Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kirigaya Kirito
The Black Knight Swordsman
avatar

The Black Knight Swordsman


599 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20
Expérience:
309/200  (309/200)
Points de Réputations:
3473/10000  (3473/10000)



MessageSujet: [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde Sam 23 Aoû - 0:07

La vie sur le royaume de Fiore était trop monotone pour Kirito. En faite, pour le jeune homme tout était d'un ennuis sans fin. Il n'arrêtait pas de penser à sa mère et sa petit sœur, sur la façon de les sortir de là. Mais l'épéiste se demandait aussi s'il avait réussi à passer incognito lors de son passage à Pergrande.

Malgré tous les efforts du chevalier noir, celui-ci savait parfaitement qu'il était encore trop faible pour se frotter à Ultima Nova ou encore à un royaume tout seul avec son niveau actuel, il se devait de progresser afin d'évoluer à un tout autre niveau où le fait de juste brandir l'une de ses armes suffisse à terrasser l'un de ses adversaires quelque soit son niveau de puissance. Mais ce même niveau était encore trop loin pour y penser, avant cela il aurait fallu que Kirito atteigne le rang d'un mage de classe S et qu'il parvienne à s'approcher de la force de l'un des dix mages saints du royaume.

Edward voyant le jeune épéiste tourner en rond et à regarder le plafond de la taverne sans cesse avec un petit soupir à la fin, le barman décida de remonter le moral du mage épéiste des Blue Pegasus, mais sans succès.

Kirito ayant décidé de ne rien dire aux autres, il garderait le silence absolu jusqu'à ce que cette histoire soit passé. Mais le brave homme qu'était Edward ne baissa pas les bras et disparut du comptoir pour réapparaître avec une mission dans les mains.

- Kirito-kun ? Fit le barman en tendant le papier pour que l'épéiste commence à lire le parchemin. Je te confie une mission que tu pourras effectuer en solitaire ou bien en équipe si le cœur t'en dit, mais s'il te plait arrête de soupirer. je pense que prendre l'air te fera du bien...

Le Black Knight soupira une nouvelle fois et attrapa le bout de chiffon que lui tendait Edward pour finalement le chiffonner et le ranger dans l'une des poches de son manteau noir qui avait rendu célèbre le jeune garçon.

- J'ai compris... Je m'en vais... Puisque ma présence semble te gêner. Répondit le jeune homme d'un ton sec. Je m'en vais là où je pourrais soupirer tranquillement sans être embêter par qui que se soit.

L'épéiste claqua la porte derrière-lui, laissant ainsi bien silencieux le pauvre Edward qui n'avait pas prévu cette réaction de la part du jeune épéiste. Il se posa même la question si le célèbre Black Knight allait retourner sa veste pour retrouver sa vie de mage solitaire en quittant Blue Pegasus ou bien s'il allait pas plutôt changer de camp. Au final toute cette histoire tourmenta désormais le barman qui n'avait plus qu'à patienter jusqu'au retour du mage vêtu de noir.

Mais fort heureusement pour le barman de Blue Pegasus, Kirito avait fini par lire le bout de papier qui expliqua la mission de manière plutôt brève. Il y avait peu d'information et de certitude, mais la mission consistait tout du moins à vérifier si un trafique de voleur ne se montait pas dans la ville d'Hosenka et si oui d'arrêter cette bande. Une mission de rang C, mais si cette bande était sous forme de guilde ? La mission prendrais alors un sens bien plus intéressant et la ferait monter en rang par la même occasion.

Cela fit sourire Kirito qui se motiva finalement à partir de nouveau en solo pour faire l'une des missions que lui proposait et qu'il irait faire sans bavure.

