Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Koohi Sennyo
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


158 messages.
Inscrit le 11/01/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
79/100  (79/100)
Points de Réputations:
2668/10000  (2668/10000)



MessageSujet: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Jeu 3 Juil - 15:23

Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir

With Ririchiyo Shirakiin

Ces paupières étaient si lourdes... Décidément, la jeune Koohi avait encore sommeil suite à sa dernière mission qui s'était relevée éprouvante. Voilà maintenant quelques jours qu'elle avait fait la rencontre de son nouvel ami Djinn, tout deux avaient affronter de nombreux mages avant qu'Izami se joignent à eux. Ils n'étaient pas sortis de cette quête sans blessure et le mage du vent avait tôt fait des les quitter, presser de quitter cette maudite ville qu'était Oak. Sincèrement, Koohi espérait le revoir bientôt et il était plutôt rare pour elle de ressentir cela, surtout d'une personne tout récemment connu. Bien que la mage ait souhaiter rester étendu là où elle dormait, des miaulements la tirèrent de son profond repos. C'est alors qu'elle se rendit compte qu'elle dormait à même le sol, à la limite de la ville. Quand avait-elle été ici pour dormir? Elle ne s'en rappelait pas. Le plus probable était qu'elle avait cherché à quitter la ville, mais qu'elle était tout simplement tomber endormie ici, elle négligeait un peu son sommeil dernièrement. Cela dit, elle devrait éviter de repartir tout de suite en mission. Comment pourrait-elle donc dans ce cas-ci occuper sa journée? Il n'y avait rien dans ce trou perdu.

*Peut-être pourrai-je faire un tour à l'université d'Oak, je n'aurais peut-être pas l'occasion d'avoir accès à une aussi grande bibliothèque* Songea-t-elle après réflexion.

Avant d'être mage, elle s'occupait ainsi, en lisant les nombreux livres de la bibliothèque et en écoutant sa mère relater l'histoire de ces nombreuses quêtes. Cela lui avait donné goût à l'aventure et de devenir mage, mais si elle l'était aujourd'hui se n'était pas pour combler ces rêves d'enfance, mais bien pour pouvoir survivre dans ce monde. Elle recherchait aussi à devenir plus forte pour sa prochaine rencontre face à Korosu, mais elle était encore loin de son objectif, elle en avait eu la preuve lors de sa mission avec Djinn. Sans lui elle n'aurait absolument rien pu faire, comment s'en saurait sortie sa mère dans pareille situation? Elle soupira, décidément, elle était encore loin d'être en mesure d'affronter cette pauvre folle...

Sur cette pensée, elle se mit immédiatement en route vers l'université de la ville, souhaitant profiter de l'inactivité de la ville pour passer devant le tableau de mission. Elle avait entendu certaines rumeurs comme quoi un mage aurait été faire du ravage en ville, il aurait tué des voleurs qui rodaient et un innocent. Elle était plutôt curieuse de voir de qui il s'agissait, car nul doute qu'il eût droit à un avis de recherche. Arriver face au tableau de mission elle ne tarda pas à reconnaître le rechercher, comment ne pas le reconnaître? Il s'agissait du mage qui l'avait sauvé, Djinn. Elle ne voyait pas trop pourquoi ils avaient mit un avis de recherche, c'était plutôt difficile de reconnaître quelqu'un à partir d'un œil unique et des bouts de tissus. Elle retira tout de même l'affiche en grommelant, qu'aurait-il donc fait s'il saurait fait prendre en retournant ainsi dans la ville? Oui, c'était elle qui l'avait entraîné ici, mais tout de même, il avait pris des risques en venant ici, maintenant elle comprenait un peu plus pourquoi son ami était pressé de partir.

Elle n'avait pas tardé à rejoindre l'université d'Oak, ancien lieu de travail de son paternel. L'endroit était tout aussi calme qu'au sein de la ville et il ne lui fallut que quelques instants pour retrouver la bibliothèque. Elle connaissait bien les lieux, l'endroit dédier à la lecture et aux recherches étaient vastes et bien entretenue. Elle se dirigea dans une section où se trouvait de nombreux romans et s'apprêta à prendre au livre au hasard. Seulement, une seconde main saisie le bouquin en question. Surprise, Koohi se détourna vers la personne afin de mieux observer à qui elle avait à faire, c'était une jeune fille à la chevelure et aux yeux mauves. Étrangement, elle avait le même petit air sérieux et semblait un peu plus jeune que notre demoiselle de l'ombre. Puisque qu'aucune d'elle lâchait le bouquin, elle décida de lui adresser la parole, quoique elle n'en avait pas du tout envie.

-Pardon, je te le laisse si tu veux, j'irai en prendre un autre.

Sans trouver un autre? Bien sûr qu'elle ne voulait pas, elle voulait lire celui-ci et elle était arrivée la première. Elle savait toutefois faire preuve de politesse et espérait sincèrement que la fille en fasse tout autant et lui laisse son bouquin. Elle n'avait plus qu'à espérer un peu.



©Didi Farl pour Never-Utopia


__________


J'écris en #6633ff


Dernière édition par Koohi Sennyo le Lun 21 Juil - 13:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ririchiyo Shirakiin
Mage d'Ultima Nova { B }
avatar

Mage d'Ultima Nova { B }


294 messages.
Inscrit le 17/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 15 ans
Expérience:
116/200  (116/200)
Points de Réputations:
793/10000  (793/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Sam 5 Juil - 17:31



Comme d'habitude, Ririchiyo n'arrivait pas à atteindre une des étagères de sa chambre. Elle essayait, en vain d'attraper un de ses livres. 

