Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez

Alliance d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










Alliance d'urgence Empty
MessageSujet: Alliance d'urgence Alliance d'urgence I_icon_minitimeMar 29 Avr - 1:43

« Je suis prisonnier du souvenir d’une blessure qui refuse de se refermer. Le sang fuit mon corps par cette plaie ouverte qui laisse couler la vie et m’interdis de songer à un avenir. »
 
Je me rappelle avoir lu ces lignes un jour en arpentant les couloirs déserts de la guilde. Etrangement, elles ont trouvé un écho en moi, comme une façon de me rappeler que je ne suis toujours pas libre. Mes cicatrices parlent pour moi, elles racontent mon histoire. J’aurais aimé que celle-ci soit plus joyeuse, mais ce n’était pas vraiment pour moi. Alors inutile de se plaindre, il vaut mieux me séparer des chimères du passé, car dans le présent, je suis dans une assez mauvaise situation.
 
Quand on vous dit que vous avez pour mission de traquer un dangereux criminel évadé des prisons du Conseil, que pensez-vous immédiatement ? Moi j'étais assez abasourdi je l'avoue. Mais il faut dire que ce type n'a rien d'un enfant de cœur, d'après les informations dont je disposais avant de le traquer, il aurait assez de puissance pour mettre à mal la guilde de Blue Pegasus. Enfin ça c'est s’il se bat sérieusement évidemment. Et comme de juste, il n’y a rien d’autre. Je ne savais même pas quelle magie il utilisait, tu parles d’une mission. C'eût été bien trop simple si on pouvait le trouver sans problèmes non ? Bref, passons. Au fond, j'aurais fini par le débusquer, on ne se dissimule pas facilement lorsqu'on est aussi puissant que lui. La question c'est est ce que j'aurais pu le vaincre ? Et là je doutais assez. La faute à un manque criant de maîtrise de ma nouvelle magie et au fait que les seules informations dont je disposais concernant ma cible…étaient celles que j’ai citées plus haut. Pour un départ…c’aurait pu être mieux.
 
Malgré tout, je me suis quand même mis en chasse, flairant les maigres pistes à ma disposition avec l’application d’un chien et la détermination d’un loup affamé. Je devais trouver cet homme et le neutraliser, au-delà de ma mission, j’en avais la certitude absolue. Encore un exemple de cette chaîne qui me relie encore à mon passé de serviteur d’Ashera. Et d’ailleurs, nul doute qu’avec le pouvoir qu’elle accorde à ses fidèles, j’aurais sans doute remporté le combat, mais je suis différent de celui que j’étais avant, je n’ai plus cette force transcendantale qui symbolisait le Bien. Alors j’ai tout de même tenté ma chance. Et je l’ai retrouvé, aux abords d’une ville à la densité de population presque aussi grande que dans un désert. Que venait-il faire ici ? C’était à moi de le découvrir et cela me mettait dans un état de passable agacement. Mais même à cet instant, je ne pouvais pas imaginer que je me retrouverais acculé. Pourtant c’est ce qui arriva lorsqu’il prit la parole, déchirant de sa voix hautaine l’épais silence qu’il avait lui-même provoqué.
 
- Bon, si tu sortais de ta cachette petit mage de pacotille ?
 
Vous me direz sans doute que la situation n’est pas si terrible que ça, il m’a simplement fait remarquer qu’il n’était pas dupe. Mais ça signifie aussi que nous nous trouvons sur son terrain, je me suis laissé piéger comme un enfant, et c’est un le réalisant ici que je commence à discerner le gouffre périlleux au bord duquel je dansais jusqu’alors. Il se retourne et me laisse enfin regarder de près ce visage qui jusqu’alors me semblait si irréel. Je peux clairement voir la cicatrice le long de la joue, l’œil fier et mauvais, braqué sur moi avec l’insistance d’un chasseur qui refuse de laisser s’échapper sa proie. Là je comprends que nos rôles sont inversés, j’étais le chasseur, je suis devenu la proie. Il sourit d’un air cruel et me lance :
 
- Quels rôles ? Tu étais le seul à te croire chasseur. Depuis le début, tu étais entre mes griffes.
C’est un choc. Car cette pensée n’a jamais franchi la barrière de mes lèvres. Je commence à comprendre comment cet homme a pu échapper aux quelques membres du Conseil encore en vie pendant tout ce temps.
 
