge. Est-ce que son père l'avait cherché ? Il devait être mort à l'heure actuelle... Elle devrait sans doute retourner à leur domaine un jour pour savoir ce qui lui était vraiment arrivé. Si son départ ne l'avait pas... tué.
Sa vue se brouilla avant qu'elle ne le réalise et elle ferma alors les yeux.

« Bon sang mais à quoi tu penses ?! Espèce d'idiote, ce n'est pas le moment de se lamenter ! » se morigéna-t-elle mentalement.

Pour se calmer, elle prit une grande inspiration et se força à afficher un air compatissant mais ses yeux reflétaient encore sa culpabilité et son chagrin quand elle se tourna vers Drysfer. Ses prunelles n'avaient jamais ressemblé à ce point à des gouffres insondables.

~ Je peux imaginer ce que ça fait.

Mais surtout, elle ne devait pas le faire. Pour elle c'était impossible, elle le savait alors elle ne devait surtout pas s'imposer d'aussi sombres pensées maintenant. Pas tant qu'elle ne serait pas seule.

Elle hésita un peu, son sourire disparut et elle appuya son visage sur sa main, les doigts étendus devant sa bouche. Son regard se porta sur sa tasse et pour fixer son esprit là-dessus, elle longea le rond de la tasse avec son index.

~ J'ai perdu mes familles il y a longtemps...

Mes ? Boulette. Pourvu que le jeune homme le remarque pas. Cette bévue la fit sourire amèrement mais c'est un visage presque joyeux qu'elle offrit à Drysfer.

~ Vous avez de la chance d'avoir retrouvé la vôtre. Je vous envie.

Nouveau silence. Pandore se redressa et se tourna sur son siège pour faire vraiment face à son compère. Prenant un air seigneurial, elle se recula assez pour pouvoir tendre le bras et l'index devant le nez du dragon slayer sans l'effleurer. Les sourcils légèrement froncés, elle déclara alors sévèrement :

~ Et vous avez intérêt à vous en remettre et à profiter de leur présence autant que possible. Quelles soient vos craintes, une famille, c'est ce qu'on a de plus précieux.

Elle dut faire une pause pour empêcher sa voix de se briser. Quelle ironie de dire cela pour celle qui avait tué la famille qu'elle s'était créée.

~ Je compte sur toi ! Ce... C'est un ordre. Voilà. Comme ça, je pourrais te le faire regretter si tu n'en profite pas.

Et, apparemment satisfaite de son discours, la dame laissa retomber son bras le long de son corps. Elle fixa encore sévèrement Drysfer un petit instant puis se replaça face à son thé qu'elle porta à ses lèvres.

~ Il est très bon ce thé... C'est une spécialité de la région ?

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Lun 14 Juil - 13:33



La jeune femme semblait comprendre le point de vue de Drysfer, mais une chose se cachait derrière cette phrase. Ces yeux si expressifs étaient comme sans vies, Pandore semblait mener un combat intérieur pour empêchait des souvenirs de faire surface ou bien toute autre chose. Le Dragon Slayer ne voulait pas la questionner sur ça et encore moins sur ce qu’elle entendait par « mes familles ». Peut-être faisait-elle la différence entre la famille de ces parents et un amour passé. Peut-être avait-elle eu des enfants, aujourd’hui disparut. C’était bien trop personnel pour que le maitre de Blue Pegasus pose une question sur ce sujet.

Rapidement, les yeux de Pandore retrouvèrent leurs éclats naturels et offrit par la même occasion un visage enjoué, enfin presque, à Drysfer. Accompagnant le tout par une tirade lui disant qu’il avait de la chance d’avoir retrouvé la sienne et qu’elle enviait le Dragon Slayer. C’est vrai que peu de gens ont la chance de revoir de la famille, surtout cher les mages. Beaucoup avaient perdu leur famille, comme-ci la magie ne naissait que chez les orphelins. Peut-être qu’avec sa famille de nouveau recomposée, il pourrait en savoir plus sur ces parents et ces racines ?

L’image d’Aquagnir passa furtivement devant les yeux de Drysfer. Bien sûr qu’il n’oubliait pas son père adoptif, mais même lui serait heureux que son protégé ait de nouveau une famille. Il aurait même voulu les rencontrer ! Drysfer essayait d’imaginer la réaction de Misa et Hector face à un dragon de six mètres de haut et quinze de long. La scène serait des plus comiques !