- J'en ai assez ! Je veux être plus grande. Dit-elle désespérée

Elle essayait toujours de l'attrapée, puis décida d'utiliser un tabouret. Ririchiyo prit le tabouret de son bureau et monta dessus. Elle pu enfin attraper son livre, c'était pas trop tôt ! Il fallait absolument qu'elle se rachète de nouveaux livres, ou alors les lire à la bibliothèque mais celle d'Ultima Nova n'était pas très riche et les villes les plus proches n'avaient pas de bibliothèque. 

Récupérant son livre elle commença à le lire. Ririchiyo pensait à partir à Oak, elle avait entendue dire qu'il y avait une grande université, donc il devait sûrement y avoir une grande bibliothèque. Qui dit bibliothèque dit nouveau livre pour Ririchiyo, en tout cas elle pourra au moins les lire là-bas tranquillement. C'était décidé, elle irait à Oak et maintenant. 


Elle essuya ses vêtements de la poussière, ré-ajusta ses bretelles, prit son sac et y ajouta quelques biscuits et à boire.  Ririchiyo partit donc en direction de la gare et attendit le train qui, comme d'habitude, n'était pas à l'heure. Heureusement qu'il ne faisait pas froid sinon l'attente aurait était insupportable.

Le train avait fini par arriver. Ririchiyo alla s'asseoir au fond du wagon pour rester seule, elle avait besoin de réfléchir à tout ce qui c'était passé dans son ancienne maison. Depuis l'incident, elle se demandait toujours où se trouvait Soushi, s'il allait bien. Le jour où elle à quittée sa maison elle savait qu'il n'avait pas était tué mais elle ne savait pas où il était. Il avait disparus sans laisser de trace. Il faudrait qu'un jour elle retourne, dans ce qui reste de son ancienne maison.

Le voyage c'était bien passé même si Ririchiyo c'était posée ces questions tout le long. Une fois arrivée à Oak elle ne pensait plus à ça, elle ne voulait plus y penser mais si un jour elle pouvait retrouver la seule personne avec qui elle s'entendait, la seule personne qui lui portait de l'attention, elle serait vraiment heureuse. 

L'air était frais aujourd'hui, c'était agréable aucun nuage gris en vue, juste du soleil  et un vent agréable. Ririchiyo marchait calmement et demanda à un passant où se trouvait l'université :

- Bonjour, excusez moi mais vous pourriez m'indiquer où se trouve l'université s'il-vous-plaît  ? C'est pas que j'ai spécialement besoin de vous mais bon puisque vous êtes la.

Oh non ! Elle avait recommencée, elle avait fait exactement ce qu'elle ne voulait pas faire. Etre désagréable avec quelqu'un qui ne lui avait rien fait. Malgré tout son habitude était restée. Le garçon parut surprit, il devait être légèrement plus vieux qu'elle. Par chance, il ne se vexa pas et lui expliqua comment s'y rendre mais il l'a regardait d'une drôle de manière, l'air de dire " c'est quoi le problème avec elle ?" .

* Mince j'ai encore recommencée, faut vraiment que je pense à arrêter de faire ça. *

Même si elle le pensait, elle aura du mal à arrêter, tant pis. Elle le remercia et s'excusa au passage. Ririchiyo partit donc en direction de l'université. Une fois arrivée devant, elle fut surprise par sa taille, elle était vraiment immense ! Elle suivit les panneaux et trouva rapidement la bibliothèque. 

Les personnes présentes la regardaient d'une drôle de façon, pour eux Ririchiyo ressemblait à une gamine, elle n'avait donc, logiquement, pas sa place dans une université. Ririchiyo était maintenant le centre des conversations des quelques étudiants présents. Tant pis, elle était habituée à ce qu'on la prenne pour une enfant.

* Ah enfin la bibliothèque ! * Elle avait enfin trouvée la bibliothèque, elle y entra. Tout était si calme, c'était agréable. Elle se dirigea dans un rayon, elle posa son sac sur une des tables et alla choisir un livre. Il y en avait tellement ! Ririchiyo n'avait jamais vu autant de livre depuis qu'elle était parti de chez elle. Elle finit par en choisir un, Les mythes autour des sorcières, il avait l'air intéressant, sauf qu'elle n'était pas la seule à le vouloir. 

Au moment où elle allait le prendre une main apparut. Ririchiyo regarda sur le côté et tomba nez à nez avec une jeune fille qui devait avoir son âge, elle avait de long cheveux noirs et des yeux noirs. La jeune fille s'excusa et proposa de lui laisser le livre et qu'elle irait en prendre un autre. Ririchiyo avait reçut une éducation très stricte, alors sa réponse fut des plus polie :

- Je suis désolée, tu peux le garder ne t'en fais pas. J'irais en prendre un autre dans le même genre.

Ririchiyo aurait voulut le lire mais bon tant pis, il devait y avoir d'autres livres sur les sorcières, d'ailleurs en cherchant, elle fini par en trouver un autre. Elle n'avait pas cherchée très loin puisqu'il était juste à côté. Le titre du livre était Légendes autour des dragons , ça avait l'air intéressant et puis Ririchiyo ne savait pas grand chose sur les dragons, ça tombait bien ! 

La jeune fille de tout à l'heure l'observait depuis tout à l'heure, elle était bizarre quand même :

- Est ce qu'il y a un soucis ?  Tu nous observes depuis tout à l'heure.

Ça y est, elle n'avait pas était désagréable, heureusement sinon son interlocutrice l'aurait sûrement mal prit.

