Reboot du plus vieux forum RPG sur Fairy Tail de France, je parle bien sûr de Fairy Tail World RPG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Des sucettes et des scalps. (RP solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nov
Mage du Conseil Magique { B }
avatar

Mage du Conseil Magique { B }


57 messages.
Inscrit le 29/08/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage:
Expérience:
134/200  (134/200)
Points de Réputations:
1250/10000  (1250/10000)



MessageSujet: Des sucettes et des scalps. (RP solo) Mar 20 Jan - 17:02





Des sucettes et des scalps.






Il est presque 3 heures du matin, une horloge bat incessamment le temps sans se soucier de ce qui s’est passé ici même. Nov se tient dos contre le mur reliant la porte d’entrée à une fenêtre. Ses yeux sont fermés, il n’a pas besoin de sa vue, son instinct et son ouïe lui suffiront. Presque aucun bruit ne se laisse entendre. Il y a bien le grésillement proche d’un appareil fonctionnant au lacrima, mais pas le moindre Homme, pas la moindre respiration. Juste l’horloge et quelques bruits ordinaires d’une ville endormie. Nov attend. Un veilleur devrait finir par passer, un veilleur faisant un tour de garde. Il serait entrainé ici par la bonne conscience qu’apporte un travail bien rempli, ou la peur d’une autorité insatisfaite. Il serait attiré par un bruit attirant, son attention. Devant une certaine maison, il jetterait un coup d’œil par une fenêtre, sans trop faire attention. Regarderait par l’autre fenêtre avant de s'orienter vers la porte. Il tenterait d’ouvrir cette porte, celle de cette certaine maison actuellement habitée par Nov.
Que fait notre curieux membre du conseil dans cette ville où les membres du conseil ne sont pas les bienvenus. Que fait notre curieux membre du conseil dans Era,

Revenons 10 jours plus tôt, dans un lieu tout autre. Notre ami réalise chez lui, à l’aide d’une imprimante mécanique, ce qui représentera sa première offensive contre Ultima Nova. Cette attaque serait cependant purement psychologique, pas d’extermination, pas d’élimination de membres importants, pas de destruction dantesque, juste une petite provocation. Comment réagirait le maître d’une des plus grandes guildes noires s’il apprenait qu’on demandait des tatouages de ladite guilde contre une récompense dérisoire, une récompense suffisamment ridicule pour rendre la demande plus proche d’une blague qu’autre chose ? Et comment réagiraient les membres de cette organisation s’il savait qu’on les traquait peut-être pour leur peau ? Certes, les mots gamineries et enfantillage apparaîtraient les premiers, ça ne mériterait pas la moindre attention. Rien de plus qu’une caricature ou une blague. Mais que se passerait-il s’il y avait un membre quelconque sans la moindre importance retrouvé mort, avec un carré de peau découpé proprement ? Justement, le carré de peau où l’on aurait dû trouver la marque d’Ultima Nova.
Ignorer tout cela signifiait abandonner les siens, réagir signifiait dans l’esprit de notre Nov adoré qu’il gagnait. Faire s’agiter ses adversaires pour rien était tout ce que notre délicieux mage voulait. Les voir ou les savoir s’obliger à réagir, tenter quelque chose alors qu’ils avaient suffisamment de soucis avec le conseil magique faisait doucement sourire notre ami. Il y aurait au minimum à enlever les annonces de mission dans tout les cas, et c’était en soi suffisant pour une première provocation. Mais il y avait un autre objectif, un message destiné directement au maître d’Ultima Nova. Cette histoire de mission ridicule permettrait de faire savoir à ce tyran qu’il y avait une ou plusieurs personnes, autres que le conseil ou tous les gentils qui s’opposaient à cette guilde sombre, qui avaient autant de moyens que d’imagination. Il fallait faire savoir ou du moins faire croire à Ultima Nova qu’elle n’était pas respectée et encouragée par tous les mages noirs.
Il ne fallait pas oublier que tout vilain ayant entendu cette histoire de tatouage se sentirait peut-être constamment menacé, mais ce n’était pas si important que ça pour notre formidable héros. Tout ce dont avait besoin Nov pour que son plan fonctionne au mieux était que cet acte de barbarie ne soit attribué ni au conseil ni à la moindre guilde légale. Il ne fallait pas le moindre visage pour expliquer ce geste.



