Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Jeu 27 Fév - 20:29

Fraichement retomber de son nuage, le loup vit arriver le fameux " deuxième mage " charger de protéger les miches du vieillard. Et c'est une jolie jeune femme à la chevelure rousse qui se présenta devant eux. Si la beauté de la demoiselle était incontestable, le loup, fidèle à lui même, resta de marbre ... Ou presque. Il ne saurait vraiment se l'expliquer, mais à la vue de la jeune femme il fut prit d'une étrange sensation de " déjà vue " ... Comme si il l'avait déjà connue ou tout simplement déjà vue quelque part ... Peut-être que ce n'était rien de très important, mais c'était tout de même troublant, et ça l'emmerdait clairement de ne pas réussir à comprendre l'origine de ce sentiment.
Bref, il valait mieux pour lui de se sortir tout ça de la tête, trop réfléchir ne lui avait jamais vraiment réussi ...

Les présentations furent rapide et concise, c'est le moins que l'on puisse dire ... A peine la jeune femme eut-elle finie de se présenter que le nabot s'empressa de les embaucher pour jouer les mules, et Valkiryon se retrouva donc très rapidement sur la route vers l'antre des Nocturis, avec des kilos et des kilos sur le dos. Les sacs du vieux croulant étaient sacrément lourd, même le loup, pourtant bien entretenu, sentait son corps s'écraser sous leur poids ... Qui plus est il devait lutter avec les lanières pour qu'elles ne cèdent pas, c'était vraiment la galère. Et comme si tout cela ne suffisait pas, le clébard avait eu la bonne idée de monter dessus et de sauter dans tous les sens. Mais le poids mis à part, c'est l'étrange odeur qui se dégageait des bagages qui travaillait le plus le louveteau ... Il fit d'ailleurs une remarque fort pertinente à ce sujet ;


« Ca sent le pâté ... » Dit-il à voix haute sans même s'en rendre compte.

Mais les sacs de fortune du vieillard n'allaient pas cacher leurs mystères bien longtemps. L'intrépide acrobate qu'est Kiba, le fidèle ( Ou pas ) compagnon du loup, avait réussit à se saisir de l'une des innombrables sangles qui maintenaient le bousin en place avec sa mâchoire, et en bon trapéziste qu'il était, il se jeta dans le vide, arrachant ainsi la sangle. Toute la " structure " se cassa littéralement la gueule, ce qui n'était pas particulièrement gênant pour le loup qui se sentit tout à coup pousser des ailes. Et du fait de l'état pitoyable des sacs, leurs contenus se répandit lamentablement sur l'herbe humide de la plaine. Le contenu ? Du jambon. Des dizaines de jambons ! Le paradis du clébard morfale, qui se jeta dessus sans se faire prier, mordant dans un morceau de chair de tous ses crocs ... Le chiot était aux anges, on pouvait presque voir des larmes de joie couler de ses petits yeux châtaigne.

Bien entendu, le contenu pour le moins singulier des sacs ne manqua pas d'interloquer Valkiryon, qui s'empressa de demander plus de précision ;


« C'est votre goûter ? » Demanda t-il au vieillard d'une voix parfaitement neutre.

Devant le massacre, l'intéressé se rua en direction du chiot pour essayer de l'écarter de sa précieuse charcuterie ;

« Raaah ! Sale bête ! Dégage de là ! C'est pas pour toi ! » Hurla t-il à plein poumons.

Le bonheur fut finalement de bien courte durée pour le pauvre petit chiot qui décida d'aller se plaindre, non pas auprès de son maitre comme l'aurait voulu la logique, mais auprès de la jeune femme ; Krystal. Il faut dire que le toutou savait jouer de ses charmes, et il savait aussi qu'ils étaient inefficace sur son maitre et son cœur de pierre. D'ailleurs, ce dernier ne fit pas attention une seule seconde au cinéma de la saucisse sur patte, préférant se concentrer sur l'essentiel ... Le jambon.

« Vous expliquez ? » Demanda t-il au vieillard.
« C'est pour les Nocturis ! Voilà ! C'est pour les attirer ! »
« Hmpf ... Eux et les ennuis qui vont avec ... » Rétorqua le loup, à mi-voix.

Et alors que le vieux essayait désespérément de remettre la barbaque dans ses sacs, le loup glissa lentement son regard sur la jeune femme. Peut-être avait-elle quelque chose à ajouter ... ? Et puis, la dévisager allait peut-être l'aider à se rappeler où il avait bien pu la voir ... Oui, difficile pour lui de se sortir ça de la tête, finalement.

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystale Seizenn
Insanity, Ame des rubans.
avatar

Insanity, Ame des rubans.


252 messages.
Inscrit le 28/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 21
Expérience:
133/200  (133/200)
Points de Réputations:
5441/10000  (5441/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Ven 28 Mar - 18:30

* Parfois tu ferais mieux de réfléchir avant de choisir tes missions, baka !
Comment je pouvais savoir que ce vieux schnock aurait autant d'affaires moi ? Ses bestioles ont intérêt à être au rendez-vous sinon c'est lui que je vais massacrer...
Ah bon ? Parce que tu penses que ça ferait une bonne réputation pour la guilde ? Et que t'es là pour dégommer du monstre ? *

Un débat entre elle et sa conscience avait germé dans son cerveau, l'isolant du reste du monde.
Trop impulsive la mage de Lamia Scale s'était déjà mis en tête qu'ils affronteraient les Nocturis alors que la requête du zoologue stipulait clairement qu'il s'agissait d'observation. En parallèle, elle était réduite au même labeur que l'autre mage. C'est d'ailleurs ce qui l'ennuyait. Les bagages sûrement pleines d'un fourbi désastreux pesaient une tonne ; heureusement elle avait eu l'ingénieuse idée de les traîner derrière elle à l'aide de ses rubans. Cela déplaisait fortement à son commanditaire, mais au final il n'avait pas le choix.
<< - HEY  ! Ca va pas bien ?! Vous allez tout abîmer là !
- Attendez... ne me dites pas que CA c'est pas abîmé ?!
Elle pointa du doigt un des vieux sacs miteux.
- Disons qu'ils ont beaucoup de vécu. Et moi j'y tiens !
- Oh très bien Monsieur, portez-les donc vos bébés ! Moi je serai payée pour vous escorter, pas pour être votre larbin.
- Je suis trop vieux pour les porter, vous le savez. Petite effrontée revenez ici ! J'ai besoin de ces affaires !
- Moi j'ai pas envie de finir croupie et tassée comme vous, alors je les transporte par mes propres moyens ou vous vous débrouillez.
>>

Malgré leur caractère de gamins têtus, le vieil homme avait cédé devant l'évidence : il avait besoin de ses bras et de sa jeunesse pour réaliser sa nouvelle expédition. La rouquine tira les bagages avec lassitude, jusqu'au moment où les sacs de Valkiryon atterrirent sur le sol et dévoilèrent leur contenu grâce aux prouesses de Kiba. Krystale fut autant étonnée que le maître du chiot en découvrant l'amoncellement de viande, tandis que l'animal s'en donnait à cœur joie pour planter ses crocs dans la chair d'un jambon. L'ermite en rogne le réprimanda aussitôt, provoquant sa fuite vers la belle rousse attendrie par sa bouille de chien battu.

- Ne fais pas attention à lui, c'est un vieux grincheux qui se croit tout permis.

Elle était accroupie et s'adressait à lui en le caressant doucement, puis elle jeta un regard fier et taquin au bonhomme exaspéré. Suite à cela Valkiryon le questionna et fit une remarque très pertinente : toute cette charcuterie allait leur attirer des ennuis.

<< - Il a pas tort, ça risque de nous causer des problèmes... mais au moins la quête sera un peu plus amusante ! Faudra seulement faire plus attention vu l'odeur que ça a dégagé, d'autres bestioles pourraient être intéressées.
- Vous voyez, avec une protection comme la vôtre, j'en profite pour faire de cette expédition la meilleure de ma vie !
- Moui... Vous ne seriez pas un grand malade par hasard ? Enfin... faut remballer ça et se remettre en route si on veut être au rendez-vous à la tombée de la nuit.
>>

En exprimant ses pensées, Krystale croisa respectivement le regard du zoologue puis celui de son nouvel équipier. Ce dernier l'observait d'un air songeur et un rien troublant. Il dégageait une aura mystérieuse qui se ressentait dans sa façon de parler ; à la fois il n'inspirait pas la sympathie et ne donnait pas envie de créer un contact – ce qui convenait à la rouquine, d'un autre côté il n'était pas antipathique. Il émanait même de lui une espèce de sagesse et de confiance.
La fille de Lamia Scale avait un certain mal à définir ce qu'elle ressentait en sa présence, particulièrement lorsqu'il la regardait ainsi ; mais ce n'était pas vraiment son genre de préoccupation. Elle s'approcha du tas de graisse animale et apporta son aide pour tout mettre dans les bagages.

- Trouvez un moyen de transporter ça et continuons. Nous ne devrions pas traîner, il va sûrement pleuvoir.

Elle avait regardé les alentours et noté que le jour se faisait moins clair. Le ciel se couvrait.
La troupe se remit en route, progressant au cœur de la plaine embrumée. Comme son nom l'indiquait le lieu était sombre et froid à cause de la perpétuelle brume flottante. Du crachin glacial tombait sur eux, n'ajoutant en rien de la gaieté à l'environnement.
Etant résidente à Oak depuis un an, Krystale avait entendu différentes rumeurs ou légendes sur cet endroit, même si les habitants évitaient d'en discuter la plupart du temps. Le plus souvent, ils racontaient que la plaine était hantée par les esprits des femmes ayant perdu leurs maris lors de la grande guerre contre le mage Zeref, et qu'ils murmuraient leurs noms, envahis de désespoir. Fallait-il y croire ? La rouquine ne s'en souciait guère ; pour elle c'était excitant dans tous les cas.

Le zoologue qui s'improvisait guide tentait de les mener près de l'antre des Nocturis à l'aide d'une carte magique. On pouvait voir sur le parchemin le nivellement et l'emplacement des éléments du terrain, ainsi que les positions des êtres concernés. Mais au bout d'un moment, ils réalisèrent qu'ils tournaient en rond.

<< - Vous nous avez perdu n'est-ce pas ?
- Eh bien... D'habitude la carte fonctionne sans problème, mais ici elle est perturbée par des fluctuations magiques.
- Alors repérons-nous autrement. Mais savez-vous d'où viennent ces « fluctuations » ?
- Non... Hmm je me souviens vaguement de la direction de la grotte... Elle doit être par là.
>>

Krystale observa le vieillard avancer d'un pas incertain vers le nord. Non convaincue par son sens d'orientation et persuadée qu'il leur cachait quelque chose, elle s'adressa au mage de Blue Pegasus avec aisance.

- Tu crois qu'il sait où il va ? Ca doit être un bon explorateur avec tout son métier, mais je me demande s'il a conscience de sa vieillesse... A ton avis que devrions-nous faire ?

Tout en échangeant quelques mots, les jeunes gens suivaient l'ermite détraqué et hésitant dans la brume épaisse. La fine pluie ne rendait pas la situation plus rose ; Krystale resserra  le col de sa veste autour de son cou, admirant le tapis verdâtre sous ses pieds se transformer en tapis boueux. Elle espérait ne pas devoir errer ainsi pendant des heures... Si des heures il leur restait avant l'arrivée de la nuit.

__________


Dernière édition par Krystale Seizenn le Sam 30 Aoû - 13:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Ven 4 Avr - 21:58

Concernant la barbaque, la jeune femme semblait d'accord avec le loup ; Cela pouvait leurs attirer des ennuis. Mais contrairement à Valkiryon elle se montra optimiste, ajoutant même que ça pourrait rendre l'aventure plus amusante. Un bien curieux choix de mot que le loup ne parvenait pas à comprendre, risquer sa vie n'avait rien d'amusant selon lui, et il était trop souvent passé à coté de la mort pour osé la sous-estimer. Alors, était-elle inconsciente ou juste confiante ? Difficile à dire, mais il espérait du fond du cœur que la deuxième option était la bonne. Après tout si la belle était capable de se défendre, ça allait lui éviter de se taper tout le sale boulot ... Eh oui, on ne se refait pas ; Quelque part dans sa tête d'étourdis, il recommença à espérer pouvoir passer le reste de la mission les mains dans les poches. Une vrai feignasse.

Le vieillard quand à lui semblait conscient des risques que sa charcuterie leurs faisait courir, mais il était visiblement confiant. Son escorte était d'après lui capable d'affronter les éventuelles emmerdes. Soit, c'est lui le chef après tout ... Mais le loup grinçait des dents en douce. Bref, c'était pas en se tournant les pouces qu'ils allaient avancer ! Kiba chouina jusqu'à avoir droit à ses précieuses papouilles, et les trois joyeux lurons parvinrent à remettre les sacs en " état " pour pouvoir reprendre la route. Dans l'idéal, le mage céleste aurait aimé arriver sur les lieux avant la tombée de la nuit, mais tel que c'était partis ça s’annonçait plutôt mal. Non seulement le rythme de marche était ralentis par le poids des sacs et la fatigue, mais en plus de cela, le temps commençait à se couvrir ... Et comme si tout cela ne suffisait pas, le groupe d'aventurier en herbe était perdu.

En plus d'avoir perdu ses cheveux, le vieux avait perdu son sens de l'orientation ; Sa carte magique avec laquelle il était censé guider le groupe ne fonctionnait pas, à cause de " fluctuation magique " d'origines inconnues ... Ce que Valkiryon pensait de tout ça ? ... Absolument rien, il écoutait pas. Il était trop occupé à regarder le ciel s'assombrir ; La flotte était proche. Et il aimait la pluie autant qu'il la détestait ... Il l'aimait sans trop savoir pourquoi en fait ... Lorsque la température chutait, le poids de son cœur de glace semblait s’alléger, lui donnant l'impression de faire partit du décors, de ne pas exister ... Cela suffisait à lui faire oublier toutes ses peines un court instant ... Lui même serait incapable d'expliquer ce curieux phénomène, mais peu importe ...
Aujourd'hui en tout cas, il aurait préféré évité d'être mouillé. La pluie n'était pas vraiment un problème, c'était plutôt les nuages qui le dérangeait ... Impossible de voir la moindre étoile avec ce ciel d'encre.

Et alors qu'il suivait le rythme du groupe la tête dans les nuages, donnant par ci par là un petit coup de latte dans le derrière du clébard qui s'amusait à courir entre ses jambes, il fut contraint de revenir sur terre ... Krystale s'adressait à lui ;


« Tu crois qu'il sait où il va ? Ca doit être un bon explorateur avec tout son métier, mais je me demande s'il a conscience de sa vieillesse... A ton avis que devrions-nous faire ? »

Il prit le temps de réfléchir, pas plus d'une dizaine de secondes. Le calcul était simple ;

La mission consiste à protéger le vieux débris ... Pour le protéger, il faut être à ses cotés ... Pour être à ses cotés, il faut le suivre. Il ne restait plus qu'à donner le résultat.