__________

1 rose de Némésis
1 rose d'Eiko
1 rose de Logan
1 rose 
de Kirito
1 rose de Denrak
1 rose de Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koohi Sennyo
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


158 messages.
Inscrit le 11/01/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
79/100  (79/100)
Points de Réputations:
2668/10000  (2668/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Mer 9 Juil - 0:11



Les espérances de Koohi ne furent pas veine, la jeune fille lui laissa en effet le livre, expliquant tout comme elle-même l'avait proposer plus tôt, qu'elle irait sans trouver un autre. La fille avait été en effet prendre un second livre instituer «Légendes autour des dragons». La mage se rappelait de l'avoir autrefois lu, à l'époque elle se passionnait pour ces créatures suite à ce que sa mère lui ait parlé d'avoir rencontrer un mage élever par l'un d'eux. Sa réflexion ne put aller plus loin que la fille lui adressa de nouveau la parole.

-Est ce qu'il y a un soucis? Tu nous observes depuis tout à l'heure.

Elle se rendit compte qu'en effet, elle fixa encore la jeune lectrice et elle doutait que celle-ci appréciât vraiment ces manières.

-Non, il n'y a aucun souci, désoler de mon impolitesse. Répondit-elle au bout d'un moment. Euh bien, sur ce, bonne lecture, c'est un livre plutôt intéressant que tu as choisi.

La bibliothèque était bien remplie, la jeune ombre choisie de s'installer à la table la plus proche et l'autre fit de même. Koohi ne lui accorda plus aucune attention, elle se concentra sur son bouquin. «Les mythes autour des sorcières» pourrait peut-être contenir des informations sur les malédictions, il fallait dire que la folie dont était atteinte Korosu Sennyo semblait être rattachée à ceci, enfin d'après le peu d'information qu'elle avait récolté. S'informer pourrait être un bon moyen pour la jeune ombre de se protéger elle-même de cette menace. Elle enfilait ses lunettes du vent qu'elle avait récupéré chez Izami et entrepris ses recherches, parcourant pages par pages. Le temps passait et elle ne trouvait pas la moindre information, ce qui avait le don de la mettre en colère. Le livre terminer, elle le ferma dans un soupir de déception.

-Vraiment, je ne trouverais jamais rien comme ça... Murmura-t-elle, légèrement déçue.

Au moins, le livre se révéla à être intéressant. Koohi releva la tête tout en retirant ces lunettes pour constater que la bibliothèque se vidait à vue d'œil. Déjà la fermeture? Ils devaient fermer plus tôt aujourd'hui... Dommage, elle ne pourrait pas poursuivre ces recherches, elle pourrait tout de même revenir un jour ou l'autre. Elle prit le temps de ranger le livre avant de quitter l'immense pièce, laissant derrière elle sa voisine, elle semblait particulièrement concentrer par sa lecture. Elle aurait tôt fait de se rendre compte qu'elle devait partir. Lorsqu'elle arriva à l'extérieur, elle se rendit compte qu'elle commençait à avoir faim, après tout, elle n'avait pas mangé de la journée, pas plus qu'elle n'avait mangé hier soir. Jamais il ne lui vient à l'esprit de se prendre un repas complet, elle avait une envie de gâteau, chose aussi naturelle que de dormir pour elle. Elle se mit en chemin vers une pâtisserie non trop loin de la ville. Elle lui fallut quelques minutes pour s'y rendre ainsi que commander ces fameux gâteaux ainsi que du thé. Tout comme la bibliothèque, l'endroit était bien rempli, quoique il n'y avait que peu de places. La jeune ombre prit donc place à la dernière table disponible, se préparant à savourer le délicieux désert. Seulement, une nouvelle arrivée dans la boutique attira son attention, suspendant son petit moment de bonheur. La nouvelle arrivante? C'était cette même fille à la bibliothèque, quel drôle de hasard! Elle aussi passa sa commande, à peu près semblable à ce que Koohi avait pris. La fille regardait autour d'elle à la recherche d'un endroit où manger avant de s'avancer vers la mage. Pas bien difficile de deviner ce qu'elle voulait, la fille lui demandait une place si elle était bien d'accord.

-Je ne vois pas pourquoi je refuserais, tu peux prendre une place. Elle laissa en suspense sa phrase avant de poursuivre. Pourrai-je au moins connaître ton nom? Je m'appelle Koohi Sennyo.

Normalement elle ne lui aurait pas adressé la parole, mais si elles risquaient de se croiser à nouveau durant la journée, autant se mettre un nom sur leurs visages non? Elle attendit patiemment la réponse de l'autre tout en prenant une gorger de thé, ces dernières rencontrent c'était plutôt bien passé, serait-ce encore le cas cette fois-ci?

©Didi Farl pour Never-Utopia


__________


J'écris en #6633ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ririchiyo Shirakiin
Mage d'Ultima Nova { B }
avatar

Mage d'Ultima Nova { B }


294 messages.
Inscrit le 17/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 15 ans
Expérience:
116/200  (116/200)
Points de Réputations:
793/10000  (793/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Mar 15 Juil - 14:59

Selon cette jeune fille, le livre que Rrichiyo avait choisi était très intéressant. Tant mieux, peut être que cette fille si connaissait en matière de livre. Ririchiyo le découvrira sans doute au fil de sa lecture si cette fille avait raison. 


La fille de tout à l'heure ne dérangea plus notre jeune fleur et s'installa à la même table que Ririchiyo. Aucunes des deux ne parla, elles restèrent silencieuses et continuaient leur lecture. Effectivement ce livre était plutôt intéressant, Ririchiyo n'avait jamais lu de livre sur les dragons et en savait un peu plus sur ces créatures maintenant.


Ririchiyo prenait son temps pour lire, ce n'était pas le cas de l'autre fille qui utilisa des lunettes magiques pour lire plus vite son livre. Elle ferma vite le livre, l'air déçue et murmura quelque chose, que la fleur de comprit pas. Ririchiyo ne remarqua pas que la fille c'était levée et était partit, elle était beaucoup trop absorbée par sa lecture.