Nov avait désormais une dizaine de copies de l’annonce. En faire dix ou cent ne changeait rien, il suffisait juste de mettre une nouvelle feuille à chaque fois et de presser. Il n’y avait pas trop d’intérêt à faire trop d’affiche, une par ville était largement suffisante.

Le mage des cartes parti alors vers Crocus, le chemin n’allait pas être trop long, merci aux trains disponible. La première fois qu’il l’avait pris, c’était pour fuir son père et pouvoir peut-être un jour le vaincre. Finalement, bien qu’aujourd’hui il ne fuyait pas, il était en quelque sorte dans les mêmes conditions. Il posait son premier coup contre un ennemi après avoir trop longtemps courbé le dos, avec comme objectif d’un jour détruire cet ennemi. Cet ennemi qui avait autrefois été Zeno Hamaza était désormais Ultima Nova.

Nov laissa apparaitre un sourire sur son visage.

*J’ai déjà mis fin au jour d‘un des hommes les plus riches de ce monde, j’ai l’intention de mettre fin à la plus puissante guilde noire qui ait existé jusqu’à ce jour, une guilde capable de prendre le contrôle de Pergrande. Certains ragots racontent que son maître est comparable à Zeref.
Argent Force et pourquoi pas le pouvoir une fois que toute cette histoire sera terminée. J’aurais peut-être à m’attaquer à Aristar Sullivan et son conseil magique. Ou pourquoi pas tout simplement le roi de Fiore. Zeno, le chef d’UN, et le souverain de ce Royaume, ça ferait un sacré palmarès. *


Le mage des cartes avait enfin atteint Crocus. Bien qu’il était dans un premier temps parti sur le principe qu’il utiliserait les moyens du conseil pour cette sympathique aventure, cette idée lui avait paru petit à petit de moins en moins appréciable. Laisser la possibilité à ces gentilles gens de savoir ce qu’il avait l’intention de faire, c’était leur ouvrir grand la porte sur qui Nov était en réalité, ou plutôt qui d’autre Nov pouvait être. Et avoir des fouineurs dans les pattes n’était absolument pas souhaitable. La seule alternative restante était d’utiliser les services d’un certain Aaron crâne de fer. Cet Homme dégarni était le type de personne qui peut vous obtenir tout ce que vous voulez, ou vous procurer tout un tas de service divers et variés. Il était en plus de tout ceci assis sur un vaste réseau d’information. Tant que l’argent était là, tout était possible. Nov l’avait rencontré pendant les années de gloire du tueur aux cartes, sans se présenter en tant que tel bien évidemment. Et bien qu’il n’était pas inconcevable qu’Aaron soit au courant pour Nov et Zangief, notre héros savait qu’il pouvait lui faire confiance quant à ça. Ce trafiquant de toute chose était bien la meilleure personne à contacter dans le cas présent.

Notre mage était dans les rues de la ville fleurie. Il se dirigeait pas très loin du siège d’Archéos si vous connaissez. Il y avait encore du monde. Il y avait toujours du monde. C’était peut-être même pire depuis la guerre. Des hommes et des femmes marchaient à toute heure dans les rues de la capitale. Sont-ils tous d’honnêtes travailleurs revenant ou allant au boulot ? Sont-ils de malhonnêtes assassins cherchant Aaron ? Sont-ils des illusions afin de peupler les rues ?
*Tient c’est marrant comme idée. Et si les rues étaient peuplées en partie par des illusions, créées par le conseil afin de faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes, qu’il ne faut pas s’inquiéter.*

C’est avec ces pensées rigolotes que Nov arriva jusqu’au Lotus Bleu un restaurant au nom hurlant la banalité. Tellement banal et cliché qu’on pouvait imaginer tout un tas d’affaires louches s’y passer, ce qui était le cas. Pourquoi donc avoir choisi « Le Lotus Bleu » ?
Nov glissa quelque mot à un serveur afin d’être présenté au chef de cuisine qui accueilli notre ami avec un signe de tête amical et le fit prendre une cage d’escalier avant de retourner à ses occupations.
En bas se trouva Aaron, posé sur les genoux, buvant une tasse de thé.
Les deux hommes discutèrent. Nov partit. Il avait ce qu’il voulait. Des affiches sur tout Fiore. Aaron resta. Il avait lui aussi ce qu’il voulait. De l’argent et la manifestation de son pouvoir. Bien évidemment, Nov avait aussi commandé tout un tas de choses qui n’ont rien à voir avec ce récit, donc je n’en parlerais pas. Ça ne concerne pas notre histoire.