« Bah ... On le suit. »

La réflexion réduite à son plus stricte minimum. En même temps il fallait pas s'attendre à plus de sa part, il n'était causant qu'avec les gens qu'il connaissait bien. Bref, malgré tout c'était plein de bon sens ( Non ? ). Il suffisait de talonner le vieux, et d'aviser si quelque chose dérapait ... Ce qui n'allait peut-être pas tarder à arriver d'ailleurs, car la fameuse caverne tant convoitée était désormais visible ...
Le groupe se trouvait alors en haut d'un talus des plus imposant. Le terrain accidenté qui se situait en contrebas formait une sorte d'entonnoir dont la seule issue n'était autre que l'entrée de la grotte ... Et à la vue de cette dernière et des ténèbres qui en émanait, le loup fit une petite réflexion à mi-voix ;


« Hmpf ... On dirait un piège. »

Pour ne pas le rassurer, Kiba se crispa immédiatement et commença à aboyer en direction de la grotte ... Le p'tiot avait flairé quelque chose de pas net, et il savait se faire entendre quand il avait peur. Le vieillard quand à lui n'était pas du tout dans le même monde ; Il se frotta les mains en affichant un grand sourire avant de prendre la parole ;

« Bon bah on y est finalement ! Allez ! En route ! »

Et c'est à ces mots que le vieillard entama la descente avec un air ravi. Et hop, réflex ! Sans prendre de gants, Valkiryon se saisit rapidement de la capuche du vieillard pour l'empêcher d'aller plus loin, lui faisant légèrement perdre l'équilibre jusqu'à ce que le pauvre bougre se retrouve les miches dans la boue. Les noms d'oiseaux étaient bien sûr au rendez-vous, le loup en prenait pour son grade ... Quoi que, le " Petit con " était plutôt pertinent.
Le biologiste fou furieux se releva en un demi éclair ( Sinon c'est trop pour ses vieux os ), et pointa immédiatement son agresseur du doigt avec un air menaçant ;


« Nan mais ça va pas la tête ?! Espèce d'abrutis ! Qu'est ce qui te prend au juste ?! » Hurla le vieillard, sa voix oscillant entre les graves et les aiguës sous le coup de la colère.
« On reste ici. » Répondit le loup d'une voix sèche et cassante.
« Nan mais je rêves ! On est venu ici pour ça tête de nœuds ! »
« Simple mesure de prudence ... »

A la vue de la grimace du vieillard, le loup prit sur lui et expliqua finalement le fond de sa pensée, après avoir poussé un long soupir ;

« Si comme vous le dites vos bestioles vivent là dedans toute l'année, alors elles doivent être habituées à l'obscurité et fuir la lumière comme la peste ... Si jamais ça devait mal tourner, je préfère assurer mes arrières et avoir le soleil de mon coté. »

La nuit était tombée, et si pour Valkiryon c'était généralement une bonne chose, le contact avec les étoiles se faisant plus facilement, il faut bien admettre que pour le coup, c'était plus un handicap qu'autre chose ... Mais le vieillard ne semblait pas convaincu, alors le jeune homme ajouta une dernière chose ;

« Et puis ... Ca empeste le sang à l'intérieur ... » Dit-il d'une voix plus grave.

La couleur naturellement azurée de ses yeux s'était faite la belle pour laisser place à une couleur argentée qui brillait très légèrement dans le noir ... Le loup et son petit bout de chien avaient tous les deux flairé la même chose ; Les ennuis. Mais il fallait plus qu'une petite mise en scène improvisée pour impressionner le chercheur aux portes de la retraite, qui se retourna brusquement vers la jeune femme ;

« Toi ! Fait quelque chose ! On va pas moisir ici ! »

Le loup regarda alors la jeune femme par dessus son épaule, curieux de savoir quel parti elle allait prendre ...

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystale Seizenn
Insanity, Ame des rubans.
avatar

Insanity, Ame des rubans.


252 messages.
Inscrit le 28/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 21
Expérience:
133/200  (133/200)
Points de Réputations:
5441/10000  (5441/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Mer 30 Avr - 16:35

La grotte des créatures nocturnes se dressait enfin devant eux. Elle se situait en contrebas de leur position, rendant son accès plutôt risqué pour tout aventurier. Plein d'entrain, le vieux fou se voyait déjà descendre la côte et atteindre l'antre dans la foulée ; c'était sans compter le tempérament prudent de l'un de ses gardiens. Valkiryon l'en empêcha, récoltant à la volée une série d'insultes plus pertinentes les unes des autres. Krystale observait la scène d'un œil à la fois amusé et allumé d'un éclat d'excitation. Tout comme le vieillard, elle était pressée. Elle n'attendait qu'une chose : voir ces bêtes dont elle ignorait l'apparence exacte. Depuis qu'elle avait décroché l'avis de mission du tableau des quêtes, une sorte de fascination pour elles grandissait dans son esprit. La jeune mage adorait découvrir les créatures peuplant la région, surtout les plus dangereuses, capables parfois d'user de magie.
Maintenant que les membres de l'expédition étaient arrivés sur les lieux, elle piaffait d'impatience. Elle rêvait d'action et de folie. Son collègue fit cependant quelques remarques se voulant dissuasives et d'une sagesse respectable. La rouquine ne put les ignorer... avant d'être alléchée par les injonctions du commanditaire.
<< - J'ai pas envie de moisir ici c'est clair, surtout après ce voyage... passionnant. Les Nocturis doivent présenter tout leur intérêt la nuit justement, alors je marche avec le chef de l'expédition ! Et je propose de tenter le coup !
- Aaaah nous finissons par nous entendre ma petite.
- Pas de surnom futile...
>>

Krys souleva l'un des paquets plein à craquer de viande et l'envoya valser le long du penchant. Elle en fit de même pour le second, puis le troisième.

<< - Arrête-toi tu peux pas tous les jeter ainsi !
- Vous voulez les voir vos bestioles ?! Il faut savoir à la fin !
- Il y a une façon de faire petite sotte ! Bordel, qui m'a refilé cette équipe de bras cassés ?
- Ben voyons...
>>

En contrebas, une ombre se mouvait dans la direction des sacs. Le bruit de leur dégringolade, ainsi que la forte odeur de chair répandue tel un nuage vaporeux et invisible, avait éveillé l'instinct des carnivores déglutis par la caverne. Ils ne semblaient ni méfiants, ni alertés par leur présence, et cela paraissait douteux. Etres primitifs ayant une soif de sang intarissable ? Ne craignant aucun ennemi ? Krystale affichait un sourire malicieux car elle sentait l'adrénaline la gagner.
Tous trois s'étaient tapis sous les indications du zoologue qui s'inquiétait à cause du jeune chien. Soudain conscient du danger à proximité, il prit la peine de chuchoter pour avertir son maître de le surveiller.
La nuit et le ciel couvert de cumulonimbus plongeaient le lieu dans une froideur et une obscurité malvenues.

- Je n'y vois rien. Il faut que je m'approche pour les observer.

Aussitôt le vieillard partit de son côté, comme absorbé par son monde. Il ne portait plus d'attention à son escorte et filait devant eux. Au lieu de foncer tête baissée dans la pente, il avait décidé de contourner le groupe et de s'en approcher à bonne distance, ce qui était pour le moins intelligent. Krystale observa un instant son compagnon de Blue Pegasus car ce dernier ne semblait pas sur la même longueur d'onde... Néanmoins, elle écoutait toujours sa conscience, qui en cet instant lui indiquait de suivre son protégé et participer à l'aventure. Sans adresser plus d'un regard à Valkiryon, elle emboîta le pas au zoologue, se faisant tout aussi discrète que lui.

Tandis qu'ils progressaient doucement dans la descente, à une vingtaine de mètres des quelques Nocturis qui dévoraient leur repas, la pluie se mit à tomber. Le terrain devint alors encore plus glissant. Krys voyait bien que le vieil homme diminuait son l'allure ; il démontrait son expérience et elle se trouva un rien stupide de l'avoir sous-estimé. Cependant, les conditions météorologiques allaient avoir raison d'eux. Un pied de l'ermite décida de le trahir sur une pierre plate recouverte de boue. L'homme se retrouva le derrière au sol et dévala cinq mètres avant de disparaître sous terre. Prise de court, Krystale ne put réagir. Elle ne montrait pas de signe de panique, mais cela ne tarderait pas à venir si elle ne parvenait pas à trouver le vieux fou. D'un pas feutré et assuré, elle s'approcha de l'endroit où il s'était volatilisé pour finalement apercevoir une excavation aussi large qu'un tronc de chêne. Le fond du puits paraissait infini tant il faisait noir.

* Les nocturis ont peut-être creusé tout un système de galeries là-dessous... J'y connais rien moi. Bon quoi qu'il en soit je vais devoir suivre cette voie si je veux récupérer mon bonhomme. *

La mage de Lamia Scale regarda autour d'elle dans l'espoir de voir son équipier. Logiquement, il avait dû les suivre car il était aussi l'un des gardiens du zoologue. Même si la belle rousse était la plupart du temps impulsive et à la recherche d'action, dès que sa mission prenait une sale tournure, elle se concentrait et réfléchissait un minimum, et parfois de l'aide était la bienvenue.
Elle pouvait fabriquer une sorte de treuil avec un ruban, cependant elle ignorait la profondeur du caveau et elle ne pouvait crier pour appeler le vieillard. Elle s'apprêta à descendre, mais dans le cas où il n'y aurait pas d'échappatoire en bas, ne fallait-il mieux pas garder quelqu'un en haut ? Quelle était la meilleure alternative ?

__________


Dernière édition par Krystale Seizenn le Sam 30 Aoû - 13:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Mer 30 Avr - 20:30

« J'ai pas envie de moisir ici c'est clair, surtout après ce voyage... passionnant. Les Nocturis doivent présenter tout leur intérêt la nuit justement, alors je marche avec le chef de l'expédition ! Et je propose de tenter le coup ! »

" Bon bah allez y ! Moi je vais rester ici et faire du boudin. " pensa alors Valkiryon. Il grinçait des dents bien entendu, il n'était pas du tout de bonne humeur. La logique lui échappait-elle ? Ou était il finalement le seul à se poser les bonnes questions ? Poireauter un peu n'allait pas les tuer, et le résultat serait le même alors à quoi bon ? ... Mais bref, ils étaient deux à vouloir continuer et ... Deux à vouloir patienter. Malheureusement la voix de Kiba ne comptait pas ( Qui a dit démocratie ? ), alors le loup fut contraint de suivre la majorité, marmonnant dans ses moustaches ...
Petite aparté ; Devant l'air ravi du vieillard, le loup fut prit d'une irrésistible envie de lui coller une paire de gifle ... Un comportement violent qui ne lui ressemblait absolument pas, mais le vieux grigou avait la tête de l'emploi ...

Krystale ne perdit pas de temps, elle était montée sur ressort ! Elle balança des sacs remplit de barbaque dans la fosse pour attirer les hôtes de la soirée ... C'était encore plus rapide que prévu là ! Le petit vieux avait beau protester, elle n'en faisait qu'à sa tête, une vrai gamine ... Pendant ce temps, la saucisse sur patte sentit son cœur se déchirer à la vue du précieux jambon dévalant la pente ... Même une grattouille derrière les oreilles ne saurait la consoler ...

Précieux jambon qui n'allait pas faire long feu, car les créatures ne tardèrent pas à montrer le bout de leurs nez ... Et bon sang ce qu'elles étaient laides ... Des mâchoires remplies de dents surdimensionnées et pas de lèvres pour les masquer ... Des yeux d'un blanc immaculé qui brillaient dans l'obscurité comme deux perles au soleil ... Des oreilles pointues et une peau à moitié translucide qui laissait deviner la position de leurs organes ...
A table ! Le loup ne pu s'empêcher de grimacer à la vue des bestioles, c'était bien pire que tout ce à quoi il s'attendait ... Et à première vue elles étaient taillées pour le combat, leurs muscles n'étant pas des plus discret ... Définitivement, il valait mieux éviter un conflit ouvert ...

Spoiler:
 

Maintenant conscients du danger, les deux zigotos se firent plus discret, dissimulant leurs présences dans la nature. Le vieillard se paya même le luxe de demander à Valkiryon de surveiller son clébard ... C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Comme si Kiba avait besoin d'être surveillé en plus ... Certes il était plus près des bébêtes que le reste de la troupe, mais sa petite taille lui permettait de rester invisible sans même avoir à se donner la peine de se baisser.

Bien entendu et c'était prévisible, le vieillard ne resta pas en place bien longtemps et se mit en tête l'idée de s'approcher d'avantage de son précieux sujet de recherche, suivit de près par la jeune sirène. Le loup soupira un bon coup avant de leurs emboiter le pas ... Après tout, foutu pour foutu, autant rentrer dans le lard. Et même si tout cela ne lui plaisait pas, il ne pouvait décemment pas se permettre de prendre la poudre d'escampette et laisser ces deux là dans la merde ... Même si ça leurs ferait les pieds, quelques part ... Mais la peur d'avoir une mort de plus sur la conscience, voir même deux dans le cas présent, le fit rapidement revenir sur terre.

Malgré tout, le vieux débris avait le mérite de faire ses conneries proprement ; Ses déplacements étaient précis, ce qu'on ne pourrait soupçonner au premier coup d’œil ... Le loup suivait le mouvement, légèrement en retrait, comme pour marquer inconsciemment le fait qu'il réprouve la façon de faire de ses deux compagnons ... Jusqu'à ce qu'il entende un bruit sourd ... Il ne tarda pas à se rendre sur les lieux de l'accident, où il vit la rouquine accroupie devant un trou béant ... Et pas de vieux à l'horizon. Bien ! Un petit " Je vous avais prévenu " était de rigueur, mais le jeune homme aux cheveux d'ébène savait se tenir ... 'Fin, la plupart du temps en tout cas. Pour cette fois, il se contenta de se placer à la hauteur de la demoiselle, inspectant de son regard argenté le trou en question ...

La lumière se faisait désirée mais il parvint néanmoins à distinguer une silhouette au fond du gouffre haut d'une vingtaine de mètres ... C'était le vieillard, à n'en pas douter, difficile de le confondre avec un Nocturis, qui faisait deux fois sa taille ... Pour le loup, c'était clair ; Il n'y avait pas de temps à perdre. Il sentait très clairement la puanteur des Nocturis en contrebas, et livré à lui même, le zoologue proche de la retraite n'avait pas la moindre chance de survie. Il marqua toutefois une petite pause, prenant le temps de faire une petite remarque à mi-voix ;


« Le jour où tu perdras un camarade en mission, j'ose espéré que tu feras preuve de plus de prudence ... »

C'était un peu cru, mais il n'y avait pas la moindre méchanceté dans sa voix. Non, il avait juste la sensation que la jeune femme manquait d'expérience, et qu'un petit rappel à l'ordre ne serait pas de trop. Après tout, dans cette situation, qui oserait dire que le risque de mort n'était pas réel ? Rien que la chute du vieillard aurait pu être mortelle. Heureusement pour lui, Valkiryon était dans la fleure de l'âge et possédait une magie avantageuse en toutes circonstances ! ( Ou presque ). Il choppa Kiba par le collier avant de le coincer sous son bras, et sauta dans la gueule du loup sans demander son reste. Oui, pas de temps à perdre on a dit ! Il parvint à atterrir sans encombre, se servant de son meteor l'espace d'une seconde pour ralentir sa chute. La lumière dorée qui émana de son corps durant ce petit laps de temps suffit à illuminer toute la caverne, alertant par la même occasion le vieillard qui gémissait de douleur.

Ce dernier ne tarda pas à quémander de l'aide ;


« Ah ! Te voilà ... Euh ... Hum ... »
« Valkiryon. » Dit le loup, coupant ainsi la parole au vieillard qui cherchait ses mots.
« Ah, oui, c'est ça ... C'est ce que je voulais dire. »

Le petit homme ne se rendit même pas compte que le louveteau ne s'était jamais présenté, mais bref ...

« Je ... J'me suis foulé la cheville je crois ... Ca fait un mal de chien ... » Marmonna le vieillard en se tordant de douleur.
« Waf ! » Rétorqua la petite boule de poils.

