Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! [ft. Aslinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ude Suishou
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


66 messages.
Inscrit le 16/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
119/200  (119/200)
Points de Réputations:
885/10000  (885/10000)



MessageSujet: Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! [ft. Aslinn] Dim 4 Jan - 15:49




~ Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! ~

Le soleil pointait le bout de son nez tandis qu'Ude et Sei devaient se rendre dans la station d'Akane Resort ! Ils faisaient pourtant la moue, et ça n'aurait pas été le cas si ça avait été pour passer un week-end en amoureux pour profiter des attractions. Mais ils y allaient en tant que Grim Reaper, le propriétaire des lieux s'était plaint de l'activité malsaine d'une guilde dans les environs, et que les clients n'affluaient plus depuis qu'ils étaient là. Ils faisaient leur boulot de méchant, et à présent, c'était à eux de faire le leur en tant que représentant de la Justice.

Leur train arrivait tout juste à destination lorsque les cloches de Magnolia retentissaient dans toute la ville, il était donc midi. Le voyage n'avait pas été particulièrement déplaisant, Ude s'était endormi alors que sa coéquipière plongeait comme à son habitude dans ses livres. La vie était très active dans cette ville, la gare était bondée de monde, ils avaient d'ailleurs bien du mal à avancer dans toute cette population ! Et l'envie d'aider les gens d'Ude n'aidait à rien puisqu'il aidait n'importe quelle mamie à monter ses bagages dans les trains ou encore à aider un enfant à retrouver sa mère... Sei le trouvait adorable à faire ça, mais d'autres personnes se retrouvaient en ce moment en danger, et cela l'énervait d'avantage. Elle finit par l'attraper par le col et le traîner en dehors de la gare, là où une voiture les attendait, ils n'étaient pas encore à Akane Resort ...

Ude observait le paysage à travers la fenêtre, bougon. La vieille route faisait trembler de tout son long la voiture ce qui avait pour effet de faire tanguer les passagers dans tous les sens. Il se rassurait en se disant qu'il ne pouvait faire plus froid à destination qu'à Crocus ! Lui qui a en aversion cette saison, il ne pouvait supporter se rendre dans cette station sans faire la moue. Sei, quant à elle, tentait désespérément de s'occuper l'esprit en lisant, mais le texte ne tenait plus en place tant les secousses faisaient trembler ses mains. La connaissant très sereine, Ude s'étonnait de la voir froncer les sourcils face à cet obstacle à sa lecture. Il demanda une halte pour qu'ils puissent se dégourdir les jambes, le chauffeur insistait pour continuer, assurant que la colline passée, Akane Resort ne serait qu'à quelques kilomètres, elle serait même visible, ainsi que la mer qui la bordait. Mais les deux tourtereaux n'en écoutèrent rien, cette pause était une nécessité pour eux.

Ude fut le premier à sortir, aidant ensuite Sei à descendre, il s'étirait puis souffla, un long nuage de buée jaillit de sa bouche... Finalement si, il pouvait faire plus froid au bord de la mer qu'au centre du pays, ses lèvres tremblaient déjà, il serrait la mâchoire pour que ses dents ne claquent pas. Sei de son côté marcha quelques mètres pour atteindre le sommet de la montée, les bras croisés, enroulée dans un épais tissu. Les lumières d'Akane Resort illuminaient l'herbe gelée par le froid et l'eau de la mer dont on pouvait tout juste entendre le clapotis. Une bourrasque souffla, emportant le tissu qui maintenait au chaud Sei, elle le regretta bien vite, même si son visage ne le montrait guère. Ude la rejoignit pour lui donner son manteau, il lui conseilla de rentrer dans la voiture, elle lui répondit d'un sourire puis lui obéit. Ude appela le chauffeur qui observait lui aussi la station balnéaire, une cigarette à la bouche.