Il n’y avait plus qu’à attendre trois jours avant de continuer le plan.


Nous avions déjà vu que poster simplement des affiches n’était pas suffisant, que c’était digne d’une petite farce méritant une fessée, il fallait un dur retour à la réalité sur les dangers que comporte un engagement chez Ultima Nova. Quelqu’un devait réaliser les missions. Ce quelqu’un serait bien évidement Nov. Il exprimerait son talent pour l’assassinat dans Era, afin de pousser les provocations un petit peu plus loin, ou peut-être plutôt pour être sûr de trouver quelques mages noirs appétissant.

Nous sommes alors le jour précédent LA nuit. Notre héros adoré est dans une petite ville à quelques kilomètres du QG d’UN. Il loue un vélo pour la journée, un vélo qu’il ne rendra pas. Il achète une lampe torche, une lampe torche qu’il ne rendra pas non plus, mais quelle importance, il l’a payé donc aucune raison de la rendre. Évidemment pour cette occasion notre mage porte une nouvelle tenue, un pantalon de sport large, et un sweat bleu à capuche, lui aussi large. La capuche permettra de cacher en partie le visage du mage des cartes ou du membre du conseil si vous préférez, lorsqu’il se promènera en territoire ennemi. Avec ceci ajoutons caché dans un sac à dos un fendoir, trois paquets de cartes de mauvaises qualités, des gants en plastique, une boite d’allumettes et une bouteille d’huile, et nous avons fait le tour de l’équipement de Nov.

Il partit donc faire sa traversée afin d’arriver à Era. Puis jusque dans la basse-ville.



Il est alors presque minuit. Il n’y a pas grand monde dans les rues. Et le peu de personnes présentes semblait davantage louche qu’autre chose. Ce sont des choses qui arrivent lorsqu’on amène le chaos et la guerre.
Première mission, trouver quelle rue habiter. Ayant vu quelques plans de la ville avant son allée en enfer il n’a pas trop de mal à se repérer. Nov s’enfile pas mal de route avant d’avoir une bonne idée de ce qui pourrait exister comme tour de garde. Ensuite il ne reste plus qu’à trouver une maison déjà occupée afin d’éviter au maximum les mauvaises surprises comme quelqu’un rentrant tranquillement chez lui. Avoir un membre d’Ultima Nova directement pendant qu’il dort pourrait être pratique, mais ne serait pas marrant, ça détruirait totalement cette petite partie de chasse que Nov s’imagine depuis quelques jours.

Ainsi notre riche héritier s’installe dans une rue. Il sort deux paquets de cartes, un sera utilisé pour sa magie directement, l’autre servira juste à détecter l’environnement. Les laisser par terre et ressentir, attendre le moindre mouvement est très pratique, le fait qu’il n’y ait pas de vent est une aubaine. Le mage glisse ensuite quelques-unes des autres cartes dans diverses maisons, sous la porte, elles serviront de porte de sortie en cas de problème surprise. Notre héritier adoré s’assoie alors sur son sac tentant de se faire passer pour un SDF puis attend de voir la lumière allumée dans une chambre s’éteindre.

À une heure du matin, la lumière est toujours allumée. Rien n’a changé de ce côté-là. Il y a donc plusieurs choix possibles. Aller s’installer chez quelqu’un d’autre en espérant qu’aucun problème ne survienne, ou attendre encore et risquer de devoir soit laisser un veilleur passer, soit devoir travailler dans la rue, ce qui n’est vraiment pas souhaitable. Sans qu’il n’ait le temps de choisir, la maudite probablement lampe de chevet s’éteint. Il reste un seul ennui, il ne faudrait pas rentrer avant que le dormeur ne dorme. Quinze minutes suffirent. Rentrer ne fut que trop simple grâce à deux cartes. Cette humble demeure était occupée par un homme seul. Seul depuis longtemps, semblerait-il.
C’est alors qu’il fallut malheureusement faire un petit sacrifice. Nov ne voulant pas avoir à s’occuper du célibataire s’il se réveilla s’assura, d’un coup de fendoir, qu’il ne se réveille pas. C’est sans aucune émotion que notre héroïque héros prend cette vie qu’il juge utile dans sa mort. De plus, il est peu probable qu’il soit utile par la suite, mage ou pas. Le tuer n’est donc pas dérangeant et le laisser en vie peut par contre créer quelques contraintes.