Le loup s'approcha rapidement de son patron du jour et le choppa par le col sans prendre de gant, avant de plaquer son front contre le sien, donnant ainsi au petit gars à moustache l'occasion de plonger son regard dans les yeux argentés du jeune homme ... Une goutte de sueur perla le long de sa joue, avant qu'il ne se mette à marmonner quelque chose d'incompréhensible, probablement intimidé par la soudaine franchise de Valkiryon. L'envie de lui remettre les idées en place était bien là, mais ce n'était ni lieu, ni l'heure de s'adonner aux joies de la dispute, alors le loup se contenta de deux petits mots ;

« On remonte. »

Des mots simples prononcés avec une voix dure ... Suivit d'un petit " Oui oui " de la tête de la part du zoologue. Le loup fût contraint de se plier en quatre pour entourer son cou du bras de son commanditaire, et l'aider à se relever. Et alors qu'il s'apprêtait à remonter ... Un petit comité d’accueil vint lui proposer de prendre le café. Le loup se figea sans dire un mot, ce qui inquiéta suffisamment le blessé pour qu'il s'enquiert de la situation ;

« Qu'est ce que t'attends ... ? »
« Ouais bah ... Merde. »

Un mot qui résumait bien la situation. C'est alors que le vieillard pu à son tour comprendre dans quel pétrin il s'était fourré ... Un nocturis eut en effet la courtoisie de s'approcher, suffisamment pour que le peu de lumière filtrant par le trou se reflète sur son crâne ... Mais il était bien loin de la vérité, les yeux de Valkiryon lui en disait plus ... Et ce n'est pas un, mais une vingtaine de spécimens qui se bousculaient pour accéder au buffet ... Petit réflex de circonstance, le louveteau leva les yeux au ciel pour voir si, par hasard, Krystale avait dans l'idée de se joindre aux réjouissances ...

The show must go on ...

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystale Seizenn
Insanity, Ame des rubans.
avatar

Insanity, Ame des rubans.


252 messages.
Inscrit le 28/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 21
Expérience:
133/200  (133/200)
Points de Réputations:
5441/10000  (5441/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Jeu 22 Mai - 21:51

Comme elle l'avait pensé, le mage de Blue Pegasus les avait suivis ; et comme elle s'en doutait, il semblait excédé par leur comportement. Et il avait raison. Arrivé à sa hauteur il ne manqua pas de lui rappeler à quel point son impulsivité était dangereuse pour ses camarades de mission, ce qui ne lui soutira aucune justification. Krystale était une éternelle inconsciente, agissant selon l'avis de la petite voix déraisonnable dans sa boîte crânienne, au détriment de sa sécurité et de celle des rares personnes l'accompagnant. Seulement, la remarque du beau jeune homme n'était pas vaine ; la rouquine réalisait que sa réputation augmentait, et pour ne jamais la ternir, elle devait éviter tout accident. Valkiryon avait autant raison s'il affirmait que la terre était ronde. Mais évidemment, l'égoïsme de Krys primait sur l'intérêt de la vie des autres... Et bien qu'elle prenait conscience qu'elle pouvait causer la perte d'un homme à cause de ses actes délirants, elle ne s'en souciait guère. Allait-elle un jour comprendre  qu'inspirer confiance à ses compagnons était plus important que de n'en faire qu'à sa tête ?
Ils n'échangèrent aucune parole jusqu'à ce que le loup décide de descendre dans le trou et de récupérer l'ermite.

- Comment comptes-tu t'y prendre pour...

Elle eut immédiatement sa réponse. Sa magie du corps céleste lui permit d'amortir l'atterrissage et de rassurer le vieil homme blessé par la chute, n'ayant d'autre choix que d'attendre ses protecteurs. Krystale les entendit parler sans pour autant percevoir des mots distincts. Elle patienta là-haut, jetant un coup d’œil rapide aux alentours avant de vérifier la situation en bas. Il faisait vraiment sombre et la pluie qui perlait n'arrangeait pas la visibilité.

Soudain, une forme blanchâtre luisit une fraction de seconde. Ce n'était pas bon signe. Cela lui évoqua la peau des nocturis qu'elle avait vu refléter les rayons de lune sporadiques une poignée de minutes plus tôt. Sans hésiter, elle s'élança dans le vide après avoir permuté pour sa tenue d'acier, la plus résistante de sa panoplie, et tomba lourdement au sol. Ses muscles jambiers durs comme du béton ressentaient encore l'impact, mais ils en avaient vu d'autres. La fille de Lamia bloqua son regard sur la créature hideuse proche de leur position sans se préoccuper du vieillard gémissant, qui ne jouait plus au fier. Vu la taille du nocturis, Krystale se doutait qu'ils auraient du mal à en venir à bout... du moins, s'ils devaient affronter toute la colonie. Et malheureusement, comme pour confirmer ses craintes, des sons gutturaux à glacer le sang et des vibrations dans les parois du tunnel se rapprochaient vivement du groupe.

- Ca devient enfin intéressant... Observez bien l'ermite, vous n'aurez peut-être jamais d'autre occasion.

Elle savourait l'adrénaline à l'approche du combat, surtout lorsqu'elle savait qu'il serait intense. Ils n'avaient d'autre choix de toute façon car le seul chemin libre se trouvait vingt mètres plus haut.
Pour l'instant, la bête ne les attaquait point. Elle semblait intelligente, évaluant ses adversaires. Trois contre un. Elle attendait assurément le restant de l'essaim.

- Je n'aurais jamais pensé... en voir d'aussi près.

Tout éberlué le zoologue photographiait la créature telle une machine pour se souvenir du moindre détail physionomique. Il tremblait aussi de peur et souffrait de sa foulure, mais pour ce grand passionné, l'ordre des priorités s'était inversé.  

Le monstre face à eux se mit à grogner férocement. Le cœur de Krystale tambourinait dans sa cage thoracique et la chaleur lui montait aux joues. Elle avait préparé ses rubans autour de ses avant-bras, prête à agir en conséquence ; ce qui ne tarda pas à arriver. Le nocturis aussi grand qu'un homme et plus féroce qu'un fauve plongea sur ses proies, tandis que l'armada sanguinaire arrivait à leur niveau. Krys réagit à l'instant même où la bête bougea ; lançant ses armes sur elle sans retenue. Mais elle ne s'était pas  attendue à ce résultat. La peau et la musculature ultra résistantes ne subissaient quasiment pas de  dégâts. Ses armes de base ne feraient de loin pas l'affaire pour combattre de telles immondices, et elle avait des doutes quant à ses autres techniques. Les seules armes qui pourraient faire suffisamment de dommages étaient ses rubans explosifs, mais dans un souterrain elle n'imaginait pas un instant les utiliser. Pour le coup, elle se dit que le zoologue avait bien fait d'engager plusieurs gardes du corps.
La bestiole repoussait les armes sans peine et cherchait à atteindre le gibier le plus faible : c'est-à-dire le vieillard. Aussitôt Krystale opta pour une autre tactique. Elle pouvait se focaliser sur la défense du groupe et laisser Valkiryon se charger de l'attaque ; d'après sa réputation, il devait être plus puissant et plus expérimenté qu'elle. Ils avaient donc peut-être une chance de s'en sortir en alliant leurs efforts et en agissant de manière adéquate.

- Guardian, les rubans protecteurs.

La belle rousse permuta pour une tenue mirifique, teintée d'un bleu pastel très pur, ainsi que de délicats voiles aux reflets ivoires. Les tissus virevoltant à chacun de ses mouvements paraissaient fragiles comme de la soie, pourtant ils dégageaient une quantité de pouvoir magique importante et indispensable pour manier ses rubans. Car grâce à cela, Krystale pouvait déclencher des champs de force sur ses armes, ayant l'unique capacité de bloquer les attaques ennemies moins puissantes que son propre niveau.
Elle gardait un œil sur tout, le moindre geste des adversaires comme de ses alliés, parant les coups qu'elle pouvait, particulièrement ceux dans leur angle mort. Elle était à la fois les yeux du loup et ceux du zoologue, leur protectrice, leur bouclier. Mais cette technique demandait beaucoup de magie alors ils ne devaient pas traîner là indéfiniment.

__________


Dernière édition par Krystale Seizenn le Sam 30 Aoû - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Dim 25 Mai - 20:36

Krystale avait fait don de sa présence aux cotés du loup, au moins il n'allait pas être seul face à la tribu de Nocturis qui montrait les dents. Néanmoins, le vieillard toujours accroché à son cou allait être un handicap non négligeable pour Valkiryon, qui se demandait déjà comment il allait pouvoir combattre avec un poids mort sur le dos ... Et le bougre ne pouvait décemment pas être laissé sans protection. Le loup se retrouva alors impuissant lorsque la créature des profondeurs se rua sur lui, probablement attirée par le vieillard ... Même un monstre à l'intelligence limitée pouvait aisément deviner qu'il était la cible la plus facile, d'autant qu'il était déjà blessé. Fort heureusement, la sirène était là et elle joua correctement son rôle ; Elle usait du rubans pour attaquer la créature ... Des armes plutôt insolites il faut bien le dire. Seulement, si les morceaux de tissus parvenaient à maintenir le nocturis à distance, ils ne semblaient pas suffisamment efficace pour blesser la bête ... Une telle tactique ne marcherait pas bien longtemps ... Et ça, la belle rousse semblait l'avoir compris.

Elle changea d'approche rapidement, optant pour une tenue plus orientée défense ... C'est du moins ce que laissait supposer leurs noms ; " Les rubans protecteurs ". Tandis que Kiba s'émerveillait des rubans qui virevoltaient au dessus de son crâne, essayant tant bien que mal d'en choper un au passage, le loup se débarrassa calmement du zoologue. Ce dernier avait beau s'émerveiller des bestioles qu'il était venu étudier, il n'était pas à l'aise pour autant, et ne pût s'empêcher de chercher à se rassurer ... Il demanda alors à ses deux gardes du corps ;


« Vous ... vous allez vous en sortir, hein ? »

Après tout, à quoi bon faire des investigations et prendre des photos si c'est pour passer l'arme à gauche dans la seconde qui suit, et ne pas pouvoir en profiter ... Soudain, le nocturis avec qui Krystale avait jouée une minute plus tôt décida d'interrompre la conversation, et poussa un cri strident qui résonna dans toute la caverne ... Ce hurlement, c'était comme des ongles sur un tableau noir, le loup ne put s'empêcher de grincer des dents et de se boucher les oreilles. La créature n'était pas du genre patiente, elle raclait ses griffes sur le sol humide de la caverne, comme pour annoncer à ses proies qu'elle avait la ferme intention de se faire un festin de leurs entrailles ...
La bête assoiffée de sang c'était légèrement calmée à la vue des rubans bleutés de la rouquine, mais elle était maintenant prête à reprendre du service ... En trois enjambées à peine, elle venait de parcourir la moitié de la distance qui la séparait de son repas ...

Seulement, elle ne s'attendait probablement pas à être dévorée en première ... En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Kiba reprit sa réelle apparence ; Celle d'un loup, dans toute sa splendeur, avec un drôle de harnais autour de son corps, sur lequel était fixé un sabre soigneusement rangé dans son étui feutré.



Plus rapide que le monstre à moitié aveugle, et surtout beaucoup plus féroce, il n'hésita pas une seule seconde à se précipiter sur lui, la gueule grande ouverte ! Et c'est sans difficulté que le canidé parvint à refermer ses mâchoires bardées de dents aiguisées comme des rasoirs sur la gorge de sa proie. Les crocs du loup se plantèrent profondément dans les chaires du nocturis qui ne put rien faire, si ce n'est cracher une gerbe de sang dans un râle étouffé ... Devant le spectacle sanguinolent, Valkiryon poussa un soupir ... Il n'y avait pas encore pensé et réalisait désormais qu'il n'allait probablement pas avoir d'autre choix que de tuer à son tour ... Il lui était déjà arrivé de tuer des monstres par le passé, mais il l'avait toujours fait à contrecœur ... Même pour des créatures comme les nocturis, il était capable d'éprouver de l'empathie ... Il s'avança alors d'un pas, et pris enfin la peine de répondre à la question du vieil homme ;

« Faites vos photos si vous le voulez ... Mais ne bougez pas d'ici. »

Le loup se débarrassa alors de sa veste aux couleurs de Blue Pegasus, et réajusta ses mitaines ... C'était son petit rituel à lui, sa façon d'annoncer à ses opposants qu'il devenait enfin sérieux ; Les nocturis allaient avoir affaire à deux loups ...
Le jeune homme se propulsa alors aux cotés de son compagnon à quatre pattes en une fraction de seconde, et se saisit du sabre que ce dernier gardait farouchement tout aussi rapidement. Après avoir attaché solidement le sabre au niveau du bassin, le loup murmura à Kiba, qui le regardait en remuant la queue ;


« On y va mollo cette fois-ci ... Cette caverne risque de ne pas tenir le coup. »

Kiba répondit par un grognement avant de refaire face aux nocturis ... Ces derniers avaient sensiblement changé de comportement et semblaient plus hésitant que jamais ... La facilité avec laquelle Kiba était venu à bout de l'un des leurs les avaient visiblement refroidis ... Au final, un nocturis seul ne représentait pas de réel danger ; Si ils étaient physiquement impressionnant, un petit coup de magie permettrait sans nul doute de faire pencher la balance en faveur de Valkiryon.

S'ensuivit une courte phase d'observation ... Des deux cotés d'ailleurs. Il semblait y avoir des dissensions au sein de la tribu nocturis ... L'occasion rêvée pour le vieux zoologue d'analyser leurs comportements. Se chamaillaient-ils pour savoir qui aurait l'honneur de se régaler en premier ? Le loup n'en avait pas la moindre idée, mais il profita néanmoins de ce court répit pour offrir à Kiba un peu plus de puissance ; Il posa simplement sa main sur le crâne du canidé, comme pour le caresser ... Et quelques instants plus tard, une petite lumière rougeoyante se mit à tournoyer autour de son poignet, avant de se diriger sur le loup ... Les yeux de prédateur de Kiba étaient désormais d'une couleur rouge sang, signe qu'il était désormais capable de déployer une force magique comparable à celle de son maitre.
Il ne restait plus à Valkiryon qu'à annoncer la couleur ... ;


« C'est partit ... »

Pas question d'attendre bien sagement que les nocturis se mettent d'accord, si il pouvait profiter de l'effet de surprise, il n'allait certainement pas se priver ! Il se rua en ligne droite sur la créature la plus proche, Kiba lui emboitant immédiatement le pas. En voyant les deux loups se diriger vers eux, les nocturis cessèrent toute dispute ... Certains se mirent à l'écart, d'autres vinrent en renfort à la cible du mage de Blue Pegasus, tandis que les derniers, moins urbains, profitèrent de l'occasion pour s'élancer en direction de Krystale ...

Gérer les deux fronts s'annonçait compliqué ... Mais Valkiryon n'avait pas le temps de réfléchir à une meilleur tactique, car deux nocturis venaient de sauter dans les airs, toutes griffes sorties. Leurs attaques étant amorcées, la contre attaque était toute indiquée ... Valkiryon bondit sur le coté droit, pendant que Kiba le singeait en bondissant du coté gauche. Les deux comparses venaient de prendre en sandwich les deux affreux, ne leurs laissant même pas le temps d'atterrir avant de répliquer ; Kiba se contenta de sauter à la gorge de sa cible ... L'efficacité de cette technique était déjà prouvée après tout. Valkiryon quant à lui fit apparaitre une lame dans la paume de sa main droite ... L'épée façonnée d'une lumière qui n'était pas sans rappeler celle du soleil se planta aussi sec dans les reins de la créature, qui poussa un cris de douleur à faire péter les tympans des collègues ...

Mais la peau des nocturis ressemblait à un cuir ultra résistant, si bien que la lame magique de Valkiryon ne pue totalement remplir son office ... Et la bête avait du répondant ! Ses griffes surdimensionnée étaient déjà en route pour taillader la chaire bien tendre et juteuse du jeune homme ... Ni une ni deux, la lumière dorée du meteor entoura le corps de Valkiryon, qui se propulsa rapidement en arrière pour esquiver un coup assurément mortel, avant de repartir à l'assaut ... Mais cette fois-ci, il se montra digne de son compagnon et prit pour cible la jugulaire de la créature ... Le loup ressemblait à un coup de vent, sa vitesse ne laissait nul temps à la bête de se défendre ... Une pluie écarlate jaillit finalement de la blessure que le mage céleste venait d'infliger à sa proie, laissant cette dernière s’effondrer brutalement parmi les poussières qui recouvraient le sol.