En arrivant, leur première constatation était qu'en effet, il n'y avait pas grand monde, même les piscines intérieures ne rencontraient aucun succès. Les conséquences sur une plus longue durée auraient été catastrophiques pour le parc, économiquement parlant. Les deux Grim Reapers se rendirent au bureau du directeur. C'était un petit bonhomme moustachu et rondouillet. Il s'habillait d'un costume bleu ténébreux et d'une chemise blanche. On ne pouvait douter d'un personnage qui vous apparaît si innocent... et inquiet. À côté de lui se trouvait un jeune homme, bien plus grand, le visage lisse, mais ferme. Il était habillé de la même façon que le petit homme. Il portait des lunettes et ses cheveux étaient bien coiffés, même si cela lui donnait un côté moins fils à papa.

« Je vous souhaite la bienvenue dans mon extraordinaire parc d'attractions ! Je suis Hans Vann, et voici mon fils, Hector.» exclama-t'il avec fierté et d'un accent faisant penser à un pays de l'est.

Les deux mages s'approchèrent et les saluèrent, leur demandant d'exprimer leur problème en détail afin de pouvoir le résoudre au plus vite.

« Eh bien, récemment, un groupuscule de mages sévit dans les environs, certains de nos plus importants client se sont fait dépouiller sur la route ! Cela doit bien faire une semaine que nous avons eu notre première plainte et regardez déjà le résultat ! » commença-t'il.

« Une semaine ?! Nous n'avons reçu votre demande qu'hier ! Pourquoi avoir tant attendu ?! » s'insurgea Ude

« Il ne le voulait pas, je ne sais pas pourquoi, mais il affirmait que la famille Vann réglait ses problèmes par eux même ! Ce qui m'étonnait d'un froussard pareil ... » intervint le fils alors qu'Hans hésitait à répondre.

« Choix peu judicieux. » réprimanda Sei.

Après cela, Hans ne semblait rien savoir de plus. Ils quittèrent donc le bureau en affirmant qu'ils régleraient le problème d'ici peu... Ils allaient devoir tout d'abord enquêter pour en savoir d'avantage étant donné que le propriétaire n'était plus disposé à répondre aux questions ... Pour Ude, le duo des Vann avaient de nombreuses choses à cacher ...

©Didi Farl pour Never-Utopia


__________
Ude vous parle en #cc3300
Sei vous répondra en #9933ff


Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Gwalchgwenn
Mage Solitaire { D }
avatar

Mage Solitaire { D }


66 messages.
Inscrit le 24/07/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 19 ans
Expérience:
32/50  (32/50)
Points de Réputations:
942/10000  (942/10000)



MessageSujet: Re: Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! [ft. Aslinn] Mer 7 Jan - 20:33

Cela faisait plusieurs jours que la jeune mage avait quitté Shirotsume. Elle avait enfin terminé de lire les livres qu'elle y avait trouvés et partait maintenant en direction d'Akane Resort. Si elle avait bien compris, il se pourrait qu'il y ait eu une petite ville là-bas. Elle doutait cependant d'y retrouver des traces, vu l'ampleur du parc d'attractions et l'activité qui devait y régner. En effet, si il y avait quelque chose, ça aurait déjà du être retrouvé. Mais autant vérifier, elle n'allait pas partir défaitiste non plus, ça n'était pas son genre. Et puis, ça lui ferait voir du pays, elle n'était jamais allée dans ce coin-là de Fiore.

En tout cas, une chose de sûre, c'est que le temps s'était bien rafraîchi. Le froid se manifestait partout, laissant des traînées de gel dans l'herbe, et transformant en buée le souffle de quiconque se trouvait dehors. Aslinn s'emmitoufla encore plus dans la cape de voyage "spéciale grand froid" qu'elle s'était procurée avant de partir, et elle ne regrettait nullement cet achat. Capuche sur la tête, elle avait parcouru à pieds la route entre Magnolia et son objectif, tout ça pour d'abord passer par une satanée forêt où ce qu'elle cherchait devait probablement se trouver. Elle avait fini par l'atteindre, et après avoir monté son campement, elle commença ses recherches.