- Tu lis dans mes pensées, dis-je d’un ton amer, parfait reflet de ce que j’éprouve en cet instant.
- Exact, tu ne peux rien me cacher. Mais je dois te féliciter d’avoir pu trouver ma trace il y a trois jours, j’avoue que tu m’as impressionné. Ce combat devrait être amusant.
 
Fin de la discussion je crois bien. Nous voilà adversaires, prêts à lutter de toutes nos forces sur le champ de bataille. Je ferme les yeux et laisse le flux de magie m’envahir, produisant le halo bleu caractéristique qui m’entoure désormais. Plus de retour ni d’hésitations possibles, je dois le vaincre ici !
 
- Je vais en finir rapidement, lancé-je, comme pour me donner du courage en préparant mon sort. Sort qui ne sera jamais fini. Au moment précis où je m’apprête à invoquer la magie, il est déjà sur moi. Enfin quand je dis « il », je ne parle pas du mage, lui n’a pas bougé. Non, celui qui m’attaque maintenant est…mon ancien maître, Lehran. Je reconnais la puissance de sa magie de lumière qui me met à terre avant même que je puisse réfléchir. J’ai le souffle court et mon cerveau cogite à toute allure. Qu’est ce qui vient de se passer ? Lehran est censé se trouver à Tellius en ce moment, comment peut-il se trouver devant moi ? Graduellement, mes pensées se calment et je comprends. Une illusion. En réalité, aucun de nous n’a bougé. Tout se passe dans mon esprit.
 
- Tu ne m’auras pas avec ces petits tours de passe-passe ! » Je m’écrie. « J’ai déjà vaincu Lehran et je peux recommencer.
- Oui c’est vrai, tu peux tout à fait. Mais crois-tu vraiment affronter Lehran ? C’est moi ton adversaire et ici, tu te bats selon MES règles.
 
Aussitôt l’atmosphère change et  je réalise dans quel piège je suis tombé. Mon adversaire manipule l’illusion à sa guise. Je ne peux pas le vaincre seul. Les battements de mon cœur ralentissent subitement, ma respiration se calme, gagne en profondeur. Je sais que je ne vais pas gagner, mais je dois trouver un moyen de m’en sortir et trouver de l’aide. Coûte que coûte. C’est pourquoi je ne prête plus aucune attention à l’illusion qui se déploie autour de moi et laisse jaillir mon énergie.
 
- Je vois que tu as prévu un moyen de t’en sortir ? Très bien, voyons si tu pourras briser mon illusion avant que je ne brise ta volonté.
- J’y arriverai. Sois en sûr.
 
Combat de volontés, combat de magies. J’entame le chant qui me permet de libérer le pouvoir que je cherche.
 
Spoiler:
 
 
«  Spiritual tornado »
 
Avec son bruit grave et profond, ma magie me répond. Il n’a pas compris ce que je comptais faire et n’a pas prévu de moyen de briser mon assaut. La tornade d’énergie emporte et déchire le Lehran illusoire et le noir se fait. Lorsque mes yeux se rouvrent, nous sommes de nouveau dans la réalité et dans ses yeux, je vois la haine et l’amusement se disputer la première place. Le second l’emporte.
 
- Impressionnant, tu es le premier qui parvient à déjouer mes illusions. Dans ce cas, peut être que je devrais passer aux choses sérieuses ?
 

Les choses se dégradent. Briser l’illusion m’a coûté bien plus cher en énergie que je le croyais, s’il en a d’autres dans ce genre, je ne tiendrai plus. Et chaque seconde que je passe dans son monde est une seconde que je ne passe pas dans mon corps. Sans même que nous ne le disions, nous savons déjà qu’il a pris l’avantage. J’espère seulement que je pourrai m’en sortir vivant.
Revenir en haut Aller en bas

Alliance d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: Autres Lieux de Fiore :: Autres Lieux :: Nord de Fiore-