Pandore le tira de sa rêverie en pointant son index droit devant son nez avec un air impérial sur le visage. Elle se tenait droite comme un i, légèrement reculer sur son siège pour que son doigt ne touche pas le dragonnet, les sourcils froncés. On aurait dit qu’elle voulait faire la morale à Drysfer, mais il n’en était rien, elle lui intimait de profiter de sa famille, car c’est une chose très précieuse. Elle avait raison, mais pourquoi faire cette réplique de manière si théâtrale ? La réponse arriva tout de suite après.

~ Je compte sur toi ! Ce... C'est un ordre. Voilà. Comme ça, je pourrais te le faire regretter si tu n'en profite pas.

Elle baissa le bras et fixa encore un petit temps le jeune homme, satisfaite de sa tirade. Pandore reporta son attention sur le thé. Drysfer un sourire amusé sur les lèvres leva la main droite tendue au niveau du front et lui.

À vos ordres, Capitaine !

Tout ça avait dépendu le Dragon Slayer et il lui tardait de revoir son grand-père et sa cousine maintenant. Pour profiter de ces instants avec eux. La jeune femme, fit comme-ci rien de tout ça était arrivé et demanda si ce thé, succulent d’ailleurs, était une spécialité de la région. Drysfer avait la réponse à cette question.

Oui, c’est bien une spécialité de la région. Aquagnir en était très friand d’ailleurs. On faisait le voyage jusqu’ici et je devais lui en prendre… Même si on n’avait pas d’argent et qu’on se servait directement dans les champs. Il en était vraiment accro !

Ce souvenir tira un sourire au Dragon Slayer, c’était drôle de voir un dragon boire du thé dans un tonneau. Il revint vite sur terre et avant que la jeune femme puisse poser la question, il continua.

Tout est possible dans ce monde, même un dragon buvant des litres de thé !

L’air froid de la nuit commença à les faire frissonner. En regardant autour d’eux, Drysfer vit qu’ils n’y avaient plus un seul client. Même derrière leurs sourires, on pouvait voir que la serveuse et le restaurateur n’avaient qu’une envie, fermer leurs stands et rentrer chez eux.

On retourne à l’hôtel ?


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Sam 26 Juil - 11:46

Aquagnir raffolait du thé. Le dragon de l'eau s'enfilait des tonneaux de thé. Pandore se figea un instant. Imaginer un dragon boire du thé était particulièrement drôle. Elle voyait parfaitement l'immense bête à la tête reptilienne allongée de tout son long dans une plaine avec quelques tonneaux près d'elle. Dans son extrapolation, le dragon possédait une fine moustache ainsi qu'un monocle et buvait ses tonneaux une griffe en l'air, tout en regardant avec un air mi-hautain, mi-protecteur le jeune Drysfer s'exercer à la magie.

Pandore souriait bêtement, perdue dans ses rêveries éveillées, tout en sirotant son thé. Ni les regards un brin impatients, ni le vent frais qui la faisait frissonner ne réussirent à la sortir de ses fantasmagories. Encore une fois, ce furent les paroles de Drysfer qui la tirèrent de ses pensées.

~ Rentrer ? Hum, oui, c'est une bonne idée, acquiesça-t-elle en se tournant vers le dragon slayer.

Mauvaise idée car dès que son regard pétillant se posa sur le jeune homme, lui vint aussitôt l'image du dragon buvant son thé et elle ne put retenir un éclat de rire. Intrigués par ce soudain éclat de voix, le gérant et sa serveuse stoppèrent leur mouvement pour regarder Pandore avec un drôle d'air. D'après leur tête, ils se demandaient si la jeune femme allait bien ou s'il fallait s'inquiéter de son état.

Pandore tâcha alors d'étouffer son fou rire autant que possible derrière une manche de son kimono. Elle riait aux larmes et se cacha tant bien que mal en tournant le dos au comptoir le temps que Drysfer paye les consommations. Entre deux, elle parvint à souhaiter une bonne soirée aux commerçants et les remercier pour le repas mais elle ne se calma qu'après, sur le chemin qui les ramenait à l'hôtel.