Une fois monté dans le premier train, le chevalier noir fit un check-up de tout son arsenal afin de se préparer à affronter des mages en surnombre, mais le fait qu'il n'y ait que des civils n'était pas à exclure et la mission stipuler d'user de la force uniquement en cas de nécessité et de si possible de ne pas faire de mort. Ne pas faire de mort... Kirito avait déjà tué trois personnes dans l'autre dimension et deux autres depuis son retour à Fiore. Il avait oublié ce que s'était de tuer, mais les deux derniers morts tourmentèrent le jeune homme, car après tout, il n'a jamais voulu devenir un assassin, mais ce qui le perturba c'était surtout qu'il avait oublié le visage des trois hommes qu'il avait envoyé à la mort.

**Tu n'as pas à t'en vouloir...** Fit une voix plutôt faible et presque inaudible. **Tu n'as fait que te défendre... Sauver des vies...**

Qui pouvait parler dans la tête de l'épéiste ? Pourtant cette voix lui était inconnue, il n'y avait personne autour de lui dans le train, mais surtout comment cette personne avait réussi à savoir ce dont ressentait le jeune homme dans sa tête ?

- Qui... Qui es-tu ? Comment sais-tu ce que je pense ? Et surtout d'où me parles-tu ? Fit Kirito en murmurant à moitié pour ne pas interpeller les autres voyageurs qui l'auraient prit pour un fou.

La voix ne répondit pas et garda le silence tout le long du voyage, il faudrait que Kirito soit désormais beaucoup plus attentif à cette voix si jamais elle refaisait son apparition. En attendant, il devait se concentrer sur la mission qui l'attendait, car le train entrait déjà en gare et s'arrêtait assez vite en quai...
A suivre...

__________

Signature By Ayane:
 

Objets:
 


Dernière édition par Kirigaya Kirito le Mar 26 Aoû - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirigaya Kirito
The Black Knight Swordsman
avatar

The Black Knight Swordsman


599 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20
Expérience:
309/200  (309/200)
Points de Réputations:
3473/10000  (3473/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde Mar 26 Aoû - 16:35

Une fois l'épéiste mit le pied sur la terre ferme de la ville d'Hosenka, il se dirigea vers le premier point qui serait remplit d'informations en tout genre. Une taverne mal-fréquentée où toutes les rumeurs pouvaient passer sans éveiller le moindre soupçon.

Afin de passer pour un civil, le jeune homme rangea son équipement dans son espace de magie et remplaça son célèbre manteau noir par un simple pantalon et une veste qui recouvrait un tee-shirt dont le tout était de l'habituel couleur noire.

A partir de maintenant, l'erreur n'était plus permisse, le jeune homme devait observer et se tenir prêt à la moindre action suspecte, mais si jamais un voleur de sac passait, il ne devrait pas le poursuivre et l'arrêter, cela casserait sa couverture de simple civil. Oui, pour une fois il devait s'abstenir d'agir pour aider les autres.

En marchant tranquillement, tout en regardant les vitrines des magasins remplient de diverses choses plus ou moins intéressantes, la seule chose que remarqua le chevalier noir sur certains passants, c'était un petit tatouage ayant la forme d'un chat noir sur la nuque.

**C'est la nouvelle mode du moment de se tatouer un chat sur la nuque ? Il y a un peu beaucoup de monde qui possède cette marque... Je vais faire attention à ces gens là.** Se dit le mage de Blue Pegasus.

Puis, le jeune épéiste poursuivit sa route jusqu'à trouver une des fameuses tavernes étant délabré et agité par sa mauvaise fréquentation après avoir demander à plusieurs marchands quels étaient les tavernes à éviter pour ne pas avoir d'ennuis.

En s'apprêtant à entrer dans la modeste auberge qui ne semblait pas avoir de mauvaise fréquentation, une bouteille de vin suivit d'un homme vola de l'intérieur pour finir à l'extérieur la tête la première et termina sa course sur le pavé juste derrière le jeune homme qui après un moment d'hésitation, poussa la porte et prit une place au comptoir de la taverne.

- Bonjour jeune homme ! Fit le barman. Qu'est-ce que je te sers ?