*Ces créatures sont impressionnantes.* Se disait trop jeune mage. 


Elle releva à peine la tête et remarqua, enfin, qu'il n'y avait plus personne dans la bibliothèque. Ils allaient donc bientôt fermer, se rendant compte qu'elle allait finir enfermée si elle ne se dépêchée pas. Elle rangea le livre et s'en alla vers la sortie, elle fut interpellait par la bibliothécaire


- Mademoiselle, on ne court pas dans une bibliothèque ! Dit-elle d'un ton sévère.


Elle allait continuer à parler mais Ririchiyo ne prit même pas le temps de l'écouter ni même de la regarder et sortit. Ririchiyo marchait à présent dans la ville d'Oak. Cet endroit était vraiment différent d'Era. C'était très calme et l'ambiance qui régnait ici était apaisante. Ça devait être agréable de vivre ici, cette ville semblait être à l'écart de tout.


Pendant qu'elle rêvassait dans cette ville, Ririchiyo se rendit compte q'elle avait un petit creux. Au moment où elle pensa à manger elle passa devant une pâtisserie. Quelle chance ! Mais quand Ririchiyo arriva, il y avait énormément de monde.


*Je n'aurais jamais ces gâteaux avec autant de monde.* Se disait Ririchiyo.


Elle finit par trouver une solution, elle passa devant tout le monde, avec sa petite taille peu de monde la remarqua et ceux qui la remarquèrent, furent beaucoup trop surprit pour dire quoi que ce soit. Ririchiyo finit par être presque tout devant de cette queue. Elle attendit, son tour qui n'allait pas tarder, sauf si la personne devant elle ne se décidé pas avant l'année prochaine.


Ririchiyo avait envie de lui mettre un bon coup de pied. Malgré le fait qu'elle soit une personne calme, elle n'était pas patiente. D'ailleurs elle n'arrêtait pas de souffler pour montrer son impatience. La dame devant elle hésitait toujours, elle  se décida enfin après qu'une jeune fille derrière lui demanda d'accélérer. 


Ce n'était pas trop tôt !  Ririchiyo était comme une enfant devant toutes ses pâtisseries, elle avait les yeux remplit d'étoiles, aucune personne présente dans cette boutique ne pouvait imaginer que cette fille était membre d'Ultima Nova. Déjà que de base tout le monde la prenait pour une gamine innocente, là ça devait être pire.


Ririchiyo finit par commander une part de gâteau aux fraises et un thé noir. Elle prit son plateau mais elle aurait imaginé qu'elle serait servie à une table. Tant pis. Malheureusement la pâtisserie était bondé, même pour s'asseoir, elle chercha du regard une table libre. Rien à l'horizon, sauf une table avec la fille de tout à l'heure. Ririchiyo n'avait pas vraiment le choix, elle se dirigea donc vers elle. 


- Est ce que je peux m'asseoir ici ? Demanda-t-elle poliment.


Ouf ! Par chance la mauvaise habitude de Ririchiyo était restée couchée cette fois, elle ne dit donc rien de blessant. La fille accepta sans aucun problème. Ririchiyo, prit donc place et à ce moment même, la fille reprit sa phrase et voulut savoir comment elle s'appelait. C'est vrai que ce serait plus pratique de se présenter même si par politesse elles auraient dû le faire depuis un moment déjà.


Son interlocutrice se nommait Koohi Sennyo. Ririchiyo se présenta à son tour :


- Je m'appelle Ririchiyo, Ririchiyo Shirakiin. 


Elle n'avait pas haussée la voix en prononçant son nom, comme certain le faisait. Elle voulait éviter que certains reconnaisse son nom de famille. Heureusement pour Ririchiyo, elle n'était pas encore connue sinon elle n'aurait pas pu se balader comme ça.


Pour l'instant ses rencontre c'était plus ou moins bien passées, tout dépendait de la personne. Mais cette Koohi avait l'air d'être quelqu'un de bien mais bon il ne fallait pas trop se fier aux apparences.

__________

1 rose de Némésis
1 rose d'Eiko
1 rose de Logan
1 rose 
de Kirito
1 rose de Denrak
1 rose de Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koohi Sennyo
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


158 messages.
Inscrit le 11/01/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
79/100  (79/100)
Points de Réputations:
2668/10000  (2668/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Mer 23 Juil - 15:48



Koohi observait silencieusement le gâteau à la fraise de la jeune fille, vraiment la pâtisserie lui faisait envie. Si cela n'était qu'elle, il y aurait longtemps qu'elle en aurait pris un morceau. Seulement, elle doutait que l'autre apprécie et ça serait avec raison. Il était arrivé quelques fois que la jeune mage est laisser libre cours à cette envie, elle était loin d'être apprécier par les marchands du coin. La fille qui lui faisait face prit la parole, forçant notre jeune ombre à se concentrer de nouveau sur elle et non son désert.

-Je m'appelle Ririchiyo, Ririchiyo Shirakiin.

Ce nom ne lui disait absolument rien et elle était à peu près certaine de jamais l'avoir vu dans cette ville, de toute évidence, elle ne venait pas d'ici. Cela arrangeait parfaitement la jeune fille, lui dire son nom avait donc été sans risque. Koohi était loin d'être une mage connue, cependant l'histoire de sa famille restait assez reconnue dans les alentours. Dans ce genre de ville où rien ne se passait, tout se savait et cela avec une facilité déconcentrant. Si certains avaient pensé qu'il était le lieu idéal où enfouir secret et passé, ils se trompaient lourdement et leurs mystères se retrouvaient vite à découvert. Elle se demandait bien pourquoi cette Ririchiyo était venue dans cette ville, il n'y avait pas grand chose à voir pourtant... Enfin, ces raisons d'être ici ne la regardaient pas, qu'elle y soit pour de la famille ou faire du tourisme, Koohi ne s'y intéressait pas réellement.