Bon, au début, ça ne donnait rien, mais c'était normal. Après une semaine de vains efforts, elle fit quand même une avancée, à savoir le journal d'un autre archéologue, qui montrait l'emplacement de ruines dont il n'avait pas réellement réussi à trouver les origines et qui, par manques de financements, n'avait pas pu continuer ses recherches. En tout cas, c'est grâce à ça qu'Aslinn trouva ce qu'elle cherchait le jour suivant, mais elle ne put aller plus loin. En effet, d'autres personnes s'étaient déjà établies ici, et elles ne lui donnaient pas envie d'aller les voir. Oh, ils étaient certainement très gentils, oui bien sûr. Mais non, pas cette fois.


"Là, quelqu'un nous observe ! Attrapez-la !" Ce cri d'alerte résonna à travers tout le campement, faisant tourner des têtes vers Aslinn.

*Tiens, l'heure de partir certainement.*

Ne demandant pas son reste, Aslinn tourna les talons et partit à toute vitesse en direction d'Akane Resort en elle-même. Elle l'atteint assez rapidement, bien qu'essoufflée, et se mit immédiatement en recherche d'un endroit pour se faire discrète. Elle trouva assez vite un hôtel, dans lequel elle fut accueillie comme une bénédiction, à voir l'activité qu'elle avait provoquée. Elle ne se posa pas tout de suite de questions, pensant que ce devait être le cas pour chacun.

Ce n'est que le lendemain, lorsqu'elle sortit pour se changer les idées, qu'elle commença à voir qu'il y avait, ici aussi, un petit problème. Il lui fallut quand même un petit temps pour le savoir, et le froid régnant dans les lieux ne l'aidait pas tellement à réfléchir. Mais la jeune archéologue y arriva néanmoins, à mettre le doigt sur cette impression bizarre. C'était pas censé être un parc d'attractions, ainsi qu'une station balnéaire ? Alors pourquoi il y avait si peu de personnes ?

C'est toujours avec ces interrogations en tête qu'elle regagna l'endroit où elle s'était "réfugiée".


"Ah, te voilà enfin. Maintenant, tu vas gentiment me suivre, pas comme hier. Tu veux bien ?" Une voix douce dans laquelle on percevait une pointe de fierté arriva jusqu'à ces oreilles.

Aslinn leva les yeux, sortant de ses pensées. Un homme se trouvait en face d'elle, et sa voix lui disait que c'était celui qui l'avait vue la veille. Elle ne lui faisait pas confiance, elle allait devoir l'interroger. C'était la première fois qu'elle voyait d'autres personnes s'intéresser à des ruines de ce genre. Mais elle allait devoir l'amener ailleurs, il y avait trop de personnes ici. Un sourire joueur se dessina sur son visage, comme celui d'un enfant qui allait jouer à son jeu favori.

"Et bien, attrape-moi si tu peux.", dit-elle joyeusement tout en partant.

L'autre la suivit presque instantanément, il devait s'attendre à ce genre de réactions. Manque de chance pour lui, elle était habituée à courir vite, depuis certains événements dans un manoir. En tout cas, elle se laissa poursuivre dans la ville, jusqu'à ce qu'ils furent suffisamment loin selon Aslinn. En fait, c'est plutôt qu'elle tourna dans une impasse et que l'inconnu arriva pour lui bloquer le passage, mais on va dire que c'était ce qu'elle voulait. Se retournant, elle lui fit face. Grand, cheveux bruns et une cicatrice lui barrant une joue. Des vêtements simples, et un ample manteau pouvant aisément cacher une arme courte, quoi que mortelle. Il se prépara alors à foncer sur elle, certainement dans le but de l'assommer.

*Allez Aslinn, c'est le moment de bien faire les choses. T'as juste à attendre qu'il donne son coup et BOUM ! Tu lui sors le grand jeu. Tu verras, tu vas y arriver. C'est pas compliqué, faut juste que tes jambes arrêtent de trembler.*

L'inconnu se précipita sur elle et lorsqu'il arriva à sa hauteur, lança son poing en direction de la tempe de la mage. Mais elle s'était préparée, et ses jambes ne tremblaient plus. Au dernier moment, elle fit un pas de côté, quoi qu'un peu trop tard car le coup défit l'attache de sa cape, celle-ci tombant au sol. Néanmoins, Aslinn réussit tout de même à prendre le bras tendu à côté de sa tête à l'aide de ses deux mains et, grâce à la force de son adversaire, le précipita au sol par le biais de son pied. Puis, pour finir le travail, elle se laissa tomber sur l'épaule du bras qu'elle tenait, genoux en avant. Un bruit sourd se fit entendre et l'homme cria. Bon, hors d'état de nuire.

