Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[RPT n°2] Les informations permettent de gagner des guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: [RPT n°2] Les informations permettent de gagner des guerres Ven 4 Avr - 20:51

Et voilà Era...enfin ce qu'il en reste. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais marcher dans ces rues me laisse une sale impression, comme si elles étaient gangrénées par un mal étrange qui ne semble pas vouloir s'estomper. C'est même à en donner la chair de poule. J'ai entendu dire que c'était la capitale de la magie auparavant, véritable centre névralgique de toute l'activité surnaturelle de tout Fiore où siégeait le prestigieux Conseil de la Magie. Maintenant tout ce faste semble abandonné, le glorieux passé jet aux oubliettes. Seules les carcasses de certains bâtiments détruits laissent penser que le sol que je foule fût autrefois important.
 
C'est drôle quand même, je dis autrefois comme si cette gloire appartient à un passé désormais révolu mais les signes parlent d'eux mêmes. La chute d'Era, quel que soit l'événement qui l'a provoquée, est récente et brutale. Et à en juger par le malaise que je ressens, certainement pas naturelle. Oui, quoi qu'il se soit passé ici, c'est dû à la magie. Une puissante magie noire d'ailleurs, mon corps en tremble, comme si elle cherchait à s’infiltrer en moi au travers des pores de ma peau. La situation n'est pas très bonne, voire sacrément mauvaise même. Je suis encore trop sensible aux résidus de manifestations magiques qui circulent ici tels des miasmes. Il faut que je me contrôle un peu plus.
 
Mais revenons à nos moutons et tâchons de décrire un peu cette ville. Enfin quand je dis décrire la ville, c’est pas vraiment ce que je vais faire, trop peu d’intérêt à décrire des ruines. No ce qui m’intéresse c’est de décrire les gens qui avancent dans ces rues, ombres faméliques à qui on aurait presque arraché leur dernier lambeau d’humanité. Pas grand-chose à espérer d’eux, ils ont tous l’air morne, déjà mort alors qu’ils marchent encore. Mais le plus intéressant c’est la direction vers laquelle ils évoluent. Oui parce que s’il semble évident que marcher indique de marcher vers, ceux gens eux dérogent à cette règle sacrée et indicible. Ils ne marchent pas « vers quelque part » ils n’ont plus de but. Ils se traînent. C’en est choquant, presque révoltant, mais je sais que je ne peux rien y faire et serre les poings, maudissant mon impuissance. Encore que de ce côté-là tout ne soit pas tout noir. Car je ne suis évidemment pas là par hasard, j’ai un objectif. Un objectif très clair, bien que je manque encore d’informations contextuelles : je dois récolter des informations sur une guilde clandestine appelée Ultima Nova.
 
Et là, je pense qu’il est temps de faire un petit point, juste histoire que je sache bien ce à quoi j’ai accepté de m’attaquer, moi le nouveau membre à peine au courant des us et coutumes du pays. Mais bon, quand les autres sont en mission, o fait avec ceux qui restent. Je me rappelle vaguement de ce qu’avait dit le maître de la guilde quand je suis parti ; Ultima Nova aurait décimé le Conseil Magique à elle seule et en une attaque éclair qui ne leur avait laissé aucune chance. Comment appelle-t-on ça déjà ? Blitzkrieg voilà. La guerre éclair. Rien que de songer à une unique guilde faisant tomber le socle même de ce monde de magie, je tremble à l’idée de sa puissance monstrueuse…et inconnue. Car il faut se l’avouer, on ne sait rien sur ces gens. Moi encore moins. Qu’à cela ne tienne ! Il faut que je trouve un moyen de trouver ce que je recherche, et commencer par les bas-fonds me semble une idée plus que valable. Après tout, chaque chose commence dans le terreau fertile de la misère, fût elle toute récente et inattendue.
 
C’est donc avec un empressement manifeste que je me dirige vers un bar quelque peu délabré mais heureusement, pas trop mal famé. L’endroit semble idéal pour entamer mon investigation. Je pousse la porte et une puissante odeur rance d’alcool et de sueur me saisit, m’asphyxie presque. Trop de débauche, trop de boisson, trop de promiscuité. Je manque de défaillir, mais mes pieds tiennent bon et mon nez s’accommode finalement à l’odeur agressive. Il s’est passé en tout trois secondes. Trois secondes pendant lesquelles j’ai été le centre d’attention de l’assemblée venue ici noyer ses soucis dans l’alambic. Je vais au comptoir, ignorant les regards condescendants des vétérans de l’ivrognerie, conscients de se trouver devant un novice, et je passe ma commande rapidement.
 
- Un thé noir s’il vous plaît.
 
Et là c’est la révolution. Le barman me regarde comme si je débarquais d’une autre planète, incertain quant à l’attitude à adopter. Les ivrognes, eux, ne s’embarrassent pas de manières et hurlent de rire en cœur. Apparemment cet établissement ne sert pas ce genre de douceurs raffinées. Pas besoin de me le dire deux fois, je change mon plan. Tromper la vigilance des ivrognes ça passe aussi par endosser leur habit, même pour quelques temps.
 
- Bon je vois. Servez-moi votre alcool le moins fort alors.
- Tout de suite, lance le type avec affairement.
       
Ma chope de bière arrive peu après  et je noie mon regard dans ce breuvage couleur d’urine et chargé de cette molécule si particulière qui fait tourner la tête des hommes. Et je me lance. Le liquide infect coule dans ma gorge et cette fois je m’en étouffe. Trop de sensations en un coup, j’avale de travers et commence à tousser. Ah elle est belle ma première expérience ! Et la tempête de rire éclate plus fort encore ! Je suis devenu en quelques instants de maladresse le clou d’une soirée supposée être morne et ennuyeuse. L’avantage de la candeur. Et une sacrée bonne carte à ajouter à mon jeu. J’aurai besoin d’endormir la méfiance de ces gens si je veux leur tirer les vers du nez. Qui a dit que la manipulation était un art d’illusionniste ?
Revenir en haut Aller en bas

[RPT n°2] Les informations permettent de gagner des guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Bowling (2) grand truc à gagner
» Récapitulatif : gagner des points
» 400 ap à gagner
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: La Ville d'Era :: Les Alentours :: Basse-Ville-