La situation était délicate ... Les deux loup de Blue Pegasus venaient de défaire trois bêtes, mais leur nombre restait impressionnant ... Et si une majorité d'entre elles restait encore à l'écart, que se passerait-il si elles décidaient de se joindre aux réjouissances ... ?
Qu'importe, pour l'heure, Valkiryon et Kiba devaient retourner auprès de Krystale et du vieillard, sans quoi les choses risquaient de mal tourner ...

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystale Seizenn
Insanity, Ame des rubans.
avatar

Insanity, Ame des rubans.


252 messages.
Inscrit le 28/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 21
Expérience:
133/200  (133/200)
Points de Réputations:
5441/10000  (5441/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Dim 15 Juin - 18:02

Plongés en pleine action, les membres de l'expédition tentaient tant bien que mal de sortir du pétrin dans lequel ils se trouvaient. La bataille contre les créatures avait à peine débutée, et déjà le zoologue perdait son sang-froid comme un enfant de cinq ans devant une bête plus grosse que lui. Néanmoins ils devaient bien se l'avouer ; au moment où Valkiryon et Kiba étaient entrés en jeu, la férocité des nocturis apparaissait au grand jour. Ces derniers semblaient simplement suivre leur instinct... ou leur estomac de carnivores.
Dans toute cette agitation, c'étaient encore les deux compagnons de Blue Pegasus les plus impressionnants, mais aussi les plus dangereux. Krystale n'en croyait pas ses yeux ; la petite boule de poils pelucheuse s'était transformée en un loup argenté imposant et splendide, puissant et vaillant. Il avait défait le premier monstre sans trop de peine, faisant gicler du sang chaud alentours. Puis le mage céleste se joignit à ses côtés.

Malgré l'envie d'observer leur technique qui reflétait parfaitement leur niveau, Krys analysa plutôt la situation et se mit en quête d'une échappatoire ; les nocturis étaient trop nombreux, sa magie offensive ne lui était pas de grande utilité, et elle ne connaissait pas les capacités de ses équipiers. Combien de temps pouvaient-ils tenir ? Avaient-ils une infime chance de vaincre la horde entière ? Mieux valait avoir un plan de secours dans les plus brefs délais... Même s'ils n'avaient jamais eu réellement de plan. Heureusement pour elle et le zoologue, pendant une poignée de minutes bien trop courtes, les bestiaux étaient occupés à tenter de découper leur repas, autrement dit Valkiryon et Kiba. La rouquine sauta sur l'occasion pour partir dans la direction opposée à la bataille.
Le souterrain était affreusement sombre et nauséabond mais ils n'avaient d'autre choix que de trouver une sortie, ou une cachette, cela suffirait... C'est ce qu'elle espérait. Le vieillard allait être handicapant à cause de sa blessure. Il traînera sans doute la patte, mais la rouquine ne voulait pas perdre de temps.

<< - Il faut absolument se tirer de là. Avancez en vous soutenant à la paroi, et guettez le moindre passage dans la roche qui pourrait nous mettre en sécurité.
- Et ces zigotos ? On va pas les laisser quand même ?!
- Ils sont assez grands pour se débrouiller seuls. Notre priorité c'est de vous escorter et de vous garder en vie jusqu'à la fin. Donc activez-vous !
- Ca va, ça va... ! Ouch... c'est douloureux...
- Mauviette... forcez-vous au moins. Nous devons aller plus vite.
>>

Poussé par la peur à l'écoute des hurlements et bruits de massacre dans leur dos, il se mit à progresser au même rythme que la fille de Lamia, sans émettre une seule plainte. Ce vieil homme avait une certaine expérience de l'aventure, et non sans ressentir la douleur, il avait prit son courage à deux mains. Ou était-ce l'instinct de survie qui lui permettait de se surpasser... ? De temps à autre Krystale jetait un regard derrière eux, plus pour vérifier qu'aucune créature ne sautait sur eux que pour voir si ses compagnons s'en sortaient. Ils progressaient doucement, ce qui n'était pas pour les rassurer. Soudain, la chance leur sourit lorsque l'ermite découvrit une interstice dans la roche.

<< - Eh ! Hum... Psssst !
- Mon nom est Krystale...
- Oui c'est bien ça. Viens voir par là, je crois qu'il y a un passage.
- Super ! Effectivement je sens un léger courant d'air. Mais c'est très étroit... Vous ne passerez pas.
- Qu'es-tu en train d'insinuer gamine ?
- Simplement qu'au fil de l'âge vous avez perdu votre souplesse et qu'avec votre blessure je doute que vous puissiez vous traîner là-dedans.
- C'est ce qu'on verra !
>>

Avec un air de soldat déterminé le vieil homme s'engouffra péniblement dans le minuscule conduit rocheux. Au moins, les créatures ne pourraient pas les suivre ici. Krystale lui emboîta aussitôt le pas, ne sachant pas réellement s'ils avaient d'autres choix. Mais après tout, elle vivait une folle aventure qu'elle savourait à pleine dent !
Après avoir parcourut quelques mètres, les paroles du beau jeune homme lui revinrent à l'esprit.

* Le jour où tu perdras un camarade en mission, j'ose espérer que tu feras preuve de plus de prudence … *

- Arrêtez vous une seconde...

Sans rechigner, l'ermite obéit. Une pause était la bienvenue... L'endroit étriqué était glacial, les parois irrégulières comme du crépi leur griffaient vêtements et peau. Tantôt accroupis, tantôt rampant à moitié, tantôt rentrant le ventre et les côtes, virant à bâbord comme à tribord l'instant d'après, ce foutu tuyau de roche leur donnait du fil à retordre. La rouquine retourna sur ses pas en ordonnant au vieillard de ne pas bouger d'un poil.

- Je reviens tout de suite, et je vous interdis d'avancer sans moi, s'il vous plaît c'est pour votre sécurité.

Bien conscient du danger, il acquiesça d'un petit « très bien » et la regarda disparaître dans la pénombre.
Arrivée à l'entrée du passage, Krystale défit le fin ruban noué autour de son cou et l'accrocha à un pic rocailleux sur le mur.

- Je ne pense pas faire preuve de plus de prudence, mais au moins j'espère que ceci fera preuve de plus de conscience...

Elle espérait ainsi indiquer à ses camarades de Blue Pegasus qu'ils avaient emprunté cette voie, s'ils échappaient de leur combat et décidaient de les rejoindre. Apparemment, les paroles de Valkiryon avaient eu un effet sur la jolie rousse d'ordinaire égoïste et pas le moins du monde préoccupée par ce genre de détails.

Le périple à l'intérieur du passage dura bien trop longtemps. Le zoologue l'avait terminé de justesse grâce aux encouragements de Krystale, car sa foulure avait empiré suite aux efforts incommensurables qu'il lui avait imposés. Ainsi ils débouchèrent dans une large grotte, très haute de plafond, parsemée de stalactites et stalagmites de toutes tailles.

<< - Je ne peux plus faire un pas...
- Prenez une pause, vous l'avez mérité. Je pense que nous sommes tranquilles pour l'instant, mais restons vigilants.
- Merci Krys...tale ?
- Bravo vous progressez.
- Ca va aller pour tes amis hein ?
- Nous ne sommes pas amis, je n'en sais rien. A mon avis ils sont assez puissants. Nous ne devrions pas nous inquiéter.
- J'espère qu'ils nous retrouveront.
- Kiba a un très bon flair, ne vous en faites pas. Dites donc, vous êtes devenu sympathique tout à coup ?
- Oh... C'est la douleur... Le stress... Enfin me taquine pas gamine.
>>

Krystale retrouva le sourire. La compagnie de cet amusant bonhomme était moins pénible que celle du grand brun impassible. Dans un premier temps, ils décidèrent d'attendre ce dernier avant de prendre une nouvelle décision pour la suite de la mission.
Alors qu'ils patientaient assis contre la paroi et profitaient du calme, une très faible lueur teinta au loin. La sirène lui prêta une grand attention. L'étincelle se mouvait, et au fur et à mesure qu'elle se déplaçait, son intensité augmentait. Elle enveloppait maintenant tout le couloir dans lequel elle se trouvait d'une teinte orangée, rappelant la couleur d'un feu vacillant sous l'air d'une brise. Tout indiquait qu'elle se rapprochait de leur position.

* Ainsi il y a un passage au fond... *

<< - Gamine, j'ai un mauvais pressentiment.
- Précisez...

Un grognement sourd tel celui des créatures précédentes provint soudain de la même direction, et fit taire le duo un moment.
- C'est très rare mais... on peut trouver dans certains groupes de nocturis, un monstre encore plus puissant et surtout capable d'utiliser la magie.
- Vous pensez que ça... ça viendrait de ce monstre ?
- C'est toi la mage, tu ne ressens rien d'étrange ?! Pourquoi crois-tu que ma carte magique se soit mise à dis-fonctionner cette après-midi ?
- Cette bête serait si puissante que ça ? Elle pourrait perturber les flux de magie ? Pourquoi ne pas nous avoir prévenus !
- Je... Je ne pensais pas qu'un Réa nocturis vivrait si près de la civilisation...
- Eh bien si c'est le cas, c'est du délire. Je ne m'attendais pas à dire ça, mais j'aimerais que Valkiryon et Kiba nous rejoignent. Je sens que nous aurons besoin d'eux...
>>

Krystale ne paniquait pas pour autant ; elle savait que cela n'arrangerait rien. Son protégé était fatigué et impuissant, voire même transit de peur alors qu'il ne le laissait pas encore transparaître. Elle devait se montrer forte et avoir confiance en elle. Si ce que l'ermite racontait était vrai, cela n'allait pas être du gâteau.

<< - Ecoutez moi bien. Dans le cas où ce serait effectivement un Réa nocturis, je vous ordonne d'entrer dans le passage et d'y rester à l'abri quoi qu'il se passe.
- Tu ne pourras le vaincre seule !
- Alors espérez que les autres nous retrouvent...
>>

__________


Dernière édition par Krystale Seizenn le Sam 30 Aoû - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Lun 16 Juin - 21:03

Ce n'est que lorsqu'il se mit en tête de retourner auprès de la jeune femme pour lui venir en aide que le loup se rendit compte que celle-ci avait prit la poudre d'escampette ... Sans prévenir, bien entendu. Le vieillard n'était plus là lui non plus, sans doute étaient-ils partis ensemble ... Mais où ? Vouloir mettre le vieux croulant à l’abri n'était pas une mauvaise idée, mais, paradoxalement, en s'éloignant des deux loups et de la nuée de nocturis qui les harcelaient encore à coup de griffes, ils s'étaient éloignés de la zone la plus sûre ... Les deux canidés étaient pris dans un étau ... Partir à la recherche de Krystale et du vieillard exposerait leurs points faibles aux créatures qui se feraient alors un plaisir de les jambonner. L'esprit de Valkiryon ne fit qu'un tour, et le mieux pour lui restait encore de serrer les fesses et de croiser les doigts en espérant qu'il ne leurs arrive rien ... Quant à lui et Kiba, ils avaient du nocturis sur la planche.

Les deux comparses reculaient doucement, une façon pour eux de faire croire aux créatures qu'elles avaient le dessus et qu'elles étaient sur le point de les acculer ... Un moyen comme un autre de gagner un peu de temps pour réfléchir et pour jauger leurs adversaires, en somme ... Leur petite démonstration avait quelque peu refroidit l'assemblée, il faut dire qu'une poignée de secondes avait suffit aux loups pour mettre à terre trois des leurs ... Si jusqu'ici Valkiryon était persuadé que ces créatures étaient dotées d'une intelligence limitée, la façon qu'elles avaient d'analyser la situation le fit douter ... Si par malheur les nocturis se décidaient à agir de concert, la situation risquait de se gâter ... A deux contre une petite vingtaine, le compte était vite fait ...

C'est alors que Kiba se glissa discrètement derrière son maitre, et donna deux trois coups de museau sur le sabre que ce dernier gardait accroché derrière son dos ; Valkiryon s'empressa alors d'écarter la bête à quatre pattes d'un vague geste de la main, avant de lui balancer un regard noir. Les deux loups allaient-ils se prendre le bec ? Le jeune homme n'était pas stupide, il savait ce que voulait son fidèle compagnon, et il savait aussi que c'était probablement la meilleur chose à faire ... Mais ... C'était une vrai tête de mule. L'énergie noire était une issue de secours pour lui ... Rien de plus, et rien de moins. Pas question donc de céder à la facilité, si ils devaient se débarrasser de la nuée de nocturis, ils allaient devoir retrousser leurs manches. Et c'est dans cette optique que le mage de Blue Pegasus fit apparaitre une deuxième lame de lumière au creux de sa main gauche ; Démultiplier les coups pour écourter l'affrontement, telle était son intention. Il avait une petite idée derrière la tête, mais pour cela il allait devoir compter sur son partenaire ... ;


« Allez ... On se sort les doigts du cul mon vieux. »

Kiba poussa alors l'un de ces hurlements qui glaçait d'avantage les froides nuits d'hiver ... Le hurlement du loup stoppa net l'avancée des nocturis, qui comprirent sans trop d'effort que leurs proies allaient se la jouer prédateur. Valkiryon observa très attentivement la foule qui lui faisait face, avant de fermer les yeux en hurlant ;

« Maintenant ! »

Sans perdre un seul instant, Kiba laissa s'échapper une vague de lumière aveuglante qui fit littéralement blanchir la grotte de son éclat. Handicapées par une cécité qu'elles n'étaient pas prêtes d'oublier, les créatures nocturnes étaient sans défense ... Certaines d'entre elles moulinaient dans le vide de leurs griffes acérées, espérant probablement avoir la chance de blesser l'un de leurs adversaires, mais à part se blesser mutuellement, ce petite manège n'avait aucun intérêt ... C'était maintenant au tour du loup de rentrer en scène. La vague de lumière venait à peine de s'éteindre, qu'il rouvrit grand les yeux ... Devant lui, un défilé d'ouverture toutes plus grandes les unes que les autres ... Cependant, il allait falloir être rapide, précis, et prudent ...

Il se propulsa à toute vitesse au cœur même de la foule, tournoyant sur lui même au contact des créatures, les lames dressées ; Une tornade qui ne soulevait aucun vent mais qui tranchait littéralement tout ce qui se trouvait sur son passage ! Les unes après les autres, les créatures tombaient comme des mouches ... Celles qui avaient eut la chance de se trouver un peu en retrait eurent la décence de se disperser en entendant leurs semblables se faire étriper ... Valkiryon répéta le massacre trois fois, avant d'être contraint de s'arrêter, au bord du malaise. Filer à la vitesse d'un météore, ça il savait faire, mais tourner sur lui même, ce n'était pas dans son habitude ... Mais cela avait au moins permis de faire manger les pissenlits par la racine à une poignée de nocturis ... Malgré tout, et même si son petit tour avait très nettement éclaircit les rangs ennemis, ils étaient encore nombreux, et plus excités que jamais !

Un nocturis qui avait échapper au charcutage se rua sur le loup, toujours étourdit ... Ce dernier ne s'en inquiéta pas cependant, il savait qu'il pouvait compter sur son compagnon. Et en effet, Kiba parvint sans difficulté à sauter à la gorge de la bestiole un poil trop téméraire ... Manque de bol, un autre nocturis sauta sur Valkiryon, pendant que les crocs de Kiba étaient déjà affairés plus loin ... Cette fois-ci, le jeune homme ne pu rien faire et se retrouva prisonnier de l'étreinte de la bête qui ne perdit pas une seule seconde avant d'enfoncer la moitié de ses griffes dans les chairs de sa prise ! Sentant son sang chaud couler le long de ses bras, le louveteau poussa un cri bestiale avant de se reprendre ... Face à la toute puissance des créatures de mère nature, pas de temps pour se grattouiller le nombril ; Le loup utilisa l'impulsion sur son propre crâne pour asséner un puissant coup de boule à la mâchoire de la bête, forçant ainsi cette dernière à lâcher prise ... La puissance de l'impact fit perdre quelques neurones à Valkiryon, et quelques dents au nocturis.