Aslinn le lâcha, s'adossant à un mur, main sur le coeur pour se remettre de ses émotions. Elle poussa un soupir et allait s'apprêter à parler à celui dont elle venait de casser ou déboîter l'épaule, elle ne savait pas trop, mais elle s'aperçut que deux personnes étaient arrivées, peut-être depuis un petit moment. Un homme et une femme. Celle-ci était assez petite, plus qu'Aslinn en tout cas, et elle avait aussi des cheveux d'une couleur particulière. Ceux-ci étaient roses, avec des pointes plus foncées, qui s'accordaient bien avec ses prunelles rouges. L'autre devait avoir à peu près son âge. Il avait des cheveux châtains et ses yeux semblaient plus ou moins de la même couleur. Par contre, il était plus grand qu'elle, et certainement plus "entraîné" on va dire. En gros, plus agile, rapide... Tout ça. Elle n'allait pas pouvoir se sortir de cette situation en courant cette fois, son instinct le lui disait. Alors elle reprit son air habituel, joyeux. Après tout, pourquoi devrait-elle avoir peur ? Elle s'était défendue.


"Euh, c'est pas moi, j'ai rien fait...", dit alors Aslinn tout en mettant ses mains dans son dos, triturant ses bracelets et affichant un sourire gêné, mais sans pour autant baisser la tête devant eux.

__________

Ton nom peut être oublié de tous, tes actions héroïques insignifiantes aux esprits de ce monde, mais l'Histoire, elle, se souviendra. Du meilleur comme du pire.

Contre toute attente...
1 petite rose de la part de Misa o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ude Suishou
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


66 messages.
Inscrit le 16/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
119/200  (119/200)
Points de Réputations:
885/10000  (885/10000)



MessageSujet: Re: Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! [ft. Aslinn] Mer 21 Jan - 16:03




Ude était pensif tandis qu'il sortait du bureau du directeur ... tant de questions restaient en suspens alors que de nouvelles s'ajoutaient à la liste ! Pourquoi avoir tant attendu pour envoyer une requête ? Cette histoire d'honneur familial est bancale, son fils lui même n'y croit pas. L'attitude du couple père-fils l'était tout autant, un petit vieillard qui surjoue sa panique alors que son héritier se tenait à ses côtés, stoïques. Qu'est-ce qui pousserait à s'établir dans les environs ce groupe de mages noirs par un temps pareil ? Un campement est inenvisageable et le village le plus proche se situe à plusieurs kilomètres des sentiers attaqués.

Il se fit sortir de ses pensées en même temps que le couple de mage sortait du bâtiment, la neige et le froid le frappèrent, le faisant trembler toutes ses extrémités. Ils allaient devoir arpenter les environs pour trouver une quelconque trace du passage des malfrats. Mais leurs estomacs gargouillant étaient une priorité pour l'instant, leur dernier repas remonte à la veille, au midi. Ils se dirigèrent donc vers l'hôtel restaurant qui leur avait été indiqué. Sei avait sorti un nouveau châle pour se maintenir au chaud, Ude, de son côté, n'avait guère changé d'accoutrement.

Les hypothèses fusaient dans sa tête, certaines plausibles, d'autres improbables. Il imaginait un complot d'Ultima Nova pour attirer des membres du Conseil dans un guet-apens pour réduire de nouveaux leurs effectifs, ou encore l'oeuvre d'une guilde noire montante qui prouve à une certaine trinité leur valeur. La plus improbable qui lui traversa l'esprit est un coup fomenté par les propriétaires afin de soutirer de l'argent aux caisses de l'état et des assurances. Pour lui, personne ne serait assez mesquin pour appauvrir un état déjà en crise.