- Bonjour. Répondit simplement Kirito. Un Wisky sans glaçon s'il vous plaît.
Le tavernier s'approcha du garçon d'un air perplexe et avec un sourire narquois répondit :

- T'es pas un peu jeune pour boire de l'alcool ? Encore un gamin qui veux se prendre pour un caïd en montrant à ses copains dehors qu'il peut entrer ici et demander un verre qu'il prendrait cul-sec. Je ne veux pas d'ennuis avec tes parents gamins, fiche-le-camp !

- C'est bon ? Vous avez fini ? Demanda Kirito en regardant d'un air sombre le barman qui le regarda avec un sourire maintenant timide. Pour votre gouverne, j'ai pas d'ami dehors et pour finir, j'ai vingt ans, je ne suis pas un mineur. Donc maintenant je veux mon verre, sinon je m'en vais vous faire une mauvaise réputation sur le fait que vous jugez les gens par leur apparence.

Le Tavernier éclata de rire suite aux mots du garçon jusqu'à limite s'étouffer, il tourna les talons et attrapa une bouteille de jus de fruit qu'il servit à l'épéiste.

- Tu en as dans les tripes gamins, mais même avec toute la volonté du monde, tu ne fais pas vingt ans. Mais je dois t'avouer que ton courage vaux mille fois celui des mecs dans cette taverne qui n'osent pas me tenir tête quand je décide quelque-chose. Mais tache de ne jamais me manquer de respect gamin, sinon je m'énerverais vraiment.

Le barman fit un dernier sourire en direction de Kirito avant de se retourner et voir le prochain client qui lui commanda une bouteille qu'il eut sans mal, mais le plus troublant dans cette affaire, c'était que le barman en s'abaissant pour prendre une bouteille, laissa apparaître un tatouage ayant la forme d'un chat noir dans la nuque, sauf que celui-ci avait l'air d'avoir le symbole du carré d'as sur les jeux de cartes en plus.

Quand le tavernier revint à la hauteur de Kirito, le jeune homme l'interpella pour poser une nouvelle question :

- Ce tatouage dans votre nuque, j'ai vue que pas mal de gens avaient le même au même endroit également, c'est une nouvelle mode en ville ?

Le barman regarda d'un autre regard le jeune homme, puis reprit son sourire pour répondre tout en restant crispé.

- Oui, c'est une nouvelle mode, mais le miens est différent, car je ne veux pas être mélangé aux autres. Mon tatouage est unique. Pourquoi cette question ? Tu veux le même ?

- Je ne sais pas. C'est surtout qu'un ami m'a parlé de cet effet de mode de plus en plus populaire et je me disais si j'allais pas en faire un à un endroit différent et un animal différent.


Le tavernier garda le silence avant de rigoler une nouvelle fois en disant que les chats étaient beaucoup plus mignon et sympas, mais surtout que ça faisait craquer les filles. Une excuse bidon pour avoir un tatouage. Cet homme mentait mal et Kirito le ressentait, ce tatouage cachait autre-chose, mais la question était quoi ?

Après avoir fini son verre et sa discussion avec le maître de la taverne, le jeune homme décida de s'en aller et de continuer sa promenade, mais le patron du modeste endroit avait fait une dernière déclaration envers le jeune homme.

- En faite, ce tatouage représente autre chose qu'un mouvement de mode, c'est aussi une preuve que ceux qui porte ce symbole font parties de cadre V.I.P de ma taverne, tu es bien sympas, mais peut-être plus tard quand tu seras un peu plus mature je te proposerais de rejoindre mon cercle de personne importante.


Malgré le fait que l'homme mentait mal, Kirito décida d'y croire tout de même, cet homme n'était pas assez futé pour être un voleur ou même membre d'un groupe de voleur qui en tant normal se fait discret et surtout qui avaient l'air beaucoup plus pro que le tavernier en matière de mensonge.