Le mage ne laissa pas passer cette occasion, il envoya immédiatement son pied chargé de magie céleste dans les côtes de la bête, la faisant basculer en arrière sans la moindre pitié. Ah, le combat à mains nues ... C'était sa spécialité. Pour lui, aucune arme, aussi aiguisée qu'elle puisse être, ne remplaçait ses valeureux poings et la puissances de ses jambes ... Malheureusement, les bourres-pifs c'était bien contre les humains, et c'est tout ... Les nocturis avaient besoin de plus pour se taire. C'est pourquoi le loup s'élança dans les airs avec une certaine élégance, avant de piquer sur la bête encore à terre tel un rapace, enfonçant une nouvelle lame de lumière directement dans le cœur de l'infâme bestiole, qui rendit son dernier souffle en menaçant son bourreau de sa mâchoire édentée ...

Une bonne quinzaine de cadavre jonchait désormais le sol boueux et poussiéreux de la caverne ... Le pire dans tout ça, c'est que les victimes de Kiba, pourtant le plus féroce, ne représentaient qu'un petit cinquième du nombre total de victimes ... Valkiryon en était malade ... Mais au moins, cela suffit à effrayer les quelques monstres encore vivants, qui repartirent aussi vite qu'ils étaient venus ... Il était maintenant grand temps de partir à la recherche de la rouquine ... Et c'est bien entendu le grand loup argenté qui ouvrit la marche, pendant que son maitre se plaignait de ses blessures.

Kiba n'eut aucun mal à retrouver la trace des deux disparus, le parfum de Krystale étant relativement fort ... Et l'odeur de jambon qui enrobait le vieillard aussi, d'ailleurs. Très vite, les deux comparses s'engouffrèrent dans des couloirs rocheux particulièrement étroits, sans aucune lumière pour les guider ... Qu'importe, Kiba pouvait aussi bien servir de guide que de lampe torche, un vrai couteau suisse. Ce dernier grommelait dans ses moustaches sans que le jeune loup ne comprenne pourquoi ... L'explication était pourtant simple ; La bête suivait la trace de celle qui avait laissé tomber son maitre. Si Valkiryon s'en foutait royalement, lui, en bon garde du corps, avait du mal à avaler la pilule ... Une vrai mère poule. De toute façon, force est d'admettre que les deux compagnons avaient rarement les mêmes priorités ...

Ils avancèrent ainsi sur plusieurs mètres, avant qu'une désagréable sensation ne les pousses à s'arrêter ... C'est d'abord la bête à quatre pattes qui flaira le danger. Le loup se dressa alors sur ses pattes arrières, ses pattes avants se posant sur la paroi rocheuse et humide qui se trouvait sur leurs droite, avant de laisser son museau se balader à droite et à gauche en reniflant. Voyant son fidèle compagnon s’agiter comme rarement, Valkiryon se concentra un bref instant, et il sentit alors une puissance magique incroyable le frapper de plein fouet ... Une aura malsaine qui le faisait presque étouffer ! Quelle créature pouvait bien posséder pareille puissance ? Un nocturis ? Le loup commençait à craindre le pire pour ses deux compagnons disparus, quand il aperçut un ruban noué autour d'une malformation rocheuse, juste sous son nez.

Le loup caressa lentement le ruban de ses doigts ... Nul doute possible, cela appartenait à la rouquine, pas besoin de le sentir pour le deviner. Cherchant la signification de tout ceci, il vit alors un passage très étroit se dessiner au sein même du mur de pierre ... Un passage à ce point étriqué qu'il imaginait difficilement le vieillard blessé s'y engouffrer ... Mais, qui sait ? Après tout, les décisions du vieux bougre et de la donzelle avaient le mérite de le surprendre, et il ne serait qu'à moitié étonné qu'ils se soient engagés là dedans ...
Devinant une fois de plus les intentions de son maitre, Kiba reprit sa forme d'adorable petite boule de poil avant de se hisser jusque dans ce qui lui servait généralement de couchette ; La capuche de Valkiryon. Ce dernier donna alors le ruban au clébard qui s'empressa de le saisir entre ses dents avant de jouer avec ... La prochaine étape de leurs voyage s'annonçait riche en éraflures ... Le loup n'avait plus qu'à prier pour retrouver les deux inconscients au bout du tunnel ... Ou peut-être pas en fait, vu la puissance de ce qui s'annonçait comme le comité d’accueil ...

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystale Seizenn
Insanity, Ame des rubans.
avatar

Insanity, Ame des rubans.


252 messages.
Inscrit le 28/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 21
Expérience:
133/200  (133/200)
Points de Réputations:
5441/10000  (5441/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Mar 15 Juil - 2:47

<< - Shhhh....
- Aller approche mon beau.
- Fais demi-tour tout de suite petite sotte ! Tu vas te faire arracher la tête !
- Eh oh le vieux on va se calmer, je ne vous ai jamais demandé de vous inquiéter pour moi. Faites ce que je vous ai dit, ça m'aidera de ne pas vous avoir dans les pieds.
- Très bien... Mais fais attention gamine.
>>

Sur ces paroles résignées le zoologue s'en retourna dans la crevasse exiguë. Il restait néanmoins suffisamment proche de l'entrée, afin d'assister au combat de la mage qui risquait sa vie pour lui.
Krystale se trouvait désormais seule face à la créature effrayante postée devant elle.
Fuir aurait été inutile ; elle savait pertinemment que cette machine à tuer les aurait traqués jusqu'à leur mort, car ils n'étaient que du gibier frais prisonnier sur son territoire. Mais elle savait aussi que la petite voix dans sa tête avait raison ; le passage d'où était apparu le Réa nocturis les mènerait à la sortie, et cet instinct était trop fort pour qu'elle l'ignore. Elle espéra une dernière fois que Valkiryon et Kiba  puissent les retrouver rapidement, avant de poser son regard déterminé sur la bête. Cette dernière à l'apparence monstrueuse ressemblait à ses semblables à quelques différences près ; sa peau plus foncée s'accordait aux teintes de la grotte, sa taille plus imposante encore, et sa gueule bien plus fine dissimulait cette fois ses dents carnassières. De longs poils indigo pendaient de son menton et formaient une barbiche repoussante, assortis aux mèches oblongues qui poussaient sporadiquement sur son crâne, et ses yeux luisaient d'une animosité rouge sang. Les grognements et autres bruits discordants de la bête transcendaient le lieu, tandis que les flammèches ardentes en apesanteur autour d'elle évoquaient des mânes errant de-ci de-là. Mais surtout, ce Nocturis dégageait une force incroyable, si bien que la rouquine ne pensât avoir jamais rien vu de tel auparavant, sauf peut-être aux côtés du duo de Blue Pegasus.


Krystale fut prête dès les premiers instants ; elle avait régulé sa respiration de manière à rester lucide malgré le fossé qui séparait sa puissance de celle de son adversaire. Le tout était de gagner du temps, car si sa première entrevue avec les Nocturis ne lui avait pas permis de faire grand chose, contre une bestiole de la même espèce  pouvant utiliser la magie, elle n'avait clairement aucune chance, et le zoologue s'en était bien rendu compte lui aussi.
A l'évidence son ennemi manipulait le feu, alors la jolie rousse revêtit sa tenue Burn et opta pour ses armes nommées rubans trancheurs. Aussitôt la créature émit un hurlement qui se répandit dans toute la paroi, puis effectua un bond digne d'un prédateur en chasse vers la mage de Lamia Scale, pour le moins frêle dans cette situation. Heureusement, ses réflexes et sa souplesse lui permirent de se glisser comme une souris sous le Nocturis avant qu'il n'atteigne son point de chute. Elle anticipa dans la foulée le retournement brutal de la créature en s'écartant sur la droite, puis d'un saut en arrière lorsque l'énorme mains griffue fouetta l'air près d'elle. Mais comme elle s'y attendait, aucune seconde de répit ne lui était accordée. Voyant que sa proie lui résistait, le Réa nocturis cracha sans hésiter un jet de flammes en direction de la rouquine prise de vitesse ; elle ne put éviter l'attaque entièrement et une partie de son corps subit les dégâts atténués par les tissus de sa tenue magique. Krys garda son sang-froid et mit la douleur de côté, car ce n'était là que le commencement d'un long calvaire...

Alors que la bête se jetait à nouveau sur elle, la sirène renouvela sa stratégie d'une cabriole sur le côté, puis lança ses rubans sur le monstre toujours à sa poursuite. D'abord surpris par la contre-attaque de son gibier, le Nocturis marqua un temps d'arrêt pour se débattre et arracher les armes tranchantes qui commençaient à entailler sa chair ; mais ce fut de courte durée puisqu'à l'instant même où il comprit le fonctionnement de cette magie, il se saisit de plusieurs rubans sans que Krys puisse les dégager, et fit naître de ses paumes un feu ardent qui fusa le long des bandes de tissus, tout en poussant un cri monstrueusement sauvage. La fille de Lamia retint un gémissement et grimaça de douleur lorsque les flammes atteignirent ses bras partiellement protégés. Elle abandonna ses armes à temps, mais la parcelle de peau brûlée sentait déjà le roussi et ressemblait à un mélange de chair saignante et calcinée.
Seulement, le monstre en profita pour attaquer directement. Il arriva sur elle à une vitesse foudroyante et l'envoya valser contre une stalagmite géante plusieurs mètres derrière elle. De son côté, le zoologue se mordait les doigts à la vue d'un tel spectacle. Si son impuissance la plus totale l'empêchait d'agir, c'était surtout la peur qui le clouait au sol dans son trou à rat, et l'obligeait à regarder la scène d'un œil averti. Mine de rien, c'était la première et sans doute la dernière fois qu'il observait un Réa Nocturis...


Sa colonne vertébrale avait prit un choc important lors de l'impact contre la roche froide, néanmoins Krystale ne sentait pas son heure venir. Un combat comme celui-ci avait tendance à la pousser dans ses dernières limites, car cela relevait de la folie pure.
La créature de la nuit avançait tranquillement vers ce qui ressemblait à un cadavre gisant d'une jeune fille aux cheveux flamboyants. Cependant, cette dernière était toujours bel et bien vivante et préparait la suite de l'affrontement. Son unique chance était de rester à distance et d'esquiver chaque attaque magique en attendant l'arrivée de ses compagnons de mission, alors elle permuta pour une tenue gracile adaptée à la vitesse, délaissant la résistance.
Sly était composée de tissus épurés d'un blanc éclatant, recouvrant légèrement le corps séraphique de la jolie rousse. Des bottines raffinées aux finitions dorées lui permettaient de filer comme un félin et de berner les plus vivaces des ennemis. Elle se redressa rapidement avant que les crocs de la bête ne viennent la dévorer, et fila à l'autre bout de la grotte illuminée par la pureté de sa tenue. Un autre rugissement de rage à en faire trembler la pierre retentit, alors que la tête macabre du Nocturis se tournait dans sa direction. Les deux points rouges frétillants dans le noir la fixaient, puis ils avancèrent et s'illuminèrent davantage. Krystale avait analysé ce détail lors des attaques précédentes ; cela signifiait qu'il s’apprêtait à user de la magie. Elle était sur le qui-vive mais elle savait que son adversaire n'avait pas dévoilé un quart de ses capacités, aussi elle régula sa respiration et vida son esprit de toute supposition.

Soudain, une nuée de petits démons enflammés s'échappa de la gueule du monstre et se rua sur la rouquine équipée de ses rubans de base. Sans trop de mal elle réussit à les éviter et à les détruire un après l'autre en les fauchant avec ses armes, seulement la créature arriva sur elle à cet instant. Krystale parvint à ramener ses rubans devant elle pour former un bouclier qui para le coup de patte violent qu'avait armé la bête, et lui offrir une seconde pour se replacer loin d'elle. Ce manège de va et vient dans cet endroit sombre et rocailleux, la concentration extrême dans laquelle elle se trouvait, ainsi que les blessures récoltées commençaient à avoir raison d'elle ; l'épuisement la gagnait déjà, tandis que son chasseur ne semblait pas le moins du monde inquiété par quoi que ce soit.

* Et maintenant que fais-tu ma petite...*

Le Réa nocturis plus intelligent que les simples nocturis ressentait parfaitement les faiblesses de sa proie. Les mains et poignets étaient brûlés, le dos fortement amoché et les jambes fatiguées, mais elle était surtout incapable de rivaliser offensivement. Il suffisait pour lui de la faire encore un peu courir et il pourrait la cueillir sans problème. S'ensuivit alors une nouvelle course poursuite qui dura une poignée de secondes. Après une série de sauts, bonds et autres acrobaties de chaque côté de la partie, Krystale perdit la vitesse et l'agilité qui lui avait permis de survivre jusque là, et endura un choc puissant jusqu'ici évité...

La bête monstrueuse et ses muscles de prédateur surentraîné rattrapèrent la sirène et lui assénèrent un coup de pied qui la propulsèrent tel un boulet de canon au pied de la paroi adjacente. Le dos écrabouillé contre le mur, le crâne totalement sonné, la rouquine était incapable de se relever. Le Nocturis bondit comme un lion se jetant sur une gazelle sur son lit de mort, et atterrit sur la souris ratatinée. Sa main gauche se planta violemment dans l'épaule droite de Krystale, lui arrachant un cri poignant de douleur au moment où l'os se brisa ; la bête était si puissante que sa main s'écrasa dans le sol derrière l'omoplate de la rouquine.
La mort si proche la réveilla subitement. Elle hurlait de douleur, puis la survie et la folie prirent le dessus. Elle hurlait toujours, mais de rage cette fois. Elle pouvait sentir l'immonde membre qui la transperçait et la maintenait au sol, mais elle voyait surtout le regard jubilatoire du prédateur qui s'apprêtait à donner le coup fatal. Alors elle regroupa ses ultimes forces, et de son bras valide ainsi que de ses jambes, se mit à repousser la créature. Cette dernière grogna devant la veine résistance de sa proie et lutta pour avancer sa gueule vers sa petite gorge juteuse. Mais Krystale n'avait pas dit son dernier mot.

- Bomber !

Elle permuta pour une dernière tenue qui la viderait de toute son énergie et la mènerait probablement à sa perte ; mais n'ayant d'autre alternative, elle préférait se battre jusqu'à la mort plutôt que d'abandonner. Les tissus couleur bronze dont les éléments évoquaient les tenues de combat des guerriers robustes renforçaient incroyablement les capacités de Krys pendant un court moment.
Tout en hurlant pour se donner le courage de tenir jusqu'au bout, la fille de Lamia maintenait la gueule du monstre à bonne distance de la sienne et tentait de repousser toujours plus son corps avec ses jambes, en vain. Elle hurlait ses tripes et luttait de toute son âme... Le zoologue lui s'était caché de la scène et priait de toute son âme pour qu'on vienne la sauver.

__________


Dernière édition par Krystale Seizenn le Sam 30 Aoû - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Ven 25 Juil - 20:55

Cloisonné dans son petit couloir rocheux protecteur, le vieux zoologue assistait à un spectacle d'une rare violence ... Venu ici pour observer des créatures des profondeurs, il était maintenant en train de se démener pour ne pas se faire dévorer par celles-ci. Heureusement, il avait amené avec lui un petit cortège de deux gardes du corps, mais ... L'un était rester en arrière, et l'autre était sur le point de se faire massacrer par une bête à la puissance phénoménale juste sous ses yeux ... Le vieillard était totalement impuissant, il ne pouvait tout simplement rien faire pour venir en aide à la jolie rousse qui se débattait bec et ongle pour sa survie ... Ce sentiment le frustrait au plus haut point, il grinçait des dents, serrait ses poings ... Voilà tout ce dont il était capable. Il se mit à regretter sa jeunesse et la fougue qui allait avec, à l'époque il aurait peut-être pu jouer les appâts pour donner un coup de pouce à la demoiselle ... Car même si il ne s'était jamais montré agréable auprès de ses gardiens, il n'était pas non plus du genre à les regarder mourir sans rien faire ...