-Eh bien, enchanté Ririchiyo...

Elle laissa un long moment de silence plané entre toutes deux, le temps de pouvoir prendre quelques bouchées de son gâteau, elle préférait ceux d'Izami, mais celui-ci faisait tout autant l'affaire et était tout de même délicieux. Du plus loin qu'elle se souvenait, Koohi avait toujours adorer les pâtisseries et sucreries de tout genre et cela n'avait pas changé depuis tout ce temps. Elle reprit la parole au bout d'un moment.

-Tu n'es pas du coin, je fais erreur? Par ici, on a tôt fait de connaître tous ces habitants et les nouveaux arrivant...

Dans toute petite ville tranquille chaque petit ragot se disaient entre ces citoyens. Ce genre de vie était plaisant pour ces personnes sans histoire, mais dans le cas contraire, on devenait une simple distraction, au centre de toutes ces rumeurs. Koohi soupira, vraiment, la vie dans ce genre de petite ville était réellement monotone... Ririchiyo finit par lui répondre et elle en avait profité pour lui demander si elle venait d'ici, question plutôt normale à la suite de se semblant de conversation.

-Je suis originaire de cette ville, mais je l'ai quitté un moment déjà, je viens par ici de temps à autre.

Le silence reprit place, visiblement les deux jeunes filles n'étaient pas très bavardent et avaient que très peu de chose à se dire. Et puis, elles ne se connaissaient pas, la situation paraissait donc plus ou moins naturelle aux yeux de Koohi. Tout comme à la bibliothèque, la pâtisserie se vidait peu à peu, les habitants se préparant probablement à se cloîtrer chez eux, comme à leur habitude. Tout chez Oak avait dons de l'énerver, enfin à quelques exceptions près, la bibliothèque et cette pâtisserie en étaient de bon exemple! Cette journée, c'était relever plutôt satisfaisante, même si sa nouvelle vie de mage lui plaisait bien, quoique difficile, un peu de calme de temps en temps tel que maintenant, ne pourrait que lui faire du bien. Il fallut tout de même que quelqu'un commence à s'agiter. Visiblement, un homme qui n'avait guère apprécié les dernières actions de la part des mages aillant fait leur passage par ici. Oui, entre son ami qui, parait-il s'était adonner à un petit massacre et cette bagarre dont elle ainsi que ces deux compagnons ont été impliquer suite à sa mission, il y avait peut-être de quoi se plaindre... Seulement, le garçon se mettait à clamer que les mages ne devraient plus venir dans cette ville qu'ils n'apportaient que les ennuis. Elle se rappela qu'elle l'avait déjà aider lors qu'une mission, quel manque de cohérence à ces propos... Ririchiyo aussi écoutait se grand charabia, il était difficile de ne pas le remarquer puisqu'il aboyait ces propos.

-Je ne vois pas de quoi il se plaint, se sont eux qui engagent les mages au moindre problème... Cet idiot même ne cesse de chercher à engager des mages pour des tâches inutiles.

Elle observa encore quelques instants le râleur avant de retourner à son goûter, ne faisant plus attention à lui. Ce discours l’amena à se demander s'il était possible que cette Ririchiyo appartienne elle aussi au monde de la magie. Elle garda toutefois cette question pour elle-même.

©Didi Farl pour Never-Utopia


__________


J'écris en #6633ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ririchiyo Shirakiin
Mage d'Ultima Nova { B }
avatar

Mage d'Ultima Nova { B }


294 messages.
Inscrit le 17/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 15 ans
Expérience:
116/200  (116/200)
Points de Réputations:
793/10000  (793/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Dim 3 Aoû - 19:30

Ce gâteau était vraiment délicieux ! Un pur régal ! Ririchiyo n'avait pas mangée un aussi bon gâteau depuis longtemps, elle savourais chaque morceau. Les fraises, la crème, tout dans ce gâteau était vraiment bon.

Savourant son gâteau, Ririchiyo  faisait à peine attention à ce que lui avait dit cette Koohi. Elle avait seulement entendu enchanté, c'était suffisant, sûrement. Ririchiyo prit sa cuillère et mélangea le liquide chaud. L'odeur qui s'en dégageait était vraiment agréable. 

Apparemment son interlocutrice n'était pas très bavarde, tant mieux parce que la fleur d'Ultima Nova, ne l'était pas non plus. Mais Koohi lui parlait, enfin essayer. Elle voulait créer une conversation.  C'était normal mais si elle ne voulait pas, elle n'avait pas à se forcer. Il est vrai que parfois nous devons nous forcer à faire certaines choses mais pas tout le temps. En tout cas c'était ce que pensait Ririchiyo.

Koohi essayait de savoir si Ririchiyo était d'Oak mais elle avait remarquée que non. Elle lui expliqua qu'ici on finissait par connaître es habitants il était donc normal qu'elle n'avait jamais vu notre jeune fleur. C'est vrai qu'Oak était une petite ville, ça ne devait pas être l'endroit idéal si on avait un passé à cacher. De toute façon Ririchiyo préférée les grandes villes, car il y avait un plus grand choix de boutiques de vêtements.

Ririchiyo but une gorgée de son thé avant de répondre à  son interlocutrice 

- Tu ne t'es pas trompée, nous ne sommes pas d'ici.