Kirito continua sa route en attendant la nuit pour cette fois-ci tomber sur l'un des voleurs et l'arrêter pour lui soutirer des informations sur son groupe. L'aventure promettait d'être intéressante, même si pour le moment la seule chose suspecte que le jeune homme avait vue était ce tatouage.
A suivre...

__________

Signature By Ayane:
 

Objets:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirigaya Kirito
The Black Knight Swordsman
avatar

The Black Knight Swordsman


599 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20
Expérience:
309/200  (309/200)
Points de Réputations:
3473/10000  (3473/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde Lun 1 Sep - 22:36

La nuit tomba plutôt rapidement et l'épéiste en avait profité pour faire le tour de tous les endroits où les voleurs pouvaient sévir cette nuit. Pour ne pas être grillé au premier coup d’œil, le jeune mage décida de porter un habit sous forme de tunique d'un noir intégral ainsi qu'une ceinture de couleur rouge, il porta également sur le corps des protections en cuir sur le torse, les épaules, les bras et avant-bras ainsi que sur les jambes grâce au fait qu'il est effectué un peu de shopping et se promena tel un voleur de toit en toit.
Le skin du nouvel habit (attention, les couleurs ne sont pas les bonnes):
 

L'ombre trouva un perchoir au sommet d'une église d'où il pouvait voir l'ensemble de la ville sur ses points vitaux du commerce et fini par trouver un peu d'agitation non-loin de lui. L'endroit visé était une épicerie et non une boutique de luxe. Cela était bizarre pour des voleurs, d'habitudes ils volent de l'argent ou des bijoux pour revendre et acheter les provisions derrière, mais rien de tout ça, ces voleurs là semblaient voler de tout.

En arrivant sur place, Kirito pu remarquer à leur silhouette qu'il s'agissait d'un couple qui s'occupait de rassembler la nourriture après avoir fait taire le marchand en l’assommant. Une nouvelle chose curieuse, ils ne tuaient pas les victimes ou encore moins les torturer. Décidément, ces voleurs étaient surprenant.

L'un des deux voleurs, qui semblait être l'homme parti en premier avec un premier sac, sans doute pour ouvrir la voie, la femme suivit quelques minutes après derrière-lui. C'était sa chance, Kirito fonça sur la femme et l'attrapa au vol pour l'envoyer valser dans une botte de foin et la fit taire en l'assommant également comme elle avait fait pour le marchand de l'épicerie.

Le partenaire de la demoiselle avait fait demi-tour pour la retrouver, car celle-ci ne le suivait plus. L'épéiste espéra qu'elle ne se réveille pas maintenant pour ne pas se faire repérer par son partenaire qui finit par partir faire le tour d'un autre quartier.

Une fois la zone quasiment sûre, le jeune-homme mit sur son épaule tel un sac à patate la petite voleuse et se faufila jusqu'à l'église qui lui avait servi de perchoir un peu avant pour l'interroger dans un endroit calme et où peu de gens passaient à cette heure de la nuit. Quand la jeune femme fut réveillé, elle tenta de se défaire des liens qu'avait solidement serré l'épéiste.

- Hrmpf... Qui es-tu ? Espèce de pervers ! Tu n'as pas honte de kidnapper une fille innocente pour lui faire des choses dans un lieu aussi sacré pour les gens !


- Innocente ? Je ne pense pas que voler des gens te rende innocente comme tu le prétend. Répondit Kirito d'un ton un peu sadique. Je vais te poser des questions et tu vas simplement y répondre. Si tu es sage, peut-être je te rendrais ta libertés.

Le jeune femme regarda d'un air impuissant le jeune homme au visage caché tout en gardant le silence, mais c'est avec les larmes aux yeux qu'elle acquiesça d'un signe de tête.

- Bien... Tu apprend vite. Tout d'abord je souhaite savoir pour qui tu travailles ?


- Je... Je ne peux pas te le dire... Je ne trahirai jamais mes nakamas !