~ Désolée... Elle balaya du bout des doigts les perles salées qu'elle avait aux coins des yeux. Je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer Aquagnir en train de boire son thé... Et c'était... c'était assez comique.

Le calme revenu, Pandore laissa son regard se promener d'étals en étals et de commerces en commerces. Il faisait déjà nuit mais les rues étaient encore pleines à craquer, si bien qu'il valait mieux ne pas avancer trop vite si l'on souhaitait éviter de percuter quelqu'un. Ce genre d'atmosphère ne convenait pas trop à la jeune femme. La foule l'ennuyait et les attroupements étaient bien souvent synonyme de crimes en tout genre qui l'exaspéraient.

Les hommes ne sont pas fait pour vivre en communauté, songeait-elle souvent.

Et comme s'ils percevaient ces pensées, les passants ne l'approchaient jamais. Même parmi cette foule, on pouvait remarquer l'espace vide qui entourait Pandore et de fait Drysfer. Les deux jeunes gens remontèrent donc sans trop d'encombre jusqu'à l'hôtel, mais ua lieu d'y rentrer, Pandore s'arrêta. Son regard était attiré par de petites lumières un peu plus loin dans la rue. Un groupe d'enfants jouaient avec de petits feus d'artifice.

Elle les observa un moment avec envie. Elle pouvait peut-être les rejoindre ? Non... Elle leur ferait peur. Résignée et soupirante, elle finit par se détourner de leur jeu et s'apprêta à entrer dans l'hôtel.

~ Tu as quelque chose de prévu demain ?

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mer 3 Sep - 10:03



« Mais elle se fout de ma tronche en riant comme ça ou pas ? » Était la pensée qui traversa l’esprit de Drysfer en voyant Pandore rire aux larmes en le regardant. Elle continua pendant encore quelque temps, même quand il paya la note, huit milles Jewell. Une addition somme toute honorable au vu du bon repas qu’ils avaient pris.

Elle s’arrêta de s’esclaffer sur la route les menant à l’hôtel. La jeune femme s’excusa et s’expliqua sur la raison de ce fou rire. La cause était simplement son imagination débordante qui avait inventé une vision d’Aquagnir buvant du thé. Et vu le temps qu’elle avait mis pour reprendre son calme, ça devait être une image désopilante.

Le silence s’installa entre eux pendant leur voyage de retour vers l’hôtel du Héron. Une grande concentration de badauds était encore présente dans les rues, malgré l’heure tardive. Pourtant, ils évitaient soigneusement le couple d’amis qui marchait à contre-courant en direction de l’hôtel. Ils allaient s’engouffrer dans le hall, quand la jeune femme s’arrêta et observa quelque chose un peu plus loin dans la rue. Le Dragon Slayer suivit son regard et découvrit des enfants qui s’amusaient avec des feux d’artifice.

Dans son regard, on pouvait voir qu’elle désirait se joindre à eux et s’amuser avec ces feux multicolores. Mais sous une quelconque pensée, elle soupira. Abandonnant son envie. À la place, elle demanda à Drysfer ses plans pour le lendemain.

Rien de prévu. Peut-être me balader en ville, mais avant de parler de demain. Viens avec moi.

Il lui tendit la main, elle hésita à peine une seconde avant de la prendre. Le jeune homme avança dans la rue, vers les bambins.

Bonsoir les enfants ! Dit-il quand ils furent assez proches. On peut s’amuser avec vous ?

Les marmots regardèrent dans la direction et leurs yeux grossirent de surprise en voyant Drysfer et son amie. Aucun ne parla, trop timide. Enfin, pas tous, un petit garçon s’approcha eux et demanda.

Vous êtes bien Maitre Flynn, chef de Blue Pegasus ?

Oui, c’est bien moi.

À cette affirmation, un brouhaha s’éleva du groupe d’enfant entre cris de joie, question et autre demande. Le jeune homme ne pouvait comprendre ce qu’ils disaient. D’un geste de la main, il fit taire les bambins.

Calmez-vous, si on peut s’amuser avec vous. On répondra à vos questions.

Tous acceptèrent et deux des enfants tendirent des feux d’artifice à Pandore et Drysfer. Ce dernier le prit et murmura à la jeune femme.