Prit par le remord d'avoir amené la jeune femme jusqu'à sa perte, il sentait monter en lui l'envie et le besoin de se racheter. Et si hurler pour attirer l'attention de la créature pouvait faire gagner quelques précieuses secondes à la belle pour qu'elle puisse s'échapper, alors soit ! Sans même se dire qu'il signait là son arrêt de mort, il prit une grande inspiration, et ... Manqua de s'étouffer, surpris par un corps étranger qui venait de sauter sur son crâne ! La main crasseuse d'un nocturis qui aurait réussit à se faufiler dans la brèche ? ... Tétanisé à cette idée, il restait purement et simplement immobile, jusqu'à ce qu'un petit ruban rose se mette à se balancer devant ses yeux apeurés. Dans un élan de courage, il leva légèrement les yeux sans pour autant bouger son crâne, et pu alors apercevoir la bouille angélique de Kiba, qui lui lançait un regard malicieux. Si le sac à puce était là, alors le maitre ne devait pas être loin ! Il pivota péniblement sur ses talons, dans l'espoir de voir arriver derrière lui son autre garde du corps, dont il ne se souvenait déjà plus du prénom ...

Mais ... Rien. Au lieu du visage froid de Valkiryon, il ne vit qu'une masse noirâtre et informe se diriger à toute allure vers lui. Une matière inconnue de ses yeux d'experts, c'était peu banal ... Cet amas de matière noire qui lui était totalement étranger rebondissait à intervalle régulier sur les parois exiguës du passage dans lequel le vieux sénile avait trouvé refuge, laissant virevolter ci et là quelques bribes de son manteau d'ébène. Le vieil homme commençait à s'inquiéter, ce " machin " comme il l'appelait dans sa tête parvenait à se déplacer rapidement dans l'étroit couloir, et qui plus est, il se dirigeait vers lui ... Si, les années passantes, il s'était vu privé d'une partie de ses cheveux, il n'avait pas perdu son instinct pour autant ! Paniqué à l'idée d'être la cible de ce fantôme noir, il parvint à se baisser, protégeant sa tête de ses mains tremblantes ... Il sentit alors le chiot quitter son crâne, et vit enfin la vague noir sortir du passage, avant de disparaitre dans l'ombre de la caverne ...


« Ce ... C'était quoi ça ... ? » Se demanda le vieil homme à mi-voix.

De son coté, la jeune femme se débattait toujours, la créature des profondeurs gagnant petit à petit du terrain, sa mâchoire garnie de dents effilées s'approchant inexorablement de ce morceau de viande tant convoité ... Jusqu'à ce que ...


L'union de la bête et de la jeune femme projetait une ombre imposante au sol, de laquelle jaillirent sans crier gare trois lames façonnées de cette étrange matière noire. Les lames se plantèrent rapidement dans le torse de la bête, la forçant à prendre ses distances ... Malgré tout, sa peau épaisse la protégeait convenablement car les dards de matière sombre ne purent pénétrer au delà de cinq ou six millimètres ... De la rigolade pour un monstre de cette puissance, qui après avoir fait quelques pas en arrière sous le coup de la surprise balaya rapidement les corps étranger, avant de sauter de nouveau sur la belle rousse étalée au sol. Premier assaut raté donc, mais le loup noir n'avait pas dit son dernier mot ! Il bondit hors de l'ombre, donnant alors à son bras droit la forme d'une imposante lance qu'il planta une nouvelle fois dans le corps de la créature des profondeurs. Le jeune homme visait le cœur, cela va de soi ... Mais à part faire reculer une nouvelle fois son antagoniste, son attaque pourtant puissante se révéla infructueuse ...

Valkiryon daignait enfin se montrer ... Ce qu'il n’appréciait guère lorsqu'il se retrouvait enveloppé dans son manteau d'énergie noire. Une magie qu'il avait encore du mal à accepter, au vue de ce qu'elle l'avait forcé à faire il y a peu ... Il ne ressemblait pas à grand chose, juste une silhouette incertaine d'un noir profond, une silhouette dont la morphologie changeait aléatoirement, comme une flamme dansant dans le vent ... Seul la partie supérieur de son visage était visible et inchangée ... Si ce n'est que son regard se faisait plus dur, voir même impitoyable, ce qui ne collait pas vraiment avec son caractère.

Le réa nocturis semblait déboussolé, mais loin d'être inquiet. Il faut dire que personne ne pouvait s'attendre à se faire attaquer sous cet angle ... Ce que le loup savait pertinemment ; Il avait misé sur une puissante attaque éclaire en prenant le monstre en traitre ... Résultat des courses ;


« Raté ... » Murmura le loup en voyant l'extrémité de sa lance à peine entrée dans le corps musclé de l'abomination.

La créature brisa la lance d'énergie noire d'un violent coup de poing nimbé de flammes avant de se ruer sur celui qui venait de gracieusement se rajouter au menu du jour ... Pour le loup noir, la priorité était d'éloigner le réa nocturis de Krystale, hors de question donc de le laissé faire ne serait-ce qu'un pas de plus ... A son tour, il se rua en direction de sa proie, ne laissant sur son passage qu'une trainée d'énergie noire qui se dissipa rapidement dans l'atmosphère comme de la fumée.

« Kuro Henkei ! »

Le jeune homme décida à nouveau d'adapter la forme de son corps ; Ses deux bras se transformèrent en une paire de griffe gigantesque qui vinrent rapidement se heurter avec fracas contre les mains enflammées du nocturis ... C'était l'heure du premier bras de fer de la journée ! Et le loup n'était clairement pas à son avantage ! Le nocturis faisait reculer le mage céleste comme si il n'était rien de plus qu'un poids plume ... Qu'importe ! Valkiryon n'était pas stupide, il se savait en position de faiblesse ... Il n'était pas homme à se jeter dans un combat perdu d'avance. Deux paires de lames d'énergie noir giclèrent alors de son corps avant de se fixer avec force dans le sol poussiéreux de la caverne ; Avec ces quatre points d'ancrage, le loup parvint à combler son manque de force, et immobilisa enfin l'enflammé de service ... A seulement deux ou trois mètres de Krystale ... Comme quoi, pas évident d'écarter un enfant de son goûter !

Le jeune homme sentait clairement que la bête était plus attirée par la jolie rousse sans défense que par l'intrus qui ne semblait même pas fait de chaire et de sang ... Logique. Il allait devoir trouver un moyen de captiver son attention ... Et tandis que le loup cherchait une idée de génie, il vit le monstre aux flammes ouvrir grand sa gueule ... L'haleine putride mise à part, c'est la lueur écarlate qui résidait au fond de la gorge de la bestiole qui inquiétait le jeune loup ... Il avait les mains prises, et vu le résultat de ses précédentes attaques, aucune ruse n'allait fonctionner ... Fort heureusement, il ne combattait pas seul sur ce coup là ...


« Un petit bisou ... ? »

Le dos du louveteau se déforma subitement, une importante quantité d'énergie noir commençait à en sortir ... Jusqu'à ce que cette masse indescriptible prenne une forme qui ressemblait plus ou moins à un animal à quatre pattes. Kiba était de sortie ! Singeant le nocturis, il ouvrit grand sa gueule qu'il referma avec force sur le visage de sa proie ! Le mage de Blue Pegasus pouvait alors voir le monstre se débattre en hurlant de douleur, un léger filet de sang coulant de chacune des plaies occasionnées par les crocs de son brave compagnon. C'était une ouverture en or pour le loup de blesser le monstre ... Son corps reprit une forme vaguement humaine, après quoi il s'empressa de former un sabre d'énergie noire au creux de sa paume ...

Lors de la courte fusion entre son âme et celle de Shometsu Guro, il avait apprit quelques techniques à l'épée, et c'était le moment ou jamais de les mettre à l’essai ... Concentré, le regard aiguisé du loup guettait le moment le plus opportun ... Quand, enfin, il se rua à toute allure sur le nocturis, sa lame sombre fendant l'air au passage ... Il jeta alors un rapide coup d’œil derrière son épaule, et il vit qu'il avait fait mouche ; La bestiole venait de perdre sa main droite ... Et ça ne semblait pas l'enchanter plus que ça, car une explosion de flammes fusa subitement de son corps, forçant Kiba à se retirer auprès de son maitre ... La puissance que le monstre déployait soufflait littéralement toute la poussière et autres cailloux au sol, si bien que le jeune homme ne voyait plus sa cible ... C'était le moment ou jamais de changer de stratégie. L'énergie noire s'était montrée utile pour prendre la bête par surprise, mais c'était encore une force trop immature pour affronter efficacement un monstre de cette puissance ... Il fallait revenir aux fondamentaux, seulement ...

La créature infernal bondit hors du maelstrom de poussière et envoya un puissant coup de griffe qui découpa littéralement le jeune homme en deux ... Plus de peur que de mal heureusement, le loup ne sentait pas les attaques purement physiques sous l'influence de l'énergie noire ... Mais son opposant n'était pas né de la dernière pluie et savait réagir rapidement ; La bête enveloppa sa jambe de ses puissantes flammes avant de tenter un nouvel assaut, assaut que le petit loup ne vit pas arriver car il se le mangea de plein fouet ! Propulser à plusieurs mètres en arrière sous la puissance du choc, il constata alors que le monstre ne comptait pas en rester là ... En effet, il se ruait d'ors et déjà vers le manieur d'énergie noire, qui décidément avait bel et bien réussi à capter son attention ...

Un peu trop d'ailleurs, il n'avait même pas le temps de se remettre de ses émotions, ni même de désactiver son sort qui lui bouffait inutilement de l'énergie. Fort heureusement, la force principale du louveteau c'était son esprit vif ! Il se rua dans l'ombre la plus proche, s'y engouffrant comme un rat saute dans son trou pour échapper à un chat un poil trop gourmand. Le nocturis lui emboitait le pas et ne cherchait pas à comprendre son petit manège, il se contenta de frapper le sol dans lequel le moustique qui le dérangeait venait de plonger ... Se faisant, un nouveau nuage de poussière se souleva ... Le loup profita alors de la cécité temporaire du barbecue sur patte pour se propulser hors de l'ombre, atteignant presque le point le plus haut de la caverne ... De là, il aurait le temps de voir venir sa proie ... Ou son bourreau, difficile de dire lequel des deux était le chasseur dans cette histoire ...

Valkiryon poireauta dans les airs une poignée de secondes histoire de laisser au nuage de poussière le temps de se dissiper, et de localiser la bête ... Il avait laisser un petit cadeau à cette dernière avant de filer à l'anglaise, et il serait dommage de tout gâcher en voulant se précipiter ...
Une fois le réa nocturis bien en vue, le loup pointa dessus son bras d'énergie noir avant de murmurer ...


« Black Energy ... »

Soudain, un imposant prisme d'énergie noire s'extruda du sol, emprisonnant en son sein le monstre de flammes ... Vive comme c'est pas permit, la bête s'empressa de sauter aussi haut qu'elle pouvait pour essayer de se soustraire à l'emprise du loup noir, mais c'était trop tard ... Le jeune homme venait de boucher l'entrée avec sa magie, et la créature des profondeurs était désormais à sa merci. Mais c'est qu'elle se débattait la bougresse ! Dieu seul sait ce qu'elle fabriquait dans sa prison, mais elle envoyait le paquet, ça faisait un boucan du tonnerre ! Cela dit le loup n'allait pas lui laisser l'occasion de sortir sans payer le billet ... Il prit appui sur une stalactite du plafond pour se propulser à toute vitesse sur son prisme d'énergie noire. Il était sur le point de le toucher, quand il hurla à plein poumons ;

« Kuro Hitsugi !! »

Et à l'instant même où son bras fusionna avec le prisme, plusieurs dizaines d'aiguilles effilées jaillirent hors du cercueil noir, laissant une petite bruine vermillon giclée sur le sol ... Le hurlement que la bête poussa était si puissant que Valkiryon sentait le prisme vibrer de long en large, si bien qu'il s'empressa de s'en écarter, au cas où ... Cette fois-ci, il avait bel et bien réussi à blesser sérieusement son antagoniste, à tel point d'ailleurs qu'il avait la désagréable sensation que les choses n'allaient pas tarder à dégénérer ...
La prison d'énergie noire se dissipa enfin, comme une flammèche emportée par un vent humide ... Le nocturis était en sang, mais son regard regorgeait de flammes ... Un regard qui criait vengeance ...

Très vite, les flammes étaient de nouveau de la partie, et vinrent enlacer le corps meurtrie de la créature qui poussa un énième cris de fureur. Valkiryon profita enfin de ce moment pour désactiver son énergie noire qui rentra tranquillement au fourreau ... Il la préférait sous sa forme d'épée. Kiba sentait le danger lui aussi car il s'empressa de se positionner devant son maitre, prêt à le défendre avec son corps si il le fallait ... Il était maintenant temps de contempler le spectacle qui s'offrait à leurs yeux ébahis ...
Plus les secondes s'écoulaient, plus les flammes gagnaient en intensité, à tel point d'ailleurs que le loup sentait une chaleur étouffante le prendre aux tripes ... C'était tout simplement irrespirable ! A ce rythme, l'oxygène n'allait pas tardé à manquer ...

Et une chaleur étouffante, c'était peu dire ... Elle était si puissante que la créature qui résidait au cœur même de cette fournaise maigrissait à vue d’œil, les calories s'envolant en même temps que les chances de victoire du duo de canidés ... Comment faire ? Valkiryon lança tour à tour un regard furtif vers Krystale, puis vers le vieux toujours terré dans son couloir ... A l'heure actuelle, il était le seul à pouvoir leurs venir en aide, mais ... La créature déjà impitoyable qu'il avait en face de lui semblait gagner en puissance à une vitesse vertigineuse ... Il ne pouvait même pas se risquer à l'interrompre sous peine de griller sur place ... L'aspect du nocturis avait totalement changé ... Bien qu'il ne semblait plus avoir que la peau sur les os, il semblait diaboliquement plus puissant qu'auparavant ... Et le plus inquiétant, c'était ces veines qui brillait par dessous sa peau, comme si elle contenait plus de lave que de sang ... Finalement, les flammes finiront par s'éteindre, laissant la créature pleinement libre d'afficher sa nouvelle apparence ... Le feu avait beau ne plus la consumer, elle n'avait rien perdu de sa superbe ...

Pas de temps pour réfléchir, vu ce qui lui faisait face, Valkiryon et Kiba n'avaient d'autre choix que d'agir de concert, en donnant le maximum d'eux même ... Ce qui ne peut se traduire que par une seule et unique chose ...



Le jeune homme lança un ultime regard aux monstre de flammes, avant de tranquillement poser un genou à terre. Une légère lumière argentée venait d'envelopper son corps ... Malgré la situation, le loup semblait serein, voir même reposé ... Kiba tourna alors les talons pour venir nicher son crâne au creux de l'épaule de son maitre. Un petit calin avant de courir au charbon ? Pas vraiment ... La lumière argentée qui gagnait progressivement en intensité vint également baigner le loup à quatre pattes de sa douce chaleur. Et à son tour, le canidé semblait tranquillement s'apaiser, comme si cette lumière avait des vertus bénéfiques. Mais qu'on ne s'y trompe pas, cette tranquillité allait être de courte durée ...

Les yeux de Valkiryon commencèrent à changer, ses pupilles d'ordinaire bleu azuré était maintenant blanc comme neige ... Son regard était étrange ... Des yeux d'aveugle capables de tout voir. Bref, la nocturis commençait son avancé ... En douceur. Il ne semblait pas s'être encore totalement habitué à son nouveau corps, il titubait par ci par là, comme si ses jambes peinaient à le porter. Le jeune loup en profita pour glisser une dernière phrase à son fidèle compagnon ;


« Si on se rate ... Tout le monde y passe mon grand ... »

Désormais emmitoufler dans son manteau de lune, Valkiryon ressentait une toute nouvelle puissance parcourir son corps. Ses cheveux prirent la couleur argentée qui lui valait son surnom et ses griffes de lumières se greffèrent à lui le plus naturellement du monde ... La bête infernale voyait de ses yeux incandescents sa proie parader et illuminer la grotte de son éclat, comme si elle descendait tout droit du ciel étoilé ...
C'était le coup d'envois ! Le nocturis fit un gigantesque bond vers le louveteau, transcendant en un éclair la vingtaine de mètres qui le séparait de sa proie ... Il avait diaboliquement gagné en vitesse ! Mais dans ce domaine, la concurrence était rude ... Le loup se montra plus rapide ; Il parvint en un instant au chevet de son adversaire, envoyant un puissant coup de poing dire bonjour à la joue droite de ce dernier ...