L'épéiste soupira et fini par poser une autre question :

- Bon, dis-moi au moins combien vous êtes et surtout pourquoi voler ? Est-ce pour un client en particulier ?

- Nous... Nous sommes environs une cinquantaine... Nous ne travaillons pas pour quelqu'un, mais pour notre propre compte. Nous comptons mettre en place la première guilde des voleurs du royaume de Fiore.

- Une guilde ? Vraiment ? Mais tu sais qu'une guilde sert à aider le peuple ? Une guilde qui se bat pour son propre chef est une guilde noire. Moi je vois plutôt un clan qui s'est organisé au fil du temps et qui profite de la situation actuelle.

- C'est faux ! Nous faisons cela pour monter notre siège et ainsi aider les gens, notre chef nous l'as promis !

- Tu crois qu'une promesse peu tout arranger ? Ce ne sont que des mots, pas des actes. De plus, votre "guilde" nuit non seulement à la ville, mais retient l'intention du conseil magique qui tardera pas à bouger rien que pour vous. Mais vois-tu, j'ai pas envie de laisser les chiens du conseil s'occuper de vous. Le secret étant trahit par ta parole innocente sans expérience, il me sera facile de bientôt trouver ton QG et le nom de ton chef.

La jeune femme se rendit compte qu'elle avait commis une erreur en révélant le peu d'informations qu'avait demandé Kirito, elle avait agit sans réfléchir comme si leur guilde existait déjà et imposait déjà sa loi au sein d'Hosenka. La voleuse tomba en sanglot et en se laissant tomber en avant, elle laissa paraître la marque en forme de chat noir sur sa nuque qu'avait vu plusieurs fois l'épéiste.

- Cette marque... Ne me dit pas que...

- Non... C'est pas ce que... Je suis membre d'un club...

- Décidément... Tu n'es pas très maline comme voleuse, si tu veux un bon conseil, arrête ce job maintenant, tu n'es pas une assez bonne menteuse pour cela. Ce soit disant club V.I.P à la taverne n'est qu'une façade pour planquer votre guilde et votre chef en est le tavernier. C'est clair comme de l'eau.

La voleuse débutante garda le silence et Kirito prit ce même silence pour un oui, il se releva et commença à s'en aller en direction de la taverne.

- Non ! Ne leur faite pas de mal ! Je m'en voudrais toute ma vie... S'il vous plait...

- Tu vas rester ici le temps que je démantèle cette guilde, je ne tuerais personne, je t'en fais la promesse, car ma mission m'interdit de tuer quelqu'un et surtout que je suis lié par une promesse faite à ma bien aimée. Je ne vais pas vous envoyer en prison, mais vous ferez exiler ailleurs où vous pourrez commencer une nouvelle vie plus honnête que celle d'un voleur hors-la-loi

Puis, l'épéiste vêtu de son habit d'assassin dont la soif de sang était éteinte, disparut dans les ténèbres pour se diriger vers le QG secret des voleurs.
A suivre...

__________

Signature By Ayane:
 

Objets:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirigaya Kirito
The Black Knight Swordsman
avatar

The Black Knight Swordsman


599 messages.
Inscrit le 03/09/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 20
Expérience:
309/200  (309/200)
Points de Réputations:
3473/10000  (3473/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde Jeu 11 Sep - 22:54

Le jeune homme épéiste arriva à proximité de la taverne suspecte qu'il avait visité simplement en début de journée. L'épéiste ne chercha pas à infiltrer de suite la planque secrète de la guilde de voleur et préféra attendre un moment afin d'être sûr de l'endroit en voyant arriver d'autres voleurs entrer chercher de fournitures volées aux gens d'Hosenka.

Plus aucun doute sur les doutes qu'avait le jeune épéiste, il descendit de son perchoir et marcha tranquillement jusqu'à la taverne qui avait gardé une ambiance festive malgré les gens suspect qu'il avait vue entrer.