Apparemment, Koohi était originaire de cette ville, mais elle l'aurait quittée il y a quelques temps, elle ne revenait que de temps en temps. Est-ce qu'elle aurait fuit quelque chose ? Ou bien elle voulait simplement voyager ? Ririchiyo ne savait pas vraiment mais penchée plus pour la fuite d'un passé. Elle pensait ça, car Koohi semblait évasive, on aurait dit qu'elle tentait d'oublier.

- Ah, je vois. Cette ville serait donc ennuyeuse ?  Elle semble si calme et reposante. 

Buvant à nouveau une gorgée de son thé, Ririchiyo remarquait à peine que la pâtisserie commençait à se vider. Tout était calme c'était plus agréable que le bruit des clients tout à l'heure. Malheureusement le calme fut de courte durée. Un homme commença à se plaindre de mages, qu'il avait sûrement engager, qui avait plus ou moins fait des dégâts durant la mission.

Ririchiyo ne voyait pas vraiment pourquoi il se plaignait. Du moment que la mission avait était faîtes. Il était tout à fait normal qu'il y ai quelques dommages. D'ailleurs selon lui les mages ne devait plus venir dans cette ville car ils n'apportaient que des ennuis. On voyait que c'était la réponse de simples personnes.

Koohi semblait connaître cet homme, il engageait souvent des mages selon elle. Eh bien, cet homme n'avait donc aucune reconnaissance ? Pauvre idiot.

- Il vaut mieux ignorer la stupidité des ingrats. 

Ririchiyo avait répondu cela d'un ton calme et méprisant. L'homme devait avoir entendu car il se retourna vers la table de nos deux jeunes filles et observa Ririchiyo

- Dis donc gamine, c'est toi qui vient de dire ça ? 

Il essayait d'intimider Ririchiyo, dommage pour lui ça ne marchait pas.

- Il y a un problème dans ce que je viens de dire ? Est-ce que nos paroles aurait pu te vexer. Désolée de dire la vérité dans ce cas. 

Ririchiyo avait dit ça d'un ton méprisant, un sourire en coin en le regardant dans les yeux. 

-  Eh parle moi d'un autre ton ! Les mages ne sont que des fainéants contrairement à ceux qui travail sérieusement alors la gamine va se taire ok ? 

Il ne faisait qu'hurler plus fort, tel un bourrin. Ririchiyo n'allait pas le laisser lui parler sur ce ton 

- Il semblerait que tu engages souvent des mages, donc dans l'histoire le fainéant c'est toi puisque tu ne fais rien de tes journée. Mesure donc tes paroles, paysans. 

Elle l'avait regarder directement dans les yeux. Cette fois la remarque de notre jeune fleur ne lui avait vraiment pas plus, il hurla et frappa la table, il fit valser les gâteaux et le thé des  jeunes filles. Ririchiyo se leva et tourna la tête vers l'homme 

- Il semblerait que le paysan ne sait pas se contrôler et aime montrer sa force. Tu n'est qu'un stupide animal, apprend à rester à ta place. Si les mages te dérange temps, quitte se monde car les mages son bien plus utiles que tu ne l'a jamais était dans toute ta vie.  

Choisis donc, la vie avec les mages, ou quitte se monde et choisis la mort.

Ririchiyo avait était méprisante tout le long, elle détestée se genre de personne.

__________

1 rose de Némésis
1 rose d'Eiko
1 rose de Logan
1 rose 
de Kirito
1 rose de Denrak
1 rose de Ray


Dernière édition par Ririchiyo Shirakiin le Mer 3 Sep - 12:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koohi Sennyo
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


158 messages.
Inscrit le 11/01/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
79/100  (79/100)
Points de Réputations:
2668/10000  (2668/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Dim 31 Aoû - 18:34



La dénommer Ririchiyo semblait tout aussi agacée par le comportement de l'homme qu'elle ne l'était et ces paroles semblaient bien le signifier.

-Il vaut mieux ignorer la stupidité des ingrats.

Koohi se contenta d'esquisser, mais bien évidement, la remarque de la jeune fille avait été entendue. L'homme avait-il apprécié? Bien sûr que non! Et il avait bien l'intention de se faire entendre, comportement habituel au vu de ce genre d'imbécile, seulement, celui-ci comptait dépasser les limites...

-Dis donc gamine, c'est toi qui vient de dire ça?

La jeune mage releva la tête et fixa en silence l'imprudent. Elle n'intervient nullement dans la joute verbale entre Ririchiyo et cet imbécile, si celle-ci gardait son calme, l'homme lui, commençait à perdre son sang-froid. D'après ces souvenirs, le garçon n'avait aucune notion de la patiente et pouvait devenir particulièrement agressif.

-Il semblerait que le paysan ne sait pas se contrôler et aime montrer sa force. Tu n'est qu'un stupide animal, apprend à rester à ta place. Si les mages te dérange temps, quitte se monde car les mages son bien plus utiles que tu ne l'a jamais était dans toute ta vie.

Choisis donc, la vie avec les mages, ou quitte se monde et choisis la mort.


La main de l'homme tremblait de rage, il allait bientôt perdre patience et un geste stupide de sa part était à prévoir, Koohi se leva donc sans attendre, prête à faire comprendre à cet idiot qu'il ferait mieux de partir. Bouillonnant de colère, l'homme voulu gifler celle qui opposant à lui, mais Koohi avait tirer par-derrière la jeune fille avant de bloquer le coup à l'aide de son bouclier, Tenshi, qui était toujours accrocher après son poignet. Normalement si inutile qu'elle en oubliant sa présence, le bouclier lui avait été d'une bonne aide. Frappant de plein fouet la protection de la mage de ré-équipement, l'homme recula, surpris d'avoir rencontré cet obstacle dans son élan de rage.