La bête ne cracha pas de sang sous la puissance de l'impact, mais une gerbe de flammes rougeoyantes ... Et malgré le coup qu'elle venait d'encaisser, elle ne se laissa pas démonter ! Elle pivota habillement sur elle même pour masquer l'ammorce de son attaque ; Un coup de griffes en fusion qui promettait de graves brûlures ... Heureusement Valkiryon parvint à esquiver l'assaut grâce à une cabriole aérienne, avant de prendre un peu de distance ... A ce moment précis, Kiba bondit dans les airs à toute berzingue. Son maitre s'empressa alors de lui envoyer une petite sphère lumineuse de couleur jaune, que le canidé réceptionna sans mal dans sa gueule avant d'atterrir dans le dos du nocturis ... La bête ne savait déjà plus où donner de la tête, difficile de suivre ces deux là quand ils se donnent la patte ...

Ne sachant pas se décider sur la proie à saisir en priorité, le nocturis hésita un bref instant ... Une ou deux secondes, mais ce fût amplement suffisant pour le loup à quatre pattes qui envoya valser la baballe qu'il avait dans la gueule sur son opposant. Au contact de la peau bouillante de la bête, la sphère éclata laissant s'échapper une multitude de ronces lumineuse, qui vinrent étreindre impitoyablement leurs prise ... Enfin, ça cela aurait été en temps normal, mais la chaleur qui émanait du bestiaux était si puissante que les épines fondirent avant de pouvoir transpercer son corps ... Le monstre n'avait plus qu'à tirer sur les ronces pour s'en défaire, et pour elle c'était aussi simple que de briser une poignée de spaghettis. Mais qu'importe, le but de cette manœuvre n'était pas d'emprisonner le monstre de toute façon, il fallait simplement occuper ses mains quelques instants ...

Car à peine la bête venait-elle d'empoignée les ronces qui entravaient pitoyablement ses mouvements, qu'elle sentit un choc sur ses épaules ; C'était Valkiryon qui venait se mettre à son aise. Le loup argenté venait de se saisir du crâne de la bête entre ses genoux, serrant de toutes ses forces comme pour l'écraser ... La bête poussa un hurlement et s'empressa de virer les lianes pour pouvoir coller une bonne rouste à l'imprudent qui venait faire son nid mais ...


« Trop tard ! »

Valkiryon plaça sa main gauche devant lui, et la droite derrière ... Il était doué pour innover dans les situations critiques, et sa batailles contre la horde de nocturis d'il y a une dizaine de minutes à peine lui avait montré qu'une rotation bien maitrisée pouvait s'avérer redoutable ! Se servant de l'impulsion sur chacune de ses mains, il entraina son corps en rotation, se servant du corps de la bête dégarnie comme d'un axe. A eux deux, ils formaient une gigantesque toupie qui tournait à toute vitesse, jusqu'à ce que Valkiryon décide de balancer tout son poids en arrière, venant fracasser la gueule du démon enflammé au sol ! L'impact produit un bruit sourd et le sol se craquela légèrement, c'était incroyablement violent ! Ni une ni deux, fier d'avoir réussit un coup comme ça, le jeune homme prit à nouveau un peu de distance pour admirer le résultat ... Et il n'en revenait pas, la bête bougeait encore ... Pire, elle laissa une nouvelle vague de flammes s'échapper de son corps, se soustrayant à la vue du louveteau ... Le petit loup en profita pour râler un coup ;

« P'tain ! Mais j'aurais dû lui arracher la tête avec ça ! »

C'est alors qu'un tube de flamme se dessina dans l'atmosphère, gagnant les auteurs de la grotte. Machinalement, le loup leva les yeux au ciel, persuadé qu'il s'agissait de la bête ... Mais il sentit alors un choc des plus violent le percuter de plein fouet ! Ses jambes décollèrent du sol à cause de la collision, et le jeune mage fût propulser en arrière avec une force inouïe ... C'était si puissant qu'il ne parvint même pas à rétablir son équilibre, se viandant alors lamentablement au sol avant de déraper sur plusieurs mètres, égratignant impitoyablement son pauvre dos ... Nul doute, il était en sang lui aussi désormais ... Mais le pire dans tout ça, c'est qu'il ne sentait plus son bras gauche ... Constat sans appel après une rapide vérification ; C'était cassé. C'était quoi ce bordel ?!

Le loup, totalement paniqué, s'empressa de lever les yeux au ciel, il vit alors la fameuse colonne de flamme se dissiper en une poussière d'étincelles ... Le nocturis quand à lui était toujours au sol, et la force dont il venait de faire preuve le rendait plus terrifiant que jamais ... Le loup était complètement sonner, un coup du monstre avait suffit à broyer ses os ... Mais plus que sa force prodigieuse, c'est l'intelligence de la créature qui le laissait sans voix ;


« Il m'a ... Feinté ... ? » Murmura le loup, abasourdi.

la bête se sentait en confiance, son opposant argenté faisait moins le malin ... Elle se rua vers lui, bien décidée à en finir ... Et vue sa puissance, un simple coup de plus devrait suffire ! Mais c'était bien mal connaitre le jeune mage céleste ! Certes il était moins confiant qu'il y a une poignée de secondes, mais il n'était pas du genre à s'avouer vaincu pour " si peu ". Et puis, la douleur c'était son dada, un bras en moins n'allait pas freiner sa combativité ! Enfin ... Il allait quand même bien se garder de jouer les marioles.
Valkiryon glissa alors deux doigts aux bords de ses lèvres, et siffla de toutes ses forces ! Kiba se réaligna immédiatement, les trois combattants formants alors les trois points d'une ligne parfaite ... Et les deux loups se mirent à courir à toute vitesse autour de la créature ! Ils étaient si rapide que les manteaux de lumières qui les enveloppaient dessinaient un anneaux lumineux au centre de la grotte, et eux ne ressemblaient plus qu'à des images rémanentes. Prit dans un typhon lumineux, le monstre ne savait plus où donner de la tête, une fois de plus ... Jusqu'à ce qu'il sente un danger se glisser dans son dos !

Ne suivant que son instinct, la créature se retourna en vitesse tout en envoyant valdinguer son bras enflammé ... Seulement voilà, il ne s'agissait ni de Valkiryon, ni de Kiba, mais seulement d'un loup façonné de lumière blanche. La bête sentit une nouvelle menace dans son dos, mais cette fois-ci c'était trop tard pour elle ... ;


« Moi aussi je sais le faire ... Enflure ... » Grommela le loup en grinçant des dents.

Il décocha alors un puissant coup de pied sous le menton de la créature, la soulevant à quelques centimètres du sol, avant de prendre appui sur sa main toujours disponible pour venir propulser un nouveau coup de latte dans le torse de la bête, qui gagna une fois de plus de la hauteur, sans pouvoir réagir tant l'action du louveteau était rapide ... Et quand c'est pas un, c'est l'autre comme on dit ! Kiba s'invita à la petite sauterie, se lançant sur la bête comme un boulet de canon pour l'envoyer dans les airs, et ainsi de suite ... Valkiryon et Kiba jouait à la balle avec la créature, qui finit par envelopper son corps de flammes pour dissuader les prétentieux ...

Désormais prit en sandwich par les deux loups dans les airs, le monstre était sans défense, ou presque ... Et c'est précisément ce que recherchait le mage de Blue Pegasus ... La lumière qui enlaçait tendrement son bras droit gagna subitement en intensité, jusqu'à ce que le membre du jeune homme ne soit plus visible tant la source lumineuse était puissante ... Kiba faisait de même, sauf que c'était tout son corps qui se faisait aveuglant ... Les deux loups préparaient leurs ultime assaut semble t-il ... Ce que Valkiryon confirma tout bas, se parlant à lui même ;


« C'est le dernier ... »

Totalement synchronisés, Valkiryon et son compagnon à poils se ruèrent sur la créature toujours dans les airs, qui ne pouvait que constater les faits ... Elle avait beau menacer ses assaillants des ses bras et de ses flammes, il était trop tard pour stopper l'attaque que la meute préparait ... A mi chemin, de gigantesques loups de lumière apparurent de nulle part, accueillant les deux mages céleste en leur sein ... Deux bêtes féroces contre une seule, le calcul était simple ... A quelques centimètres du point d'impact, Kiba poussa un hurlement quand Valkiryon se contenta de prévenir sa proie de ce qui l'attendait ;

« Twin Fang ! »

Et l'impact fut surpuissant ! C'était le genre de violence qui ne pouvait être décrite avec de simple mots, en tout cas pas avec des mots humains ! C'était si puissant que les deux loups furent repousser en arrière par leurs propres forces ! Kiba parvint à se réceptionner au sol sans grandes peines, mais pour son imbécile de maitre, c'était une autre histoire ... Son bras gauche était déjà hors service, et le droit était maintenant totalement engourdit par la quantité faramineuse de magie qu'il y avait stocké ... Il ne pouvait que s'aider de ses jambes pour éviter de finir en crêpe ! A défaut de finir en crêpe, le jeune homme se gaufra misérablement ...

Il prit une petite pause pour se remettre de ses émotions, avant de chercher le nocturis du regard ... Il distinguait vaguement une silhouette au centre de la grotte, mais la poussière et la fumée l’empêchait d'y voir clairement ... Et au final, il aurait sûrement préféré ne pas voir ... Le nocturis était toujours vivant, si on peut dire ... Le sort des deux loups était si puissant que la cage thoracique de la créature n'était plus qu'un amas de miettes d'os, et sa peau pourtant si résistante n'avait pas non plus tenu le coup ... Le bas du corps n'était rattaché au reste que par la colonne vertébral et quelques morceaux de chair ci et là ... C'était une horreur à voir, surtout pour Valkiryon et sa peur du sang ... Elle ne le prenait pas systématiquement, mais quand elle s'y mettait, elle ne faisait pas les choses à moitié ...

Trop faible pour achever le monstre, le jeune homme céda sa place à Kiba, qui n'eut même pas besoin d'être sonné pour s'acquitter de sa tâche ; Le grand loup se saisit du crâne de la bête agonisante dans sa gueule avant de lui briser la nuque d'un mouvement sec de la tête ...
Que de violence ... Mais au moins, c'était finit ... Ou presque, il fallait encore sortir d'ici avant que d'autres amateurs de viande humaine ne rappliquent. Valkiryon se releva péniblement, se servant ensuite de son loup comme d'un déambulateur pour rejoindre Krystale ... Kiba se mit alors à grommeler, sentant que son maitre allait se servir de lui comme d'un brancard pour la jeune femme ... Un vrai couteau-suisse encore une fois ! C'est tiraillé par la douleur et la fatigue qu'il arrivera au niveau de la sirène ... Il finit pas lui tendre la main, lâchant à la volée ;


« Rien de cassé ... ? »

Question rhétorique évidemment, mais c'était plus pour la forme qu'autre chose ...


Spoiler:
 

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystale Seizenn
Insanity, Ame des rubans.
avatar

Insanity, Ame des rubans.


252 messages.
Inscrit le 28/12/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 21
Expérience:
133/200  (133/200)
Points de Réputations:
5441/10000  (5441/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Dim 31 Aoû - 18:34

« Rien de cassé ... ? »

Le visage poussiéreux et livide de la belle Krystale reprit enfin vie. Plus rien ne lui semblait familier, comme si un trou noir l'avait aspirée et recrachée sans pitié dans ce lieu froid et ténébreux. Elle avait à peine conscience de son corps tant ses forces lui manquaient, et tant la douleur l'avait pétrifié. Maintenant elle n'avait plus mal, ou plutôt, elle s'était habituée à cette souffrance qui lui déchirait l'épaule ainsi que le dos.
Lentement, elle leva la tête vers la main amicale tendue devant elle, puis posa son regard brumeux sur celui de Valkiryon. Il avait l'air mal en point, mais en meilleur état qu'elle. Par réflexe, la rouquine voulut saisir cette main de son bras droit... en vain. Le membre fracturé resta évidemment inerte le long de son corps, toujours angélique malgré terre et sang le maculant. Krystale fit alors un effort disproportionné pour lever son autre bras et enfin attraper la main du mage de Blue Pegasus, en prononçant les seuls mots qui réussirent à sortir de sa bouche toute sèche.
- Mon épaule et... peut-être... côtes... Aïe !

Si elle n'avait pas été autant fatiguée, une taquinerie comme « vous en avez mis du temps » aurait sûrement été au rendez-vous, mais la situation ne le permettait pas.
En se levant, Krys sentit que plusieurs côtes étaient fêlées voire cassées, contrairement à sa colonne vertébrale qui se trouvait heureusement en un seul morceau. Elle tenait à peine debout ; ses réserves de magie étaient épuisées et son corps refusait de chercher encore de l'énergie. Il ne demandait qu'à s'effondrer et à se reposer un très long moment, à l'instar de son esprit qui lui, décida de l'abandonner. Krystale vacilla et ne put empêcher ses jambes de fléchir ; elle perdit une nouvelle fois connaissance.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, ils avaient déjà prit la route, ne voulant point traîner dans ce coin infesté de nocturis. Krys se trouvait sur le dos de l'imposant Kiba qui devait être frustré de servir de brancard. Elle sourit intérieurement en imaginant sa bouille boudeuse, mais elle lui était infiniment reconnaissante, tout comme envers son maître. Elle le vit d'ailleurs marchant à leurs côtés, accompagné du zoologue qui finalement s'en sortait très bien ; apparemment, ses gardes du corps en valaient vraiment la peine.
Peu à peu la sirène reprenait ses esprits et, tant bien que mal, essayait de se souvenir de son combat avec le réa nocturis... La scène se reconstituait doucement, jusqu'au fameux trou noir. Krystale ferma les yeux et se rappela avoir vu des ombres jaillir du sol, alors que ses propres forces s'envolaient et que le monstre s'apprêtait à la dévorer. Elle se rappela avoir poussé un cri de douleur quand la bête hideuse fut repoussée de son corps, et avait violemment retiré son bras planté à travers son épaule. Elle se rappela de la silhouette sombre de Valkiryon qui se jetait dans la bataille et la sauvait au passage. Et c'était tout.

* Alors il l'a fait. Il l'a tué. Mais ces ombres... Etait-ce réellement de la magie ? Peut-être ai-je tout confondu... Raah je ne me souviens pas ! Qu'est-ce que tu peux m'énerver parfois toi !*

Rapidement la rouquine de Lamia partit dans un délire sans queue ni tête. Elle s'insultait et reprochait à sa propre personne d'être encore trop faible, trop dépendante des autres, mais aussi inutile et impuissante. L'épuisement la faisait divaguer ; elle ne sentait toujours pas son corps, et en plus s'inquiétait pour son bras qui ressemblait davantage à un spaghetti qu'à autre chose. Et s'il advenait qu'elle ne puisse jamais être totalement soignée ? Comment ferait-elle pour devenir une élite parmi les mages sans être capable de manier ses rubans ?
Ses préoccupations croissaient, entraînant avec elles une fièvre et un mal de crâne tonitruant. Pouvait-elle connaître plus important malaise qu'en cet instant ? Le zoologue qui faisait petite mine, vérifiait de temps à autre qu'elle ne cessait de respirer, ce qui n'était pas pour la rassurer.