En y regardant de plus près, les gens avaient tous le fameux tatouage sur la nuque et avant même que l'épéiste désormais armé et dans des vêtements différent de sa première visite, il se fit vite remarqué par les consommateurs qui le regardèrent bizarrement jusqu'à ce que le patron du pub pointe le bout de son nez avec un sourire coincé.

- Oie, gamin ! Ce soir c'est soirée V.I.P, il te faut être membre pour rester là ce soir. D'ailleurs qu'est-ce que c'est que c'est vêtements ridicules ? Tu te crois au cirque ? Tu te déguise en assassin ou en apprenti voleur ?

- Arrêtons les mauvaises blagues... Fit l'épéiste en repoussant la main hésitante du patron pour l'attraper et le rediriger vers la sortie, sans doute l'épée qu'il avait équipé le stressait. Le jeune homme soupira et expliqua la situation au patron. Bon, écoutez-moi bien les gars, je ne suis pas un simple touriste, mais un mage de la guilde des Blue Pegasus. Ce soir, je suis tombé sur un de vos gars et ce tatouage qu'il avait sur la nuque m'a fait revenir ici.

- Et... Qu'est-ce que tu comptes faire en sachant cela ?
demanda en déglutissant le maître des lieux.

- C'est très simple, ma mission et de vous faire arrêter les vols que vous commettez et vous faire partir d'ici, quitte à utiliser la manière forte pour vous faire dégager de la ville. Alors vous rendrez les biens volés et vous quitterez la ville sans faire d'histoire. Répondit d'un ton sec le mage épéiste.

La salle au début surprise, explosa de rire sauf le patron, mais devant les hurlements et les encouragements pour mettre dehors le mage justicier comme ils disaient, le patron remonta sur le devant de la scène pour faire le beau.

- Écoute mon petit, tu es bien drôle, mais nous ne quitterons pas cet endroit ! Nous formerons une guilde de voleur tellement puissante que nous serons reconnus par les autres, des voleurs qui volent pour les plus pauvres, c'est pas la classe ça ?! Donc si tu veux tu peux rejoindre nos rangs, t'imagine pas la chance que je te donne ! Alors ? que décides-tu ?


L'épéiste enleva le manteau de discrétion qu'il avait utilisé pour s'équiper de nouveau de son fidèle manteau noir, il regarda de nouveau vers la salle dont certains reconnaissait son habit qui avait fait la réputation du garçon.

- Moi ? Un vulgaire voleur ? Même pas en rêve ! Ce que vous faite est illégal ! Il y a d'autres moyens pour aider les plus pauvres, vos méthodes sont celles des lâches. Puisque vous ne me croyez pas être un mage, je vais devoir vous prouver ma valeur en tant que Black Knight des Blues Pegasus !

Une fois sa phrase finie, l'épéiste ne chercha même pas à dégainer une arme et donna un violent coup de poing qui propulsa le patron de la taverne dans le décor tout en y emportant des tables et chaises de la salle. Le reste du groupe n'étant pas d'accord avec cette réaction fonça sur l'épéiste qui les esquiva facilement et leur donna à chacun un coup de poing ou un coup sur la nuque pour les assommer.

Quand le jeune homme en eut battu une vingtaine sans problème en ayant prit qu'un ou deux coups qui n'eut aucun effet sur lui, le reste des troupes était d'un côté démoralisé et de l'autre ils volaient préparer une attaque combiner avec des armes blanches pour la plupart quand soudain, le chef hurla dans la salle :

- Arrêter !! Vous n'êtes pas de taille contre lui !!! Vous n'avez pas vue que cet épéiste n'a même pas eut besoin de sortir son arme pour nous combattre et vous souhaitez continuer dans cette lutte perdu d'avance ?!