Je sais que se servir de sa réputation n’est pas très bien, mais si ça nous permet de nous amuser. Alors pourquoi pas ?


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mar 9 Sep - 12:35

La main tendue de Drysfer attira l'ancienne impératrice comme une lumière attire les mouches. La surprise de l'invitation passée, un joyeux sourire chassa l'air mélancolique de Pandore. Elle s'empara de la main du maître de guilde sans se le faire répéter, savourant la tiédeur de sa paume contre la sienne, toujours froide.

Ah, comme c'est agréable...

Les yeux fermés pour mieux apprécier la vie qui pulsait contre sa paume, Pandore se rapprocha inconsciemment de Drysfer, jusqu'à se coller contre lui et saisir son bras de sa main libre. Et elle se moquait bien du message que son geste pouvait renvoyer, à vrai dire, elle était trop bien pour s'en soucier ou même y penser. Ce genre de contact était si rare depuis son réveil qu'il était inconcevable de passer à côté quand l'occasion se présentait, quand bien même cela pouvait être inconvenant.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, la jeune femme comprit où le maître de guide l'avait amenée. Les enfants les regardaient, perplexes, mais acceptèrent de partager leur feux d'artifices avec eux à la simple mention du titre du dragon slayer. Un petit garçon tendit quelques bâtons colorés à Pandore et son copain fit de même avec Drysfer. Le sourire de la jeune femme explosa alors qu'elle se détachait du maître de guilde pour se saisir des précieux feux miniatures.

Sans prêter la moindre attention aux chuchotements complices du dragon slayer, elle se mêla aux enfants, baissée à leur taille pour allumer à leur feu son premier bâtonnet. Une exclamation de joie suivit l'apparition des premières gerbes de couleurs. Celui qu'elle venait d'allumer était bleu, presque blanc et il n'en fallut pas plus pour que l'ancienne impératrice ne soit adoptée par les gosses.

Son kimono ne la gêna pas le moins du monde pour se chamailler avec les enfants quand certains essayaient de l'escroquer ou d'éteindre son feu. Au milieu des jeux cependant, elle repéra un gamin qui restait à l'écart, observant les autres avec un mélange de fascination et de mépris teinté de peur. Quelque chose l'empêchait de se joindre à ses camarades. Pandore n'aurait su dire quoi mais elle connaissait suffisamment cette expression pour être sûre de la solitude du gamin. Discrètement, elle se retira du groupe pour le rejoindre, s'asseyant sur un rebord de mur à côté de lui et lui colla un bâtonnet dans les mains sans lui demander son avis. Elle l'alluma avec le sien et se contenta d'observer la réaction du petit.

Comme escompté, après un moment à s'entêter dans une attitude revêche, il se laissa prendre au jeu et un petit sourire se dessina sur son visage. Il en vint même à rougir quand il remarqua que le regard pourpre de Pandore ne l'avait pas quitté. La jeune femme lui ébouriffa gentiment les cheveux, ce qui le fit déguerpir pour quémander d'autres bâtonnets à ses camarades.

~ Gagné, marmonna Pandore avant de sentir quelque chose tirer sur sa manche.

Elle baissa les yeux et trouva une petite fille accrochée à son kimono. Compte tenu de sa taille et de ses manières, elle devait être plus jeune que les autres. Sans hésitation, Pandore l'attrapa pour la jucher sur ses genoux. L'admiration doublée de fierté qu'elle lu sur le visage de la gamine la força à se retenir pour ne pas éclater de rire. Gentiment, elle referma ses bras autour de sa petite taille, s'amusant de voir la petite se caler contre elle pour se reposer.

Il n'y avait que les enfants pour ne pas voir la menace que représentait Pandore. C'était grisant. L'impératrice profitait de la situation au moins autant que la petite. Ca changeait radicalement de la bulle qui se formait naturellement autour d'elle à son passage ou des regards méfiants et des ragots sur son allure de fantôme. Derrière le sourire de la jeune femme transpirait une détresse et une tristesse jusque là insoupçonnée. Ca faisait mal de ne plus pouvoir se confier à personne. Ca faisait mal ne plus pouvoir se jeter dans les bras de personne. Ca faisait mal de devoir se cacher en permanence...