Et plotch, une giclée de sang.

Plus qu’à attendre, le fait d’avoir un cadavre à l’étage n’est pas un problème. Après une petite réflexion sur la petite mise en scène qui lui permettrait d’attirer quelqu’un chez lui, il finit par prendre un bras de son colocataire et de l’installer de sorte qu’on puisse croire depuis l’entrée que quelqu’un essaye de ramper en sortant de la cuisine. Tout ceci étant évidemment observable aussi depuis les fenêtres. Poser une carte à côté fut aussi nécessaire afin de simuler des appels à l’aide au moment opportun. Plus qu’à se poser dos au mur entre la porte et la fenêtre.

Les heures passent. Rien ni personne. Attendre encore est la seule solution. Ce serait fâcheux de devoir s’y reprendre à plusieurs fois vues l’absence de préparation pour cette mission. Laisser une journée de plus passer pourrait revenir à devoir l’abandonner. Nov n’est même pas sûr de ne pas pourvoir être repéré par l’homme qu’il attend. Certes, certaines cartes peuvent servir pour s’échapper de sorte que notre héros ait peu de chance se retrouver à devoir combattre frontalement, mais ça reste encore un point que Zangief n’aurait jamais négligé. Cependant, Nov n’agit pas cette nuit en tant que Zangief. Être trop préparé ne correspond ni à ce qu’il est censé être ce jour-ci ni à ce qu’il souhaite laisser paraître lorsqu’il aura fini son affaire.

C’est à trois heures précises qu’une carte à une dizaine de mètres se fait projeter. Un léger coup de pied pourrait avoir provoqué tout ça. Un bruit de pas confirme la présence de quelqu’un. Il prend cette rue. Un appel à l’aide douloureux commence à boucler dans la maison de notre personnage principal. Le cadavre encore en vie s’approche, regarde par la fenêtre. Il met une seconde avant de se précipiter sur la poignée. Il ouvre. La porte cache alors notre héros. Une nouvelle gerbe de sang vient décorer cette petite habitation à deux étages d’Era. Il se trouve que cet individu est bien d’Ultima Nova. Nov découpe rapidement le morceau de peau dont il a besoin, puis sort en fermant la porte, toujours équipé de son sac. Il fait disparaître avec un petit sort les cartes placées en cas de fuite, laisse les autres sur place. Puis il s’en va.

Il sort alors de la ville avec son vélo, qu’il décide de ramener là où il l’a récupéré finalement. Sur le chemin, il se change, laissant ses vêtements pleins de sang, ses gants utilisés, sa bouteille d’huile, ses allumettes et tout le reste bruler joyeusement. Tout si l’on oublie son argent, ses nouveaux habits, son fendoir, le sac. Bien entendu, n’oublions pas le tatouage d’UN qui se fera encadrer dans la demeure des Hamaza.

*Bon, bah c’était sympathique.*


Hors-RP :
 





__________



Présentation
Les Masques de Nov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslinn Gwalchgwenn
Mage Solitaire { D }
avatar

Mage Solitaire { D }


66 messages.
Inscrit le 24/07/2014.








Feuille de personnage
Age du Personnage: 19 ans
Expérience:
32/50  (32/50)
Points de Réputations:
942/10000  (942/10000)



MessageSujet: Re: Des sucettes et des scalps. (RP solo) Mar 3 Fév - 18:21

Bravo pour ce RP assez original ! Tu gagnes 4pts d'exp ^^

Notation:
 

__________

Ton nom peut être oublié de tous, tes actions héroïques insignifiantes aux esprits de ce monde, mais l'Histoire, elle, se souviendra. Du meilleur comme du pire.

Contre toute attente...
1 petite rose de la part de Misa o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Des sucettes et des scalps. (RP solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiore no Shin'nyuu :: La Ville d'Era :: Les Alentours :: Basse-Ville-