Mais hélas pour le pauvre homme, quelques uns de ses fidèles foncèrent sur l'épéiste qui disparut grâce à un saut en l'air et profita de l'effet de surprise pour courir contre un mur rapidement jusqu'au patron de la taverne pour lui mettre son épée sous la gorge.

- Je ne voulais pas en arriver là, mais le prochain qui tente un truc débile, je tue votre chef !

Le silence s'installa dans la pièce centrale de la taverne et tout le monde était enfin à l'écoute de Kirito.

- Je voulais vous proposer de partir sans faire d'histoire au lieu de tous vous livrer au conseil, mais vous avez choisit la violence... Je vous offre une seconde chance de dégager du royaume de Fiore vers un autre endroit où vous pourrez vous reconvertir et changer votre façon de faire. Je n'ai pas envie de tuer quelqu'un ce soir, mais s'il le faut, je le ferait sans hésiter !

Les visages étaient soit emplit de tristesse, soit de colère, mais le patron de la taverne était réaliste et prit aussitôt la parole.

- Mes amis ! Ce gamin a raison ! Nous devons nous exiler ailleurs et changer notre façon de faire, le vol n'est finalement pas une solution, car des hommes tels que lui interviendront pour nous arrêter. Faites vos affaires et laissez ce que nous avons volé ici, les gens retrouverons leur biens dans notre maison.

Le chef de la taverne versa une larme sur la fin de son discourt et se prépara à partir comme tous les autres membres de son clan de voleur, mais avant de partir, Kirito l'attrapa afin de lui dire quelques mots :

- Je sais que vous n'avez pas l'intention d'arrêter de voler, c'est votre gagne pain où vous êtes le meilleurs, mais il faudra apprendre à mentir mieux que ça. Si vous souhaitez rester dans la légalité, du moins un minimum, un royaume assez loin accepte les gens comme vous sans vous balancer des mages à vos trousses pour du vol, je vous laisse trouver cet endroit qui pourrait être votre nouveau chez vous, mais qu'on ne se recroise jamais pour de tels choses...

Le tavernier rigola et compris que même si le vol n'est pas bon, tant qu'il n'agit plus sous la juridiction d'un gouvernement où il risque d'y envoyer des hommes, pourquoi pas créer un village de voleur vivant dans la prospérité, sans aucun soucis de noblesse ou richesse, c'est sous le lever du soleil que les voleurs disparurent des yeux de l'épéiste qui était très pensif sur tout cela, mais après tout ils n'étaient pas mages et encore moins des mauvaises personnes.

**Tu as évolué... C'est bien, encore un peu de temps.. tu pourras sans doute... entendre un peu plus clairement que là...** Fit une voix féminine dont l'épéiste avait déjà entendu avec beaucoup de mal, mais cette fois-ci un peu mieux que d'habitude.

Il allait falloir que l'épéiste continu sur cette voie ainsi que de progresser en force pour peut-être desceller d'où provient cette voix qui l'appelle.
Fin.

__________

Signature By Ayane:
 

Objets:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Amane
~¤ La Rose Noire d'Ultima Nova ¤~
avatar

~¤ La Rose Noire d'Ultima Nova ¤~


337 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 23 ans
Expérience:
1600/1600  (1600/1600)
Points de Réputations:
5735/10000  (5735/10000)



MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde Mar 16 Sep - 21:46

Bravo Kirito. Tu as fais des améliorations depuis les dernières fois où je t'ai noté, même si toutefois tu fais encore certaines fautes un peu bébêtes et surtout des erreurs de ponctuation.
Ce RP te rapporte 137 points

__________


Pleins de roses :

* 3 de Drysounet
* 2 de Némésis
* 1 de Valkiki
* 1 de Hoshina
* 1 de Onee <3
* 1 de Luke
* 1 de Ray
* 1 de Itsuki
Et plus encore...<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde

Revenir en haut Aller en bas

[Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Mission de rang C] Quand les voleurs s'organisent à l'échelle d'une guilde
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: Le Village d'Hosenka :: Hosenka-