Ude tourna la tête à l'angle d'une rue, une jeune fille aux cheveux verts faisait face à un homme bien plus costaud qu'elle. L'homme avait un air grave face à elle qui gardait un visage plus enjoué. Cela intrigua notre archer qui observait la scène du coin de l’œil. Il tapota l'épaule de sa compagne puis, d'un mouvement de la tête, lui indiqua la scène. Elle se pencha légèrement en avant pour avoir un meilleur aperçu. Quand la course poursuite débuta, ils se mirent d'accord par un regard approbateur et poursuivirent la jeune fille et le truand. La course fatigua Sei qui était bien moins physique qu'Ude, ainsi que des deux poursuivis.

Ils s'arrêtèrent au virage d'une impasse où ils prirent le temps d'observer avant d'agir, même si la situation actuelle des environs porteraient à arrêter immédiatement la brute. Pourtant, d'un agile mouvement, la fille aux cheveux couleur feuille plaqua au sol son assaillant et lui déboîta l'épaule. Elle n'avait donc visiblement pas besoin d'eux, malgré cela, elle eut un sursaut en les voyant et tenta de se justifier. D'un signe de main, il lui indiqua que c'était inutile, Ude ordonna d'un mouvement de tête à Sei de vérifier si le blessé n'était pas armé et s'il était marqué d'un sceau, montrant son appartenance à n'importe quelle guilde noire, éventuelle première piste de l'énigme sur laquelle il se penchait.

Sei sortit bredouille de sa fouille, ce qui n'empêchait pas Ude d'avoir un suspect sous les yeux... Et même peut-être deux. L'air innocent que prenait la jeune fille gênait le jeune Grim Reaper, il ne pouvait croire en ce visage alors qu'elle venait de mettre hors d'état de nuire un homme de cette carrure. Il la jugea du coin de l’œil puis entreprit de l'interroger. Il se tourna vers elle puis s'en approcha, d'un air déterminé. Mais Sei lui tiraillait la manche de son manteau.

« Faim ... » dit-elle en faisant la moue.

Ude soupira et acquiesça, tournant le dos à celle qui se faisait appeler Aslinn. Il leva la main droite à hauteur d'épaule, lui montrant le symbole du Conseil inscrit sur le bandage emprisonnant son bras.

« Nous aurions quelques questions à te poser ... Suis-nous. » dit-il d'un ton plus solennel qu'il ne le voulait.

Il entama sa marche vers l'hôtel et commença à déballer toute l'histoire.

« Je suis Ude, et elle, c'est Sei. Nous sommes des agents du Conseil venus enquêter sur une éventuelle activité d'une guilde noire. Il y a des chances pour que l'homme que tu viens de battre soit lié à une activité telle que celle-ci. Et autant te dire tout de suite que nous ne mettons pas de côté l'hypothèse que ça soit le cas pour toi aussi. »

Il n'aimait pas vraiment parler sur un ton si dur, mais il le fallait bien. Il amena la jeune femme jusqu'au restaurant, là, il commandèrent de quoi se remplir le ventre. Ude prit une pose assez sérieuse, les coudes sur la table, il entremêlait ses mains devant son visage. Sei ne semblait pas s'intéresser au moment présent puisqu'elle s'amusait avec une breloque que mettaient les restaurateur sur leur table en guise décoration.

« Pourquoi cet homme t'en voulais ? Que sais-tu sur lui ? » questionna Ude.



©Didi Farl pour Never-Utopia


__________
Ude vous parle en #cc3300
Sei vous répondra en #9933ff


Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! [ft. Aslinn]

Revenir en haut Aller en bas

Du grabuge dans les eaux d'Akane Resort ! [ft. Aslinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dany Valet met de l'eau dans son vin
» Khazad-dûm & la Moria
» Mizukawa fait son cirque pour quitter l'île
» Recherche dans les eaux sombres
» Dans ces eaux où je sombre [PV Kibaki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: Autres Lieux de Fiore :: Villes de Fiore :: Akane Resort-