-Je t'ai aidé plusieurs fois par le passé, tu dois donc bien connaître ma magie, n'est-ce pas? Si tu veux nous affronter, libre à toi, mais rappelle toi qu'en simple humain, tu n'as aucune chance contre une mage...

L'homme semblait avoir trouvé la sagesse de cesser de les importuner, enfin, c'est ce que croyait au départ Koohi. Il fit quelques pas avant de décider de tenter une dernière attaque, son orgueil l'empêchant de ne pas réagir à la menace, il prit le temps de fracasser contre le mur dernier ces opposantes, la porcelaine d'un table voisine. Il prit finalement sa retraite sous les injures et insultes de quelques clients et  employés mécontents. La jeune ombre avait réussi à éviter les éclats de verre de justesse en s'accroupissant, n'étant pas blessée, Koohi s'assura qu'il était de même pour Ririchiyo. Celle-ci ne semblait pas avoir été toucher, mais à première vue et au vu de sa position, la mage supposa qu'elle était tomber en voulant évité le projectile du pauvre fou. Un détail attira tout de même l'attention de a jeune fille, une curieuse forme violette se trouvait sur sa cuisse droite. Comment ne pas reconnaître cette marque? Celle d'Ultima Nova, cette guilde envahisseuse, celle qui avait vaincu une première fois, le Conseil, leur déclarant inévitablement la guerre. Cette Ririchiyo était non seulement une mage, mais de plus elle faisait partie de cette guilde...

La mage réfléchit un moment avant de proposer son aide à la mage d'Ultima Nova, une fois celle-ci de nouveau sur pied, elle l'invita à reprendre place à leur table afin de pouvoir finir leur repas. Elle garda silence et se contenta de poursuivre son goûter, le temps que le calme reprenne sa place dans la petite pâtisserie. Une fois certaine de ne plus être déranger, Koohi se décida enfin de reprendre la parole et à voix base, de sorte que les autres clients ne puissent pas l'entendre.

-J'ai remarqué ton tatouage de guilde un peu plus tôt lorsque tu es tombé... Ainsi tu es d'Ultima Nova? Ne t'inquiète pas, je ne suis pas de ces guildes légales et je n'ai aucun intérêt à vouloir te dénoncer à ces incapables du Conseil.

Koohi doutait que Ririchiyo croie en ces dires, mais cela ne lui importait peu. De plus, si elle avait voulu livrer la jeune fille, jamais elle n'aurait fait mention de sa guilde et l'aurait piéger d'une quelconque façon.

-J'aurais toutefois besoin d'une information, connaîtrais-tu une certaine Korosu? Si tu ne veux pas répondre, libre à toi, cela serait tout à fait normale après tout.

L'aide de Ririchiyo dans ces recherches n'était pas primordiale, mais lui épargnerait un temps précieux et elle pourrait enfin avoir une possible information. Il ne lui restait plus qu'espérer avoir une réponse de la jeune fille et que celle-ci ne ressente pas le besoin de s'assurer du silence définitif de la jeune ombre, sans quoi, cette rencontre ne finirait que trop mal...

©Didi Farl pour Never-Utopia


__________


J'écris en #6633ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ririchiyo Shirakiin
Mage d'Ultima Nova { B }
avatar

Mage d'Ultima Nova { B }


294 messages.
Inscrit le 17/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 15 ans
Expérience:
116/200  (116/200)
Points de Réputations:
793/10000  (793/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Mer 17 Sep - 14:57

Cet homme était vraiment un imbécile. Enfin bon, discuter avec lui était juste une perte de temps et d'énergie. Koohi connaissait l'imbécile, apparemment elle avait fait une mission pour lui, il n'avait donc aucune reconnaissance ? Ce type était vraiment une ordure.

Il aurait voulut frapper nos deux jeunes mages mais cela échoua, d'ailleurs quand il tenta de frapper Ririchiyo, Koohi était intervenu pour la protéger. Elle avait dégagée le petite fleur et utilisa son bouclier pour arrêter l'agresseur. Il avait vraiment était surprit par l'apparition de ce bouclier ou alors de la réaction de Koohi ?

Le paysan n'avait pas du tout apprécié, sa fierté en avait prit un coup. Pour montrer que monsieur n'était pas content, il envoya une des tables sur les jeunes filles. Koohi l'évita, Ririchiyo aussi cependant, en esquivant les éclats de verres, elle tomba sur les fesses. Cette chute était tout simplement ridicule !


Ririchiyo se releva, le visage légèrement rouge, elle essuya ses vêtements et retourna s'asseoir avec Koohi. Mais quelque chose avait changé, Koohi l'a dévisagé. C'était vraiment désagréable, qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? 


Il y avait autre chose qui dérangeait notre jeune fleur. Pendant son altercation avec l'idiot du village, son thé avait refroidit. Elle n'allait tout de même pas boire son thé froid ? Ririchiyo demanda donc à un serveur de lui apporter un autre thé, ce qu'il fit plutôt rapidement.


Une fois son thé but, Koohi lui expliqua ce qu'elle avait vu pendant la chute de Ririchiyo. La jeune mage avait vu la marque de guilde de Ririchiyo mais apparemment cela ne l'a dérangeait pas. Notre jeune fleur restera tout de même sur ses gardes. 


Koohi demanda à Ririchiyo si elle connaissait une femme du nom de Korosu. La fleur d'Ultima Nova n'avait jamais entendue ce nom, ni même vu cette femme, en tout cas pas au sein de la guilde.


- Non,  je ne connais pas cette personne. Est-ce que je suis censée la connaître ?


Ça ne dérangeait pas Ririchiyo de répondre aux questions de Koohi du moment qu'elle ne ce montrait pas trop curieuse. 