A nouveau, Pandore ferma les yeux, succombant à l'un de ses nombreux accès de mélancolie. L'amertume se lisait clairement sur son visage : la jeune femme avait oublié qu'elle n'était pas seule.

-Vous êtes mariés ?

La petite voix sortit brusquement Pandore de sa léthargie. Un peu désorientée, elle fit répéter la petite fille qui désigna Drysfer du doigt avec un grand sourire innocent.

-Vous êtes mariés ?

Silence parmi l'assemblée. Visiblement cette question intéressait tout le monde. Pandore cligna des paupières plusieurs fois avant de percuter le sens de la question. La surprise passée, un sourire de mauvaise augure éclaira son visage d'une fourbe lueur.

~ Non... soupira-t-elle en feintant la déception.
-Pourquoi ?
~ Tu sais trésor, les hommes sont timides. Et lui, il n'a pas encore osé me faire sa demande...

Tous les regards se tournèrent alors vers Drysfer. Il y eut un moment de silence. Le calme avant la tempête car bientôt le dragon slayer se retrouva submergé de questions. Et dans le fond, toujours tranquillement assise sur son muret, Pandore lui adressa son plus bel air sournois avant de se parer d'innocence.

Bon courage...

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Lun 15 Sep - 18:46



Les enfants les acceptèrent dans leur groupe et ils purent s’amuser avec les feux d’artifice. Le bâtonnet qu’on lui avait donné faisait crépiter de magnifiques étincelles rouge-orangé. Plus le temps passait et plus les bambins acceptaient les deux amis dans leur groupe. Au point même qu’ils chahutaient avec eux. Certains voulaient éteindre son bâtonnet, mauvaise idée, car se fut les leurs qui se retrouvait éteints grâce à une petite gerbe d’eau. Enfant ou non, le Dragon Slayer n’allait pas se laisser faire et sa magie l’aidait bien pour sa petite vengeance. Bien sûr, tout de suite après, il leur en offrir un autre sec ou bien faisait un petit spectacle en créant diverse forme avec de l’eau qui faisait bouger dans des scènes comiques ou encore dans des combats épiques. Quand soudain, une question imposa le silence à tous.

Vous êtes mariés ?

La surprise frappait Drysfer autant que Pandore, mais rapidement, elle reprit de la contenance et ouvrit la bouche pour réfuter le lien amoureux qui était entre eux, comme le pensait les enfants… ou alors, continuer à faire croire qu’ils sont en couple et laisser le Dragon Slayer se débrouiller. Le tout bien sûr, avec un air sournois et amusé. Il se sentait devenir rouge comme une tomate pourquoi avoir dit ça ? Avait-elle des vues sur le jeune homme ? Drysfer fut tiré de ces pensées par le brouhaha que les enfants faisaient en posant des questions tous en même temps. Décidément, ils étaient très curieux pour leur âge.

Pourquoi vous z’êtes pas mariés ? C’est pourtant ton amoureuse, non ? Moi, j’en ai quatre ! Dit un garçon en montrant trois doigts.
On dirait que les filles t’aiment bien ! Dit Drysfer en s’agenouillant pour se mettre à la hauteur des enfants. Mais vous savez, Quand on grandit, ce n’est pas si simple d’avoir une amoureuse et puis elle ne me pas encore séduite pour que je la demande en mariage.

L’enfant curieux ouvrit la bouche pour dire quelque chose, s’en doute une autre question pour comprendre les dire du Dragon Slayer, mais une voix lointaine lui coupa l’herbe sous le pied.

Nathan, Aurore, on rentre !
Vous aussi Shigeru et Aglaé !

Les parents à la rescousse de Drysfer et des questions de plus en plus personnelles des enfants qui repartirent chez eux avec leurs parents et comme au début de la soirée, Pandore et Drysfer se retrouvèrent seuls.

Alors comme ça, on veut être madame Flynn ? Demanda Drysfer avec un petit sourire amusé sur le visage.


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Ven 19 Sep - 20:53

Comme il était amusant d'observer le maître d'une guilde rougir avec tant de spontanéité à une petite farce. Pandore ne bouda pas son plaisir quand Drysfer attira toute l'attention des gamins, pendus à ses lèvres comme des juges face à un avocat. Parole à la défense.