<< - Ca va le vieux je vais pas crever ici. Arrête ça...
- Elle est réveillée !!!
- Laisse-moi bon sang ! T'occupe pas de moi !
>>

L'ermite tout émoustillé malgré le comportement de la jeune fille s'était adressé à son autre protecteur avec joie. Krystale quant-à elle, sortant tout juste de son délire, fut énervée de ne pouvoir se débrouiller seule. Pour le coup, la jolie rousse était méconnaissable ; furieuse d'avoir été battue, elle se montrait désagréable, repoussante et ingrate, mais le vieillard comprit que son état de santé en était la seule cause. En réalité derrière cette façade, elle souffrait le martyre et voulut qu'on lui arrachât la tête sur le champ.

Suite à cette interlude, le silence régna à nouveau dans la grotte. L'équipe continuait de tracer son chemin vers la sortie de l'interminable souterrain. Le vieillard se plongea dans un carnet à dessins ; il croquait ce qu'il avait observé lors du combat et prenait des tonnes de notes... Il avait cette réputation le rigolo. En grand spécialiste et en toutes circonstances, il n'oubliait jamais son travail !
Ayant retrouvé son calme, Krystale laissa glisser sa main valide le long du flanc douillet de Kiba, et le caressa discrètement.

- Merci beaucoup.

Puis elle tourna la tête afin de voir Valkiryon. Cela lui parut étrange mais le jeune homme n'avait pas perdu de son charme malgré ses blessures et sa fatigue apparentes. Elle en vint même à le trouver à son goût.

* Ben ma pauvre, la fièvre t'arrange pas les idées... Penser à ça maintenant...*

C'était justement ce genre de songes qui l'aidaient à tenir le coup. Tout sujet pouvant lui faire oublier son état critique était bon à prendre, mais elle refusait de l'admettre. Elle baissa soudain les yeux et s'adressa faiblement d'un ton redevable à son équipier.

- Merci à toi aussi Valkiryon... Il semblerait que j'ai une dette envers Blue Pegasus.

Qu'importait sa réponse, elle ne souhaitait rien ajouter de plus. Elle était trop mal, honteuse mais surtout brisée. Elle se ferma sur elle-même mais peut-être allait-il pouvoir y changer quelque chose...

La troupe d'aventuriers amochés approchait du tunnel final, et pas un seul des nocturis en vie ne s'était jeté sur eux. Le zoologue avait une théorie ; il pensait que suite à l'annihilation du plus puissant d'entre eux, les monstres avaient détalé, ou se terraient en jaugeant leurs ennemis, mais cela restait tout de même très suspect venant de tels prédateurs. Krystale espérait qu'ils puissent sortir de ce tombeau sans plus de péripéties, et qu'elle soit prise en main par une équipe médicale le plus tôt possible.
De son côté, le vieil homme semblait content de son expédition et fier d'avoir fait appel à de talentueux mages pour l'escorter. En le voyant ainsi, la fille de Lamia réussit à relativiser ; après tout, elle pouvait se targuer d'avoir retenu l'immonde créature le temps que ses compagnons arrivent, et d'avoir jusqu'ici mené à bien sa mission ! Le vieux dingue était toujours en vie et en très bonne santé, mis à part son arthrose et ses quelques rhumatismes non pris en compte évidemment, et elle était aussi en vie. Elle ne pouvait s'en vouloir d'avoir été vaincue... Elle n'était pas de taille face à un tel adversaire. D'autant plus qu'elle n'avait pas un instant suspecté sa présence !

* Si ce fichu vieillard nous en avait parlé avant... Chut ! Ca ne sert à rien de vouloir changer le passé. Tu sais ce qu'il te reste à faire après ta guérison ma Krys, entraînement intense tous les jours. *

Seulement, une chose terrible vint balayer ces quelques motivations. Un éclair foudroya l'intégralité de son corps lorsqu'un disque intervertébrale se délogea et heurta un nerf principal de sa colonne. En finalité, son dos n'avait pas supporté la série de chocs, et les mouvements pourtant assurés de Kiba finirent par déplacer ses vertèbres fragilisées. Heureusement pour elle, ce n'était pas une paralysie définitive ; sur le coup elle ne put retenir un cri de douleur. Son visage se crispait à chaque infime cahotement car la douleur était poignante. Malheureusement pour elle, cela durerait le restant du trajet. Elle devait à tout prix éviter de bouger, ce qui était extrêmement compliqué ainsi installée. Des larmes discrètes finirent par couler le long de ses joues pâles tant elle subissait un supplice.
La pitié avait subitement gagné le plus vieux des hommes qui, désemparé, fixa le mage vaillant. Son regard voulait tout dire : s'ils ne prenaient pas suffisamment soin de la rouquine, elle terminerait ses jours alitée, et son corps se transformerait en légume...

Dehors, la nuit était à peine plus claire que les ténèbres de la caverne. Ils débouchèrent à l'extérieur par une pente douce, contrairement à leur entrée qui avait été plutôt bousculée. Le froid et le vent répondaient présent, mais ce n'était point le moment pour faire halte même si tout le monde en avait besoin ; leur prochaine destination était l'hôpital d'Oak, si toutefois ils ne trouvaient pas d'autre solution avant...
Krystale avait non seulement plusieurs fractures et le dos en piètre état, elle avait aussi perdu une quantité de sang très importante, et c'était bien la première fois qu'elle terminait une mission si démontée... Mais elle n'était pas la seule à nécessiter de soins, son équipier de Blue Pegasus ne devait pas non plus perdre de temps.

__________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkiryon
Silvery Wolf
avatar

Silvery Wolf


512 messages.
Inscrit le 12/08/2013.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 22
Expérience:
476/800  (476/800)
Points de Réputations:
10000/10000  (10000/10000)



MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite ) Sam 13 Sep - 20:52

La belle rousse peina à tendre la main au louveteau, elle était en bien piteux état comparé à lui ... Une première soit dit en passant, d'ordinaire ses missions ne se passent jamais " aussi bien ". Et alors que Krystale se remit enfin sur pied grâce à l'aide de Valkiryon, bafouillant pour tenté d'expliquer au grand benêt où elle était blessé, elle entama une chute aussi rapide que soudaine ... Réflexe de chasseur ou bien coup de chance, le loup parvint néanmoins à la rattraper in extremis, lui épargnant quelques bosses au passage. Décidément, la présence de Kiba n'était pas du luxe, avec son bras dans le sac et les douleurs qui colonisaient son dos, le jeune homme ne pouvait définitivement pas porter sa partenaire lui même ... En bon toutou qu'il est, Kiba s'allongea pour faciliter la tâche à son maitre, qui galéra pendant deux bonnes minutes pour faire tenir la belle sur le dos du canidé ... C'est le temps qu'il fallut au vieillard pour rejoindre ses gardes du corps à cloche pied ;

« Hey ! Euh ... » S'écria le vieux bougre en s'approchant, cherchant ses mots.
« Valkiryon ... » Répondit le loup en grommelant.
« C'est ça ! C'est ce que j'allais dire ! Alors euh ... Comment elle va ? » Demanda t-il, inquiet.
« Va savoir ... J'suis pas médecin. Mais elle a perdue beaucoup de sang. »
« Hmpf ... » Conclu le zoologue en faisant la moue.

Le mage céleste laissa à son compagnon à quatre pattes la lourde charge de prendre soin de la blessée, il était tout à fait capable de se déplacer sans trop secouer sa cliente ... De son coté, Valkiryon entama une lutte sans merci avec sa veste, la faisant passer autour de son cou avant de la nouer au niveau des manches à l'aide de ses dents et de sa main libre ... Un combat acharné duquel il faillit repartir perdant d'ailleurs, mais il parvint finalement à faire reposer son bras cassé dans son bandage de fortune ... Le vieil homme le regardait faire avec un air ahurit, s'amusant de la situation plutôt que de lui donner un coup de main ... Et si, contrairement à la sirène, l'état du poney n'était pas particulièrement préoccupant, cela n'empêcha pas le vieux retraité de jouer les papy gâteaux ;

« Et toi ? Ca va aller ? »
« Ca roule ... » Répondit Valkiryon avec son air détaché habituel. « Bon ... Perdons pas de temps ... Hey ! »

Il était temps de dégager effectivement, et pourtant le vieillard était déjà repartit dans le sens inverse ! Comme un gosse qui cherchait à se justifier de sa bêtise, il expliqua qu'un échantillon de chaire ou d'os prélevé sur le cadavre encore fumant du Réa Nocturis serait un véritable trésor pour sa collection ... Ce qui bien entendu, laissa le jeune mage de Blue Pegasus parfaitement indifférent. Bien décidé à lever le camp aussi vite que possible, ce dernier poussa une gueulante qui fit revenir le futur retraité au triple galop ... Le voyage de retour allait enfin pouvoir commencer ! Il suffisait de passer outre la douleur et la fatigue, et peut être qu'au petit matin, ils allaient pouvoir s'avachir sur un lit bien douillet ... Enfin, ça c'était dans le meilleur des cas, encore fallait-il quitter ce tombeau caverneux vivant : Valkiryon le sentait, les nocturis grouillaient encore dans le coin ... Krystale était hors course, Kiba était encore opérationnel mais occupé à jouer les taxis, et le loup quant à lui ne sentait plus la moindre force dans ses muscles ... Autant le dire, pour sortir vivant d'ici, il allait leur falloir de la chance, et rien d'autre.

Et ils n'en manquèrent pas, pour changer ! Ils parvinrent à se déplacer jusqu'au tunnel censé les mener à la surface sans se faire agresser de nouveau ... Voir leur chef se faire écraser aurait-il refroidit la nuée de nocturis ? Peu importe. Le loup marchait au rythme de son fidèle compagnon, le regard fixé droit devant lui, les paupières lourdes, quand il entendit une voix familière s'élever ;


« Ca va le vieux je vais pas crever ici. Arrête ça ... » Pesta Krystale, de retour parmi les vivants.
« Elle est réveillée !!! »
« Laisse-moi bon sang ! T'occupe pas de moi ! »

Valkiryon tourna la tête vers l'estropiée un bref instant pour s'assurer que son imagination ne lui jouait pas des tours ... Et non, elle était bel et bien de retour ! Un soulagement qui ne se voyait pas sur son visage impassible, mais il était évident que le jeune homme était on ne peut plus inquiet. Dans son état, la jolie Krystale faisait peine à voir, et au fond de lui le loup sentait qu'elle n'avait pas finie d'en baver ... Comme lui, quoi. Bref, une agréable surprise en somme, mais ce n'était rien comparé à ce qui allait suivre ;

« Merci à toi aussi Valkiryon ... Il semblerait que j'ai une dette envers Blue Pegasus. »

Le loup se bloqua complètement, perdant ses repères un bref instant ... Il ne s'attendait pas du tout à ça venant de sa partenaire, et il en resta sur le cul. Elle qui était insouciante au point de foncer tête baissée vers un danger inconnue, et qui avait ignoré chaque réflexion qu'il avait pu faire, voilà qu'elle se comportait en adulte, mettant sa fierté de coté pour le remercier de lui avoir sauver la peau ... Une preuve de maturité dont le loup n'était lui même généralement pas capable ... Ouais, pas évident de dire lequel des deux était le plus mature, au final ... Si il ne regrettait pas sa petite remarque avant d'avoir sauter dans le trou, il réalisa néanmoins qu'il n'était pas forcément le mieux placer pour donner des leçons ... Sans doute l'avait-il jugée trop rapidement. Il laissa une poignée de seconde s'écouler avant de répondre à mi-voix ;

« T'en fais pas pour ça ... »

Elle ne lui devait rien après tout, du moins c'était comme ça qu'il voyait les choses. En bon loup solitaire, il avait pour habitude de ne rien attendre des autres, préférant se reposer sur lui-même ... C'était une façon comme une autre de se protéger de la déception. Seuls Kiba et Drysfer faisaient exception à la règle, il savait qu'il pouvait compter sur eux. Bref ! Pas de temps pour palabrer ! Le voyage de retour n'allait pas se faire tout seul ! Qui plus est, les flammes du réa nocturis avaient générées une chaleur étouffante dont le loup était impatient de se séparer. Avoir trop chaud, il supportait pas.

Quand soudain, la mage de Lamia Scale poussa un cri qui surprit le louveteau au point de le faire sursauter ! Elle souffrait le martyre, ses larmes en témoignait ... Le vieillard lança un regard de chien battu à Valkiryon, comme pour lui demander de faire quelque chose, mais le loup argenté ne pouvait que constater les faits ; Il était impuissant. Et d'ailleurs, même si il avait été en pleine possession de ses moyens, il n'aurait tout simplement rien pu faire ... Utiliser le meteor lui aurait sans doute permit de ramener Krystale à Oak en un rien de temps, mais cela n'aurait fait que l'achever ...

Par conséquent, nul autre choix que de rentrer à pied en douceur pour éviter de brusquer madame rubans. Et malheureusement pour elle, son calvaire ne faisait que commencer, car le voyage de retour s'annonçait plus long que l'allée ... La faute au nombre d'handicapé qui constituait le petit groupe. Frustré face à son impuissance, le loup chercha un moyen d'occuper son esprit ... Montrer son inquiétude n'aiderait ni Krystale, ni le vieillard qui se faisait un sang d'encre. Et machinalement, en bon péquenot, il glissa sa main valide dans sa poche ... Et il en sortit un intrus ... Il ne se souvenait même pas de l'avoir mit là, ce petit morceau de ruban sans qui il aurait perdu encore plus de temps avant de venir en aide à sa partenaire ... Quand on sait que ça se jouait à la seconde près ...

Eh bien, retour à l'envoyeur comme on dit ! Le loup eut tout de même la galanterie de poser directement le ruban dans la main de Krystale, lui épargnant un geste douloureux et inutile ;


« Tiens ... C'est à toi, non ? » Murmura t-il pour une raison qui lui échappe.

Alors comme ça, ça ne se voyait probablement pas, mais c'était sa façon à lui de lui dire de tenir bon. C'était tarte, certes, mais à l'image de l'homme malgré tout. Il n'était pas à l'aise avec ce genre de chose, mais la jeune femme méritait qu'il fasse un petit effort. Résultat en demi-teinte, mais résultat quand même ! Maintenant, il ne restait plus qu'à prier pour qu'elle résiste jusqu'à l'hopital de Oak ... Et c'est précisément devant cet édifice que se retrouva le groupe, après plusieurs heures de marche ... Une marche longue et pénible dont Valkiryon se serait bien dispensé, car maintenant et à l'instar de ses bras, il ne sentait plus ses jambes. Mais fort heureusement pour le groupe, le personnel soignant de l'hôpital était au taquet, même à cette heure !

En effet, les infirmiers n'attendirent même pas que le groupe franchisse les portes de l'établissement pour venir à leur rencontre. Priorité à Krystale cela va de soi. Kiba fût alors délester de son poids et s'autorisa un peu de repos en reprenant sa forme de petite boule de poils ... Quand aux deux autres, ils furent emmener par le personnel de l'établissement pour être soigné à leurs tours ... Le loup détestait les hôpitaux, mais aujourd'hui et exceptionnellement, il allait éviter de faire la fine bouche ... Et alors qu'il s'éloignait du vieillard, suivant les infirmiers dans un couloir qui puait l’éther, il put l'entendre geindre une dernière fois ;


« Hey ! Euh ... Machin ! On se revoit dans l'après midi ! Je vous apporterais votre récompense ! »

Ah, oui ... La récompense ... Eh bien c'était clairement le cadet de ses soucis ...

Spoiler:
 

__________


  • Valkiryon's theme :
  • Silvery Wolf :
  • Black Energy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .










MessageSujet: Re: Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite )

Revenir en haut Aller en bas

Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale] ( Suite )
» Du jambon pour les Nocturis. [PV Krystale]
» Soeur pour toujours (Petite Lune) ::FINI:: suite dans la mer originelle
» Le retour de la fille qui revient pour se venger 2, la suite (PV Xante Leon) [Fini]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: La Ville d'Oak :: Les Alentours :: La Plaine Embrumée-