- Bon, il est temps pour nous de quitter ce petit salon de thé. 


Ririchiyo ne voulait plus rester ici, si jamais d'autres personnes ont vu sa marque, elle risquerait d'avoir de gros problèmes. Koohi voulait elle aussi s'en aller, peut être qu'elle avait d'autres questions à poser ou alors elle voulait simplement rentrer chez elle.


Notre jeune fleur récupéra son sac et s'en alla. Elle ne voulait pas s'excuser pour les dégâts qu'il y avait eu, après tout ce n'était pas elle qui avait fait tout ça. Elle n'allait pas payer pour cet imbécile prétentieux.


Elle ne savait pas vraiment quoi faire maintenant. Faire du lèche vitrine, acheter des livres, des vêtements ? Ririchiyo hésitait et puis il y avait cette Koohi qui commençait à l'intriguer.

__________

1 rose de Némésis
1 rose d'Eiko
1 rose de Logan
1 rose 
de Kirito
1 rose de Denrak
1 rose de Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koohi Sennyo
Mage Solitaire { C }
avatar

Mage Solitaire { C }


158 messages.
Inscrit le 11/01/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
79/100  (79/100)
Points de Réputations:
2668/10000  (2668/10000)



MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin] Lun 9 Fév - 1:31



La mage d'Ultima Nova ne semblait pas avoir hésité bien longtemps avant de répondre à la jeune ombre. Si Koohi s'attendait à une réponse négative, elle fût tout de même déçue. Ririchiyo ne semblait pas connaître sa mère ou en avoir entendu parler. Korosu n'avait sans doute pas eu de contact avec la guilde conquérante. Sauf si elle avait menti, ce qui n'était pas une option à exclure, mais Koohi en doutait.

-Si elle était de ta guilde, tu l'aurais certainement déjà rencontré. Je te remercie de m'avoir répondu...

S'efforçant de dissimuler sa déception, Koohi reporta pour une unièmement fois son attention sur son goûter. Bien sûr, elle ne laisserait pas totalement tomber l'idée d'enquêter sur Ultima Nova pour retrouver sa mère. Après tout, il aurait été normal de la part de Ririchiyo de vouloir protéger un membre de sa guilde. Elle préférait toutefois concentrer ces efforts sur d'autres guildes, afin d'élargir ses recherches.

-Bon, il est temps pour nous de quitter ce petit salon de thé.

La jeune ombre prit un moment pour observer les environs. Elle n'avait plus aucune raison de s'attarder encore ici. Ne perdant plus de son temps dans cet endroit, la magicienne sortir rejoindre la mage noire. Ririchiyo semblait pensive et Koohi ne vient pas tout de suite la déranger, se laissant elle-même plonger dans ses propres pensées. Que pouvait-elle bien faire avec la mage noire? Elle n'avait pas l'habitude de se tenir avec d'autres personnes qu'Izami et elle n'était pas particulièrement à l'aise...

C'est seulement lorsqu'elle se fit bousculer par un passant qu'elle sortit de ces préoccupations. Reprenant de justesse son équilibre, elle jeta un regard interrogateur à l'homme. La rue n'était-elle pas assez large pour lui? S'il regardait devant lui, il réaliserait peut-être que les alentours étaient vides et qu'il avait que très peu de chance pour qu'il la bouscule. De plus, l'impoli n'avait adressé aucune parole pour s'excuser! En y regardant de plus près, l'homme paraissait louche. Capuche rabaissée et le regard fuyant, s'il se croyait discret, c'était plutôt raté. Curieuse de pouvoir savoir ce que cet étrange individu pouvait faire par ici, Koohi entreprit de le suivre. Toutefois, elle ne pouvait pas laisser la mage d'Ultima Nova sans rien dire...

-Je vais devoir te laisser, j'ai encore certaines choses à faire avant de quitter cette ville. Ravie de t'avoir rencontré Ririchiyo.

Koohi prit le temps d'écouter ce que pouvait avoir à dire la mage noire avant de la saluer et de partir. La mage de rééquipement prit la même direction que l'homme avait empruntée avant elle. Bien sûr, elle ne pût le retrouver puisqu'elle avait pris le temps de parler avec la mage d'Ultima Nova, mais elle ne le regrettait pas. Après tout, même si elle avait un étrange sentiment vis-à-vis de cet homme, le retrouver n'était pas une priorité. C'était uniquement la curiosité qui la guidait.

Retournant à ces réflexions, Koohi dû admettre que cette journée ainsi que cette nouvelle rencontre étaient loin d'avoir été désagréables. Cette fille aurait été sans doute le genre de personne avec qui elle aurait apprécié de créer des liens avant sa vie de mage. Seulement, elle avait désormais d'autres priorités et la recherche de nouvelles amitiés était loin d'en faire partie. Puisqu'elle ne pue retrouver la source de sa curiosité, la jeune fille décida qu'il était peut-être temps pour elle de quitter la ville. Empruntant le chemin menant chez elle afin de quitter par la ville, Koohi se permit de jeter un dernier regard à son chez soi. Elle eut la surprise d'y retrouver accrocher ce qui semblait être une lettre. Curieuse, le jeune mage prit le temps de la lire pour découvrir ce qui serait sa prochaine mission à Onibus...

©Didi Farl pour Never-Utopia


__________


J'écris en #6633ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin]

Revenir en haut Aller en bas

Fleur et fée se rencontrent aux terres du savoir [PV:Ririchiyo Shirakiin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» FLEUR canichette croisée abricot 6 ans (89) Yonne
» Fleur d'Aphélandra du Clan du Vent
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: La Ville d'Oak :: Oak :: L'Université d'Oak-