Pédagogue, le jeune homme s'abaissa à leur niveau pour leur expliquer en quelques mots que la madame en kimono racontait n'importe quoi et que pour la peine, elle méritait une petite provocation. La relation entre le dragon et l'impératrice avait beau être cordiale depuis qu'ils se connaissaient, Drysfer jouait à un jeu dangereux en titillant ainsi la belle.

Elle se prenait tellement vite à ce genre de jeu...
Et comme à son habitude, tous les coups étaient permis.

La désastreuse commençait déjà à réfléchir à une contre attaque quand un mouvement dans le dos de Drysfer coupa court à ses réflexions. Les parents rappelaient leurs enfants et une petite, Aglaé de son nom, décida de procéder à des adieux digne d'une comédie romantique. Sans prévenir, elle jeta son petit corps contre le dos du dragon slayer, l'escalada avec une vivacité étonnante jusqu'à pouvoir nouer ses petits bras potelés autour du cou du jeune homme et déposa un baiser sonore d'enfant sur sa joue avant de prendre la fuite.

Pandore resta coite devant cet adorable spectacle. Un sourcil arqué en suivant la fuite de la jeune criminelle, elle papillonna des paupières, incrédule. Les jeunes étaient de plus en plus entreprenant... Ah, de son temps, on ne se serait jamais permis une telle liberté, encore moins sur l'illustre personne d'un maître de guilde.

Mais lorsqu'elle reposa son regard sur Drysfer, la perplexité laissa place au fou rire. L'impératrice gloussa sans retenue, les bras croisés sur son ventre.

~ Je crois que madame Flynn vient de s'enfuir en courant, oui... Je ne pensais pas que tu les aimais si jeunes.

Pandore essuya une larme qui perlait au coin de son oeil.
La soirée avait décidément été riche en rebondissements. La solitaire n'était plus habituée à tant d'émotions dans une seule journée, la fatigue commençait à la rattraper. Cachant un baillement derrière la longue manche de son yukata, elle se leva et suivit Drysfer jusqu'à leur hôtel. Leur chambre étant au même étage, ils purent discuter encore un peu avant de se souhaiter une bonne nuit et se donner rendez-vous le lendemain.

Alors que Drysfer lui tournait le dos pour aller se coucher, Pandore jugea le moment opportun pour une petite vengeance. Ôtant ses chaussures discrètement et desserrant la ceinture de sa tenue pour être en mesure de se mouvoir librement, elle rattrapa le maître et bondit sur ses épaules, en priant pour ne pas les entraîner tout droit au sol. Et sa proie fermement maintenue entre ses bras blancs, elle y goûta sans retenue. Drysfer put sentir brièvement les lèvres de la jeune femme contre son cou, puis le menton de cette dernière appuyé sur son épaule.

~ Hum... Ta peau a l'odeur légère de l'océan.

Doucement, elle relâcha sa prise et se laissa retomber sur le sol. Elle offrit un large sourire au dragon slayer avant de se détourner, récupérer ses chaussures et passage et disparaître dans sa chambre.

Pas d'autres explications que son air mutin pour Drysfer. S'il voulait des explications, il devrait attendre le lendemain -même si c'était évident que Pandore venait juste de s'amuser à ses dépends. En attendant, la dame ricanait bien en imaginant dans quel état elle avait laissé son ami.

Elle avait hâte que la nuit passe, pour voir comment le maître de Blue Pegasus réagirait lorsqu'ils se retrouveraient.    

__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drysfer Flynn
¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤
avatar

¤~ Dragon Slayer of Rozan ~¤


1447 messages.
Inscrit le 31/07/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Sam 20 Sep - 15:40



Drysfer était allongé dans son lit et ressassait les événements de la soirée et surtout les dernières actions à partir du moment où ils s’amusaient avec les enfants.

Quand les bambins retournaient auprès de leurs parents, le Dragon Slayer sentit une présence lui monté sur le dos avec célérité, s’accrocher à ces épaules puis un bisou bien baveux sur la joue et plus rien. La pression sur ces épaules avait disparu, en se retournant, il vit l’auteure du crime, une des petites filles du groupe d’enfant qui repartait maintenant plus que satisfaite de son geste. Au vu de son sautillement pour rejoindre ces parents. Avec ce geste des plus mignon, la petite fille avait détruit les espoirs de déstabiliser Pandore avec sa boutade. La seule réaction qu’il eut fut un rire et une autre plaisanterie sur l’âge de la petite fille. Décidément, cette femme aimait s’amuser aux dépens de Dragon Slayer. Il se souvenait lui avoir répondu avec le sourire quelque chose comme.

La rançon du succès, je n’y peux rien.

Ensuite, la fatigue semblait avoir atteint Pandore et ils rentrèrent à l’hôtel, tout en discutant de chose et d’autre, jusqu’au moment où ils se séparaient pour entrer dans leur chambre respective. Drysfer allait ouvrir sa porte quand de nouveau, il sentit une pression dans son dos, mais cette fois elle faillit bien l’emporter vers le sol. Fort heureusement, le Dragon Slayer se rééquilibra rapidement en mettant son pied droit devant lui. Il sentit un doux baiser sur sa nuque et un menton sur son épaule, avant d’entendre presque dans un murmure qu’il avait une faible odeur d’océan.

Lentement, les bras de la jeune femme, qui était autour du cou du Dragon Slayer, se desserrèrent et elle revint sur le plancher des vaches. En se retournant, Drysfer vit une Pandore avec un large sourire et avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit. Elle disparut dans sa chambre en emportant ces chaussures laissées non loin de la porte de sa chambre.

Le maitre de guilde ne savait pas trop quoi penser de tout ça, il se prépara à dormir en réfléchissant à tout ça. Avait-elle fait ça encore une fois pour le taquiner ou bien était-ce une action pour se rapprocher encore plus de lui ? Cette dernière pensée fut vite éludée au vu de la manie qu’avait la jeune femme de s’amuser aux dépens de lui. C’est à cet instant, quand il enfilait son pyjama pour se coucher, qu’une idée germa dans son esprit. Une vengeance pour avoir ri à ses dépens. I prit le téléphone à lacryma de sa chambre et appela la réception.

Bonsoir, pardon de vous déranger, mais je me demandais si c’était possible que vous réveilliez une amie pour moi demain. On a prévu de faire une balade tôt le matin et j’ai peur qu’elle ne fasse la grasse matinée… C’est possible ? Parfait ! C’est la chambre 402… Vers les 6 h 30… Une musique jouée par un orchestre ? Oui, ça fera l’affaire. Merci beaucoup ! Oh et une dernière chose, ne lui dîtes pas que ça vient de ma part, elle le comprendra rapidement.

Drysfer raccrocha le combiné avec un grand sourire aux lèvres en imaginant la tête que Pandore ferait demain matin. Certes c’était infantile, mais une fois de temps en temps. Revenir dans le monde des enfants ne fait pas de mal et en pensant à tout ça, qu’il s’endormit.


__________



Méfiez-vous de l'eau qui dort...
navy

Spinel Sun:
 


Une rose de Misa, Wilya, Kamu, Kirito et Hajima et deux roses de Utau et Azura


Dernière édition par Drysfer Flynn le Mar 13 Jan - 3:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-shinnyuu.forumactif.com
Pandore
• Impératrice Désastre •
avatar

Impératrice Désastre


554 messages.
Inscrit le 14/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 25
Expérience:
117/100  (117/100)
Points de Réputations:
1110/10000  (1110/10000)



MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore} Mer 17 Déc - 1:01


__________
J'écris en #993366
J'ai 15 roses pourpres de la part d'Amano, Kirito, Captain, Yoshi, Azura, Wilya, Stephen, Anee, Krystale, Eiko & Hikari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore}

Revenir en haut Aller en bas

A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A la claire fontaine, j'ai vu un Héron, Héron, petit patapon {PV Pandore}
» A la claire fontaine m'en allant promener j'ai trouvé l' eau si belle que je m'y suis baigné (PV Souris)
» À la claire fontaine, m'en allant promener, j'ai trouvé l'eau si belle que je m'y suis baigné. [PV Nuage Perlé.]
» À la claire fontaine ♪ Lydia
» Permission méritée [Claire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: Le Village d'Hosenka :: Hosenka :: L'Hôtel du Héron-